Le néant social


Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Comme ça ne va pas fort, c'est mon tour de raconter ma vie, et c'est piteusement, vous pouvez me croire, mais j'ai besoin d'avis.

1) J'ai toujours rêvé d'avoir des enfants et ce n'est toujours pas le cas. J'ai cette impression bizarre qu'en étant pas mère je ne suis pas une femme à part entière, je me sens en quelque sorte "diminuée". Et l'âge avançant, il me paraît de moins en moins probable que la situation s'arrange.

2) Mon dernier emploi était alimentaire, mais je le faisais consciencieusement. Je me suis quand même fait laminer des années par mes employeurs (sans parler de l'attitude de certains collègues) jusqu'à me faire jeter comme une malpropre (licenciement sur le motif "ne correspond pas au bussiness model de l'entreprise") et j'ai aujourd'hui perdu toute confiance en moi. Je suis au chômage depuis septembre et je n'ai pas le profil et l'expérience qui feront bouger tout ça ; j'ai un plan B qui suppose une reconversion complète en dix-huit mois, mais à condition de réussir un concours. Pas de plan C: si j'échoue, je ne sais pas ce que je vais devenir. Je me sens mal de ramener des alloc' à la maison plutôt que le fruit de mon travail. Je me sens parasite, même si j'ai cotisé. Et c'est pas génial de chercher comment répondre quand on me demande "qu'est-ce que tu fais dans la vie?"

3) On est dans une société où il faut consommer pour exister et je n'ai pas les moyens pour ça. Je suis issue d'une famille aisée où il est d'usage d'être propriétaire de son logement, de partir en voyage à l'étranger tous les ans, de changer de voiture régulièrement, d'avoir des résidences secondaires, etc. Bref, alors que je n'ai pas fondé ma propre famille, celle de mes parents est déçue. Je suis en complet décalage.

4) Je me fais assez facilement des amis mais cela fait quinze ans que je les disperse aux quatre coins de la France parce que les aléas de la vie me font déménager.

Sans tout ça, comment fait-on pour exister socialement? :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

anariel Membre+ 17 040 messages
Fée Rosse à Balai‚ 34ans
Posté(e)

1) Je suis de tout coeur avec toi pour la naissance d'un boutchou... je n'ai hélàs pas de solution miracle, et je pense que tu as déjà regardé un peu partout pour avoir des réponses. Tout ce que j'ai toujours entendu, c'est qu'il faut se changer les idées, détourner son esprit de ce but permanent, et pim, ça finit par arriver... (un séjour en Touraine, ça te tenterait ? ;) )

2) Va pour le plan B ! Si t'as besoin d'aide pour les révisions, je suis volontaire pour te servir de préceptrice ;)

3) Mais tu l'as ta propre famille : ton namoureux, tes chats, toi. Vous êtes un foyer uni. Pour moi, c'est ça une famille ;)

4) erf, moi c'est pareil, sauf que mes potes, ils sont aux 4 coins de l'Europe ;)

pour ça, j'ai pas de solution...

Tu l'as la solution pour te sortir la tête hors de l'eau : ton plan B pour ta formation de 18 mois : c'est un délais idéal sympa pour nouer des relations. Tu te reconvertiras dans un domaine qui, peut-être, te plaira beaucoup... et en plus, ça te changera les idées :smile2: :|

Modifié par anariel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité ozegan
Invité ozegan Invités 0 message
Posté(e)

Concernant les enfants, .., je ne peux rien.... je suis du mauvais côté de la barrière...

J'ai moi aussi été viré il y a deux ans, d'un boulot que je faisais consciencieusement, pour motif économique (enfin, le fait de dire au patron, un jour où il est venu se plaindre que la production n'avançait pas assez vite, qu'il pouvait quitter sa veste et nous donner un coup de main... ça a du le motiver pour supprimer mon poste....). Je suis resté quelques mois au chômage. Suite à un bilan de compétences, j'ai intégré une formation pour me remettre à niveau. Cela m'a fait prendre confiance et j'ai retrouvé un boulot vite fait après. Je suis de nouveau épanoui dans cet emploi, même si la paie est bien loin de ce que je touchais avant: je gagnais plus à rester au chômage, mais je ne suis pas du genre à abuser du système.

Si ton plan B ne fonctionne pas, et il n'y a pas de raison, je peux aussi te faire réviser..., as tu pensé au bilan de compétences?

