Aller au contenu

Vivre sans passion ?


Invité moha1

Messages recommandés

Invité moha1
Posté(e)
Invité moha1
Invité moha1 Invités 0 message
Posté(e)

Peut-on vivre sans passion ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
39ans Posté(e)
elfe sylvain Membre 3 102 messages
Arcane du Magicien‚ 39ans
Posté(e)

je pense qe si tu developpais un peu ça encouragerais plus a te repondre

enfin ce que j'en dis.....!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité moha1
Posté(e)
Invité moha1
Invité moha1 Invités 0 message
Posté(e)

Pensez-vous que la passion soit une idée fixe, voire une obsession ou alors peut-être un aveuglement de la raison et de la volonté

ou encore une excitation de la sensibilité,

et cette passion peut-elle mener vers la dépression, vers des conflits, telle est la question.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
L'hommeIrlandais Membre 116 messages
Forumeur inspiré‚ 39ans
Posté(e)

Ben, tu n'as vraiment rien expliqué sauf donner une liste d'éventualités dont chacune est également vraisemblable. On est humains n'est pas ? On a tout des sentiments particuliers, on les domine ou on est dominé par eux. C'est à dire que la passion n'est qu'un autre sentiment chez l'homme. Si tu en as des doutes sache bien qu'il est primordial qu'on puisse réconnaitre les passions qui vont s'aider et lesquelles vont se nuir. Suit ton coeur, soit prudent, souviens qu'il est impossible de passer la vie sans faire beaucoup des erreurs, on ne peut pas faire mieux qu'éviter les faire deux fois :smile2:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 3 semaines après...
28ans Posté(e)
Cinefille22 Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Tout d'abord, la passion n'est pas une idée puisqu'elle appartient au domaine des sentiments, des émotions et échappe donc au contrôle de la raison. La passion est une extension de l'amour et du point de vue strictement physiologique, l'absence d'amour (d'un quelconque sentiment d'ailleurs) n'empêche pas de vivre. Maintenant, pour "bien" vivre, profiter et être heureux, il est clair que l'amour est primordial. En recevoir d'abord, car c'est une bonne preuve de notre valeur et donc de l'intérêt de notre existence, de notre réalité même. En donner aussi est important, cela permet d'établir un lien avec les autres, une relation positive et c'est un véritable moteur pr avancer, pr se réaliser. Cependant, certains indvidus sont dénués de conscience, ils n'ont aucun ressenti, pas de notion de bien ou de mal et sont incapables d'éprouver de l'amour (ou de la passion) pour quoi que ce soit ou qui que ce fut. A l'inverse, on trouve le terme de "crime passionnel": des gens tuent parce-qu'ils sont justement dévorés par la passion... Passion et mort peuvent être étroitement liées, de même que mort et vie. Je crois que lorsque l'on a la chance de connaître la passion, qu'elle soit portée sur une personne ou une activité, on ne peut plus vivre sans; mais si l'on ne sait pas ce que sait, on peut en ressentir un manque, sans plus... La passion n'est donc pas une composante essentielle de la vie mais plutôt du bonheur.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité
Posté(e)
Invité
Invité Invités 0 message
Posté(e)
Pensez-vous que la passion soit une idée fixe, voire une obsession ou alors peut-être un aveuglement de la raison et de la volonté

ou encore une excitation de la sensibilité,

et cette passion peut-elle mener vers la dépression, vers des conflits, telle est la question.

Un peu tout ça à la fois, et à mon avis oui, elle peut mener à des problèmes : si elle est insatisfaite, si elle est trop envahissante au détriment du reste... Elle peut aussi ruiner financièrement, elle peut détruire un couple (je parle ici aussi bien d'une passion amoureuse pour quelqu'un d'autre ou d'une passion qui accapare la personne au point qu'elle néglige son couple)

Cependant, certains indvidus sont dénués de conscience, ils n'ont aucun ressenti, pas de notion de bien ou de mal et sont incapables d'éprouver de l'amour (ou de la passion) pour quoi que ce soit ou qui que ce fut. A l'inverse, on trouve le terme de "crime passionnel": des gens tuent parce-qu'ils sont justement dévorés par la passion... Passion et mort peuvent être étroitement liées, de même que mort et vie. Je crois que lorsque l'on a la chance de connaître la passion, qu'elle soit portée sur une personne ou une activité, on ne peut plus vivre sans; mais si l'on ne sait pas ce que sait, on peut en ressentir un manque, sans plus... La passion n'est donc pas une composante essentielle de la vie mais plutôt du bonheur.

Boah la passion n'est pas forcément de l'amour. Un individu sans sentiments, sans conscience, peut très bien être passionné par les timbres ou les voitures.

Une passion peut ne pas être du bonheur, une passion "dévorante", obsédante, qui te bouffe et t'empêche de vivre d'autres bonheurs, ce n'est pas très épanouissant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Cinefille22 Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Une passion dévorante s'apparente plus à une obsession qu'à un sentiment... Personnellement je différencie les 2. Et puis je ne crois pas qu'un mec dénué de tous sentiments puisse s'intéresser à quoi que ce soit d'autre que lui même, ne serait-ce que des objets dénués d'âmes comme les timbres...

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

La passion peut-être aussi un régulateur de la raison!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
28ans Posté(e)
Cinefille22 Membre 20 messages
Forumeur balbutiant‚ 28ans
Posté(e)

Dans quel cas "alexdsedébats" ?

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Dans les cas, par exemple, où tu souhaites aller plus loin que ce que la raison peux te mener!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
47ans Posté(e)
Opeth Membre 1 328 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

il faut distinguer passion et obsession.

l'obsession est une passion négative alors que la passion est une obsession positive.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
sennoma Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Peut-on vivre sans passion ?

Oui, je pense que c'est possible!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Posté(e)
troll or life Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Append a sentir le parfum d'une fleure et a y trouver ton bonheur... sinon tu peut te suicidé... ô mort que tu est un belle échappatoire. c'est avec plaisir que je ferais ta connaissance.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • 1 an après...
Posté(e)
chanissa Membre 6 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

bonjour,

Pour commencer j'aimerais te faire part de la définition du mot "passion".

La passion est un désir excessif, déraisonnable: soit par l'objet impossible à atteindre (vouloir la lune, désirer l'immortalité), soit par sa force et sa violence qui fait perdre la maîtrise de soi. La passion est quelque chose de négatif, elle est un désir obsessionnel...je pense donc que nous pouvons survivre sans passion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
63ans Posté(e)
venus23H Membre 3 069 messages
Forumeur alchimiste‚ 63ans
Posté(e)

Tu as de drôles facons de concevoir le fait d'etre passionné! pour moi la passion c'est par exemple, etre né pour, etre fait pour "ca".. par exemple dans son activité.. ce n'est pas une dérive caractérielle mais une manière plus perfectionnée d'aborder une chose.. L'objet de nos passion peut faire en sorte de prendre notre centre d'intérêt presque en totalité mais de la a dire que nous sommes dans le négatif forcément, il faut quand meme mesurer que tout le monde aborde un centre d'intérêt un moment et donc s'avère avoir une passion... sans pour cela sombrer dans l'excès et la déraison.. Et par ce biais, la personne qui n'avoue alors n'avoir aucune passion ni centre d'intérêt ne serait ce qu'une infime partie d'un moment dans sa vie, se positionne dans une certaine frustration d'existence.. vivre sans interet de vivre me parait déplaisant.. et presque totalement démotivant.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
bonjour,

Pour commencer j'aimerais te faire part de la définition du mot "passion".

La passion est un désir excessif, déraisonnable: soit par l'objet impossible à atteindre (vouloir la lune, désirer l'immortalité), soit par sa force et sa violence qui fait perdre la maîtrise de soi. La passion est quelque chose de négatif, elle est un désir obsessionnel...je pense donc que nous pouvons survivre sans passion.

:rtfm: Donc les collectionneurs sont des psychopathes? :yahoo:

Peut-on vivre sans passion? Oui, mais la vie n'est pas vraiment géniale sans aucunes passions car nous trouvons un intérêt au choses, dans ce cas là, mais sans vraiment trouver un moyen de s'impliquer véritablement!

L'amour passionnel et une forme de passion qui peut être excessive sans pour autant être nocif en quoique ce soit si l'on a affaire à des gens équilibrés!

C'est pour celà que s'impliquer dans une cause à fond au point qu'au yeux des autres ca parait à la limite de l'obsession n'a rien de dramatique temps que ca gène personne directement...

Les passionés de tuning passent pour des bofs aux yeux de certains car ils dépensent des sommes astronomiques parfois pour combler leurs besoins (car la passion ne se résume qu'à assouvir un besoin d'accomplissement) mais ils vivent comme ils l'entendent et finalement, même si on adhère pas à ce concepte, le plus idiot n'est pas celui qui assume sa passion mais celui qui le critique!

Ca me fait pensé au film "le diner de con" dans lequel l'acteur qui en effet n'est pas futé dans son role fait des objets à base d'allumettes, je n'ai pas trouvé vraiment con le fait qu'il se passionne pour ce passe temps... Bon, bien sur après, on constate qu'en effet il est vraiment niais mais c'est juste pour dire par cet exemple que l'on a tendance à juger attivement les gens sous prétexte qui ont une passion alors que paradoxalement le système de consommation nous créé des besoins beaucoup moins sains voir même effrayant mais là où des gens qui se disent "normaux" sont attirés sans même prendre le temps de se juger eux-même avant de critiquer leurs prochains!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
43ans Posté(e)
HappyAloe Membre 1 253 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

chanissa parle des passions au sens "psychanalytique" du terme, c'est à dire ce qui est subit passivement comme une envie quasi irrépressible et insensée à assouvir (ce qui n'arrive à peu près jamais d'ailleurs). Je pense que l'auteur du sujet aussi, puisqu'il le précise (ce qui est primordial avec ce genre de mots). Alex, parle des hobbies.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
39ans Posté(e)
alexdesdébats Membre 4 280 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

Pour revenir sur le coté extrême de la passion que parle chanissa, je dirais que même la démesure on ne peut pas la juger d'un oeil extèrieur!

Prenons les kamikases qui se font sauter pour une cause qu'ils pensent juste, pouvons nous les juger réellement car comment un homme peut en arrivé là sans aucunes convictions et sans rien qui donne raison à son acte pour arrivé à passer à l'acte même si on leurs à laver le cerveau par une idéologie?

Notre société leurs donne raison dans un certain sens car nous montrons par nos comportements débiles que finalement tous se qu'on a pu leurs inculqué n'est pas complètement faux...

Il faut vraiment être passionné par l'instructeur de cette vision du monde pour être prêt à donner sa vie pour sa cause mais nous, sommes-nous prêt à vendre nos ames au rabais pour se sentir exister ou utileou même important?

Replacez mes paroles dans le contexte qui vous parait le plus visibles à vos yeux dans la vie de tous les jours!

Je pense que Jésus a suivit sa passion à fond!

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
43ans Posté(e)
HappyAloe Membre 1 253 messages
Forumeur alchimiste‚ 43ans
Posté(e)

On peu parler de la passion amoureuse. Toujours insatiable, jamais assouvie sauf si on pouvait devenir l'autre, et encore, à la fois force et frustration et obsession folle, espoir et torture permanente. On peut vivre sans, mais personnellement je trouve qu'une seule seconde de passion vaut mille années d'ascèse détachée de toute passion.

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité VirGiniie_B
Posté(e)
Invité VirGiniie_B
Invité VirGiniie_B Invités 0 message
Posté(e)
On peu parler de la passion amoureuse. Toujours insatiable, jamais assouvie sauf si on pouvait devenir l'autre, et encore, à la fois force et frustration et obsession folle, espoir et torture permanente. On peut vivre sans, mais personnellement je trouve qu'une seule seconde de passion vaut mille années d'ascèse détachée de toute passion.

:yahoo: (dans l'absolu)

Parce que 1 seconde contre 1000 ans, ça mérite réflexion quand même... :rtfm:

Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Archivé

Ce sujet est désormais archivé et ne peut plus recevoir de nouvelles réponses.

×