Aller au contenu

Bataille pour Tarsonis


Messages recommandés

Wikwik Membre 181 messages
Forumeur inspiré‚ 27ans
Posté(e)

Bonjour,

Voici le récit romancé de la meilleure bataille que mes Space Marines aient jamais remportée :). C'est un peu long (équivalent à 3 pages Words en Times New Roman taille 12) donc je préfère vous prévenir de suite.

à votre lecture

La bataille de Tarsonis

Le frère Capitaine Sicarius n'aimait pas cette ville, trop sombre, trop de recoins dérobés. Même en plein jour, les immenses immeubles et cathédrales en ruines jetaient des ombres menaçantes dans les rues, créant beaucoup de zones obscures d'où pouvaient surgir des hormogaunts. Un seul exemplaire de cet alien n'était pas à la hauteur face à un Space-marine. Y compris dans un corps-à-corps, le Space marine avait l'avantage. Seulement, ils se déplaçaient toujours en hordes et devenaient rapidement un problème capable de submerger une position sous le simple nombre. Sicarius regarda alors en direction d'un haut bâtiments rectangulaire, siège d'une administration maintenant disparue. Le Capitaine avait donné l'ordre d'y déployer une équipe de snipers, les scouts Alpha, commandé par le sergent scout Telion, réputés pour leurs capacités de tirs de haute précision. Ils prendraient pour cible les grosses créatures adverses : le commandement ennemi. Sans elles, la bataille serait vite gagnée. Sicaruis repensa alors au moment où on lui avait confié cette lourde tâche. Sicarius repensa alors à ce qui l'avait amené dans cette ville désolée.

« Bienvenue à ce briefing sur la situation actuelle de Tarsonis, Capitaine Sicarius. Nous n'attendions plus que vous. » Ainsi commença la réunion pour la défense de Tarsonis, troisième planète du système Légion, distant de 4700 parsec de Sainte Terra, berceau de l'humanité. L'homme qui venait d’accueillir Sicarius n'était rien de moins que le Maître de Chapitre Marneus Calgar, des Ultramarines. Il représentait la plus haute autorité du chapitre, avait vécu maintes batailles sur des planètes aussi éloignées les unes que les autres,. Il avait combattu tous les ennemis existants de l'Empereur, aussi bien les xénos Orks que les hérétiques Spaces-marines du chaos. Il présidait en ce moment le briefing de la « Campagne pour Tarsonis ».

Cette campagne pour laquelle était mobilisé Sicarius n'était que la réponse à l'invasion xénos de la planète. Ces Xénos étaient les dernières choses que vous auriez aimé voir envahir votre monde : les Tyrannides. Ce ne sont que des bêtes commandées par ce que l'on nomme l'Esprit de la Ruche. Uniquement les plus grosses créatures sont reliés à cet esprit et sont donc les seules à faire preuve d'intelligence et d'initiative pendant les combats. Le reste des troupes Tyrannides suit les ordres télépathiques de ces dernières et se retrouvent soumises à un instinct primitif lorsque ce lien se brise. L'invasion avait malheureusement eu lieu de façon si soudaine qu'aucune défense efficace, aucun plan d'attaque n'avaient pu être mis en place avant que la moitié de la planète ne soit tombée entre leurs griffes. La première et deuxième Compagnie des Ultramarines avaient été dépêchées sur place et tentaient de mettre enfin en place une riposte efficace.

« Capitaine Sicarius, cette ville représente, comme vous le voyez sur cette carte, un intérêt stratégique important, bloquant les accès à cette région et cette zone-ci. » fit le Maître de Chapitre en pointant du doigt plusieurs endroits sur une carte étalée au milieu des membres de l'état major.

« Si vous m'envoyez là-bas, je suppose que je dois reprendre la ville aux griffes des xénos ainsi que la sécuriser. » devina le frère Capitaine Sicarius.

« En effet, je vous estime capable de reconquérir la ville avec un minimum de pertes. Vous devrez vous assurer que toute la ville revienne à l'Empereur » répondit Marneus.

« Pour l'Empereur ! »

« Frère Capitaine ! Frère Capitaine ! » Un officier vint à la rencontre de Sicarius : « On m'a chargé de vous montrer les ressources dont vous pouvez disposer. ». Ils se dirigèrent ensemble vers un entrepôt. Arrivés à la salle de contrôle, Sicarius, d'instinct, s’installa devant l'écran d'ordinateur, fouillant les bases de données. « Vous avez ici les ressources en homme et ici les équipements disponibles. » précisa inutilement l'officier. Sicarius connaissait tout cela et réfléchissait déjà à une stratégie pour reprendre la ville. Un combat urbain, contre un ennemi supérieur au corps-à-corps, avec des effectifs au moins dix fois supérieurs, cette mission s'annonçait ardue. Heureusement, Sicarius n'était pas sans expérience et faisait parti des peu nombreux survivants d'autres guerres Tyranniques. C'est dans cet esprit qu'il prit contact avec le Chapelain Cassius, le plus grand vétéran des Guerres Tyranniques connaissant nombre de points faibles de cette race extraterrestre. Cassius se libéra de ses devoirs pour remplir cette mission vitale.

Le commandant choisit d'équiper ses hommes de lance-flammes, chose suffisamment inhabituelle chez ce guerrier. Il ne négligea cependant pas la puissance de ces engins pour nettoyer une position retranchée ennemie et prit donc le parti d'en avoir sous la main. Ainsi l 'escouade Alpha 2 et 3, fortes de cinq Space marines chacunes, se retrouvèrent équipés d'un lance-flamme par escouade. Le point fort de son armée résidait dans l'escouade de Terminators d'assaut, des Space-marines surarmés et surprotégés qui seraient capables de tuer une créature monstrueuse en un rien de temps et ce même dans un corps à corps. Le Capitaine décida de laisser le commandement de cette escouade au Chapelain Cassius. Sicarius prit le temps d'analyser le terrain et vit que des Land-speeders, des engins lévitants, rapides et bien armés, seraient intéressant de par leurs mobilités et leurs cadences de tirs. Il demanda donc deux de ces machines. Le land-Speeder Tacitus et le land-Speeder Reedmer se retrouvèrent donc associés à cette bataille. Il se sentait prêt, pour autant qu'on puisse l'être avant une bataille avec les Tyrannides, êtres aussi imprévisibles que puissants.

Le premier mouvement fût d'avancer dans les ruines de la ville, sécurisant des positions et tirant sur les tyrannides suffisamment stupides pour être à découvert. Pourtant, alors même que nombre de créatures moururent sous les premières rafales, Sicarius savait que l’ennemi ne faisait que sacrifier ses troupes dans le seul but d'évaluer les forces en présence. Absolument rien n'était joué.

Plus tard à peine pourtant, Sicarius bénit son initiative à propos des lance-flammes. Une de ses escouades équipées de cette arme réussit à surprendre un important groupe de termagaunt. Ce n'étaient que de simples troufions adverses, mais l'escouade entreprit de nettoyer leurs refuges à l'aide des flammes, évitant ainsi une prise de flanc qui aurait pu être fatale à Sicarius. De son côté, le reste de son armée progressait tranquillement, pour l'instant sans être inquiétée.

« Catitaine, nous recherchons activement le commandement ennemis. Mais nous n'avons que des hormaugaunt en ligne de mire. » Signala le sergent Tellion, dans le vox-com de Sicarius.

« Faites feu sur tout ce qui bougent, gardez un œil aux alentours, je veux être mis au courant de tout mouvement de troupes dans ce secteur. Si vous repérez enfin le commandement adverse, prenez-les pour cible prioritaire de rang A+ »

« Bien Capitaine »

Avant même que le sergent Tellion ne coupe la communication, Sicarius entendis les détonations discrètes mais typiques des fusils de sniper.

« Alpha 2 au rapport, nous progressons parmis les ruines, aucun mort ni blessé dans l'escouade. 24 créatures adverses tuées, faible importance stratégi....»

Les tyrannides agirent soudainement. Alors qu'une de leur escouade de commandement, composée d'un Prince tyrannide et de sa garde, entreprit de mettre l'escoude Alpha 2 en pièce, Sicarius aperçus de furtifs mouvement au alentours du bâtiment administratif et compris instantanément que le bâtiment était la cible des Genestealers, de redoutable troupes d’infiltration Tyrannides, terrifiants au corps-à-corps. Sicarius contacta l'escouade :

« Votre position a été découverte par l'ennemis, préparer vous au combat ». « Bien reçu, frère Capi...argh ». Le scout ne finit pas sa phrase, de longues griffes dépassant de son torse.

« Sergent Tellion, tenez votre position, j'envoie le Chapelain Cassius vous venir en aide »

« Bien reçu.... Présence d'un Genestealer Alpha confirmé..... Tenez la position mes frères ! Tuez ces xenos jusqu'au dernier,.. »

Sicarius redoutait cela et espérait que les snipers tiendraient suffisamment longtemps pour que le reste de son armée ne soit plus inquiété de cette prise à revers et obtienne le temps nécessaire pour manœuvrer face à cette nouvelle menace.

