Aller au contenu

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

La vie est absurde, certes! Et alors?

Messages recommandés

femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

salut les gens.

alors voila, je me definis comme un agnostique, sceptique, avec une tendance au cynisme voire nihilisme.

je m'explique:

Agnostique: je ne sais pas ce qu'est "Dieu" mais je le concois comme le hasard; une compilation de toute ce qui echappe a MA logique. a savoir; pourquoi j'existe, et comment s'explique le monde.

Sceptique: je remets TOUT et son contraire en doute. je sais juste que je ne sais rien. Tout est donc sujet a discussion, etude, et appreciation relative jusqu'à la prochaine remise en question. ABSOLUMENT TOUT.

Cynique: face au monde que je percois comme hostile je reponds avec dérision et ironie lorsque je ne me sens pas obligé d'etre hypocrite pour eviter le conflit. je me sens different (tantot superieur et condescendant, parfois inferieur et complexé) et je me braque.

Nihilisme: la resultante et finalité des trois definitions précedentes. j'ai une forte propension au vide, le néant comme solution ultime. le Rien se suffit a lui même.

a force de vouloir comprendre l'incompréhensible, j'aboutis a ne plus voir raisonner.

Apres tout, c'est tellement plus simple de ne pas penser. plus reposant.

:dort:

(merci pour votre lecture)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)

"L'absurde nait de cette confrontation entre l'appel humain et le silence déraisonnable du monde" (Camus - Le Mythe de Sisyphe)

Ca résume bien ma pensée.

.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

@ Meerkat.

ta question est bien embarassante car je ne sais pas quel evenement de ma vie correspondrait a la définition d'un traumastisme.

cependant je pense que je suis bel et bien la résultante de toutes les experiences que j'ai connu dans ma vie, donc meme si je ne sais pas situer la cause, elle doit bien resider quelque part dans mon passé. (ou pire! elle EST mon passé, et donc mon present et mon futur)

hum...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Frelser Membre 5457 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Faire le vide permet de remonter le fleuve de la vie paisiblement. La vie coule autrement et nous sommes emportés par les courants. Le fait de faire plaisir à l'autre produit en l'homme également un sentiment de bien être et de volupté extraordinaire. Le fait de s'effacer pour l'autre tel un fidèle esclave procure alors un plaisir quasi orgasmique. Lorsque nous apprenons à faire le vide et à nous laisser emporter par les desseins des autres, la vie prend un teint fuchsia et nous nous rendons compte que nous sommes faits pour cela. Alors seulement, nous sentons dieu se manifester en toute chose, tandis que nous prenons conscience que tout n'est qu'un habit léger qui dévoile dieu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

salut les gens.

alors voila, je me definis comme un agnostique, sceptique, avec une tendance au cynisme voire nihilisme.

je m'explique:

Agnostique: je ne sais pas ce qu'est "Dieu" mais je le concois comme le hasard; une compilation de toute ce qui echappe a MA logique. a savoir; pourquoi j'existe, et comment s'explique le monde.

Sceptique: je remets TOUT et son contraire en doute. je sais juste que je ne sais rien. Tout est donc sujet a discussion, etude, et appreciation relative jusqu'à la prochaine remise en question. ABSOLUMENT TOUT.

Cynique: face au monde que je percois comme hostile je reponds avec dérision et ironie lorsque je ne me sens pas obligé d'etre hypocrite pour eviter le conflit. je me sens different (tantot superieur et condescendant, parfois inferieur et complexé) et je me braque.

Nihilisme: la resultante et finalité des trois definitions précedentes. j'ai une forte propension au vide, le néant comme solution ultime. le Rien se suffit a lui même.

a force de vouloir comprendre l'incompréhensible, j'aboutis a ne plus voir raisonner.

Apres tout, c'est tellement plus simple de ne pas penser. plus reposant.

:dort:

(merci pour votre lecture)

Bonjour FEMZI ,

Si tu remets tout et son contraire en doute .

pourquoi ne mets tu pas en doute cette attitude même ?

pourquoi ne vas tu pas jusqu'au bout ?

pourquoi cette faiblesse ?huh7re.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour Femzi :)

Je dirais que le vie ne sert à rien, nous sommes là uniquement parce que l'homme existe et que nous devons perpétuer l'espèce pour permettre à l'évolution de poursuivre son chemin.