La société de consommation? Je n'y adhère pas beaucoup, un peu quand même car je suis là à répondre. Mais en 17 ans, je n'ai eu que 3 voitures, la dernière depuis un mois. Je n'ai pas de résidence secondaire, mais paie le crédit de la petite maison. Je porte toujours les fringues que j'ai depuis plus de dix ans... et seulement quand elles sont dépouillées que je les recycle en chiffon... Et puis, si je n'ai pas le dernier gadget à la mode je m'en bat les c :smile2: !

Enfin, tu as la chance de te faire facilement des amis, d'avoir un compagnon, ..., c'est déjà pas si mal. Moi je vis ma vie virtuellement en ce moment....

Donc je pense que tu peux vivre socialement sans tout ça, même si je sais que pour le point N°1 cela doit être très dur...

Courage!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
titenath Animateur 26 716 messages
Dindasse prête à servir !!! V.I.Pintade‚ 39ans
Posté(e)
Comme ça ne va pas fort, c'est mon tour de raconter ma vie, et c'est piteusement, vous pouvez me croire, mais j'ai besoin d'avis.

1) J'ai toujours rêvé d'avoir des enfants et ce n'est toujours pas le cas. J'ai cette impression bizarre qu'en étant pas mère je ne suis pas une femme à part entière, je me sens en quelque sorte "diminuée". Et l'âge avançant, il me paraît de moins en moins probable que la situation s'arrange.

Délicat..... Bizarrement le jour où tu seras résignée à ne pas en avoir, tu risqueras de tomber enceinte :| C'est souvent comme ça ....... ;) Je te souhaite en tout cas de réaliser cette envie, ce besoin et d'être heureuse avec une belle et grande famille !!!

2) Mon dernier emploi était alimentaire, mais je le faisais consciencieusement. Je me suis quand même fait laminer des années par mes employeurs (sans parler de l'attitude de certains collègues) jusqu'à me faire jeter comme une malpropre (licenciement sur le motif "ne correspond pas au bussiness model de l'entreprise") et j'ai aujourd'hui perdu toute confiance en moi. Je suis au chômage depuis septembre et je n'ai pas le profil et l'expérience qui feront bouger tout ça ; j'ai un plan B qui suppose une reconversion complète en dix-huit mois, mais à condition de réussir un concours. Pas de plan C: si j'échoue, je ne sais pas ce que je vais devenir. Je me sens mal de ramener des alloc' à la maison plutôt que le fruit de mon travail. Je me sens parasite, même si j'ai cotisé. Et c'est pas génial de chercher comment répondre quand on me demande "qu'est-ce que tu fais dans la vie?"

PLAAAAAAAAAAAAAAAAAN BBBBBBBBBBBBBBBBBBBBB !! :| De toute façon tu n'as rien à perdre, ton esprit sera occupé (ce qui pourra peut être favoriser la conception d'un p'tit bout puisque déjà tu seras plus sereine vis-à-vis de ta vie pro). Pourquoi tu ne l'aurais pas ce concours ;) ????? T'es pas plus sotte qu'un autre, loin de là ! Pis on veut te voir déboucher le champ' au bar du fofo pour feter ça, on a soif nous ;)

3) On est dans une société où il faut consommer pour exister et je n'ai pas les moyens pour ça. Je suis issue d'une famille aisée où il est d'usage d'être propriétaire de son logement, de partir en voyage à l'étranger tous les ans, de changer de voiture régulièrement, d'avoir des résidences secondaires, etc. Bref, alors que je n'ai pas fondé ma propre famille, celle de mes parents est déçue. Je suis en complet décalage.

Tu n'as pas à te sentir inférieure par rapport à eux. Tu as eu des galères, ça t'as rendu un peu moins sure de toi, mais tu vas t'en sortir donc tout ceci n'est qu'une mauvaise passe et tout ira bientôt mieux ;)

4) Je me fais assez facilement des amis mais cela fait quinze ans que je les disperse aux quatre coins de la France parce que les aléas de la vie me font déménager.

Au moins ça te fait voyager !!!! :|

Sans tout ça, comment fait-on pour exister socialement? :|

Tu existes, tu as des amis, tu te prépares à obtenir un plan B qui va te remettre sur les rails, tu auras le mérite d'avoir ce que tu as par toi même, avec de la volonté et du travail ! Si socialement certains pensent que tu n'existes pas, c'est qu'ils ne pensent pas tout simplement :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

Je pense à peu prés normal quand on est en stand by, ou dans une phase de transition, de se mettre à faire des bilans...ce qui n'est pas d'ailleurs forcément la meilleure période pour les analyser étant donné qu'on a tendance à plutôt les noircir qu'autre chose^^

Ne pas avoir d'enfant n'enlève rien à ton "statut" de femme, la seule chose que ça t'enlève c'est un désir, qui reste pour le moment insatisfait..s'il doit effectivement ne jamais se voir réaliser, tu finiras par te résigner, pallier cette envie par autre chose, te réaliser autrement et du même coup réaliser que tu n'avais aucune raison de te sentir diminuer. Cela dit effectivement, peut être que dans quelques mois cette discussion sera rendu obsolète par les braillements d'un mini greycat :smile2:

Si tu échoues à ton concours, à cause du stress, à cause d'une mauvaise conjoncture astrale, à cause de paf-un-truc-pas-prévu-qui-fait-tout-capoter, vue que je ne vois pas de raisons rationnelles pour que tu échoues, bah tu rebondiras..soit tu recommenceras, soit tu viseras autre chose, et tu trouveras car on finit toujours par trouver quand on garde l'envie de chercher..et t'es po un parasite, les allocs elles servent à ça, penses pas plus loin^^

On est dans une société qui te pousse à penser qu'exister c'est consommer, exister c'est heureusement loin d'être ça, et je suis sûre que quand tu ne broies pas du noir, tu n'en doutes pas ;)

Voilou, pis c'est quoi exister socialement d'abord?^^

Modifié par Naphtaline

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bazilic Membre 1 255 messages
Gloubiboulga girl...‚ 43ans
Posté(e)
Je pense à peu prés normal quand on est en stand by, ou dans une phase de transition, de se mettre à faire des bilans...ce qui n'est pas d'ailleurs forcément la meilleure période pour les analyser étant donné qu'on a tendance à plutôt les noircir qu'autre chose

tout à fait juste.

je ne te connais vraiment pas pour répondre à ton topic...

si ce n'est que, j'ai quasi ton age, pas d'enfants. et que je comprends ce que tu ressens,car, que ça vienne de toi(désir d'enfant) ou de l'exterieur, la pression est énorme à ce sujet... :smile2:

Modifié par Bazilic

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

J'ai deux amies qui ont eu leur premier à 38 et le 2e à 41 ! Et comme ont dit les autres, j'en connais aussi qui l'ont eu quand elles ont cessé de faire un blocage dessus en y pensant sans arrêt (je sais c'est facile à dire... :smile2: )

Et c'est la pression de la société que tu devrais ignorer davantage, autant pour le fait de ne pas être accomplie si on n'a pas d'enfants que pour celui de ne pas consommer à tort et à travers comme tout le monde.

J'ai vécu le chômage plus jeune, je me sentais inutile, un poids, à la charge des autres... et je n'avais quasiment pas cotisé encore !

C'est une période, un passage, tu as cotisé pour d'autres qui cotisent pour toi, c'est ça la solidarité.

Pour ta reconversion, j'ai confiance en toi et tu devrais faire pareil ! ;)

Une amie à moi coiffeuse pendant 20 ans a réussi sa reconversion comme assistante maternelle, a bossé bossé, avec son CAP coiffure, a réussi haut la main le concours et l'année d'école, je l'admire et je pense à elle quand j'ai un défi à relever : tout est possible pour qui veut !

"Qu'est ce que tu fais dans la vie ?"

"Je suis en reconversion, je me réoriente parce que j'ai besoin de nouveauté et que j'ai plein d'envies à accomplir"...

Etre en reconversion n'est pas un échec, vois-le au contraire comme une aventure, un défi que bien peu d'entre nous sont capables de relever, parce que peureux, feignants, incapables...

Arrête de subir les autres, famille, société, entourage... Tu es aimée, tu aimes, tu as fait plein de choses jusqu'ici, ce n'est pas parce que tu es dans un passage de doute qu'il faut renier tout ce que tu as vécu.

Dis merde à tout le monde un petit peu, ce n'est pas parce que "tout le monde" fait ceci ou cela que c'est ce qui est le mieux.

Et ce qui est le mieux pour les uns ne l'est pas forcément pour les autres.

Concentre-toi sur une chose à la fois : ton concours par exemple.

Et fonce, sans écouter les reproches à demi formulés !

Les autres ne sont pas à ta place, chacun a son parcours et son potentiel pour se battre. Ecoute les critiques avec distance, et pense à toi, toi, toi !

Je t'envoie des ondes positives, de l'énergie, de la confiance en toi, et aussi un peu de colère pour te donner la niaque et l'envie de te prouver et de prouver au monde que tu peux réussir !

;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
as tu pensé au bilan de compétences?

J'en ai déjà fait un, qui n'a rien donné de concluant. Je devais en faire un autre quand j'ai été licenciée - ça fait partie des droits qu'on a dans cette situation - pour ne pas perdre les heures de DIF accumulées, mais mon employeur n'acceptait de financer qu'un montant si ridicule que je n'ai pas pu! Le DIF c'est encore trop récent pour pouvoir faire valoir mes droits ; personne n'y connait rien!

Cela dit effectivement, peut être que dans quelques mois cette discussion sera rendu obsolète par les braillements d'un mini greycat ;)

Peu probable, mon corps ne fonctionne pas comme il faudrait. :smile2:

si ce n'est que, j'ai quasi ton age, pas d'enfants. et que je comprends ce que tu ressens,car, que ça vienne de toi(désir d'enfant) ou de l'exterieur, la pression est énorme à ce sujet... ;)

L'âge met une certaine pression, c'est indéniable. On entend partout que c'est dangereux passé 38 ans, que c'est égoïste de faire des enfants si tard, etc.

Pour ta reconversion, j'ai confiance en toi et tu devrais faire pareil ! ;)

Une amie à moi coiffeuse pendant 20 ans a réussi sa reconversion comme assistante maternelle, a bossé bossé, avec son CAP coiffure, a réussi haut la main le concours et l'année d'école, je l'admire et je pense à elle quand j'ai un défi à relever : tout est possible pour qui veut !

Je suis convaincue que la volonté ne suffit pas. J'en ai toujours eu beaucoup ; cela m'a permis de me battre, mais pas de gagner.

J'ai passé huit concours et j'ai toujours échoué, malgré des admissibilités à l'oral, donc je ne vois pas pour quelle raison je réussirais forcément celui-là... ;)

Il n'y a que cette reconversion qui me donnerait l'élan pour repartir et j'ai vraiment trop peur d'échouer ou d'être déçue par la suite. Si ça ne va pas, je vais m'éffondrer encore plus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Je pense que tu donnes trop d'intérêt à ce que disent et pensent les autres:

On entend partout que c'est dangereux passé 38 ans, que c'est égoïste de faire des enfants si tard
On est dans une société où il faut consommer pour exister
, je pense aussi que tu te sous estimes pas mal (sûrement un petit épisode dépressif)...

Tu es quelqu'un qui aime être utile et actuellement justement tu te sens inutile, ça te ferme volontairement de beaucoup de choses et ça te fait cogiter surtout et pas toujours à bon escient.

Ce que peut penser ta famille et la société surtout n'est pas primordial non plus.

On peut échouer plusieurs fois en un domaine et l'obtenir enfin, les échecs ne mènent-ils pas au succès??

Les périodes d'inactivité telles le chômage amènent fréquemment à ces états de lassitude, de découragement et de démotivation, c'est humain et pour toi je suis sûre que c'est passager, le rebond est juste après :smile2:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Un collègue à moi en a passé 18 ;) ma chef 12 :smile2: il faut persévérer, tu as le droit de baisser les bras... mais pas trop longtemps ! ;) Si tu rates celui-là, tu en passeras d'autres, je ne veux pas dire que tu auras forcément celui-là, mais tu en auras un !

Arme-toi de patience, et surtout, surtout, reprends un minimum confiance en toi en positivant chaque chose de ta vie passée et présente.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité lobotomie_
Invité lobotomie_ Invités 0 message
Posté(e)

courage ! :smile2:

avec madame lobo_ (moi 37 ans, elle 36) nous avons du patienter pour faire la connaissance de Margaux :

- plus d'un an avant une première grossesse, qui finira en fausse-couche

- puis une seconde fausse-couche

- puis une grossesse difficile avec suspicion de trisomie ou de mucoviscidose

- pour finir un accouchement en urgence deux mois avant terme et les longues semaines en néonatalogie

;) je ne connais pas ta situation mais, s'il te plait, tant qu'on ne t'a pas affirmé que tout espoir était perdu ne baisse pas les bras !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Merci à tous de votre soutien. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant