G7: les pays riches largement désarmés face au pétrole cher


Phob Animateur 45 820 messages
Newser‚
Posté(e)
france.jpg

G7: les pays riches largement désarmés face au pétrole cher


Samedi 22 Avril - 19:19

WASHINGTON (AFP) - Les ministres des Finances du G7 ont accru la pression sur les pays producteurs d...





WASHINGTON (AFP) - Les ministres des Finances du G7 ont accru la pression sur les pays producteurs de pétrole pour qu'ils accroissent la production afin de freiner l'explosion des cours mais leurs exhortations risquent comme par le passé de rester lettre morte.L'événement






[ Lire la suite de l'Article.. ]



Source: AFP

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

usagi Membre+ 240 902 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)
;) j'vais etre trivial , quant tu a les couilles dans un etau , t'est obligé d'etre polie avec le type qui tient la manivelle ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
naturellevasion Membre 894 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

bonjour,

G7: les pays riches largement désarmés face au pétrole cher

tant mieux, cela les forcera peut-être à développer les autres énergies.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
eryx VIP 8 660 messages
Dresseur d'ours‚ 45ans
Posté(e)

Ou simplement à mettre en place celle qui existe et que les politiciens n'ont pas encore eu le courage de vouloir le faire. 15% des terres agricoles Européennes sont en Jachère, avec une partie de celles ci ont pourrait certaienement faire pousser des oléagineux dont les produits d'extraction peuvent rentrer dans nos carburants. Même dans des proportions de l'ordre de 20% cela permettrait de nous affranchir un peu plus de notre dépendance pétrolière. De plus nous pouvons produire de l'éthanol en quantité gigantesque, rien qu'en distillant les excédants viticoles, et eux peuvent rentrer aussi dans la composition des carburant pour automobiles. Après il y a d'autres voies à explorer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
colerepopulaire Membre 1 504 messages
libre penseur‚ 39ans
Posté(e)

Cette situation n'est pas catastrophique pour tout le monde.

Si il y avait reelement un probleme il serait deja resolu mais en attendant c'est celui qui passe a la pompe par obligation qui en fait les frais.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Cela ne me préoccuppe pas plus que cela dans la mesure où l'on sait que les moyens de substitution au pétrole existent pour de nombreuses applications.

Au-delà des seuils psychologiques qui se succèdent depuis 30 ans, il y aura bien une limite à partir de laquelle les comportements vont se modifier et que les pouvoirs publics seront obligé de prendre en compte au risque de voir le pays tomber dans une paralysie progressive.

A mon avis ce n'est pas le prix du baril qui sera le plus déterminant à l'avenir dans les orientations énergétiques des états dépendants

D'ores et déjà il est sûr que le prix du baril, même si il baisse avec la concurence des bio--carburants, ne sera pas le seul déterminant à l'avenir.

L'instabilité des régions productrices peut à elle seule remettre en cause les orientations énergétiques de nombreux pays.

Il n'y a qu'à traverser certaines régions de la France pour se rendre compte de l'explosion des surfaces de colza. A cette époque de l'année le fait est parlant dans les régions où la culture ne se pratiquait pas au-paravant, car c'est l'époque de pleine floraison.

viandencolza5rx.jpg

L'intégration de l'huile colza dans le carburant agricole va relancer le débat car un bon nombre d'exploitations va disposer de presses à colza dans une double finalité, à savoir la carburation et l'alimentation animale avec les tourteaux (cad les résidus de pressage). Cet engouement va susciter des intérêts de la part de compagnies qui chercheront à développer les procédés, tout en sachant qu'elles ne subiront pas de contraintes politiques, internationnale, et environnementale sur le sol français (à condition que les pouvoirs publics se décident de trancher une fois pour toute sur la question des cultures transgéniques, on en fait ou on en fait pas, point barre !)

Je précise, au cas où certains auraient des doutes, que le diesel agricole est exactement le même que celui des voitures ou des camions, c'est exactement le même que le fioul utilisé dans les chaudières. C'est uniquement la coloration qui change pour les produits moins taxés dont le colorant peut se fixer dans les filtres et pompes d'injections suffisament longtemps pour être décelé par les fraudes. Le chauffage au fioul pourra tirer de sérieux profit à l'avenir grâce à l'intégration d'huile de colza ou de tournesol. En ce qui concerne les automobiles, les constructeurs devront s'efforcer à revenir à des moteurs de conception moins sophistiquées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant