Aller au contenu

Balladur, commissions et attentats, sommé de s'expliquer.


PASDEPARANOIA

Messages recommandés

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Sous-marins Pakistanais. Libération ranime la piste d'un financement de la campagne de Balladur.

La campagne présidentielle d'édouard Balladur, en 1995, aurait été financée en partie par 10 millions de francs (1,5 million d'euros) provenant des commissions versées sur la vente de sous-marins au Pakistan, affirme Libération dans son édition d'aujourd'hui.

Le journal Libération s'appuie sur des pièces versées au dossier de l'attentat de Karachi, en 2002, qui avait fait 14 morts dont onze salariés de DCN.

Orientée dans un premier temps vers al-Qaïda, l'enquête du juge Marc Trévidic semble aujourd'hui privilégier la piste de représailles après l'arrêt du versement de commissions liées à la vente de ces sous-marins.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
Membre, forumeur révolutionnaire, 48ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
48ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

Ce qui est intéréssant c'est que son ministre des finances s'appelleait Sarkozy. :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Et directeur de sa campagne. Il devait donc être au courant.

Les magouilles des politiciens ont couté la vie de 11 personnes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité kokynn
Invités, Posté(e)
Invité kokynn
Invité kokynn Invités 0 message
Posté(e)

Et quand on voit le nombre d'apppelés à la barre qui sont encore aujourd'hui en place à l'Elysée on se dit que oui la justice est à deux vitesses dans ce pays!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, 47ans Posté(e)
EDGART MILLEN Membre 1 654 messages
Baby Forumeur‚ 47ans‚
Posté(e)

Ah ben oui, 2012 c'est bientôt... :D

Les coups d'un côté comme de l'autre ne vont cesser jusqu'aux présidentielles....

Les mesquineries de tous bords vont commencer... :o°

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Mesquineries ???

Tu iras raconter cela aux familles des victimes. Les politiques jouent avec le vie des autres. Pas les leurs. Quand il faut payer la note, ils se serrent les coudes. Il n'y a qu'à voir a réaction de Balladur lorsqu'on lui dit que Pasqua le met nommément en cause, et qu'il fait l'air de rien : Ha bon ? Je ne savais pas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)
«Libération» revient point par point sur la réponse d'Edouard Balladur à nos révélations concernant des soupçons de financement illégal de la campagne présidentielle de 1995.

1) «La vente de trois sous-marins au Pakistan a été autorisée par moi lors de la visite en 1994 de Mme Bhutto. La décision d'autoriser l'octroi de commissions n'était pas de la responsabilité du Premier ministre ou de ses services. J'ignore si, en l'espèce, il a été décidé d'y avoir recours.»

Edouard Balladur se réserve les lauriers industriels d'un grand contrat d'armement (5,4 milliards de francs à l'époque), mais sans se mêler des basses contingences financières. Contrairement à ce qu'il proclame, le versement de commissions relevait bien d'une décision gouvernementale - ne serait que pour permettre au vendeur de les déduire de son bénéfice imposable. En matière d'armement, le ministre du Budget (Nicolas Sarkozy à l'époque) devait obligatoirement donner son feu vert. Nicolas Bazire, alors proche conseiller à Matignon, a également eu son mot à dire. A entendre Balladur, ses deux Nicolas ne faisaient pas partie de «ses services»¿ A moins que lui-même n'eut été un Premier ministre fantoche.

2) «Pour assurer le financement des dépenses électorales de ma campagne, j'ai eu recours à l'ensemble des moyens légaux dont je disposais (¿). Les comptes de ma campagne ont été audités puis validés par le Conseil constitutionnel.»

Edouard Balladur se garde bien de répondre ou de démentir l'information de «Libé»: dix millions de francs ont atterri sur son compte électoral en avril 1995, soit 20% du budget de sa campagne. L'intitulé officiel de cette colossale remise en espèces (collectes effectuées lors de meetings électoraux) colle difficilement avec ces coupures de 500 euros. Que le Conseil constitutionnel ait décidé de valider le tout ne change rien à cette incongruité.

3) «En 1996, si j'en crois les déclarations de certains responsables gouvernementaux de l'époque, le versement des commissions qui auraient été afférentes à ce contrat a été interrompu, alors que ma campagne présidentielle était terminée depusi un an et qu'il n'était nul besoin de la financier.»

De fait, les chiraquiens revenus au pouvoir en 1995 ont interrompu un certain nombre de commissions allouées sous le précédent gouvernement. Mais là encore, l'ex-Premier ministre fait mine d'ignorer la seconde information de «Libération»: deux intermédiaires du contrat pakistanais, introduits dans le circuit par des balladuriens, ont obtenu que leurs commissions (théoriquement échues tout au long du contrat, sur une période de dix ans), soient versées d'un seul bloc au cours du premier semestre 1995, en pleine campagne présidentielle.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
MatleMat Membre 219 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Je comprends maintenant pourquoi tout ce tapage sur la burka et la polygamie, il y a un gros morceau a faire passer, ça tape sur les musulmans ici et puis ça encaisse des gros pots de vins Pakistanais d'un autre coté . Il y a Pasqua aussi mouillé dans des ventes d'armes .

Je me fais pas de soucis pour eux , ça finira en non-lieu .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
MatleMat Membre 219 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

J'ai bien regardé les infos aujourd'hui , plus un mot sur l'affaire Balladur, parcontre encore du nouveau sur le "polygame" , il aurait vendu une de ses femmes , c'est Hortefeux qui balance ça , pendant ce temps la Sarko est en Chine , ça tombe bien des fois le calendrier .

On rajoute une couche sur la dette grecque , mais j'attends de voir si le president va s'exprimer sur les retro-commissions .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
MatleMat Membre 219 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Ca y est plus un mot sur l'affaire , bien étouffée , de toute façon ça c'est fini quand le conseil constitutionnel a validé la campagne de Balladur. l'argent liquide c'est bien pratique , et puis ils sont drolement genereux les donateurs de l'UMP .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
MatleMat Membre 219 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Parfois la crise ça tombe bien , ça permet de faire oublier des affaires un peu trop compromettante ...

Sarko ne s'est pas exprimé sur Karachi , le secret défense toujours en place .

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Posté(e)
max la menace Membre 14 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Français ! vous avez la mémoire courte...

L'affaire URBA qui a engendré des millions d'euros pour le PS !

Le copain de Mitterrand, Roger Patrice Pelat le grand copain qui touchait des commissions sur beaucoup d'affaires d'état..

Et tous les faux facturiers de l'Elysée de l'époque, alors surtout pas de leçons de la part des socialistes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×