Je dirais également que ta vie fait de toi un homme unique dans notre espèce et que tu pourras transmettre à tes enfants tes gènes mais aussi tes valeurs, tes opinions, tes expériences, ton point de vue sur la vie, la société et que grace à cela, ils seront à leur tour différent.... Et c'est ainsi que l'évolue progresse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil- Membre 23438 messages
elle était mon antidépresseur, je l'adorais‚
Posté(e)

tes vachement compliquer femzy te poser des questions qui

mène nulle part ! sinon à la névrose peut être que tu y es déjà en plein dedans :D je suis ni agnostique, ni sceptique, mais j'ai une légère tendance reluquer les fesses des gonzesses et allé souvent en boite de nuit boire ,dansé et m'éclaté avec certaines :D pour moi c'est çà le sens de la vie . La vie, la nature nous a fait un merveilleux cadeau femzy !la sexualité, retire-toi ses idées néfaste a ton homéostasie et pense dans ta tête sexe ! sexe! :smile2: Ma philosophie c'est l'hédonisme! :D

la dernière phrase de ton message : a force de vouloir comprendre l'incompréhensible, j'aboutis a ne plus voir raisonner.

Apres tout, c'est tellement plus simple de ne pas penser. plus reposant. tu vois j'ai raison cela te provoque un conflit intérieur, mon conseil si tu veux le suivre sort de chez -toi arrête l'ordi et essaye le relationnel et l'interaction avec les autres dans la vie (en priorité les gonzesses :D )bien entendu .

et toutes tes questions s'envoleront en fumées tu t'imagine même pas le pouvoir qu'ont les femmes sur nous! fait comme moi une visite dans le topic le temple des délices tu sentira monter oups :dev: en toi des picotement légèrement brulant et tu ne pensera plus rien car tu ton esprit ne maitrisera plus rien ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Bonjour FEMZI ,

Si tu remets tout et son contraire en doute .

pourquoi ne mets tu pas en doute cette attitude même ?

pourquoi ne vas tu pas jusqu'au bout ?

pourquoi cette faiblesse ?huh7re.gif

Et bien si! je doute meme de ma "dépression".

car si ca se trouve c'est juste une stratégie semi-inconsciente pour attirer l'attention.

il parait que par exemple certaines personnnes évoquent dans le suicide un appel a l'aide.

alors d'ou me vient ce mal etre? tres honnetement je ne saurais pas le dire avec precision. je me sens mal, c'est l'image que je me renvoie, ne pas comprendre ce monde, cette vie me tracasse, me stresse, m'angoisse. mais pourquoi suis je ainsi? je ne sais pas.

et pour pousser le raisonnement jusqu'au bout comme tu dis, il m'arrive tres souvent de me demander si ma vie n'est pas qu'un rêve, enfin c'est a dire que je prends tellement de distance avec ma propre existence, que j'en oublie son sens premier, son importance.

s'il suffisait de claquer des doigts pour "disparaitre" définitivement, crois moi je ne serai plus entrin d'ecrire ce message. je ne vois vraiment pas ce qui me retiendrais tres honnetement.

bref j'me sens l'ombre de moi meme car je trouve que rien ne rime a rien.

Bonjour Femzi :)

Je dirais que le vie ne sert à rien, nous sommes là uniquement parce que l'homme existe et que nous devons perpétuer l'espèce pour permettre à l'évolution de poursuivre son chemin.

Je dirais également que ta vie fait de toi un homme unique dans notre espèce et que tu pourras transmettre à tes enfants tes gènes mais aussi tes valeurs, tes opinions, tes expériences, ton point de vue sur la vie, la société et que grace à cela, ils seront à leur tour différent.... Et c'est ainsi que l'évolue progresse.

Salut Fuel,

dois je comprendre de ton discours qu'il me faut faire et élever des enfants pour redonner un sens a ma vie. et que si j'echoue a cela, je confirmerai mon "inutilité"?

:|

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il y a des tas de façon de rendre son existence utile, élever des enfants en est une. Aider les gens en est une autre et il y en a bien d'autres. Mais est-cela le problème qui te rend si sombre ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

tes vachement compliquer femzy te poser des questions qui

mène nulle part ! sinon à la névrose peut être que tu y es déjà en plein dedans :D je suis ni agnostique, ni sceptique, mais j'ai une légère tendance reluquer les fesses des gonzesses et allé souvent en boite de nuit boire ,dansé et m'éclaté avec certaines :D pour moi c'est çà le sens de la vie . La vie, la nature nous a fait un merveilleux cadeau femzy !la sexualité, retire-toi ses idées néfaste a ton homéostasie et pense dans ta tête sexe ! sexe! :smile2: Ma philosophie c'est l'hédonisme! :D

la dernière phrase de ton message : a force de vouloir comprendre l'incompréhensible, j'aboutis a ne plus voir raisonner.

Apres tout, c'est tellement plus simple de ne pas penser. plus reposant. tu vois j'ai raison cela te provoque un conflit intérieur, mon conseil si tu veux le suivre sort de chez -toi arrête l'ordi et essaye le relationnel et l'interaction avec les autres dans la vie (en priorité les gonzesses :D )bien entendu .

et toutes tes questions s'envoleront en fumées tu t'imagine même pas le pouvoir qu'ont les femmes sur nous! fait comme moi une visite dans le topic le temple des délices tu sentira monter oups :dev: en toi des picotement légèrement brulant et tu ne pensera plus rien car tu ton esprit ne maitrisera plus rien ! :D

Salut phil!

ton conseil pour moi est donc de JOUIR de la vie.

hédonisme et épicurisme serait les mamelles du bonheur.

l'idée est tres intéressante en théorie je n'en disconviens pas.

quand je regarde des clips "bling-bling" avec ces gens qui dansent avec de belles femmes, et s'epanouissent dans le luxe, je me dis que ca doit etre ca le rêve!

seulement toi et moi on sait bien que dans la pratique ce n'est pas si simple de réaliser ses rêves.

sans vouloir m'empêtrer dans de longues explications je resumerais que je suis visiblement trop "prise de tête" pour savoir saisir mon bonheur. (quoique...)

profiter de la vie, oublier, se vider l'esprit, savourer l'instant present, oui j'aimerais, je le crois tres sincèrement, mais il semble que mon cerveau/conscient/esprit n'ait pas décidé de me rendre la tâche facile.

Alors peut etre que je parviendrai a me "poser" et "kiffer" un jour comme tu me le conseille,

mais c'est vraiment pas gagné pour quelqu'un comme moi.

il me manque encore la force, le courage, la patience et surtout la confiance.

:mouai:

Merci quand meme pour le soutien, j'apprecie réellement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière...

Adriana Evangelizt

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

Il y a des tas de façon de rendre son existence utile, élever des enfants en est une. Aider les gens en est une autre et il y en a bien d'autres. Mais est-cela le problème qui te rend si sombre ?

oui je le crains.

je sais qu'il faut que j'arrete de TROP penser comme ca,

il suffirait de me relaxer et d'accepter les choses telles qu'elles sont.

je vais meme te faire une confidence Fuel,

entre nous, je pense avoir tellement pris l'habitude d'etre "mal" comme ca,

que j'ai fini par me complaire de ma mélancolie.

au fond je ne veux pas m'aider et guerir moi meme.

enfin pour l'instant jespere.

je me souhaite qu'a terme (le plus vite possible) je retrouve le gout a vivre et l'envie d'accomplir quelque chose qui me soit vraiment a coeur.

bref qui vivra verra.

:dort:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fuel4Life Membre 10926 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Tu es un penseur, pourquoi arrêter ?

Quand à la mélancolie et bien pourquoi pas. C'est une émotion, un sentiment comme un autre. La mélancolie permet de voir le monde d'une certaine façon. Et si tu as pris cette habitude c'est peut être parce que tu n'as pas fini d'explorer qui tu es, ni le monde de ce point de vue là. Laisses toi porter, un jour lorsque tu n'en auras plus besoin, la mélancolie laisssera place à une autre émotion que tu exploreras avec la même intensité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
baillousque Membre 2246 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Bonjour FEMZI ,

Si tu remets tout et son contraire en doute .

pourquoi ne mets tu pas en doute cette attitude même ?

pourquoi ne vas tu pas jusqu'au bout ?

pourquoi cette faiblesse ?huh7re.gif

Et bien si! je doute meme de ma "dépression".

car si ca se trouve c'est juste une stratégie semi-inconsciente pour attirer l'attention.

il parait que par exemple certaines personnnes évoquent dans le suicide un appel a l'aide.

alors d'ou me vient ce mal etre? tres honnetement je ne saurais pas le dire avec precision. je me sens mal, c'est l'image que je me renvoie, ne pas comprendre ce monde, cette vie me tracasse, me stresse, m'angoisse. mais pourquoi suis je ainsi? je ne sais pas.

et pour pousser le raisonnement jusqu'au bout comme tu dis, il m'arrive tres souvent de me demander si ma vie n'est pas qu'un rêve, enfin c'est a dire que je prends tellement de distance avec ma propre existence, que j'en oublie son sens premier, son importance.

s'il suffisait de claquer des doigts pour "disparaitre" définitivement, crois moi je ne serai plus entrin d'ecrire ce message. je ne vois vraiment pas ce qui me retiendrais tres honnetement.

bref j'me sens l'ombre de moi meme car je trouve que rien ne rime a rien.

Bonjour Femzi :)

Je dirais que le vie ne sert à rien, nous sommes là uniquement parce que l'homme existe et que nous devons perpétuer l'espèce pour permettre à l'évolution de poursuivre son chemin.

Je dirais également que ta vie fait de toi un homme unique dans notre espèce et que tu pourras transmettre à tes enfants tes gènes mais aussi tes valeurs, tes opinions, tes expériences, ton point de vue sur la vie, la société et que grace à cela, ils seront à leur tour différent.... Et c'est ainsi que l'évolue progresse.

Salut Fuel,

dois je comprendre de ton discours qu'il me faut faire et élever des enfants pour redonner un sens a ma vie. et que si j'echoue a cela, je confirmerai mon "inutilité"?

:|

A FEMZI

pour moi ton mal être vient que tu trouves absurde l'existence

Ce qui ,si on ne croit pas en un Dieu d'amour et en une vie éternelle de joie ,but ultime de notre passage sur terre

c'est tout à fait normal de tout trouver absurde !

Donc essaye de tourner ton coeur vers Dieu .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
phil- Membre 23438 messages
elle était mon antidépresseur, je l'adorais‚
Posté(e)

Il y a des tas de façon de rendre son existence utile, élever des enfants en est une. Aider les gens en est une autre et il y en a bien d'autres. Mais est-cela le problème qui te rend si sombre ?

oui je le crains.

je sais qu'il faut que j'arrete de TROP penser comme ca,

il suffirait de me relaxer et d'accepter les choses telles qu'elles sont.

je vais meme te faire une confidence Fuel,

entre nous, je pense avoir tellement pris l'habitude d'etre "mal" comme ca,

que j'ai fini par me complaire de ma mélancolie.

au fond je ne veux pas m'aider et guerir moi meme.

enfin pour l'instant jespere.

je me souhaite qu'a terme (le plus vite possible) je retrouve le gout a vivre et l'envie d'accomplir quelque chose qui me soit vraiment a coeur.

bref qui vivra verra.

:dort:

ouais s"est encore moi ! :D dit femzy!! c'est ton âge réel ou du pipeau ? tu dis de te complaire dans ta mélancolie cela mes semble caractériser un pathologie lié au sado-masochisme :smile2: ( fait pas attention je déconne! ) :rofl: ouais, revenons sérieux j 'était comme toi a 25 ans si c'est bien ton âge réel ? je n'était pas bien dans peau,mon angoisse existentiel me faisait perdre tous mes moyens,j était timide , trop sensible, et introverti peur des autres ,peur aussi de l'avenir professionnel et le pire du pire! je n'avais pas confiance moi-même :sorry: mais j'ai réussi a remonter la pente de cette enfer qui me pourrissait la vie et celle de mon entourage par le biais des médocs antidépresseur moins dangereux que la drogue pour certaines. ma souffrance était une conséquence indirect de mon éducation de mon enfance ,ont était sept enfants et j' était le dernier!

l'excédent le non désiré :snif: et mes parents me l'ont parfaitement bien démontré par un manque excessif d'affection envers moi et quand mon père est décédé je n'ai pas versé une larme! tellement mon esprit était mauvais envers eux et je verserais non plus pour ma mère! si ont peut appeler çà une mère? :mef2: peut être que ta mélancolie ne rentre pas dans le même schéma que le mien ! Mais en tout état de cause les médocs ont fait de l'effet sur moi. je dis pas a 100% mais suffisamment pour retrouver gout à la vie presque normale,oui bien sure ils restent quelques séquelles pas bien méchantes dans mon moi intérieur que j'arrive a occulté et a comblé avec ma joie de vivre a draguer les gonzesses :D a m' éclaté :smile2: avec les autres c'est jouissif :D.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
angelot Membre 1347 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

FEMZI

FUEL4LIFE a raison dans le principe.

pour oublier sa misère, il faut se tourner vers les autres. et plus que souvent, une fois cela fait, on trouve que sa propre misère est petite, bien plus petite que ce que l'on croyait auparavant, au point qu'on en arrive à la balayer d'un revers de main.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5626 messages
débatteur invétéré‚ 34ans
Posté(e)

@ Phil:

oui j'ai vraiment 25ans!

(et je m'en sens pourtant deja 52!)

bref, merci pour ton témoignage authentique.

meme si je pense que mon enfance et ma relation avec ma famille entre FORCEMENT en compte dans mon etat d'esprit actuel, je ne crois pas que cela ait pu jouer un role déterminant en ce qui me concerne.

je verrais plus l'explication du coté de la perception que je me renvois a moi meme et je sais que j'ai BEAUCOUP de travail a faire la dessus.

Tu as parlé de medicaments qui t'ont aidé a aller mieux, je tavoue avoir une petite apréhension vis a vis de cela;

je considere les medicaments aux meme titre que des drogues et je ne voudrais pas en etre dépendant.

alors je sais pas trop si je dois chercher un coup de pouce de ce coté là.

@ Angelot:

humf...

:mouai:

jsuis vraiment pas du tout motivé/interressé à l'idée de trouver mon salut dans l'altruisme.

compte tenu de mon état actuel je pense que ca serait contreproductif, je m'estime justement bien trop egoiste-egocentrique pour me consacrer a autrui honnetement. pour l'instant en tout cas.

Après je ne nies pas que cette démarche puisque convenir a d'autre personnes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amazones Membre 13439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 48ans
Posté(e)

Bonjour,

Le concept de ce que tu es est intéressant mais de là à dire que la vie est absurde, je ne le pense pas, la vie est un don et à nous, d'y faire ce qui doit en etre bon, meme si cela en est difficile, par ce que l'on traverse ou ce que l'on subit. Nous sommes maitre de ce que l'on décide, si ta manière d'etre te convient, tu ne peux qu'être satisfait de ta vie. Néanmoins, si tu en subis de ces circonstances par ce qu'elle te fait vivre, là, à toi, à te remettre en questions et ne pas voir que la négativité des fais. Rien n'est simple parce que l'humain ne l'est pas et trop fragile pour en dépasser de ses souffrances ou trop fière pour s'y faire aider.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
papy75 Membre 6062 messages
Forumeur alchimiste‚ 79ans
Posté(e)

Bonjour Femzi :)

Je dirais que le vie ne sert à rien, nous sommes là uniquement parce que l'homme existe et que nous devons perpétuer l'espèce pour permettre à l'évolution de poursuivre son chemin.

Je dirais également que ta vie fait de toi un homme unique dans notre espèce et que tu pourras transmettre à tes enfants tes gènes mais aussi tes valeurs, tes opinions, tes expériences, ton point de vue sur la vie, la société et que grace à cela, ils seront à leur tour différent.... Et c'est ainsi que l'évolue progresse.

tres triste ton univers de femme?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Amazones Membre 13439 messages
...... Phoenix ..... Une cendre déterminée‚ 48ans
Posté(e)

Il faut avoir beaucoup erré dans l'Ombre pour toucher la Lumière...

Adriana Evangelizt

Ca, j'adore, par son fondement et sa clairvoyance :bo:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

×