Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

Infos générales

Messages recommandés

Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

0xf7m4ho.gif

Carrefour et Leclerc épinglés pour pratiques trompeuses

Le Point.fr - Publié le 29/04/2012 à 10:20

Cinq enseignes des deux groupes en Seine-Maritime devront verser 140 000 euros d'amendes pour avoir instauré des opérations de promotion défavorables au consommateurs

Le tribunal correctionnel de Rouen a condamné vendredi cinq hypermarchés, dont trois Carrefour, à un total de 140 000 euros d'amendes pour des "pratiques commerciales trompeuses" lors d'opérations de promotion qui se révélaient en définitive défavorables au consommateur.

Lors de ces opérations de promotion, il était proposé par exemple pour certains produits "quatre achetés, un gratuit" ou "+ 20 % gratuits". Au cours de contrôles, les enquêteurs de la Direction départementale de la protection de la population de Seine-Maritime ont relevé que ces produits étaient parfois plus chers que s'il étaient achetés à l'unité ou que le consommateur ne disposait pas de prix de comparaison dans le magasin.

"Reconnaissance de la fraude"

Le tribunal a condamné cinq hypermarchés de la région de Rouen à des amendes d'un montant total de 140 000 euros, à raison de 100 000 pour trois magasins à l'enseigne Carrefour, 30 000 pour un Leclerc et 10 000 pour un autre. Lors de l'audience, le 30 mars, le substitut du procureur de la République, Maëla Gueguen, avait requis un total de 190 000 euros d'amendes.

De leur côté, les avocats des distributeurs avaient réclamé à l'audience la relaxe de leurs clients, en alléguant notamment que ces opérations de promotion étaient réalisées par des fournisseurs qui décidaient de la proportion de gratuité et qui conditionnaient eux-mêmes le produit.

Pour sa part, l'association UFC-Que choisir, qui a reçu 2 000 euros de dommages et intérêts, s'est félicitée de ce jugement. "On obtient la reconnaissance de la fraude et de la publicité mensongère", a relevé son avocate, Me Catherine Kersual.

n2d8ab6c.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Libébulle Membre 2396 messages
Créatrice en devenir‚ 31ans
Posté(e)

Pourquoi ça m'étonne pas ?

Toujours regardé le prix au kilo...sleep8ge.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nohanne Membre 1237 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

ben oui ! ça fait longtemps que tout le monde en parle

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Michael Westen Membre 3589 messages
Iceman‚ 30ans
Posté(e)

Tiens c'est marrant, ton avatar et le vendeur de journaux bougent de la même manière... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

7ta9qfw3.gif

Béziers : une fillette de 16 mois meurt après une chute du 3e étage

le 29 avril 2012 à 16h34 , mis à jour le 29 avril 2012 à 16h48

Une fillette de 16 mois s'est tuée, dimanche après-midi, en tombant de l'appartement familial, situé au 3e étage d'un immeuble du quartier de Pont-Neuf. Si l'hypothèse accidentelle est privilégiée, le procureur a ordonné une autopsie.

L'hypothèse de l'accident est privilégiée. Une fillette de 16 mois a trouvé la mort, dimanche après-midi, en chutant de l'appartement familial situé au troisième étage d'un immeuble du quartier du Pont-Neuf à Béziers, dans l'Hérault. Soit une hauteur de 12 mètres. Selon le parquet de Béziers, la fillette était en train de jouer avec sa soeur avant le drame.

Les pompiers ont été appelés vers 14h et ont porté secours à la fillette "inanimée au pied de l'immeuble", a indiqué le commandant Jérôme Bonnafoux, chef des pompiers de Béziers. "Nous avons pu la réanimer et nous avons demandé le concours d'un hélicoptère. Mais à 15h10, alors que l'enfant était évacué vers l'hélicoptère, il a fait un arrêt cardiaque fatal", a-t-il poursuivi. L'enquête a été confiée aux policiers du commissariat central de la ville. Une autopsie a été ordonnée par le procureur.

wv0cn2uc.gif

Nantes : inquiétante disparition d'une étudiante de 24 ans

le 30 avril 2012 à 10h37 , mis à jour le 30 avril 2012 à 10h45

Pauline Haldenwang n'a plus donné de nouvelles depuis jeudi. Le parquet a ouvert une enquête pour disparition inquiétante. Ses proches ont diffusé un appel à témoin.

q4ge3a14.jpg

Toute personne susceptible d'aider l'enquête est invitée à contacter la police au 02.53.46.70.00 ou la famille de la jeune femme au 06.46.37.16.31 ou au 06.08.46.92.82.

Pauline Haldenwang, 24 ans, n'a plus donné de nouvelles depuis jeudi © DR

Où est Pauline Haldenwang ? Cette jeune fille de 24 ans n'a plus donné de nouvelles depuis jeudi à Nantes. Une enquête pour disparition inquiétante a été ouverte.

Ce jour-là, vers 18 heures, cette étudiante à l'école de communication SciencesCom est sortie de chez elle, rue Kléber sans aucun bagage, seulement ses clefs.

Très inquiets, ses proches ont placardé samedi sa photo dans les rues de Nantes. Cet avis de recherches est relayé par les réseaux sociaux. "Elle porte un long manteau noir long, un jean bleu, une écharpe verte et des bottes noires", précise l'appel à témoin.

92zdsgcz.gif

Koala en Australie : la pollution est en train de le tuer

le 30 avril 2012 à 09h18 , mis à jour le 30 avril 2012 à 09h56

Le koala, emblème de l'Australie, pourrait disparaître. L'animal a été classé lundi parmi les espèces à protéger dans plusieurs régions d'Australie où sa survie est menacée par le développement des villes, selon le gouvernement.

k5mwlmfh.jpg

Le plus grand prédateur pour le koala c'est l'urbanisation. L'animal a été classé lundi parmi les espèces à protéger dans plusieurs régions d'Australie où sa survie est menacée par le développement des villes, la circulation automobile, les chiens domestiques et les maladies, a annoncé le gouvernement.

Les populations des provinces de Nouvelle-Galles du Sud, du Queensland et de l'Australian Capital Territory (autour de la capitale fédérale Canberra), toutes situées dans l'est et le sud-est de l'île, ont été classées parmi les espèces "vulnérables". Il s'agit de la catégorie inférieure à celle d'espèce "en danger" selon la liste de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN). "Le koala est l'emblème de l'Australie et il tient une place à part dans notre pays", a souligné le ministre de l'Environnement, Tony Burke.

Plusieurs millions avant 1788

Le petit marsupial, espèce endémique australienne, est d'abord victime de la réduction de son habitat dans les régions les plus densément peuplées de l'île, selon un rapport officiel datant de 2011. Alors qu'ils étaient plusieurs millions avant l'arrivée des colons britanniques en 1788, ils ont été massivement chassés pour leur épaisse fourrure dans les années 1920 et leur population a drastiquement diminué.

L'indignation populaire a mis fin au carnage mais l'urbanisation de l'Australie est devenue un prédateur au moins aussi redoutable. Leur population est estimée aujourd'hui au maximum à quelques centaines de milliers, certaines études n'en dénombrant qu'un peu plus de 40.000. Dans les provinces de Victoria (extrême sud-est) et de South Australia (sud) en revanche, les populations sont excessives et "doivent être contrôlées", selon Tony Burke.

92zdsgcz.gif

Bille en tête : Un nouveau continent de 3,43 millions de km2...

Par Gaëlle BILLON, le 27 avril 2012 à 12h28 , mis à jour le 29 avril 2012 à 20h50

Dossiers : Bille en tête, Développement durable

CHRONIQUE Bille en tête - "Chaque civilisation a les ordures qu'elle mérite", Georges Duhamel avait raison. On l'appelle le 6e continent. Une masse difforme, une immense décharge flottante en plein milieu de l'océan pacifique nord.

Imaginez le tableau... 100 millions de tonnes de déchets, plus 30 mètres de profondeur par endroit, 3,43 millions de km²... Une décharge flottante, à ciel ouvert, 6 fois plus grande que la France qui se déplace au gré des vents, en plein milieu de l'océan Pacifique nord. Impressionnant ! Oui, on peut le dire. Dégueulasse, crade, aussi. Insupportable, inadmissible, également. Et pourtant, d'après Greenpeace, cette masse infâme est composée à 80% de débris provenant des continents. Et quand Greenpeace parle des continents, c'est une façon élégante de dire les hommes...

Alléluia ! L'honneur est sauf. Cette zone est située en plein coeur de l'océan Pacifique. A l'opposé de la France, notre cher pays... On n'est donc objectivement pas responsables de ce carnage. Les coupables ? Ces crétins d'Américains et d'Asiatiques qui se foutent de la planète, forcément. Ils balancent sans vergogne des containers en plastique, filets de pêche, pneus et bouteilles et même des meubles qui se transforment en particules si fines et si translucides que les satellites n'arrivent pas à les cartographier avec précision.

"Tous les courants mènent à l'océan"

Eh non, ce n'est pas si simple... Car il faut compter sur les courants marins. Ceux qui nous intéressent ici, ce sont les courants océaniques. Dans cette région du globe, sous l'effet de la force de Coriolis (comme l'opérateur de téléphonie mobile, très drôle), les courants tourbillonnent dans le sens des aiguilles d'une montre. Des gigantesques tourbillons qui charrient, depuis des années, des déchets stagnants vers le centre.

Depuis quand exactement ? Difficile à dire. En revanche c'est le navigateur Charles Moore qui a découvert cette décharge par hasard, en 1999, lors d'une expédition. Depuis, seules deux expéditions américaines se sont rendues sur place en 2006 en 2009.

Ce n'est pas moi, c'est l'autre !

Mais pourquoi se soucier d'une zone perdue au milieu de nulle part, située dans les eaux internationales, qui n'appartient à personne et donc n'intéresse finalement personne ? Parce que cette immondice est constituée de 6 fois plus de déchets plastiques que de plancton, la base de la chaîne alimentaire pour les animaux marins de la région. Les tortues Luth et les dauphins confondent les sacs plastiques avec les méduses. Les albatros gavés de détritus ne peuvent plus s'envoler. Les autres finissent par mourir affamés le ventre plein.

Vous voulez des preuves ? Les voilà, et c'est sans truquage, comme l'indique Chris Jordan, l'auteur des photos.

bz3wbntu.jpg

rvmcitsi.jpg

7c6vtjvg.jpg

Deux initiatives françaises

Enfin si. Quelques personnes s'y intéressent, heureusement. Voici deux initiatives. Elles sont françaises. Toutes deux souhaitent médiatiser leur démarche et éviter que cette plaque d'ordures ne soit plus étendue que la superficie de l'Europe dans 20 ans.

La première s'appelle "A la poursuite du 7e continent". Elle est dirigée par Ocean Scientific Logitic, nom anglo-saxon pour une association française ou plutôt guyanaise, à but non lucratif. L'objectif : informer le public sur les déchets en mer de l'impact de la pollution. Le 4 mai prochain, un équipage partira de Cayenne en Guyane. Direction le Pacifique nord. Pendant près de 6 semaines, il tentera d'apporter des preuves matérielles de l'existence de cette montagne de déchets et établir une cartographie précise des zones les plus contaminées. Pour suivre leur expédition cliquez ici.

La seconde est menée par la fédération nationale "Familles de France". Depuis début mars et jusqu'en juin prochain, elle sillonne la France avec une campagne itinérante de sensibilisation à la fragilité des écosystèmes marins et du respect de l'environnement : "à la découverte du 6e continent". Elle s'installe, quai de Javel, à Paris le 27 avril. Mardi 24 avril, Henri Joyeux, son président, a interpellé les deux candidats finalistes à l'élection présidentielle 2012 avec ces questions simples : "Quelles décisions comptez-vous prendre pour renforcer ou faire appliquer les mesures permettant de réduire les déchets sur notre territoire ? Amende écologique ou tolérance zéro ? Harmonisation de la signalétique des consignes de tri ? Education à l'écocitoyenneté ?". Leur réponse est attendue sous peu. On vous tiendra au courant...

92zdsgcz.gif

Le baclofène, molécule miracle contre l'alcool ? L'Afssaps prudente

le 26 avril 2012 à 09h36 , mis à jour le 26 avril 2012 à 09h43

Alors que cette substance autorisée depuis les années 70 pour traiter des troubles musculaires est aujourd'hui utilisée par environ 30.000 patients engagés dans des cures de sevrage alcoolique, l'agence du médicament entrouvre la porte à une officialisation de cette pratique.

ey37tkcj.jpg

A l'origine, le baclofène est un décontractant musculaire. Mais c'est aussi un médicament aujourd'hui largement utilisé par de nombreux patients gravement dépendants de l'alcool. Sa popularité a explosé en 2008 avec la parution du livre Le dernier verre d'Olivier Ameisen, cardiologue alcoolique, qui y racontait comment ce médicament, pris à fortes doses, avait supprimé son envie de boire. Pourtant, l'agence du médicament refusait jusqu'à présent de reconnaître cette utilisation du baclofène. Mercredi, elle a timidement assoupli sa position en concédant que ce médicament apporte "des bénéfices cliniques" à "certains patients". Et en admettant prudemment son utilisation dans le sevrage alcoolique sur ordonnance. Mais l'Afssaps n'a pas délivré de feu vert généralisé car, insiste-t-elle encore maintenant, "l'efficacité du baclofène dans la prise en charge de l'alcoolo-dépendance n'est pas encore démontrée à ce jour". L'ordonnance doit donc être rédigée, par des médecins "expérimentés", "au cas par cas" et en adaptant la dose utile à chaque patient. Les doses de baclofène nécessaires sont en effet très variables d'un individu à l'autre.

Le seul document scientifique reconnu à faire le point sur les effets du baclofène dans le sevrage alcoolique est une étude préliminaire rétrospective, publiée le mois dernier : elle évoquait un taux de succès de 58% obtenu avec ce produit vieux de près de quarante ans. "Cela marche mieux que ce qu'on a actuellement", avait relevé le Pr Philippe Jaury, auteur principal de ce travail paru dans la revue Alcohol and Alcoholism. Mais ces travaux demandent encore à être confirmés. L'Afssaps souligne avoir autorisé en avril dernier, le lancement d'un essai baptisé Bacloville chez des patients présentant une consommation d'alcool à haut risque qui seront suivis pendant au minimum un an.

Des effets secondaires mal évalués

Cette étude préliminaire a en tout cas sûrement poussé l'agence du médicament à assouplir sa position : en juin 2011, l'Afssaps se bornait à "une mise en garde" à propos de ce vieux médicament, autorisé depuis 1974 pour soulager des contractures musculaires involontaires d'origine neurologique. Une position jugée dissuasive qui avait été vivement critiquée par des patients et le Pr Bernard Granger, chef de service de psychiatrie. "Retarder l'usage d'une molécule indispensable peut être aussi grave que de laisser commercialiser une molécule dangereuse. En nombre de morts, l'affaire baclofène risque d'être bien pire que le scandale du Mediator", s'insurgeait le Pr Granger dans une lettre diffusée par l'association Baclofène.

Mais ces traitements non reconnus officiellement posent des problèmes, notamment pour l'évaluation des possibles effets secondaires. Alors que des milliers de personnes prennent déjà du baclofène en France, pour des problèmes d'alcool, le taux de notification des effets indésirables est "très faible" (moins de 0,5% des cas sont déclarés) et en tout cas très inférieur aux chiffres communément admis, "si on considère qu'il y a entre 20.000 à 50.000 patients traités", note le centre régional de pharmacovigilance de Grenoble dans son rapport national de suivi du baclofène dans le traitement des addictions pour l'année 2011. Le baclofène reste donc encore à explorer sous bien des coutures et ses effets secondaires (somnolence, convulsions, syndrome des jambes sans repos...) doivent être mieux recensés. Leur "sous-notification est probablement le fait d'une culpabilisation" des médecins amenés à prescrire ce médicament dans des cas non prévus par le cadre actuel de l'autorisation de mise sur le marché (AMM), constate le rapport de Grenoble.

Le débat se poursuit avec le forum patients/médecins de l'association Audes et l'association Baclofène.org, pour qui "la guerre pour l'AMM est engagée !". Pour sa part, le psychiatre et addictologue Philippe Patel met en garde ceux qui croient à la molécule miracle: "l'extinction complète de l'envie de boire, je n'y crois pas", lance-t-il dans Libération. "Ce que je vois sur mes patients c'est à peu près 25% qui réussissent : ils boivent moins ou pas du tout".

hrlh2emf.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

m9uc54ul.gif

"Max le Suisse", l'Arsène Lupin des bords de route

Par Amélie Gautier , le 30 avril 2012 à 18h18 , mis à jour le 30 avril 2012 à 19h53

Depuis 10 ans, un arnaqueur de haut vol sillonne la France en auto-stop. Aux gentils conducteurs qui le prennent, l'élégant monsieur raconte ses galères. Alors, les âmes charitables l'aident...

Son scénario est bien rodé, son jeu d'acteur excellent. Voilà près de 10 ans qu'un élégant sexagénaire soutire de l'argent aux bonnes âmes le prenant en auto-stop. Surnommé "Max le Suisse", il aurait arnaqué des dizaines d'automobilistes. Derniers faits d'armes, fin avril, du côté de Nancy.

Sa manière d'opérer est immuable : à base d'allure impeccable et d'histoire touchante. Il tend timidement le pouce sur les bords des routes de France. Habillé avec classe, la chevelure blanche immaculée et de beaux mocassins aux pieds, il inspire d'emblée confiance aux conducteurs. Aujourd'hui, les floués se retrouvent sur un blog et chacun de raconter comment il s'est fait avoir par "Max". Il y a plus de 250 témoignages (Le site en un clic là).

La boîte de chocolats suisses

D'un sourire, il se présente : Carl Fasser, parfois Felder ou encore Legler, Karl Clausen, Max Salis, Vam Goethem... L'identité qu'il donne n'est jamais la même. Son vrai nom serait Matteo Schaub. Son histoire peu ou prou : celle d'un chic type qui vient d'avoir une grosse tuile. La plupart du temps, il dit être un riche homme d'affaires suisse à la tête d'une société de canons à neige. Les variantes : il dit avoir une entreprise de glace artificielle pour les patinoires ou producteur de musique belge. Il est bien embêté car il vient de se faire voler sa grosse berline allemande. Pas de chance, ses papiers, son argent et son téléphone étaient à l'intérieur. La poisse. D'autant qu'il devait rejoindre sa fille à Toulouse où à Montpellier. D'autant qu'il devait se rendre à Monaco pour sa chimio...

L'homme ne fait pas que se plaindre. Sur le blog, les automobilistes embobinés soulignent sa conversation agréable, sa culture, son humour. La sympathie pour lui est immédiate. Et spontanément, tous lui proposent de le dépanner. Quelques dizaines d'euros. Des tickets repas. Un paquet de cigarettes. Une nuit à l'hôtel. L'arnaqueur ne demande jamais rien. Evidemment, il remboursera. Il note d'ailleurs toujours scrupuleusement les coordonnées de ses bienfaiteurs avec la promesse d'envoyer une "boîte de chocolats suisses". Les variantes : viande de grison ou fromages. Certains sont même été invités à venir faire un tour dans son chalet.

"Seul mon égo reste affecté par tant de naïveté"

Toujours selon les témoignages du site, les âmes charitables flouées racontent combien lui donner quelque chose est naturel. "Il était tellement sincère et touchant... que je lui ai laissé 200 euros ! Il ne pouvait pas me mentir...", écrit Jean-Max, l'une des dernières victimes en date. A cet habitant de Nancy, l'Arsène Lupin des bords de route raconte être un producteur en repérage pour un clip place Stanislas. Là, pas de promesse de boîtes de chocolats mais celle de laissez-passer pour assister au tournage et de places pour le grand prix de Monaco. Variantes, variantes.

Tous les floués soulignent le bagout du sexagénaire, comédien hors-pair. "Il y a très peu de faille dans son discours", relate Christophe, qui, lui a juste donné de quoi lui acheter une bouteille d'eau et une baguette. "Seul mon ego reste affecté par tant de naïveté qui ne me ressemble pas", déplore cette victime. "Cet homme ne demande rien à personne, raconte, lui, Christian, floué 2007 du côté de Vesoul. Si vous avez un peu de coeur vous vous faites avoir (...) Je trouve tout simplement sa manière d'agir osée et géniale..." Yeddou est moins admiratif : "le qualificatif d'Arsène Lupin me paraît trop élogieux, témoigne celui qui a pris ce "Carl" en auto-stop vers Cholet à l'automne 2011. Cet homme peut arnaquer sans scrupule quelle que soit la situation sociale ou financière."

Si la plupart n'ont pas donné de grosses sommes à Carl ou Max, ils sont tous très amers d'avoir été ainsi bernés. Aucun n'est prêt à s'arrêter quand ils verront un pouce au bord de la route. "Drôle de type qu'il faudrait quand même empêcher de nuire", écrit Bertrand arnaqué fin décembre. Ce n'est pas gagné. Aux yeux de la loi, l'homme n'est pas un escroc. S'il ment effrontément, il ne demande rien. Il n'y a donc ni extorsion, ni abus de faiblesse. L'élégant Max le Suisse devrait continuer à lever timidement le pouce sur le bord de la route.

ac568h65.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

cs4vnz41.gif

La justice Australienne n'a pas pu condamner une arnaque qui a fait la fortune des personnes qui en ont eu l'idée.

Une société avait publié des publicités dans plusieurs journaux Australien indiquant qu'elle était spécialisée dans l'importation de films pornos, et qu'elle garantissait de pouvoir fournir n'importe quelle cassette ou DVD X.

Les prix annoncés étaient très raisonnables et des milliers de clients ont passé commande sans oublier de joindre le chèque.

Plusieurs semaines après que leur chèque fut débité, les clients ont reçu une lettre de cette société leur expliquant que la loi Australienne ne permet pas l'importation de vidéo X et que la commande ne pourra pas être honorée.

La lettre était accompagnée d'un chèque de remboursement avec le montant exact de la somme qu'ils avaient payée.

Où est l'arnaque donc?

En fait moins de 10% des clients de cette société ont osé aller encaisser leur chèque car le nom de la société émettrice était :

- " Sodomy, Fetishism & Perversion Corp. "

Et voilà comment une bande de rigolos s'est retrouvée avec un compte en banque grassouillet sans que la justice ne puisse les condamner pour escroquerie ! "

wvoodreo.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

zeoygcmb.gif

Les histoires de pêche sont parfois un peu dures à croire, mais cet homme a des photos pour prouver son histoire ...

Tom Satre a dit au journal Sitka qu'il était avec un groupe sur un bateau de pêche de 62 pieds quand 4 jeunes daims à la queue noire nageaient directement vers son bateau.

zs7umu7z.jpg

Dès que les daims furent près du bateau ils ont commencé par l'encercler et nous regardaient directement .

On pouvait voir que les 4 jeunes daims étaient en détresses. j'ai ouvert la passerelle de derrière ,nous avons aidé les animaux craintifs et sauvages à monter dans le bateau.

Durant toutes mes années de pêcheur, jamais je n'avais vu une chose pareille. Une fois sur le bateau ils se sont effondrés de fatigue , en tremblant.

o3x1jd4e.jpg

Ceci est 1 photo de sauvetage que j'ai prise des daims sur le derrière du bateau, en Alaska Quest. Nous étions en route vers Taku harbor. Une fois arrivé au dock le 1er daim QUE NOUS AVONS RETIRE DE L'EAU S'EST RETOURNE COMME S’IL NOUS DISAIT "MERCI", et IL A DISPARU VERS LA FORET.

APRÈS un PEU DE CAJOLERIES & ASSISTANCE, 2 AUTRES ONT SUIVIS. MAIS LE PLUS PETIT AVAIT BESOIN D'ETRE AIDE.

k3qr209j.jpg

plobniui.jpg

MA FILLE, ANNA et MON FILS,TIM, ONT AIDE LE DERNIER DAIM à se mettre SUR SES PIEDS. NOUS NE SAVIONS PAS DEPUIS COMBIEN DE TEMPS ILS ÉTAIENT DANS L'EAU GLACÉE OU SI Y EN AVAIT DES AUTRES QUI N'ONT PAS SURVÉCU.

Plus TARD MA FILLE M'A DIT QU'ELLE N'OUBLIERAIT JAMAIS CETTE EXPÉRIENCE, et JE PENSE QUE LES DAIMS ONT RESSENTI LA MÊME CHOSE !!

je vous l'ai dit que c'était superbe...hein?

byiendpr.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

x99ekvsx.gif

Harcèlement sexuel :

Une décision du Conseil constitutionnel censure la loi sur le harcèlement sexuel et abroge la disposition et donc le délit qui disparaît du droit français, créant un vide juridique. L'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail fustige les conséquences pour les victimes.

«C'est l'apothéose de l'injustice». «C'est dégueulasse!». Jointe au téléphone par Leparisien.fr, Marilyn Baldeck, la déléguée générale de l'Association européenne contre les violences faites aux femmes au travail (AFVT) ne décolère pas après la censure et l'abrogation par le Conseil constitutionnel de la loi sur le harcèlement sexuel.

« Le délit de harcèlement sexuel n'existe plus et les procédures en cours tombent toutes, on abandonne les victimes, on les prive de leurs droits, on leur dit : dégagez il n'y a plus rien à voir», lâche-t-elle, écoeurée.

La formulation de l'article 222-33 du code pénal instituant le délit de harcèlement – « le fait de harceler autrui dans le but d'obtenir des faveurs de nature sexuelle est puni d'un an d'emprisonnement et de 15 000 euros d'amende » - a été jugée trop floue et contrevenant à l'un des principes généraux du droit pénal qui est la légalité des délits et des peines – qui impose une définition précise. Le Conseil constitutionnel abroge l'article et renvoie au législateur la responsabilité de définir plus clairement les contours de ce délit.

Les associations féministes appellent à un rassemblement samedi à 11 heures à Paris, place Colette (Ier), pour «exiger une nouvelle loi». L'équipe de campagne de François Hollande a fait savoir qu'il s'y engageait, s'il est élu dimanche à la présidence de la République.

«Le pire des scénarios»

D'ici là, ce délit n'existe plus dans le droit français et les procédures en cours peuvent être annulées. Cette décision « est applicable à toutes les affaires non jugées définitivement », précise le Conseil qui a publié sa décision sur son site. « Le Conseil constitutionnel a réalisé le pire des scénarios pour les victimes en les privant de leurs droits, de leurs procédures», s'emporte Marilyn Baldeck, déléguée générale de AFTV qui s'était jointe à la procédure pour demander l'abrogation d'un texte trop vague, mais de manière différée pour éviter, disait-elle, un dangereux vide juridique. Mais les Sages ont estimé qu'une application différée de l'abrogation aurait été contraire à un autre principe, celui de la non rétroactivité de la loi pénale.

« C'est une décision définitive qui n'est pas susceptible d'appel, déplore encore Marilyn Baldeck. Ce n'est pas faute d'avoir prévenu depuis des années sur ce risque». Et de fustiger « les gouvernements et ministres de la justice successifs, les députés, qui ont toujours considéré que nous avions tort et systématiquement refusé toute modification législative. Ils en portent la lourde responsabilité aujourd'hui ».

«Ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir»

« Les juristes de l'association vont passer leur journée à appeler les victimes pour leur dire que c'est terminé pour elles, poursuit Marilyn Baldeck, bouleversée. C'est d'autant plus dégueulasse que dans la plupart des affaires, ce sont des faits d'agression sexuelle qui ont été requalifiés en harcèlement et que ces femmes se battent depuis des années contre l'abus de pouvoir, c'est d'une violence inouïe ! ».

C'est par le biais d'une question prioritaire de constitutionnalité (QPC) que le Conseil constitutionnel a été amené à rendre cette décision. Une question soulevée en cassation par Gérard Ducray, ancien député du Rhône, condamné en appel en 2011 pour harcèlement sexuel à trois mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende. Il considérait que le code pénal, laissant au juge une trop grande marge d'appréciation des éléments constitutifs du délit qui lui était reproché, permettait « tous les débordements, toutes les interprétations », avait plaidé son avocate à l'audience devant les Sages, le 17 avril.

« Il ne conteste pas les faits qui lui sont reprochés mais le fait qu'on puisse les lui reprocher », s'insurge Marilyn Baldeck. Selon elle, une cinquantaine de condamnations pour harcèlement sexuel intervenaient chaque année, « un nombre dérisoire par rapport au nombre de cas », estime la déléguée générale qui conseille «aux femmes victimes de harcèlement et qui n'ont pas encore porté plainte « d'attendre qu'une loi soit de nouveau votée pour ne pas voir leur procédure annulée ».

tv5ibxwv.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

fszsd7qb.gif

Régime : vous reprendrez bien une petite sonde ?

Le régime K-E débarque des États-Unis et promet la perte de dix kilos en dix jours.

À condition de ne s'alimenter que par une sonde.

x8h4l650.gif

C'est le dernier régime en vogue aux États-Unis. Particulièrement prisé des futures jeunes mariées qui veulent afficher une ligne de rêve pour le grand jour, le K-E (pour Ketogenic Enteral Nutrition) promet de faire perdre jusqu'à neuf ou dix kilos en dix jours, et ce, sans effort. Le principe de ce régime drastique paraît on ne peut plus farfelu : ingérer les 800 calories nécessaires quotidiennement pour survivre... par une sonde nasale.

Le docteur Oliver Di Pietro, qui a popularisé son régime depuis sa clinique de Miami, aux États-Unis, affirme que le patient ne ressent pas la faim, puisqu'il profite d'un apport constant en aliments. Constant ? Eh oui : le principal inconvénient de ce régime réside dans la manière de l'administrer. Une sonde de deux millimètres (semblable à celles utilisées pour les nouveau-nés) est introduite par le nez, passe dans l'oesophage et termine sa course dans l'estomac. Reste ensuite à porter dans un petit sac la poche contenant tous les éléments nutritifs (un mélange de protéines, de graisses, d'eau et de nutriments) qui alimente le corps 24 heures sur 24. Pendant dix jours, donc.

Sur le papier, le fonctionnement semble simple. Le mélange ingéré par la sonde nasogastrique ne contient pas d'hydrates de carbone, plus communément appelés glucides. En l'absence de sucres et de glucides, le corps puise dans un premier temps son énergie dans le foie, qui détient des réserves de glycogène, qui peuvent être transformées en glucose. Quand ce stock est épuisé, l'organisme s'approvisionne en glucose dans ses réserves : c'est ce qu'on appelle "brûler les graisses". Les protéines, apportées en grande quantité dans ce régime, sont quant à elles indispensables pour fournir les acides aminés dont le nouveau glucose aura besoin pour se former.

Risques

Barbare, agressif et repoussant, le K-E ? Pas seulement : hors de prix, aussi. Aux États-Unis, le traitement coûte 1 500 dollars (1 150 euros), alors que nos voisins espagnols débourseront à Barcelone entre 3 000 et 5 000 euros. Mais les détracteurs du K-E concentrent leurs charges sur les risques sanitaires. Un traitement sans danger à en croire le Dr Di Pietro : seuls quelques effets secondaires ont été notifiés, comme des étourdissements ou... une mauvaise haleine. Et ses défenseurs d'arguer que cette technique est communément utilisée pour alimenter les patients dans le coma, pour certains cas d'anorexie ou pour les malades soignés par chimiothérapie qui ont du mal à s'alimenter.

Pour la clinique Planas, qui prodigue ce régime de choc à Barcelone, "100 % des 91 patients traités ces six derniers mois ont obtenu les résultats attendus, et sans effet indésirable pour le moment". Leur liste d'attente s'allonge de jour en jour. Pourtant, des risques, il en existe. Avec une fonction rénale affectée, l'organe pourrait courir un réel danger. Mais, administré sur une courte période et avec un rein en excellent état, le K-E ne présente a priori aucun danger.

Un régime miracle, alors ? Pas si sûr. Certes, l'effet est garanti. Quoi de plus normal, après tout, en passant de quelque 2 500 à 800 calories par jour. Mais il faut encore accepter de s'enchaîner pendant dix jours à la sonde au nez et à la poche protenéinée dans son sac. Pour une cure dont les effets sont loin d'être durables, le jeu vaut-il la chandelle ?

1r32ubwr.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

mvpw7xsw.gif

Le photojournaliste Horst Faas est mort.

1mehf5f0.jpg

nqgbcrjn.gif

Horst Faas, photographe de guerre ayant notamment couvert le Vietnam, est mort jeudi à l'âge de 79 ans, a annoncé l'agence Associated Press (AP) pour laquelle il avait longtemps travaillé.

Né en Allemagne, Horst Faas a notamment coordonné pendant plus de dix ans, à partir de 1962 depuis Saïgon, le travail des photographes d'AP en Asie du sud-est.

En cinquante ans de carrière, il a accumulé les oeuvres marquantes dans l'histoire du photojournalisme et obtenu à deux reprises le Prix Pulitzer.

Le Vietnam et le Bangladesh au coeur de son travail

En 1965, recevant son premier Pulitzer, il avait expliqué que son travail avait constitué à «enregistrer les souffrances, les émotions et les sacrifices des Américains et des Viêtnamiens dans ce petit pays lointain taché de sang».

Son travail sur des tortures et des exécutions au Bangladesh lui avait valu en 1972 un second Pulitzer.

Horst Faas avait pris sa retraite en 2004.

Présent en 2008 au Festival Visa pour l'image de Perpignan, dans le sud de la France, il expliquait que son travail et celui des autres photographes de guerre était nécessaire pour que les opinions publiques voient à quoi ressemblent des guerres menées en leur nom.

3hwhx93v.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

rfkgiu7r.gif

Jean-Luc Delarue épouse sa compagne à Belle-Île-en-Mer.

3yoth5pi.gif

L'animateur, qui lutte actuellement contre un cancer, se marie samedi après-midi avec Anissa Khel dans une région qu'il affectionne.

C'est en toute discrétion que Jean-Luc Delarue, âgé de 47 ans, épouse samedi après-midi à Belle-Île-en-Mer sa compagne, Anissa Khel, qui partage sa vie depuis plus de 2 ans. La star du petit écran possède une villa dans cette île bretonne, située en face de Quiberon. Le mariage est prévu dans la mairie de Sauzon, un petit bourg pittoresque de 920 habitants, aux maisons pastel donnant sur le port. Le maire, Norbert Naudin, présidera, comme il se doit, la cérémonie devant quelques privilégiés. Devraient être présents uniquement les plus proches parents des mariés et le fils de Jean-Luc Delarue, Jean, âgé aujourd'hui de cinq ans.

Moral d'acier

Ex-mannequin, diplômée d'un master en finance, Anissa Khel, 29 ans, a croisé la route de Jean-Luc Delarue au cours d'une exposition. Ils ne se sont plus quittés, notamment lorsque la star du petit écran a tout fait pour sortir de sa dépendance à la drogue. En retour, Jean-Luc Delarue l'a aidée à lancer sa ligne de bijoux, dont une partie des bénéfices sera reversée à des malades du cancer et au personnel hospitalier. Anissa lui a d'ailleurs créé un bracelet à tête de Bouddha, qu'il ne quitte plus. "J'ai une femme extraordinaire, confiait l'animateur au magazine Gala en décembre dernier. Je n'ai plus une seconde à perdre, je veux profiter de chaque parcelle de vie."

Le même mois, il annonçait publiquement lutter contre un cancer de l'estomac et du péritoine, pronostiquant "six à neuf mois de chimiothérapie". Un combat courageux qu'il mène maintenant depuis cinq mois en alternant les traitements à l'hôpital américain de Neuilly, avec Anissa à ses côtés. "J'ai un cancer, soit, mais je vais guérir, affirmait la star en décembre 2011 à TV Magazine, affichant un moral d'acier face à la maladie. Il est impossible que ce soit mieux : Anissa est arrivée pour me sauver." La dernière apparition publique de Jean-Luc Delarue date de la Fashion Week, en janvier dernier, où le couple assistait au défilé Dior.

7wi32iuz.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

3njepupl.gif

François Hollande a choisi pour son investiture une Citroen D55 , elle vient d'être commandé à Sochaux.

Le coût de ce véhicule 43000 euros.

t7jfsq7a.gif

Pourquoi en cette période de crise , une nouvelle voiture est-elle nécessaire ? il n'y a pas suffisamment de voitures dans la flottille de l'Elysée ? .

Ce nouveau président n'avait de cesse de critiquer les dépenses inutiles , pourquoi n'utilise t-il pas la voiture de Sarkozy . Décidément les socialistes quand ils sont pas au pouvoir ils critiquent les fastes de la république , mais sitôt installé ils les aiment .

Après les 4 avions pour revenir de Tulle, de nouvelles dépenses de notre capitaine de pédalo, cet homme normal va rouler avec une voiture de 43 000 € que bien sur nous autres contribuable allons payer alors que je suppose que l'ancienne voiture de Nicolas Sarkozy n'est pas usée au point de tomber en ruine.

Bien sur il va y avoir tout un renouvellement du parc de voiture et ça va nous coûter la peau des fesses, ce qui est une habitude en général à chaque changement de gouvernement mais là le problème c'est que flamby nous avait dit qu'il serait un homme normal et qui ne ferait pas de dépenses inconsidérées, on voit bien qu'il a mentit et je suis effaré de voir les mensonges et les actions, entre lui et sa harpie, qu'ils commentent alors que notre fraise des bois n'est même pas encore investit.

7wi32iuz.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

1gga4w32.gif

Une étude sur les primates confirme le lien entre bisphénol A et cancer du sein.

enxd78a7.gif

Chez les rongeurs, le fait est connu de longue date : l'exposition au bisphénol A (BPA) augmente l'incidence de cancers mammaires. Mais la preuve expérimentale formelle manquait chez les primates. Ce n'est plus le cas avec la publication, lundi 7 mai dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences (PNAS), de la première expérience menée sur des singes exposés à ce perturbateur hormonal, présent dans nombre de plastiques, dans les résines gainant l'intérieur des boîtes de conserve ou des canettes de soda, dans les lentilles de contact, etc.

Les auteurs, menés par Andrew Tharp et Maricel Maffini (Ecole de médecine de la Tufts University à Boston, Etats-Unis), ont administré à des femelles macaques (Macaca mulatta) pleines une faible dose de BPA, correspondant à 400 microgrammes par kilo de poids corporel et par jour (µg/kg/d), pendant les deux derniers mois de leur grossesse.

"Ce dosage a été choisi car il donne chez ces singes une concentration sanguine de bisphénol A comparable à ce que l'on trouve dans la population générale humaine, explique la biologiste Ana Soto, professeur à la Tufts University et coauteur de ces travaux. Or l'exposition d'un organe à un toxique dépend de la concentration de ce dernier dans le sang."

Les chercheurs n'ont cependant pas tenté d'évaluer les effets de cette substance sur les organes des guenons exposées. Ils les ont cherchés sur leur descendance en prélevant la glande mammaire des nouveaux-nés, peu après la mise bas. Les organes des individus exposés in utero ont ensuite été comparés à un groupe-témoin, dont la mère n'avait pas été exposée au BPA au cours de sa grossesse.

ORGANE MAMMAIRE AFFECTÉ

Le résultat n'étonne guère les auteurs. "Par rapport à ceux dont la mère n'a pas été exposée, on constate chez les animaux exposés in utero que le développement de la glande mammaire est plus avancé dès la naissance, explique Mme Soto. Les changements de structure de l'organe sont significatifs, avec notamment une densité plus importante du tissu épithélial de la glande mammaire."

Sur les rongeurs - dont la durée de vie est plus courte et qui peuvent être enrôlés en grand nombre dans ce genre d'expérience - , "plusieurs d'études ont montré le même effet, c'est-à-dire l'accélération de la maturation de la glande mammaire après exposition in utero", précise Mme Soto.

"Dans le cas des souris et des rats, on sait que ces changements de morphologie de la glande mammaire, d'abord subtils, s'accroissent avec l'âge de l'animal, précise la biologiste. Les différences avec les animaux qui n'ont pas été exposés deviennent de plus en plus marquées avec le temps et favorisent, plus tard et, sans même l'action d'autres carcinogènes, le développement de lésions précancéreuses et cancéreuses."

L'exposition in utero au BPA produisant des effets identiques sur la glande mammaire à court terme chez les rongeurs et les primates, il est probable que les effets à long terme soient analogues. Et il n'y a nulle raison qu'ils épargnent l'espèce humaine. En outre, au moins deux études, réalisées au milieu des années 2000, indiquent la présence de BPA à des niveaux mesurables sur 90 % à 95 % de la population occidentale.

Ana Soto pointe un autre indice en ce sens. "Si on considère le DES (diéthylstilbestrol, molécule active du distilbène, un médicament désormais interdit), un très proche cousin du BPA, on sait depuis 1986 que sur la souris, l'exposition in uteroau DES augmente l'incidence de cancers mammaires, dit-elle. Or avec le scandale du distilbène, on sait depuis 2006 que les femmes qui ont été exposées au DES durant leur stade fœtal ont deux fois plus de risques de développer un cancer du sein après 40 ans."

En France, un projet de loi déposé en 2011 par le député (PS) Gérard Bapt, prévoit l'interdiction du BPA dès 2013 dans les contenants alimentaires pour les enfants, puis en 2014 pour les autres. Les autorités compétentes européenne (EFSA) et américaine (FDA) considèrent pour leur part que les preuves manquent pour bannir ce produit.

gqesoj8a.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

q2i5hp35.gif

La vie sans son sanglier ? Plutôt mourir !

le 12 mai 2012 à 18h44 , mis à jour le 12 mai 2012 à 18h48

1sbbpb8k.gif

Un retraité de 83 ans a prévenu samedi qu'il ferait barrage de son corps au péril de sa vie si les autorités viennent lui prendre le sanglier qu'il a recueilli il y a un an et qui coule des jours heureux chez lui, dans le Tarn-et-Garonne.

L'histoire est cocasse. Un retraité de 83 ans a prévenu samedi qu'il ferait barrage de son corps au péril de sa vie si les autorités viennent lui prendre le sanglier qu'il a recueilli il y a un an et qui coule des jours heureux chez lui, dans le Tarn-et-Garonne.

Yvan Blaise, ancien viticulteur à Saint-Paul-d'Espis, un village de 630 habitants du Quercy blanc, a trouvé celui qu'il a baptisé Bamby le 28 février 2011 alors qu'il accompagnait une partie de chasse. "Sa mère avait dû être tuée la veille. Je me suis enlevé une chaussette de la botte et je l'ai mis dedans", raconte M. Blaise. Bamby avait un ou deux jours. Il pesait 800 grammes. M. Blaise et sa femme Alice, 80 ans, l'ont nourri au biberon. Aujourd'hui, Bamby pèse 86 kilos. Il vit dans un parc clos, avec un abri paillé et un bassin. M. Blaise s'est attaché à cet animal qui est "comme un gros chien, c'est une bête très intelligente, et reconnaissante en plus. Pour les gens, il a ses têtes. Mais il n'embête personne".

"Foutez lui la paix !"

Aussi est-il tombé des nues le 5 mai quand deux gardes-chasse sont venus l'informer qu'il ne pouvait plus garder un animal sauvage. "Ils ont dit qu'ils saisiraient la bête, qu'ils l'abattraient. Et puis que je paierais une amende. On a 780 euros de retraite par mois. Comment voulez-vous qu'on paie ?" "J'aurais très mal si on me le prend, je suis cardiaque. Je préfère qu'on m'abatte moi, plutôt que le sanglier. Je me mettrai en travers", a-t-il averti. Le maire, Camille Mallevialle, s'inquiète: "Vu sa santé, si on le lui enlève, je crains un drame". Lui non plus ne comprend pas. "Il faut voir cet animal. Il vous suit partout et se laisse caresser comme un chien. Et puis c'est archi-clôturé, en pleine campagne".

Sur le site de la Dépêche du Midi qui a rapporté l'information, la réaction des internautes est unanime: "Tous avec vous papy !" ou "Foutez lui la paix !" La préfecture n'a pas répondu aux sollicitations. Le parquet n'était pas joignable.

m8ywb65y.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

mihwg7h2.gif

Un fraudeur héros des GI

w7ytr0k9.gif

EN PRINCIPE, IL DEVRAIT ÊTRE L'ENNEMI NUMÉRO UN D'HOLLYWOOD.

En principe aussi, il pourrait être convoqué devant les tribunaux et expédié derrière les barreaux. Sauf que Hyman Strachman n'a rien d'un fraudeur ordinaire et que les studios de cinéma californiens se feraient huer, voire boycotter, s'ils osaient toucher à un seul des cheveux blancs de ce vieil homme de 92 ans. Or ce vétéran de la seconde guerre mondiale a piraté des milliers de films, 300 000 copies au total. Gran Torino, Very Bad Trip, Transformers, The Artist, Le Discours d'un roi... Mais "Big Hy" (c'est son surnom) n'a jamais gardé aucun film pour lui-même ni n'en a vendu un seul. Il les a tous envoyés, gratuitement, aux soldats américains stationnés en Irak et en Afghanistan, en les gravant sur DVD.

C'est après la mort de sa femme que cet ancien courtier, inconsolable, a cherché un moyen d'occuper son temps. Au départ, il copiait un à un des films déjà piratés et achetés 5 dollars pièce à la gare de Penn Station, à New York, ou chez un barbier du quartier. Au fil des années, il s'est équipé. Il a investi 400 dollars dans un graveur capable de copier sept films à la fois. Cela fait désormais huit ans qu'il consacre ses journées et ses économies à soutenir ainsi le moral des GI. Il passe soixante heures par semaine à graver des DVD et à faire des colis depuis le petit bureau envahi de drapeaux américains de sa modeste maison de Long Island (New York). Ce sont les aumôniers militaires qui reçoivent ses cartons et se chargent de les distribuer aux troupes. "Les aumôniers ne les vendent pas, a-t-il expliqué au New York Times. La distribution marche très bien."

Hollywood est bien embarrassé. "Nous sommes heureux que les divertissements que nous produisons puissent apporter de la joie à ceux qui sont loin de chez eux", a déclaré Howard Gantman, porte-parole de la Motion Picture Association of America, l'association qui défend les intérêts de l'industrie du cinéma américain. "Si j'étais plus jeune, il est probable que je passerais du temps en prison", se dit Strachman. Pas si sûr.

e2awuebc.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

xb26spah.gif

La torche olympique, un héritage nazi ? Selon un ouvrage d'historiens, la torche relayée par plusieurs dizaines d'athlètes de la Grèce au pays hôte des jeux, est une invention de l'Allemagne hitlérienne à l'occasion des JO de Berlin en 1936.

lh0est9h.gif

Explications.

La torche olympique, relayée par plusieurs dizaines d'athlètes de la Grèce au pays hôte des jeux, dans un élan de belle fraternité sportive... Un beau symbole qui nous vient tout droit de l'antiquité ? Et non ! L'idée de cette torche transportant le feu sacré olympique est un héritage de l'Allemagne nazie. Un mythe s'effondre...

Car, selon le site d'information américain The Atlantic, qui se se base sur le livre "The Nazi Olympics,", ouvrage rédigé par les historiens Arnd Krüger et William J. Murray's, l'origine de cette torche émane des esprits tordus de la propagande hitlérienne qui avaient jeté leur dévolu sur les Jeux Olympiques pour en faire une démonstration de force de la puissance retrouvée de l'Allemagne.

Détail qui en dit long sur le niveau d'instrumentalisation de l'évènement par les nazis, Adolf Hitler, à l'origine, ne voulait pas de ces Jeux, qu'il qualifiait d'"invention des juifs et des franc-maçons", rappellent Arnd Krüger et William Murray's dans leur livre. C'est finalement Joseph Goebbels, en 1934 qui finit par convaincre Hitler en les présentant comme une démonstration du pouvoir nazi, une évocation des racines aryennes du peuple allemand, unifié par "l'esprit combattant" de ses athlètes.

La flamme est authentiquement grecque.