« Je crains de ne pas pouvoir venir en aide au Sergent Tellion avant un moment Frère Capitaine. » indiqua le Chapelain Cassius.

En effet, au sortir d'une ruine, les Terminators rencontrèrent le Vieux Borgne. Cette énorme créature a été vue sur de nombreux champs de bataille et sa réputation de guerrier invincible se régénérant à une vitesse surréaliste même pour un tyrannide n'était plus à faire. Le Chapelain ordonna immédiatement de tenir la position et de laisser l'initiative à la bête.

« Alpha 3 au rapport, aucune perte enregistré, 54 créatures tués dont 2 Lictors. »

« Continuez vers ce bâtiments, et nettoyer le, il faut que... »

« Alpha 3 au rapport, une horde d'hormaugaunt fonce sur n... »

Finalement, au plus fort de la bataille, l'escouade Space-marine centrale subit l'assaut inattendu d'une horde d'hormaugaunt. Sicarius voyait son escouade perdue, la victoire même paraissait s'éloigner aussi vite qu'un Space-Marine dans le ventre d'une de ces horribles créatures mais...

Alors que les space-marines subissaient de lourdes pertes, le cours de la bataille s'inversa.

« Escadron land-Speeder au rapport, aucun dégât relevé, cibles détruites : 230 dont plusieurs grosses créatures d'importance stratégique moyenne et 2 carnifex, d'importance stratégique élevée »

Les Land-Speeder que les tyrannides n'avaient pas réussi à détruire malgré de nombreux tirs de bio-armes dans leurs directions, arrosaient inexorablement l'infanterie adverse, abattant de nombreuses créatures.

« Sergent Tellion au rapport... Nous nous en somme sortis Frère Capitaine.... nous avons vaincus les genestealers... »

« Pertes enregistrées ? »

« Deux frères scouts ont péris »

« Je veillerais à ce que votre escouade reçoivent toute la gloire qu'elle mérite pour cet exploit »

Au grand étonnement de Sicarius, les snipers, non contents de tenir leurs positions face à de féroces créatures, finirent même par les occire au prix de seulement deux des leurs. Sicarius se promit de récompenser les survivants pour cette prouesse qui sera contée pendant plusieurs décennies.

« Viens, immonde créature, viens recevoir ton juste châtiment, la justice Divine de l'Empereur » parla ainsi Cassius, alors qu'il entonnait des cantiques sacrés.

Cassius regarda le Vieux Borgne charger, traînant sa lourde masse de plus en plus rapidement, paraissant inarrêtable, tel une montagne de muscles entourés de la plus solide des carapaces. Les Terminators, en tant que meilleurs guerriers Space-marines tinrent leurs positions sans un seul mouvement de recul, encouragés par les psaumes clamés par Cassius. Le choc fut terrible, de nombreux murs des ruines alentours encore debout chutèrent dans un fracas épouvantable alors que la bête s'écrasa sur la ligne immobile des Terminators. Mais charger une escouade à couvert comme les Terminators se fait toujours au détriment de l'assaillant et le Vieux Borgne ne fit pas exception lorsque les armes des Terminators le lacérèrent de parts en parts, tandis que Cassius lui délivra le coup de grâce, envoyant la tête de cette bête de cauchemars haut dans le ciel, rendant les capacités régénératrices du Vieux Borgne totalement inutiles.

« Escouade Alpha 3 au rapport, loué soit l'Empereur, Lui seul est grand »

Pourtant, la plus grosse surprise eu lieu lors de l'énorme assaut hormaugaunt : les cinq pauvres Space-marines recommandèrent leurs âmes à l'Empereur et se sachant perdu, se battirent comme des diables. C'est à ce moment que l'Empereur eu visiblement entendu leur prière : les marines survécurent au premier assaut des bêtes ! Pas un ne tomba ! Pendant un cour instant, la poussière retombant doucement après ce premier assaut, chaque camps fût surpris de retrouver les cinq hommes en armure intacts. Revigorés par cela, les marines tinrent bon et...

« Chargez avec moi mes frères ! » cria alors le Capitaine Sicarius alors qu'il venait au secours de son escouade.

"Aujourd'hui, victoire est à nous. Mais nous n'avons point de repos mes frères tant que vive les ennemis de l'Empereur. Reprenons notre route et purifions cette planète de l'horreur Tyrannide ! "

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité