Aller au contenu

La justice autorise l'espionnage des nounous.

Messages recommandés

Invité David Web
Invité David Web Invités 0 message
Posté(e)

La justice autorise l'espionnage des nounous.

Le tribunal vient de donner raison à des parents qui avaient espionné leur nourrice, soupçonnée de maltraiter leur bébé.

nounou-516326-jpg_352623.JPG

Ils avaient dissimulé un micro dans la peluche de leur bébé pour surveiller la nourrice. La nounou n'a pas apprécié et a porté plainte contre les parents pour "atteinte à la vie privée". Elle a été déboutée mardi par le tribunal de grande instance de Lyon, qui a relaxé les parents inquiets.

Le tribunal a pourtant bien reconnu que les parents suspicieux avaient porté atteinte à la vie privée de l'assistante maternelle en enregistrant pendant huit heures d'affilée ce qui se passait à son domicile. "Mais le but de cette stratégie n'avait d'autre but que de vérifier les conditions de garde de leur enfant, a considéré le tribunal dans son jugement. Dans sa conception, sa durée, à aucun moment il n'y a eu l'intention de porter atteinte à sa vie privée." Une "victoire" pour l'avocate de la famille qui se réjouit que "l'intérêt supérieur de l'enfant a(it) prévalu sur l'intérêt de la vie privée".

L'avocate réclame une loi

Ce jugement, inédit, autorise donc désormais à user de ce genre de pratiques pour vérifier la qualité des soins prodigués à son enfant. Poser des micros dans le couffin de bébé devient en quelque sorte légal. Maître Béatrice Bertrand va plus loin encore. À la sortie de l'audience, elle n'a pas hésité à demander solennellement que le Parlement "légifère pour normaliser des systèmes de surveillance chez les assistances maternelles". "Les parents sont inquiets, il est grand temps d'institutionnaliser cette forme d'organisation", considère-t-elle.

Les parents du petit Lucas, aujourd'hui âgé de deux ans, se sont résolus, le 10 janvier 2011, à placer un micro sur le gilet du nounours de leur enfant qu'ils trouvaient particulièrement perturbé depuis qu'il était gardé par madame L. à Couzon-au-Mont-d'Or. En écoutant les huit heures d'enregistrement ainsi récoltées, ils avaient découvert que l'enfant était abandonné à son sort pendant toute la journée, enfermé dans une pièce aménagée au sous-sol de la maison et ne recevant la visite de la nourrice qu'à l'heure des repas.

Tout l'article.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
Une "victoire" pour l'avocate de la famille qui se réjouit que "l'intérêt supérieur de l'enfant a(it) prévalu sur l'intérêt de la vie privée".
Mouais un peu simplet comme raisonnement, c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres... 1984 nous voilà.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

pendant ces heures de travail , il n'y a pas de vie privé , la vie privé c'est après le travail , combien d'entreprise sont munit de caméra ? et ben la c'est pareil ,

  • Like 3

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
voilacté Membre 5 896 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Dans une entreprise, l'employeur est tenu d'informer l'employé de l'usage de la vidéosurveillance.

Dans le cas présent, cela se passe au domicile de la nounou.

Le tribunal a pourtant bien reconnu que les parents suspicieux avaient porté atteinte à la vie privée de l'assistante maternelle en enregistrant pendant huit heures d'affilée ce qui se passait à son domicile.

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
Dans une entreprise, l'employeur est tenu d'informer l'employé de l'usage de la vidéosurveillance.

c'est qu'un détaille et de plus si il y avais mise au courant , ce procédé n'aurais aucun sens .

il m'est arrivé de trouver des micro puce planqué dans les jardinière en pleine ville , et sa c'est bien les force de l'ordre donc l'état qui procède ainsi pour savoir ce que les gens raconte , tout comme les écoute téléphonique , les vidéo surveillance dans les rue etc. est ce que tu est avertis de sa ? a mais oui , le gouvernement a tout les droits et toi tu n'en a pas .

