la poésie et la musique...


nakupenda_usiku Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Un poème peut-il constituer des paroles pour une chanson ou bien est-ce que la poésie et la musique sont différents selon vous?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Filadelf Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)
Un poème peut-il constituer des paroles pour une chanson

Oui, la preuve : Léo Ferrer a interprété Baudelaire, Rimbaud et Appolinaire.

est-ce que la poésie et la musique sont différents selon vous?

Toute écriture se base sur une musicalité. A savoir si celle-ci doit être dissonante ou non.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
filledepluie Membre 7 705 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Oui, la preuve : Léo Ferrer a interprété Baudelaire, Rimbaud et Appolinaire.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nakupenda_usiku Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Oui, je suis d'accord. Mais je n'étais pas sûre d'être de l'avis de la majorité...

Et puis... j'aime bien ce genre de sujets ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Filadelf Membre 91 messages
Forumeur en herbe‚ 34ans
Posté(e)

M'insulte pas ... j'aime être la minorité !

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nakupenda_usiku Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Moi de même mon cher, moi de même :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je réponds oui à 100%. Et je propose de poster ici ceux que l'on considère comme une réussite : évidemment, l'auteur a fait le plus difficile en écrivant un texte superbe, l'artiste endosse une grande responsabilité en le mettant en musique. Bien sûr, je n'évoque pas les auteurs-compositeurs !

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage"

de Joachim du Bellay

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais Romains le front audacieux,

Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l'air marin la doulceur angevine

Les Regrets

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 139 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Brassens, Ferré et Ferrat (entres autres) ont mis en musique bien des poèmes.

Et certainement plein d'artistes en ont fait tout autant !

Après évidemment, la question peut concerner l'écriture : peut-on appréhender l'écriture d'une chanson comme celle d'un poème ?

Selon moi, complètement : chanson et poésie peuvent tout à fait se rencontrer, ce sont deux formes créatives assez proches.

(d'ailleurs, ça me fait penser que pour le petit poème que j'ai écrit pour le concours d'écriture j'ai aligné deux-trois, et que si jamais quelqu'un se sent l'âme chanteuse ...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
nakupenda_usiku Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Je réponds oui à 100%. Et je propose de poster ici ceux que l'on considère comme une réussite : évidemment, l'auteur a fait le plus difficile en écrivant un texte superbe, l'artiste endosse une grande responsabilité en le mettant en musique. Bien sûr, je n'évoque pas les auteurs-compositeurs !

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage"

de Joachim du Bellay

oui, c'est à ce poème en particulier que je pensais... :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité coeur bleu
Invité coeur bleu Invités 0 message
Posté(e)
Je réponds oui à 100%. Et je propose de poster ici ceux que l'on considère comme une réussite : évidemment, l'auteur a fait le plus difficile en écrivant un texte superbe, l'artiste endosse une grande responsabilité en le mettant en musique. Bien sûr, je n'évoque pas les auteurs-compositeurs !

"Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage"

de Joachim du Bellay

Heureux qui, comme Ulysse, a fait un beau voyage,

Ou comme cestuy-là qui conquit la toison,

Et puis est retourné, plein d'usage et raison,

Vivre entre ses parents le reste de son âge !

Quand reverrai-je, hélas, de mon petit village

Fumer la cheminée, et en quelle saison

Reverrai-je le clos de ma pauvre maison,

Qui m'est une province, et beaucoup davantage ?

Plus me plaît le séjour qu'ont bâti mes aïeux,

Que des palais Romains le front audacieux,

Plus que le marbre dur me plaît l'ardoise fine :

Plus mon Loir gaulois, que le Tibre latin,

Plus mon petit Liré, que le mont Palatin,

Et plus que l'air marin la doulceur angevine

Les Regrets

c'est d'autant mieux interprété si l'interprète en à fait le choix...comme insérer son ame dans celle du poète :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chirona Membre+ 3 432 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)

Je ne suis pas du tout fan de Mylène Farmer mais j'avoue que j'ai beaucoup aimé sa version "chantée" (elle récite plus qu'elle ne chante!) du sublime poème de Baudelaire : "l'Horloge". Ecoutez ne serait-ce que l'incipit qui rend ce sentiment oppressant que le temps passe et qu'on est impuissant à l'arrêter.

LXXXV - L'Horloge

Horloge! dieu sinistre, effrayant, impassible,

Dont le doigt nous menace et nous dit: "Souviens-toi!

Les vibrantes Douleurs dans ton coeur plein d'effroi

Se planteront bientôt comme dans une cible;

Le Plaisir vaporeux fuira vers l'horizon

Ainsi qu'une sylphide au fond de la coulisse;

Chaque instant te dévore un morceau du délice

A chaque homme accordé pour toute sa saison.

Trois mille six cents fois par heure, la Seconde

Chuchote: Souviens-toi! - Rapide, avec sa voix

D'insecte, Maintenant dit: Je suis Autrefois,

Et j'ai pompé ta vie avec ma trompe immonde!

Remember! Souviens-toi! prodigue! Esto memor!

(Mon gosier de métal parle toutes les langues.)

Les minutes, mortel folâtre, sont des gangues

Qu'il ne faut pas lâcher sans en extraire l'or!

Souviens-toi que le Temps est un joueur avide

Qui gagne sans tricher, à tout coup! c'est la loi.

Le jour décroît; la nuit augmente; souviens-toi!

Le gouffre a toujours soif; la clepsydre se vide.

Tantôt sonnera l'heure où le divin Hasard,

Où l'auguste Vertu, ton épouse encor vierge,

Où le Repentir même (oh! la dernière auberge!),

Où tout te dira Meurs, vieux lâche! il est trop tard!"

Charles Baudelaire, "Spleen et idéal"

Modifié par chirona

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant