La fin de l'eau qui fait maigrir !


Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Taillefine : l'eau qui fait maigrir bientôt bannie des rayons

http://eco.rue89.com/enquete-produits-ligh...nnie-des-rayons

IMG_2627.JPG

L'entourloupe aura duré presque huit ans. A la fin de l'année, l'eau Taillefine, marque de Danone, sera retirée du marché. Ses péchés : ne pas être conforme à la loi, ne présenter aucun avantage pour la santé, et tromper allègrement la consommatrice à coups de messages minceur plus fantaisistes les uns que les autres.

En 2001, lors de son lancement, Patrick Buffard, directeur marketing chez Danone, vantait un produit « décomplexé »¿ Effectivement, l'eau qui fait maigrir, fallait oser. Quitte à négliger la loi. En 2006, une directive européenne n'autorise sur le marché que trois catégories d'eau (de source, minérale, et rendue potable par traitement), dont elle définit des critères précis.

Une eau minérale naturelle ne peut donc pas être enrichie. Or, le calcium et le magnésium contenus dans sa potion magique, Taillefine les a en partie injectés. Verdict de la Direction générale de la concurrence et de la répression des fraudes (DGCCRF) :

« L'eau de Taillefine n'a pas le droit d'être vendue. Nous avons demandé à Danone de mettre fin à ce produit. Il sera retiré du commerce le 31 décembre 2009. »

Pépites

Si Danone paie cher cet ajout de minéraux, la facture est aussi salée pour la consommatrice : 0,69 euros en moyenne pour l'eau Taillefine, contre 0,55 pour Evian et Volvic. Tout ça pour des taux même pas révolutionnaires : 250 mg/l de calcium et 50 de magnésium, contre 201 et 43 pour Vittel, et 176 et 46 pour Saint-Amand. L'inscription « Calcium et magnésium » figure pourtant en gros sur le devant de l'étiquette, sans complexe.

Et la marque en avait encore moins (de complexes) quand, avant 2006, elle affichait un très visible « 0,001% de sodium » sur fond rouge. Beaucoup de zéros et une formulation sortie de nulle part : le sodium s'affiche en mg/l, pas en pourcentage. Bizarrement, l'inscription a disparu depuis¿

Pour le plaisir de la lecture, restent quelques pépites. Le « Goût léger » rappelle par exemple qu'il existe des eaux au goût lourd. Quant à « l'apport équilibré », il nous apprend que l'eau, à la manière d'un aliment, complète la nutrition. Rolande Marcau, diététicienne à la Maison de la consommation et de l'environnement :

« L'eau n'a jamais été un apport nutritionnel. Et bien sûr, elle est sans calorie. »

Oui, car l'étiquette le précise, au cas où. Un tableau nutritionnel aux couleurs de l'arc-en-ciel révèle d'autres informations capitales. Protéines : 0. Glucides : 0. Lipides : 0. Ouf. Sodium ? 1,1 mg¿ pour 100 millilitres. Pas mal.

Mais voilà la tromperie : sur Taillefine, le sodium se mesure en milligrammes pour 100 ml, alors que les autres bouteilles l'affichent en milligrammes par litre. Après traduction, on trouve 11 mg/l, comme dans la très démocratique Cristaline (0,19 euros). On a failli y croire. Mais rien n'est assez gros pour la minceur.

Taillefine, allégation abusive

La forme de la bouteille, cintrée taille 38, et sa couleur turquoise adoucie, d'un bleu qui renvoie au code de l'allégé, sont autant de clins d'¿il à l'acheteuse soucieuse de sa ligne.

Et que dire de la marque elle-même, Taillefine, ambassadrice du marché du light ? Une allégation. Le centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs (CRIOC, Belgique) définit l'allégation nutritionnelle ainsi :

« Tout message de représentation [¿] qui affirme, suggère ou implique qu'une denrée alimentaire possède des caractéristiques particulières. »

Depuis 2006, Taillefine est également dans la ligne de mire de la DGCCRF à cause d'une autre directive européenne sur les allégations abusives. Danone a persisté huit ans dans l'ignorance des mises au pas, et signé¿ son arrêt de mort. A quand l'air 0 calorie, pour respirer régime ?

Valeurs%20nutritionnelles.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Nephalion Modérateur 27 884 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Une bonne nouvelle pour le consommateur...

Mais il y a bien d'autres produits qui devraient revoir leur copie, par exemple les céréales 0% de matière grasse, mais pleines de sucre ...

Il n'y a semble-t-il aucune déontologie quand il s'agit de vendre ...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Superbe ! :smile2:

Il faut être un peu tarte quand même pour penser maigrir avec de l'eau, même enrichie en calcium et magnésium. ;) Mais en même temps, le message publicitaire était bien pervers sur ce produit. Bien fait pour leur gueule ! Sales dealers de mensonges éhontés !

éa mériterait presque d'ouvrir un topic pour mettre au pilori tous les produits du même genre qui se vendent comme des prostituées sidaïques, ou qui simplement gonflent leur petit effet à coup de "valeurs ajoutées" inexistantes. Le topic de la pub mensongère.

Parce qu'une demie-vérité, c'est surtout un demi-mensonge ! (je laisse à Rhada l'honneur de créer le monstre ;) ).

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
LooSHA Membre 4 598 messages
Je porte un chat d'or, et alors ?‚ 9ans
Posté(e)

C'est con, ils auraient pu aussi la renommer Belvita.

De toute façon, l'eau en bouteille...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)
éa mériterait presque d'ouvrir un topic pour mettre au pilori tous les produits du même genre qui se vendent comme des prostituées sidaïques, ou qui simplement gonflent leur petit effet à coup de "valeurs ajoutées" inexistantes. Le topic de la pub mensongère.

Parce qu'une demie-vérité, c'est surtout un demi-mensonge ! (je laisse à Rhada l'honneur de créer le monstre :smile2: ).

Ouais, c'est surtout pour le côté pub mensongère que j'ai fait ce sujet, cet article mets bien les magouilles en valeur. Mais c'est beaucoup plus mesquin d'épingler les salopiauds topic par topic, ça fait effet de masse, un peu comme l'accumulation des articles sur la délinquance colorée et nominalement consonné étrangèrement dans les blogs d'extrême droite. Moi aussi je sais faire de la comm. Invision-Board-France-30.gif

( mais sérieusement idée à creuser, faut juste que je fasse une étude de marché sur l'offre et la demande en écumant le net pour voir s'il y a de la matière première d'articles sur la pub mensongère )

Modifié par Rhadamanthe

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

de toute façon danone ma mère sa fait un bail qu'elle boycotte(la famille entiére d'ailleurs on boycotte)+Neslé aussi...et beaucoup d'autres marques et produits

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blackcat Membre 1 698 messages
Forumeur alchimiste‚ 47ans
Posté(e)

Ils ont quand même duré 8 ans et vendu des millions de bouteilles je suppose.

Oui croire qu on peut maigrir en buvant de l eau, faut vraiment être naif.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jeffsv Membre 275 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Lorsque je faisais mes études agronomique, il y a une trentaine d'années, une annecdote : à l'époque ou la première vague écologique et ou la lutte anti additifs alimentaire était à la mode, des petits malins du marketing avaient eut l'idée d'estampiller je ne sais plus quelle marque de camembert : sans colorant.

Pas de soucis à priori, car la publicité n'était pas mensongère. A l'époque, étant scientifique et non marketeur ni juriste, j'avais trouvé cela imparable, même si légèrement scandaleux - il faut savoir qu'aucun camembert n'a de colorant.

Finalement, j'avais méjugé de la république et du droit de l'époque, car suite à une plainte des concurrents, le fabricant s'est vu interdire à la vente ces emballages : il induisait le consommateur en erreur, cad qu'il faisait supposer que les autres camemberts contenaient du colorant - ce qui est faux.

Voila, tout ça pour dire qu'il n'y a pas que la publicité mensongère qui est épinglée, il y a aussi la publicité qui induit le consomateur en erreur.

Cette histoire pourrait être rassurante, cependant elle a trente ans. La complexité des outils et méthodes des marketeurs, la complexité des lois, le changement permanent et la complexité de la société moderne fait que je crains qu'aujourd'hui il y ait induction en erreur du consommateur en permanence et que c'est devenu, face au raz de marée, impossible à réprimer. Petit à petit, ne se dirige-t-on pas vers une jurisprudence de fait : si le consomateur est assez con pour croire que...

Modifié par Jeffsv

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant