Aller au contenu

Réponse à une sanction disciplinaire

Messages recommandés

Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Je ne suis pas d'ac avec ta phrase en mauve, elle signifie que tu sais très bien au fond pourquoi tu as eu ton averto.... !

Ces propos ne pouvaient qu'être source de fermeture de dialogue professionnel et constructif ce qui a engendré ma réponse suivante :

« Vous aussi avez toujours raison :cela nous fait au moins un point commun. ».

Cette phrase certes un peu ironique ne se voulait en aucun cas irrespectueuse. Elle était plutôt destinée à couper court à une situation sans issue. J'ai voulu clore la discussion sur une note d'humour et mon erreur a été de ne pas me rendre compte que vous étiez trop irrité pour l'apprécier ainsi.

Mouais, un truc comme ça plutôt. A tourner mieux mais je n'y arrive pas !

Par contre, si tu veux relever qu'il t'a coincé dans les toilettes et qu'il a été violent à ton égard, que cela t'a profondément choqué, tu peux.

C'est limite du harcèlement moral. :smile2:

:sleep: Il ne l'a pas coincée dans les toilettes !!

S'il l'avait fait... ;) Il y aurait eu ensuite une lettre de félicitations et une augmentation :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
Je ne suis pas d'ac avec ta phrase en mauve, elle signifie que tu sais très bien au fond pourquoi tu as eu ton averto.... !

Ces propos ne pouvaient qu'être source de fermeture de dialogue professionnel et constructif ce qui a engendré ma réponse suivante :

« Vous aussi avez toujours raison :cela nous fait au moins un point commun. ».

Cette phrase certes un peu ironique ne se voulait en aucun cas irrespectueuse. Elle était plutôt destinée à couper court à une situation sans issue. J'ai voulu clore la discussion sur une note d'humour et mon erreur a été de ne pas me rendre compte que vous étiez trop irrité pour l'apprécier ainsi.

Mouais, un truc comme ça plutôt. A tourner mieux mais je n'y arrive pas !

C'est quelque chose dans ce goût-là auquel je pensais quand je disais "accepter quelques torts", ici, le tort d'avoir mal évalué la réceptivité de ton patron.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Je ne suis pas d'ac avec ta phrase en mauve, elle signifie que tu sais très bien au fond pourquoi tu as eu ton averto.... !

Ces propos ne pouvaient qu'être source de fermeture de dialogue professionnel et constructif ce qui a engendré ma réponse suivante :

« Vous aussi avez toujours raison :cela nous fait au moins un point commun. ».

Cette phrase certes un peu ironique ne se voulait en aucun cas irrespectueuse. Elle était plutôt destinée à couper court à une situation sans issue. J'ai voulu clore la discussion sur une note d'humour et mon erreur a été de ne pas me rendre compte que vous étiez trop irrité pour l'apprécier ainsi.

Mouais, un truc comme ça plutôt. A tourner mieux mais je n'y arrive pas !

:sleep: Il ne l'a pas coincée dans les toilettes !!

S'il l'avait fait... ;) Il y aurait eu ensuite une lettre de félicitations et une augmentation :o°

Je n'ai pas parlé de harcèlement sexuel. :smile2:

J'ai surtout voulu dire que ces propos tenus dans les couloirs, c'est signe de violence.

Sors pas les choses de leur contexte, coquine.

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cjh81 Membre 3 246 messages
vous avez demandé un titcon ? ‚ 36ans
Posté(e)

a partir du moment ou tu t'est prise la tete avec ce connard ( si si un directeur c'est toujours un connard je sais de quoi je parle), mais qu'il n'y avais pas de temoin, il ne te peu rien !

c'est sa parole contre la tienne !

repond lui gentiment en AR, avec copie a l'inspection du travail, que vous avez eu une discussion de travail, mais qu'en aucun cas tu ne lui a manqué de respect ! precise que tu te tien a sa disposition pour toutes demande ( pas sexuelle hein ! ) d'explication !

si tu est convoqué dans son bureau par la suite, n'y va pas seule, prends un temoin afin que les choses sois clair !

pour ma part je ne compte plus les convoquation et lettre que j'ai reçu, mais cela ne m'empeche pas de dormir ! a partir du moment ou je sais que je suis dans mon droit :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
a partir du moment ou tu t'est prise la tete avec ce connard ( si si un directeur c'est toujours un connard je sais de quoi je parle), mais qu'il n'y avais pas de temoin, il ne te peu rien !

c'est sa parole contre la tienne !

repond lui gentiment en AR, avec copie a l'inspection du travail, que vous avez eu une discussion de travail, mais qu'en aucun cas tu ne lui a manqué de respect ! precise que tu te tien a sa disposition pour toutes demande ( pas sexuelle hein ! ) d'explication !

si tu est convoqué dans son bureau par la suite, n'y va pas seule, prends un temoin afin que les choses sois clair !

pour ma part je ne compte plus les convoquation et lettre que j'ai reçu, mais cela ne m'empeche pas de dormir ! a partir du moment ou je sais que je suis dans mon droit :smile2:

Déjà, je ne sais pas si l'inspection du travail est compétente pour les fonctionnaires ou agent d'autre statut, et une copie à un organe de contrôle, c'est un petit peu tôt.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 418 messages
Gonade Absolutrice‚
Posté(e)
Monsieur Le Président,

En date du 26 mars 2009, j'ai reçu un avertissement tenant lieu de sanction disciplinaire. Les motifs invoqués sont : « perte de sang froid » et « propos déplacés et irrespectueux » à votre encontre.

Croyez bien que j'y accorde la plus grande importance.

En aucun cas, je n'ai voulu vous manquer de respect et c'est avec et pour le faire valoir, je me permets de vous rappeler chronologiquement les faits de cette journée :

En effet, vous m'aviez demandé non pas des informations sur les modifications ............. mais : « Qui a décidé ça ? », sur un ton qui ne laissait aucun doute sur votre mécontentement.

Alors que je tentais de vous répondre, vous avez clos toute possibilité de dialogue en concluant : « De toutes façons, vous avez toujours raison ! ».

Ces propos ne pouvant qu'être source de fermeture de dialogue professionnel et constructif, il m'avait semblé judicieux de couper court avant que cela ne prenne des proportions peu raisonnables. (en effet, tu n'es pas censée savoir quel propos a été irrespectueux ou déplacé puisque tu n'en n'as pas tenu... :smile2: c'est à lui de porter le poids de l'accusation et le fardeau de la preuve, c'est à dire relater les propos et leur teneur insultante, soit disant)

J'ai alors rejoint mon bureau afin de poursuivre mon travail, ce qui ne signifiait ni une perte de sang froid ni un manque de respect de ma part mais la volonté d'un repli stratégique visant à désamorcer une situation qui aurait pu s'envenimer hors de toute justification professionnelle.

Force est de constater l'échec de cette décision de retrait puisque le soir même, aux alentours de 19 heures, alors que je me rendais aux toilettes, vous étiez toujours dans un état visible de colère et m'avez même mise en garde sur la pérennité de mon emploi en me conseillant de chercher du travail ailleurs.

J'aime à espérer que la violence de ces propos n'était pas de ma cause et que ce regrettable incident n'entravera en rien la poursuite de nos relations au sein de la"structure où tu travailles". (notre relation, ça fait bizarre ;) ) En effet, je compte poursuivre mon travail avec sérieux et dévouement comme je l'ai toujours fait.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, mes respectueuses salutations.

Voilà, j'ai corrigé un peu.

Je pense aussi que -comme DonJuan- relater les propos ne sert en fait à rien. Pour la simple raison que j'ai évoqué dans ma correction : les propos déplacés, il n'y en a pas eu.

C'est à lui de relater ceux qu'il a trouvé déplacés. Hors, l'agressivité de ses cris est indéniable. Il ne criait pas de joie.

J'ai aussi tenté de raboter les reproches qui pointaient quand même un peu et visant trop directement la personne. ('faut pas dire "c'est de votre faute " mais "ce n'est pas de ma faute") :sleep: Et aussi de limiter la personnalisation de ton propos.

J'ai aussi tourné certaines phrases autrement. Pour le sens et pour l'impact.

Voilà, j'espère que tu liras ça à temps.

Cela me semble une lettre correcte et efficace.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

La lettre de Yop me semble suffisamment neutre, même si cela s'attarde peut être encore trop sur les circonstances "vous m'avez dit ...ce qui ... et puis ... etc. "

Ca peut être agaçant aussi de se placer en "sainte sang froid" face au "méchant péteur de plomb". D'après les faits, Elais a réagi à une agression qu'elle n'avait pas à subir...pas avec sang froid ( sinon elle n'aurait pas répondu, aurait laissé couler ) mais au quart de tour ( elle s'est défendue )

Monsieur Le Président,

En date du 26 mars 2009, j'ai reçu un avertissement tenant lieu de sanction disciplinaire. Les motifs invoqués sont : « perte de sang froid » et « propos déplacés et irrespectueux » à votre encontre.

Je n'estime pas avoir perdu mon sang froid en m'adressant à vous sur un ton équivalent à celui qui m'était adressé depuis mon entrée dans votre bureau. Si vous considerez que mon comportement fut irrespectueux à votre égard, pensez que je n'ai fait que suivre le mode de communication que vous aviez instauré en début d'échange.

Je me permets de rappeler que ma position de subalterne dans la hierarchie n'entraîne, nullement le devoir de me faire agresser en silence ( nb : ci joint, une copie de mon contrat de travail ainsi que de mon profil de poste qui ne mentionnent rien à ce sujet )

Je suis à votre entière disposition pour que les conditions de notre future communication professionnelle soient clairement établies de façon à éviter toute mauvaise compréhension mutuelle à l'avenir.

J'aime à espérer que cette regrettable méprise n'entravera en rien la poursuite de nos relations au sein de l'organisme. En effet, je compte poursuivre mon travail avec sérieux et dévouement comme je l'ai toujours fait.

Je vous prie de bien vouloir agréer, Monsieur le Président, mes respectueuses salutations.

Bon, comme il a pas l'air d'avoir tellement tellement d'humour ... je me doute que c'est pas forcément la bonne technique ... mais je pense qu'il n'aimerait pas forcément "diffuser" ce genre de texte si jamais il voulait aller plus loin. Ca le rend suffisamment ridicule pour qu'il n'insiste pas trop. :smile2:

En tout cas, plus la lettre est longue , plus elle donne du grain à moudre...je pense que le côté bref pourrait permettre de souligner le côté "on va pas rester vingt ans sur une connerie pareille"

Quant aux repercussions, de toute façon, le mec qui va jusque là parce qu'on l'a un peu envoyé paître, il va ronger son frein pour tacler à la premiere occasion...sauf si la situation se retourne entre temps. Mais à mon avis, il ne faudra jamais compter sur son soutien, sauf s'il a des raisons d'avoir peur.

Modifié par SteCatherine

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Merci pour vos réponses en tous cas!

En lisant ta lettre, j'ai bien ri Ste Catherine!

Pour le moment j'ai ecris deux lettres: une tout a fait neutre et globale; l'autre beaucoup plus détaillée et plus "accusatrice".

Je n'ai pas recroisé le président depuis l'incident, et j attends cela avant de poster , car en fonction de son attitude je posterai l'une ou l autre lettre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Ben merde alors, ma Totonne queen qui s'est pris un averto pour délit de bouche trop grande!!

Je n'avais pas vu ton topic avant donc je suis prise (hummmm) au dépourvu et ne peux que jeter quelques idées qui sont en train de fuser à la vitesse de la lumière (si, si ça m'arrive :smile2:).

Primo, ton averto ne comporte aucun motif valable et sérieux justifiant son existence.

