Aller au contenu

21 mai 1791. Après 22 mois d'un travail de titan, la Bastille est rasée par l'entrepreneur Palloy.


Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

21 mai 1791. Après 22 mois d'un travail de titan, la Bastille est rasée par l'entrepreneur Palloy.

Après quatre siècles d'existence, le symbole du despotisme royal qui hébergea Sade et le Masque de fer est rasé par un millier d'ouvriers.

mai-578815-jpg_1368043.JPG © DR

Un document d'archives nous apprend que la démolition de la Bastille s'achève le 21 mai 1791, soit vingt-deux mois après sa prise par le peuple parisien. La vieille dame indigne s'est donc éteinte après plus de quatre siècles d'existence. Le symbole du despotisme royal n'est plus. Vive la République ! D'après d'autres sources, l'établissement pénitentiaire le plus célèbre de France n'aurait pas été entièrement rasé à cette date. Peu importe la date exacte, parlons plutôt de l'homme qui a rayé la Bastille de la surface de Paris : Pierre-François Palloy. Fils d'un marchand de vin parisien, il est architecte-entrepreneur et un ardent patriote de 34 ans. Il prétend avoir participé à la prise de la Bastille. Quand le 16 juillet, l'Assemblée des électeurs décide que "la Bastille sera détruite sans perte de temps", Palloy s'empresse de poser sa candidature. Il le veut, ce contrat. C'est son Goncourt à lui. Alors, il va trouver chaque électeur pour plaider sa cause. Sa fougue paie. Le soir même, il est désigné comme l'adjudicataire.

Pour se procurer la main-d'oeuvre nécessaire, point n'est besoin de faire le tour des boîtes d'intérim. Des milliers de candidats affluent de tout Paris et de ses faubourgs. Ils sont presque prêts à se battre pour avoir l'honneur d'abattre la Bastille, et surtout pour toucher un salaire. Palloy engage un millier de manoeuvres et quelques maîtres artisans. Pour la deuxième fois, la Bastille est prise d'assaut. C'est un immense chantier qui attire les Parisiens. Plus spectaculaire que la construction du tunnel sous la Manche. Il devient un lieu de promenade. Chaque jour, des centaines de curieux, et même des touristes étrangers, viennent se mêler aux ouvriers, n'hésitant pas à leur filer un coup de main. Quel privilège que de pouvoir balancer une pierre dans le vide. Un touriste anglais, Thomas Clarkson, écrit : "Je ne vis personne - homme ou femme - qui ne se soit senti satisfait jusqu'à ce qu'il n'ait jeté quelque petit fragment de cet édifice haï."

Fabrique à souvenirs

Lire la suite (Le Point).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
williama Membre 3892 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

"Sur 279 personnes embastillées pendant les quinze dernières années de l'ancien régime, 38 ont bénéficié d'une ordonnance de non-lieu. Les victimes d'une erreur judiciaire étaient largement indemnisées. Voltaire toucha, à sa sortie de la Bastille, une pension de 1200 livres, qu'il ne refusa pas.

La démolition de la Bastille était décidée depuis longtemps, du fait de son coût d'entretien trop élevé. Le donjon de Vincennes, succursale de la bastille, est fermé en 1784, faute de prisonniers. La même année est dressé le plan d'une place Louis XVI à l'emplacement de la Bastille.

Lors de la prise de al Bastille, les prisonniers étaient au nombre de sept !

- Béchade, Laroche, La Corrège et Pujade étaient des faussaires qui avaient arnaqué deux banquiers parisiens. Ils furent remis en prison le lendemain. Après une journée de triomphe, les sans-culottes les ont trouvés incorrigibles.

- Le comte de Solages, installé là par sa famille pour éviter les rigueurs de l'asile psychiatrique, était un pervers sexuel. Il le resta.

- Tavernier et de Whyte étaient fous. Ils furent transférés à l'asile de Charenton, où ils furent moins bien traités qu'à la Bastille"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Rasibus Membre 4080 messages
Forumeur alchimiste‚ 85ans
Posté(e)

Ce qui m'intéresserait, c'est de savoir combien de temps il a fallu pour construire la Bastille ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

Destinée à défendre la porte Saint-Antoine et les remparts de l’est de Paris devenus plus vulnérables, la Bastille ou Bastille Saint-Antoine était initialement un véritable château et un arsenal. Elle fut bâtie sous le règne de Charles V, de 1370 à 1383, par Hugues Aubriot, sur le modèle à quatre tours courant à l’époque. Les autres tours lui furent ajoutées ultérieurement.

22 avril 1370 : début de construction de la Bastille.

Modifié par David Web

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation Politique de confidentialité