Retombées des JO à + de 40M d'¿


Jamie Membre 1 879 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
news_2012_4-7.jpg

Paris évalue les retombées des JO à plus de 40 milliards d'euros


Lundi 04 Juillet - 15:25



PARIS - Les retombées économiques d'un succès de la candidature de Paris à l'organisation des Jeux olympiques d'été de 2012 sont évaluées à plus de 40 milliards d'euros avec la création de 42.000 emplois pérennes, selon une étude d'impact réalisée par le Boston Consulting Group (BCG).





Soucieux de rendre les Jeux économiquement viables, le Comité international olympique a en effet encouragé la conduite d'études d'impacts avant et après les Jeux qui peuvent se révéler une véritable manne financière comme ceux de Barcelone en 1992 après ceux de Los Angeles (1984), les premiers à être bénéficiaires. Mais les Jeux peuvent aussi se solder par de véritables désastres financiers comme ceux de Montréal en 1976 dont le déficit avait frôlé le milliard de dollars.

L'étude du BCG conduite pour le compte de Paris distingue un effet direct de 6 milliards d'euros correspondant au surcroît d'investissements lié à l'organisation des Jeux et à leur budget de fonctionnement et un effet indirect de 35 milliards d'euros s'étalant sur la période 2012-2019 dont les deux principaux secteurs bénéficiaires seraient le tourisme et l'économie du sport.

RETOMBEES DIRECTES : 6 MILLIARDS D'EUROS, 60.000 EMPLOIS

Le secteur du BTP serait le principal bénéficiaire des retombées direct d'un succès de la candidature parisienne.

En effet, sur les quelque 6 milliards d'euros d'investissements, les infrastructures de transport compteront pour un tiers et le village olympique des Batignolles pour un autre tiers.

Toutefois une partie des dépenses d'investissement sont déjà prévues. Ainsi sur les deux milliards d'euros que la Ville de Paris prendra à sa charge, la moitié est déjà budgétée et ne correspond donc pas à des investissements nouveaux.

Le BCG estime que l'effet net sur l'économie parisienne et francilienne des investissements et constructions provisoires avant la tenue des Jeux totalisera 2,2 milliards d'euros, permettant la création de 26.200 emplois supplémentaires sur la période de préparation et de tenue des Jeux.

Les dépenses d'organisation représenteront quant à elles 1,4 milliard d'euros et 13.700 emplois.

La tenue des jeux entraînera une hausse de la fréquentation touristique dont le BCG estime qu'elle assurera 150 millions d'euros de recettes supplémentaires sur la base de 260.000 spectateurs étrangers se rendant à Paris pour l'occasion. Ce surcroît d'activité représente l'équivalent de 1.100 emplois dans le secteur.

Le BCG chiffre enfin à 1,8 milliard de dollars les dépenses supplémentaires liées à l'évènement dans l'économie du sport avec 15.200 emplois supplémentaires à la clé, toujours dans la seule phase de la préparation et du déroulement des Jeux.

RETOMBEES INDIRECTES : 35 MILLIARDS D'EUROS, 42.000 EMPLOIS

Le secteur du tourisme et l'économie du sport devraient toutefois être les deux grands gagnants des retombées durables des Jeux.

Selon l'étude du BCG, ils ne capteraient par moins de cinq milliards d'euros de recettes supplémentaires par an pendant les cinq années suivant l'événement, créant ainsi plus de 20.000 emplois pérennes chacun.

Le BCG estime en effet que la tenue des Jeux à Paris pourrait permettre à la France de regagner un point de part du marché mondial du tourisme. L'effet JO se traduirait alors par la venue de près de 7 millions supplémentaires de visiteurs étrangers, qui ont été 75 millions à se rendre en France l'année dernière.

Le surcroît de chiffre d'affaires attendu atteindrait 2,4 milliards d'euros par an, permettant la création de 21.500 emplois dans le secteur du tourisme.

Pour étayer cette projection, le BCG rappelle que les JO de Barcelone ont permis à la capitale catalane de modifier son image la propulsant du douzième rang des destinations européennes avant les Jeux à la troisième place, derrière Paris et Londres.

Le cabinet de consultants souligne aussi que la Coupe du monde de football en 1998 avait eu un effet sensible et durable sur la fréquentation touristique en France.

C'est cette même approche comparative qui conduit le BCG à prévoir une hausse de la pratique sportive et donc du chiffre d'affaires de l'économie du sport de 2,6 milliards d'euros par an sur la période 2013-2019, permettant la création de 20.500 emplois pérennes par an.

Prenant en exemple l'évolution de la pratique sportive en Australie après les JO d'été de Sydney en 2000, le BCG a en effet calculé que le nombre de Français s'adonnant à une activité sportive pourrait augmenter de plus de 11% , soit l'équivalent de 4,3 millions de personnes sur une population de sportifs occasionnels (au moins une fois par an) ou réguliers (plus d'une fois par semaine) évaluées à 38,5 millions.


Source: Reuters

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

PLISKIN Membre 1 046 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

c'est deja un bon debut debut pour payer votre dette de 1000 millard lol

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Méthylbro VIP 1 038 messages
Ours des Pyrénées 100% AOC‚
Posté(e)

Une chose est surre, c'est que ces 40 milliards d'euros, il retomberrons pas dans mes poches :'(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 028 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)

On verra bien ce que ca donne.

Paris n'a pas encore été choisi pour l'instant

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nidouille Membre 3 883 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Surtout avec cette campagne anglaise un peu limite...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grarem Membre 3 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)
Surtout avec cette campagne anglaise un peu limite...

Exacte, je trouve qu'ils en font un peu trop nos amis Anglais ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Caez Administrateur 14 028 messages
Clyde Barrow‚ 34ans
Posté(e)
Exacte, je trouve qu'ils en font un peu trop nos amis Anglais :)

En ce moment les anglais sont plus que limite, oui,

Ils commencent avec le budget européen et ils finissent sur les JO ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Castelior Membre 423 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Dommage que Chirac n'ai pas joué le fair-play et ai fait de declaration a la c*n sur la cuisine anglaise ou sur la vache folle... ;)

Il faut vanter Paris et non pas enfoncer les autres, tout le monde sait que c'est mal vu... Ca n'apporte rien de bon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant