Aller au contenu

Retraites : l'opinion évolue ? (dans le bon sens)

Noter ce sujet


carnifex

Messages recommandés

Membre, 41ans Posté(e)
carnifex Membre 5 710 messages
Baby Forumeur‚ 41ans‚
Posté(e)
Retraites : 56% des Français refusent de cotiser plus longtemps

[¿]

Pour leur retraite personnelle, une minorité de 43% se déclare prête à cotiser plus longtemps que ce qui est prévu actuellement contre une majorité de 56% qui y est opposée. 1% ne répondent pas. Et à la question "pensez-vous qu'il faille reculer l'âge de départ" (60 ans actuellement): 60% des Français répondent "non", contre 39% "oui", et 1% qui ne se prononcent pas.

Enfin, une majorité de sondés se déclarent favorables à un régime unique de retraites pour les salariés du privé et du public (82% de personnes favorables, 17% défavorables, et 1% de non réponse).

Une minorité importante de Français semblent prêts à se mobiliser pour défendre le système actuel, qui permet de partir à la retraite à 60 ans. Selon un autre sondage, réalisé par TNS-Sofres-Logica pour Europe 1 et également rendu public dimanche, 38% des sondés sont prêts à manifester ou faire grève.

De nets clivages politiques apparaissent dans les deux études. Selon Harris Interactive, 78% des sympathisants de gauche sont opposés au recul de l'âge du départ à la retraite, alors que 62% des sympathisants de droite y sont favorables. Selon TNS-Sofres-Logica, 55% des sympathisants de gauche sont prêts à se mobiliser contre 15% des sympathisants de droite.

http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/s...-longtemps.html

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant
  • Réponses 103
  • Créé
  • Dernière réponse

Meilleurs contributeurs dans ce sujet

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

Et c'est 53% ce sont les premiers à dire que on doit être solidaire en faisant payer d'avantage les riches. Mais dès que l'on parle d'être solidaire en faisant des efforts c'est autre chose.

On est solidaire que dans certains cas.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Le problème est la part des revenus du capital qui ne cesse de croitre, alors que ceux du travail se réduisent à peau de chagrin.

Les riches, se sont surtout les sociétés offshores dont on nous a promis la fin, il n'y a pas si longtemps.

Personnellement, je n'ai aucune envie de travailler pour eux.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité merle
Invités, Posté(e)
Invité merle
Invité merle Invités 0 message
Posté(e)

On nous parle souvent de cette époque des "trente glorieuses"

où le chômage était marginal

tout le monde cotisait......

mais pour autant

nos grands parents et arrières grands parents

ne bénéficiaient pas pour autant de retraites faramineuses......

les caisses de retraite devaient pourtant être largement bénéficiaires...

où sont passés les surplus de l'époque...

Aucun politique n'a jamais parlé de les partager....

Ces pourris ne savent que faire partager les déficits......

et se partagent entre eux les profits quand il y en a!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc, 53ans Posté(e)
alkoolik Membre 5 672 messages
53ans‚ Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc,
Posté(e)

C'est bien joli de prôner l'immobilisme mais il va pourtant bien falloir trouver une solution si on veut conserver notre régime par répartition, car si rien n'est fait il va arriver au point de rupture. Donc 2 alternatives principales soit on allonge la durée de cotisation soit le montant ou troisième solution, la plus séduisante, on introduit une part de capitalisation. Mais une chose est certaine c'est que la statut quo mène dans le mur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 48ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
48ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

Chaques réformes on nous assure que ce sera celle qui résoudra tous les problémes et qu'on aura plus a revenir dessus et a cahque coup on ce fais avoir.

Rien en change tout s'empire on continue a demander de faire des éfforts a ceux qui en font déjà énormément tandis que ceux qui ont le plus d'argent s'en tire toujours.

Sans parler des belles proesses sur la pénibilité du travail qu'on nous ressert a cahques "réformes" et qu'on oublie vite aprés sour la préssion du MEDEF.

Les politiques n'apportent pas de solutions justes ils ce contentent de servir la soupe des plus antis au détriments de ceux qui ont les plus de dificultés.

Franchement leur énieme réforme des retraites qu'ils ce la mettent là ou je pense bien profond et qu'ils commencent par montrer l'exemple car leur régime a eux est proprement sacndaleux et financer par nos deniers.

:coeur:

Aucune confiance en Sarko pour réquilibrer plus justement celà. :blush:

C'est bien joli de prôner l'immobilisme mais il va pourtant bien falloir trouver une solution si on veut conserver notre régime par répartition, car si rien n'est fait il va arriver au point de rupture. Donc 2 alternatives principales soit on allonge la durée de cotisation soit le montant ou troisième solution, la plus séduisante, on introduit une part de capitalisation. Mais une chose est certaine c'est que la statut quo mène dans le mur.

Non on taxe les revenus finaciers,on relance l'emploi et on stope les exonérations patronales de cotisations sociales données sans contreparties.

Ce sont les seules et justes solutions.

Modifié par transporteur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc, 53ans Posté(e)
alkoolik Membre 5 672 messages
53ans‚ Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc,
Posté(e)
Non on taxe les revenus finaciers,on relance l'emploi et on stope les exonérations patronales de cotisations sociales données sans contreparties.

Ce sont les seules et justes solutions.

Si seulement c'était si simple! L'augmentation de de la fiscalité est incompatible avec une politique de relance de l'emploi car si les entreprises qui sont déja dans un marché hyper concurrentiel voient leur charges augmenter elles devont le répercuter sur leur prix de vente et deviendront donc moins concurrentielles, perdront des parts de marchés et licencieront ou délocaliseront car la masse salariale est encore le meilleur volant d'ajustement.

Pour information les revenus financiers sont déja taxés et soumis à l'impôt.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)
Chaques réformes on nous assure que ce sera celle qui résoudra tous les problémes et qu'on aura plus a revenir dessus et a cahque coup on ce fais avoir.

Rien en change tout s'empire on continue a demander de faire des éfforts a ceux qui en font déjà énormément tandis que ceux qui ont le plus d'argent s'en tire toujours.

Sans parler des belles proesses sur la pénibilité du travail qu'on nous ressert a cahques "réformes" et qu'on oublie vite aprés sour la préssion du MEDEF.

Les politiques n'apportent pas de solutions justes ils ce contentent de servir la soupe des plus antis au détriments de ceux qui ont les plus de dificultés.

Franchement leur énieme réforme des retraites qu'ils ce la mettent là ou je pense bien profond et qu'ils commencent par montrer l'exemple car leur régime a eux est proprement sacndaleux et financer par nos deniers.

:coeur:

Aucune confiance en Sarko pour réquilibrer plus justement celà. :blush:

Non on taxe les revenus finaciers,on relance l'emploi et on stope les exonérations patronales de cotisations sociales données sans contreparties.

Ce sont les seules et justes solutions.

Taxer une certaine partie de la population n'est pas juste.

Le seul moyen de relancer l'emploi est de baisser les charges patronales.

Modifié par 1107tang
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)
Non on taxe les revenus finaciers,on relance l'emploi et on stope les exonérations patronales de cotisations sociales données sans contreparties.

Ce sont les seules et justes solutions.

Tu me coupes dans mon élan.

Taxer une certaine partie de la population n'est pas juste.

Le seul moyen de relancer l'emploi est de baisser les charges patronales.

T'as tout compris toi.

Alors il existe un rapport de la cour des comptes qui stipule que la baisse des charges patronales n'a aucun effet sur l'emploi, mais par contre à considérablement aider le troue de la sécu.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

J'ai fais des stage dans beaucoup de petites entreprises artisanale qui avait besoins de personnel mais ne pouvais pas car les charges étaient beaucoup trop élevés. Si chaque petite PME employait un salarié cela ferais baisser le chômage fortement.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc, 53ans Posté(e)
alkoolik Membre 5 672 messages
53ans‚ Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc,
Posté(e)
Alors il existe un rapport de la cour des comptes qui stipule que la baisse des charges patronales n'a aucun effet sur l'emploi, mais par contre à considérablement aider le troue de la sécu.

Une chose est pourtant sure: plus on augmente le coût du travail plus on pénalise nos entreprises sur le plan international, car ces augmentations doivent obligatoirement être répercutées sur les devis et donc il y a une perte de compétitivité qui peut faire perdre de nombreux marchés et ainsi altérer la bonne santé de l'entreprise ce qui peut la conduire à alléger sa masse salariale en licenciant.

Par contre un allègement des charges sur les bas salaires peut éventuellement permettre aux TPE d'embaucher un salarié de plus et sur le nombre ça peut avoir un impact non négligeable sur le taux de chômage.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, In girum imus nocte et consumimur igni , 49ans Posté(e)
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
49ans‚ In girum imus nocte et consumimur igni ,
Posté(e)

Ce sont les grosses boîtes qui tiennent le business par le jeu de la sous traitance. Des gens comme Renaud, Total, obligent les petits à délocaliser. Vous croyez qu'on va embaucher un mec en plus en baissant les charges ? Mais même sans impôt, on serait 100 fois plus onéreux qu'une société en Birmanie.

Tant qu'on obligera pas les consortiums à ne pas dicté la loi du dumping social, je ne vois pas comment on pourra faire.

Pour les obliger, c'est simple, il faut les faire payer. Plus une entreprise est sociale, moins on la taxe. Plus elle est gourmande de profits, plus on la rince.

Ainsi les gentilles fifilles qui ne délocalisent pas, qui payent des congés, des mutuelles, des salaires corrects, seront favorisées. Les autres, on les raquettes.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Une chose est pourtant sure: plus on augmente le coût du travail plus on pénalise nos entreprises sur le plan international, car ces augmentations doivent obligatoirement être répercutées sur les devis et donc il y a une perte de compétitivité qui peut faire perdre de nombreux marchés et ainsi altérer la bonne santé de l'entreprise ce qui peut la conduire à alléger sa masse salariale en licenciant.

Par contre un allègement des charges sur les bas salaires peut éventuellement permettre aux TPE d'embaucher un salarié de plus et sur le nombre ça peut avoir un impact non négligeable sur le taux de chômage.

un allègement de charges sociales : il faut savoir que chaque année ce sont plus de 30 milliards d'euros d'allègement de charges sociales faites aux entreprises et pour quel effet? Une augmentation du chômage! Autre moyen de trouver des ressources : la fin de la loi TEPA sur l'exonération des heures supplémentaires (1.2 milliard d'euro par an). Autre ressource? Le bouclier fiscal (13 milliards d'euros)!

Et puis il est quand même gonflé de dire qu'il faudra travailler plus longtemps quand dans le même temps l'emploi des seniors est tant dévalorisé par le patronat (quel qu'il soit!)

Ajoutons un zest d'exonérations de charges sociales non compensées à hauteur de 1,2 milliard d'euros.

Pourquoi ne pas taxer l'intéressement et la participation? Comme l'a très bien dit PASDEPARANOIA, le revenu du capital dans la part mensuelle est plus importante que celle du salaire dû au travail :blush: : la passer de 4 à 15% rapporterait 1 milliard d'euros environ.

Penser augmenter la part de la csg d'un point dont le produit pourrait être partager entre assurance maladie et assurance vieillesse

Quant à la cotisation vieillesse, l'augmenter de 0,3 point tel que prévu début 2009 et uqi n'est toujours pas effective.

Néanmoins, il est clair qu'un salarié qui a commencé à travailler à 27 ans ne peut partir à 60 ans car ses annuités ne sont passez suffisantes : il lui faut donc travailler plus longtemps mais si dans el cas inverse on le fait partir d'office à 62-63 ans alors c'est une injustice : un gamin qui a commencé à bosser à 16 ans et qui partirait à 62 ans aurait travaillé 46 annuités!!!!! Il faut arrêter le délire deux secondes.

Enfin parlons un peu de ce qui est essentiel en fait : le taux de remplacement. Dans le privé il est de 64% sur les 25 meilleures années et de 68% pour le public sur les six derniers mois...mais il existe de fortes inégalités au sein même de chacune de ces deux catégories! Tout d'abord le taux de cadres est plus élevé dans le public que dans le privé donc normal que la pension des fonctionnaires soit plus élevée que celle du privé. Ensuite au sein du privé, il y a une différence d'évolution de salaire entre ceux qui ont un travail très qualifié et qui peuvent travailler plus longtemps et ceux qui ont un petit salaire et un travail pénible et qui ne peuvent décemment pas travailler plus longtemps et avec une perspective d'évolution des salaires très faibles...

Bref on voit que tout est très compliqué, que les solutions sont possibles avec participation de tous mais que le faire en temps de crise est d'une rare débilité...pour finir : les Suédois ont mis 14 ans pour réformer leur système sans grève et par la négociation...nous on a le droit à un gouvernement qui veut boucler cela en 7 mois!!! Cherchez l'erreur :coeur::coeur::snif:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

Je parlais de baisser les charges pour les petites entreprises qui on besoin de main d'¿uvre. Comme les traiteurs, boulangeries, boucheries, petites entreprises du bâtiments, bar, restaurants, ....

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)

non tout le monde doit faire un effort si effort il y a à faire : le taux de charges sur les PME est aussi très fluctuant si ils embauchent dans certaines conditions...il faut arrêter le mythe du petit entrepreneur écrasé par les charges alors que si ils embauchent sous certains contrats ils ont des aides :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc, 53ans Posté(e)
alkoolik Membre 5 672 messages
53ans‚ Pas cavalier mais grand amateur de Cheval Blanc,
Posté(e)

Si l'Etat veut vraiment récupérer de l'argent il peut le faire en ajoutant des points de TVA. Par exemple relever de 2 points la TVA serait indolore pour les consommateurs mais rapporterai quelques milliards. La TVA présente en plus l'avantage d'être payée par TOUS les français.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)
non tout le monde doit faire un effort si effort il y a à faire : le taux de charges sur les PME est aussi très fluctuant si ils embauchent dans certaines conditions...il faut arrêter le mythe du petit entrepreneur écrasé par les charges alors que si ils embauchent sous certains contrats ils ont des aides :blush:

Dans beaucoup de boulangerie le patron préfère travaille 80 h par semaine plutôt que d'embauché quelqu'un car les charges sont trop élevées. Les aides une connerie on prend pour redonner, vaut mieux moins prendre.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Membre, forumeur révolutionnaire, 48ans Posté(e)
transporteur Membre 23 297 messages
48ans‚ forumeur révolutionnaire,
Posté(e)

Il n'y a pas de probléme d'alléger les charges d' une entreprise qui recrute et qui a une bonne politique salariale,celà va même dans le bon sens,seulement aujourd'hui il n'y a aucun dicernement ni contre parties dans ces nombreux allégements.

Danaos et Padeparonia +1 :blush: vous m'evitez une longue argumentation merci. :coeur:

Modifié par transporteur
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité Danaos
Invités, Posté(e)
Invité Danaos
Invité Danaos Invités 0 message
Posté(e)
Dans beaucoup de boulangerie le patron préfère travaille 80 h par semaine plutôt que d'embauché quelqu'un car les charges sont trop élevées. Les aides une connerie on prend pour redonner, vaut mieux moins prendre.

considérer le boulanger comme un chef d'entreprise m'a toujours fait marrer! Le boulanger est un artisan qui veut avoir le statut de chef d'entreprise sans les contreparties sociales...faut arrêter le délire! Les aides sont données mais les exonérations de charges (30 milliards par an) font qu'il n'y a pas grand chose à redonner pour le coût :coeur: par contre le salarié lui on lui ponctionne allègrement son salaire mais pour quoi en retour???? Travailler plus longtemps, pas pour un plus gros salaire,...quant à la TVA, il faudrait déjà enlever la baisse accordée aux restaurateurs avant d'augmenter d'un point celle payées par les salariés : et puis n'oublies pas que l'INSEE vient de publier qu'il y avait eu augmentation des prix pour le mois de mars...TVA augmentant sur un inflation, ouahhhhhhhhhh c'est énorme comme mesure économique...pourquoi pas sur l'essence???? :blush:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Invité 1107tang
Invités, Posté(e)
Invité 1107tang
Invité 1107tang Invités 0 message
Posté(e)

Une personne qui supervises 10 personnes c'est un chef d'entreprise.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Annonces
Maintenant

Rejoindre la conversation

Vous pouvez publier maintenant et vous inscrire plus tard. Si vous avez un compte, connectez-vous maintenant pour publier avec votre compte.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Collé en tant que texte enrichi.   Coller en tant que texte brut à la place

  Seulement 75 émoticônes maximum sont autorisées.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre contenu précédent a été rétabli.   Vider l’éditeur

×   Vous ne pouvez pas directement coller des images. Envoyez-les depuis votre ordinateur ou insérez-les depuis une URL.

Chargement

×