Et, pour parachever le maquillage des Jeux en outil de propagande, l'idée de faire parcourir différents pays à la torche aurait germé dans la tête de Carl Diem, secrétaire général du comité d'organisation des Jeux de Berlin, en 1936. Adolf Hitler et son ministre de la propagande Joseph Goebbels ont tout de suite adhéré à l'idée. Car, comme l'explique The Atlantic, "commencer le relais en Grèce et le terminer 2400 kilomètres plus loin à Berlin, renforçait l'idée d'un héritage entre l'ancien et le nouveau pouvoir ». Rien que ça. A l'époque, les séides du régime allemand ont tout fait pour faire croire à un rite ancien, remontant aux origines mêmes des Jeux dans la Grèce antique. Un stratagème qui flattait également la conception d'Hitler "d'une progression naturelle et civilisationnelle entre les empires grec, romain et allemand"...

Evidemment, ce lourd héritage a aujourd'hui disparu de la symbolique olympique. Et désormais, cette torche n'a pour but que de marquer simplement la coopération amicale entre les peuples. Et de faire parler des Jeux avant même qu'ils ne commencent... Quant à la flamme olympique ? Elle, elle est bien née en Grèce au sanctuaire d'Olympie, à l'époque des jeux antiques. Là, une flamme brûlait le temps de la compétition sur l'autel de la déesse Hestia , divinité du feu sacré et du foyer. Rien à voir avec le 3e Reich, donc...

3dx9kouy.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

Ayrault, un nom qui embarrasse la presse arabophone.

Les médias arabophones ont été contraints d'adapter le transcription du nom du nouveau Premier ministre français. Tel que prononcé en France, "Airo", il est synonyme de "pénis" dans le langage familier de nombreux pays du Proche-Orient.

Le casse-tête a duré plusieurs heures. Mais ils sont finalement parvenus à un compromis. Des médias arabophones ont été obligés d'adapter la transcription du nom du nouveau Premier ministre français. En cause ? Une première transcription qui aurait pu être à l'origine d'histoire graveleuse à chaque évocation du nom de Jean-Marc Ayrault.

Car la transcription tel que prononcé en France - "Airo"- est un synonyme de "pénis" dans le langage familier de nombreux pays du Proche-Orient. Certains médias ont commencé par transcrire "Aro" ou ont ajouté un "H" aspiré au début de son nom. D'autres ont prononcé les deux consonnes muettes de la fin du nom.

Le dernier mot est finalement revenu au ministère des Affaires étrangères qui a transmis à la presse une transcription officielle. La presse arabophone devra donc retenir l'option de transcrire toutes les lettres de son nom, comme si elles se prononçaient, y compris le L et le T.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Makaya Membre 387 messages
Forumeur survitaminé‚ 74ans
Posté(e)

o4ojajhs.gif

Le nageur amputé, Philippe Croizon, réussit la première étape de son tour du monde de l'extrême

dxe53tb3.gif

Le Français Philippe Croizon, amputé des quatre membres, est passé jeudi de l'Océanie à l'Asie, après une vingtaine de km de nage, première étape d'un tour du monde de l'extrême qui doit lui faire relier par les eaux les cinq continents.

Auteur en septembre 2010 de la traversée de la Manche, Croizon, 43 ans, a quitté l'Océanie jeudi vers 6h du matin (22h GMT mercredi) depuis le village de pêcheurs de Wutung, en Papouasie-Nouvelle Guinée.

Après près de huit heures de nage et une vingtaine de kilomètres de trajet, il est arrivé vers 11h locales (04h GMT) dans le hameau de Pasar Skow, en Indonésie, situé sur le continent asiatique.

«C'a été très, très dur», a raconté à l'AFP le nageur de l'extrême, sur la plage de sable volcanique de Pasar Skow où une centaine de villageois sont venus l'accueillir, certains en tenue tribale papoue. «Nous avons mis une heure et demie de plus car on a dû nager à contre-courant. Ca nous a pris 07 heures, 35 minutes et 35 secondes», a-t-il expliqué tentant de reprendre son souffle sous les cocotiers.

«On a nagé lentement car nous n'avons pas pu faire de repérage auparavant», a souligné le sportif. L'équipe n'a en effet reçu l'autorisation des autorités indonésiennes que tard mercredi soir, ce qui l'a empêchée de faire un voyage de reconnaissance. «Ca n'a pas été une partie de plaisir», a renchéri le documentariste Robert Iséni, qui suivait les nageurs en zodiac. «Ils ont eu des vents contraires au début puis de forts courants. Mais ils n'ont pas fait de rencontres fortuites, avec des méduses ou des requins», a-t-il ajouté.

Acompagné d'Arnaud Chassery, spécialiste de nage en eau libre, Philippe Croizon a également reçu le soutien imprévu d'un Papou du village de Wutung. «Il voulait se joindre aux nageurs, par défi et solidarité», a raconté M. Iséni. Chasseur sous-marin de 29 ans, Zet Tampa avait l'avantage de «bien connaître la région et les courants», a ajouté M. Iséni.

Relier cinq continents en quatre traversées

L'équipe a ainsi bouclé la première étape d'un formidable tour du monde qui doit relier cinq continents en quatre traversées, entre mai et août.

En juin, le couple de nageurs doit passer de l'Asie à l'Afrique, en traversant les 25 km qui séparent le Golfe d'Aqaba, en Jordanie, de la côte égyptienne sur le continent africain.

Le mois suivant, ils ont prévu de relier l'Europe à l'Afrique par le détroit de Gibraltar, au milieu de l'important trafic maritime (14 km à vol d'oiseau, mais 20 à 25 en tenant compte des courants).

Enfin, au mois d'août, ils devront affronter les eaux glaciales du détroit de Béring entre les îles de Grande Diomède (Russie/Asie) et Petite Diomède (Etats-Unis), une nage aller-retour d'une dizaine de km dans une eau dont la température oscille entre 0 et 3°C.

Philippe Croizon avait été terrassé par plusieurs décharges de 20.000 volts en mars 1994, victime d'un arc électrique entre lui et une ligne à haute tension, alors qu'il démontait une antenne de télévision. La gravité de ses blessures l'avait condamné à la quadruple amputation. Pour nager, il est aidé de prothèses spéciales, en forme de palmes géantes, qui prolongent les moignons de ses jambes.

Baptisé «En nageant au-delà des frontières», le tour du monde est soutenu par l'association Handicap International et souhaite «démontrer qu'aujourd'hui, aucune différence ne doit plus exister entre les personnes valides et les personnes handicapées», selon le site de la mission.

«On a réussi une première épreuve. Maintenant, il en reste encore trois», a lâché Philippe Croizon.

57paurxu.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

  • Populaires actuellement

  • Upload d'images

    • Uploadfr est un service proposé par ForumFr, simple et gratuit, vous permettant d'héberger vos images. Si vous rencontrez le moindre soucis sur le forum, pour vos images, vous pouvez l'utiliser.
  • Nous vous invitons à découvrir les centaines de milliers de sujets existants sur LE Forum - n'hésitez pas à y participer ! L'inscription, gratuite, permet également de diminuer le nombre d'affichage de publicités. Pour cela, inscrivez-vous, ou connectez-vous.

    Bienvenue sur Forum Fr !

  • FFr Mag' 2.0

×