Modifié par sfc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
glaurren Membre 2 812 messages
ventoux ‚ 39ans
Posté(e)

comment t'a fait pour les trouver?et ça ressemble à quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
c'est qu'un détaille
Ha bin non c'est pas un détail ça change à peu près toute la démarche.
et de plus si il y avais mise au courant , ce procédé n'aurais aucun sens .
Si, ça devenait de la surveillance et non plus de l'espionnage. La nounou prévenue, elle aurait certainement pas fait de conneries, ce qui était le but recherché (vérifier les conditions de garde de leur enfant).
il m'est arrivé de trouver des micro puce planqué dans les jardinière en pleine ville , et sa c'est bien les force de l'ordre donc l'état qui procède ainsi pour savoir ce que les gens raconte , tout comme les écoute téléphonique , les vidéo surveillance dans les rue etc. est ce que tu est avertis de sa ? a mais oui , le gouvernement a tout les droits et toi tu n'en a pas .
Tant que ça se sait pas on n'y peut rien, mais quand c'est découvert ça doit être puni.
Modifié par Gaetch

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
comment t'a fait pour les trouver?et ça ressemble à quoi ?

sa ressemble a une puce électronique avec dessus un petit micro , et quand tu parle sa fait clignoté des petite lumière , j'ai trouvé car un jour j'ai dépanné un scoot , j'avais pas de savon , je me suis froté les mains dans la terre , et voila ma découverte .

Tant que ça se sait pas on n'y peut rien, mais quand c'est découvert ça doit être puni.

tu veut porté plainte sur une infrastructure gouvernementale ? bonne chance .

Si, ça devenait de la surveillance et non plus de l'espionnage. La nounou prévenue, elle aurait certainement pas fait de conneries, ce qui était le but recherché (vérifier les conditions de garde de leur enfant).

oui , mais il y a un ik , si la personne le sais , elle fera pas de connerie , et si elle le sais pas , la sa vrais facette peu être découverte et du coup tu sais a qui tu as a faire et tu sais au cas ou qu'il ne faut pas que cette personne garde d'enfant . eu tu voie ou je veut en venir ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
tu veut porté plainte sur une infrastructure gouvernementale ? bonne chance .
J'ai pas dit que ça aboutirait forcément hein mais ça n'est pas normal.
oui , mais il y a un ik , si la personne le sais , elle fera pas de connerie , et si elle le sais pas , la sa vrais facette peu être découverte et du coup tu sais a qui tu as a faire et tu sais au cas ou qu'il ne faut pas que cette personne garde d'enfant . eu tu voie ou je veut en venir ?
Oui mais alors le but n'est plus de "vérifier les conditions de garde de leur enfant" mais bien d'espionner. Si on veut simplement protéger son enfant, on dit à la nounou qu'elle est surveillée et basta. (je vois ou tu veux en venir mais je trouve ça malhonnête).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)
Oui mais alors le but n'est plus de "vérifier les conditions de garde de leur enfant" mais bien d'espionner. Si on veut simplement protéger son enfant, on dit à la nounou qu'elle est surveillée et basta. (je vois ou tu veux en venir mais je trouve ça malhonnête).

je sais bien , je suis d'accord aussi , mais œil pour œil dent pour dent , et la je me dit que , comment la nounou a sue pour l'écoute , car si il n'y avais pas eu de problème , je pense pas que les parent l'aurais informé ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amazones Membre 13 439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 46ans
Posté(e)

Waouhhh, mais où va t'on, je ne dis pas que cela n'est pas de bon gout pour la sécurité de l'enfant, mais de savoir que l'on n'est plus maitre de son métier, je ne pense pas que cela en soit juste. Les gens sont assez paranos pour qu'ils leur suffisent d'en mettre où que diable ils le désirent.

Dans certaines sociétés ou cabinets, il est indiqué si ce fait à lieu, là, je peux dire pourquoi pas, pour que les assistantes en prennent effet et en changent de leur comportement mais de ne rien dire et de le faire sous n'importe quel prétexte, moi, je suis un peu contre.

Peut etre parce que je suis de ce corps de métier :D

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité sfc
Invité sfc Invités 0 message
Posté(e)

quant il y a des gosses , rien ne vaux une mère au foyer , comme sa pas de souchi . et puis bon une mère qui vas travailler pour payer une nounou autant rester chez soit .

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amazones Membre 13 439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 46ans
Posté(e)

Pas forcement, vu qu'il est peut etre plus aise pour elle, de faire la part des choses entre sa famille et son corps de métier.

Il n'est pas donné à tout le monde de rester chez soi pour y éduquer de leur enfants et de ne s'oeuvrer qu'à cela.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 102ans
Posté(e)

c'est qu'un détaille et de plus si il y avais mise au courant , ce procédé n'aurais aucun sens .

Pourquoi ?

Des entreprises le font avec des résultats. L'avantage de prévenir, c'et que ça a un effet dissuasif, alors que la caméra non-signalée n'a qu'un pouvoir de sanction a posteriori.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Conscient55 Membre 1 128 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Des choses que j'ai vécues, il y a quelques années.

En attendant la réponse de la crèche pour notre fils de 3 mois, ma femme et moi, nous faisions des visites chez des nourrices "agrées", au cas où.

Résultat des courses. Tout est véridique.

La première gardait déjà deux enfants et possédait deux gros chiens. Les enfants étaient cantonnés dans une seule petite pièce du pavillon (barrière amovible), alors que les clébards se baladaient dans toute la maison. Je ne parle pas de la douce musique enfantine des aboiements.

La deuxième nous a tranquillement dit qu'elle harnachait les tout-petits sur les lits (non munis de protection) pour éviter qu'ils ne tombent pendant la sieste.

La troisième nous a précisé que nous aurions à signer une décharge pour qu'elle puisse aller faire ses courses en voiture avec le petit. Elle gardait déjà un autre enfant. On ne lui a pas demandé si elle avait des sièges pour bébé....

En ce qui concerne la troisième, nous sommes arrivés, par erreur, le jour précédent le rdv pris par téléphone.

L'état de saleté de l'appartement était repoussant. On est reparti illico presto.

Je ne généralise pas, mais ça faisait beaucoup en peu de temps. Je me demande ce que les services de la mairie ou de la Dass peuvent bien contrôler.

Si je peux me permettre quelques conseils à des parents qui doivent confier leur enfant à une nourrice "agrée"'.

Ne pas se fier aux sourires et à la mine avenante de la nourrice visitée, mais avoir l’œil "policier" : observer l'état du logement, poser des questions précises sur l'alimentation, les sorties, observer le comportement des propres enfants de la nourrice, si elle en a, recouper les réponses, demander des précisions sur l'organisation de la journée avec les enfants (en général, il y en deux ou trois), sur les éventuels déplacements en voiture, observer le comportement de l'enfant à l'arrivée chez la nourrice, savoir s'il y a un chien ou pas, et surtout, surtout, faire attention à un éventuel penchant pour l'alcool (bouteilles qui trainent, traces physiques évidentes, odeurs).

Cette dame ne vous fait pas un cadeau, vous la payez pour qu'elle garde votre enfant dans de bonnes conditions, c'est un peu cynique mais c'est la réalité, et plutôt que de craindre que ça ne retombe sur l'enfant et faire le dos rond, en cas de doute, aller voir ailleurs.

Un truc important : il ne faut pas hésiter à arriver de temps à autre à l'improviste chez la nourrice, quoi qu'elle puisse en dire, car cela présente deux avantages : si on est tombés sur quelqu'un de pas trop recommandable et qu'on ne l'a pas vu, ça l'obligera à s'auto-contrôler, et puis ça peut permettre d'apprendre des choses (l’alcool par exemple) que l'on ne voit pas nécessairement si les horaires sont trop réguliers.

La chance serait de trouver une jeune grand-mère qui visiblement aime les enfants, car en général, j'ai connu ça aussi avec ma première fille, ça se passe très bien. La "mamie" emmène l'enfant au parc, le balade dans des endroits calmes, ne le prend jamais en voiture, et surtout l'enfant lui saute au cou dès qu'il la voit le matin (un peu agaçant pour les parents mais rassurant).

Bon, on ne trouve pas toujours.

Pour finir, j'ai vu une émission qui traitait de ce sujet. Elle montrait des parents, aux USA, qui faisaient appel fréquemment à une baby-sitter, puis ils ont senti que quelque chose clochait et l'enfant était trop petit pour parler suffisamment bien.

Alors ils ont mis une caméra cachée.

Ils n'ont pas été déçus, si j'ose dire. Tant qu'ils étaient encore là, la demoiselle était tout en sourires et en jeux avec l'enfant.

Une fois partis, elle se transformait brutalement : le bébé était collé au lit d'office, elle se vautrait devant la télé avec des ships et autres sodas, et dès que l'enfant pleurait, elle le prenait et le secouait en criant, hystérique.

Au bout de trois ou quatre fois, l'enfant avait compris et ne bougeait plus de son lit.

Bien sûr, là non plus, il ne faut rien généraliser, et beaucoup de baby-sitter gardent les enfants avec beaucoup d'affection et de gentillesse.

Mais pour conclure, je dirais qu'entre s'assurer du bien-être de son enfant et égratigner l'amour-propre d'une nourrice qui viendrait à savoir qu'elle a été surveillée, je penche sans hésiter pour bien-être de l'enfant.

D'autant plus qu'il suffit de vérifier une ou deux fois seulement et on saura ce que l'on voulait savoir.

Sinon tout est question de perspicacité, il ne s'agit pas de tomber dans la paranoïa non plus, mais il faut être vigilant, très vigilant jusqu'à ce que l'on soit complètement rassurés.

Bon, ça fera 50 € pour la visite guidée de nuit, et vous pouvez passer en mode "sécurité" pour payer en

cliquant ici :dev:

Modifié par Conscient55
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
alcina Membre 5 752 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Si cette dame c'était occupé convenablement de cet enfant le tribunal n'aurait rien eut contre elle et il aurait peut être été dans son sens en disant qu'il y avait effectivement violation de sa vie privé et que rien ne pouvait le justifier.

Hors là il s'avère finalement que c'était justifié que les parents s'inquiètent. Elle à elle même donné de quoi lui donner tort de par son comportement envers cet enfant et donné ainsi des raisons de l'espionner à ces parents.

Finalement n'est ce pas elle qui mériterait d'être poursuivie?

Merci.

Modifié par alcina
  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)
je sais bien , je suis d'accord aussi , mais œil pour œil dent pour dent , et la je me dit que , comment la nounou a sue pour l'écoute , car si il n'y avais pas eu de problème , je pense pas que les parent l'aurais informé ...
Je ne suis pas de cet avis, la fin ne justifie pas les moyens pour moi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

De plus puisqu'elle abandonnait l'enfant avec son nounours dans une pièce, je ne vois pas où est l'atteinte à sa vie privée.

Elle n'était enregistrée que les rares fois où elle était avec l'enfant donc au travail.

Et je comprends qu'en cas de doute les parents aient recours à de tels procédés. Ils auraient m^me pu lui retirer l'enfant sans lui donner d'explications ce qui aurait évité le procès.

Que cela en agace certains je comprends, mais je crois que si j'avais un enfant seul son intérêt conterait pour moi et je n'hésiterais pas à utiliser un tel procédé en cas de doute sur la qualité des soins et de l'attention qui lui sont accordés.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Moi je trouve la démarche stupide et inefficace en plus d'être contraire à l'éthique. Un exemple, imaginons que la nounou ne sachant pas qu'elle était espionnée, fait une connerie qui conduit à la mort de l'enfant. Qu'y pourra votre caméra cachée ? Rien. Alors que si elle avait été prévenue qu'elle était surveillée elle aurait peut-être fait plus attention et l'enfant ne serait pas mort. Bref je ne vois pas ce qu'apporte de plus le fait de ne pas signaler qu'il y a surveillance, si ce n'est de prendre sur le fait la personne entrain de commettre la faute et je trouve ça un peu pervers comme méthode, on ne fait plus passer la vie de l'enfant en priorité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Savannah Membre 25 643 messages
Very bad fille‚
Posté(e)

La nounou n'a pas apprécié et a porté plainte contre les parents pour "atteinte à la vie privée".

blink.gif Quelle sal**** ! Elle est gonflée ! Elle aurait mieux fait de faire profil bas !

Pour moi le fait de porter plainte c'est comme si elle ne regrettait même pas ce qu'elle à fait !

Comment on peut faire çà à des enfants ! wallbash.gif

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

×

Information importante

Ce site internet utilise des cookies pour améliorer l'expérience utilisateur. En naviguant sur ce site vous acceptez que des cookies soient placés sur votre navigateur. Conditions d’utilisation