Perte de sang froid?? :sleep: leur as-tu expliqué que les femmes ne perdent que du sang chaud et que les clichés sur les périodes féminines mensuelles s'appliquent par contre bien au cas de ton directeur avec ses sautes d'humeur et son irritabilité mal placée?

Perdre son sang froid c'est hurler, devenir insultueux, voir violent et je ne pense pas que cela soit le cas.

Propos déplacés, qu'est ce donc là? Serais-tu allé les dire dans un lieu spécial, genre ton dirlo est dans son cabinet et tu vas lui parler dans les cabinets? :o°

Je suppose que c'est le fait que tu lui répondes qui lui a obstrué le trou, mais nulle part il n'est écrit que l'on doit s'écraser devant la hiérarchie et accepter de recevoir n'importe quel cachou dans les gencives sans broncher.

Si tu es restée maîtresse de toi même, correcte et non insultueuse, son averto il peut se le tamponner où je pense.

Au fait, as-tu des témoins de cet incident diplomatique? Si oui, auront-ils les cojones de témoigner en ta faveur?

Maintenant il est clair que s'il veut te faire chier il le fera et que seule toi est apte à savoir si tu renchéris et conteste cet averto.

Perso moi je le ferais, un courrier nickel, irréprochable, il n'est pas au-dessus du lot et les sièges éjectables tournent fréquemment dans la fonction publique.

Sa susceptibilité et son honneur de rond de cuir ont morflé, cela ne tient pas devant les autorités compétentes. Il t'aura dans le colimateur et cherchera peut être à te titiller mais de nos jours le harcélement moral est pris en compte ;).

PS : une descente punitive de ma part est possible si l'affreux ne se calme pas : coup d'boule avant et arrière, balayette au ras des sinus et coup d'pompe au cul latéral avec tacle aux valseuses ;).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Bronca Membre 1 508 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

éa y est la bleuette voir rouge... c'est malin on va plus l'arrêter maintenant.... :smile2: Elle se prend pour supergirl.....

Tu l'as pas encore envoyé ta lettre? Si tu conteste l'averto un mois après je crois pas que ce soit très adéquat.... Parce que la direction va se demander si vraiment tu n'étais pas d'accord pourquoi tu ne l'as pas fait savoir au plus tôt....

MS : inspire.... expire.... zen.... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

J'suis totale zen, j'ai la patateeeeeeeeeeeeee...

Moi c'est l'adrénaline et la dopamine qui me rendent stoïque et héroïque ;).

Vi c'est vrai Elaïs si tu contestes fais le dans le mois qui suit la réception du courrier, après c'est plus crédible :smile2:.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chameaulo VIP 11 192 messages
Final Five‚ 36ans
Posté(e)

Bizarre à quel point ce sujet était sérieux.

Sinon, si je peux me permettre, j'aurai mis un

"Pète un coup, t'auras l'air moins con"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Ben merde alors, ma Totonne queen qui s'est pris un averto pour délit de bouche trop grande!!

Je n'avais pas vu ton topic avant donc je suis prise (hummmm) au dépourvu et ne peux que jeter quelques idées qui sont en train de fuser à la vitesse de la lumière (si, si ça m'arrive ;) ).

Primo, ton averto ne comporte aucun motif valable et sérieux justifiant son existence.

Perte de sang froid?? :| leur as-tu expliqué que les femmes ne perdent que du sang chaud et que les clichés sur les périodes féminines mensuelles s'appliquent par contre bien au cas de ton directeur avec ses sautes d'humeur et son irritabilité mal placée?

Perdre son sang froid c'est hurler, devenir insultueux, voir violent et je ne pense pas que cela soit le cas.

Propos déplacés, qu'est ce donc là? Serais-tu allé les dire dans un lieu spécial, genre ton dirlo est dans son cabinet et tu vas lui parler dans les cabinets? :D

Je suppose que c'est le fait que tu lui répondes qui lui a obstrué le trou, mais nulle part il n'est écrit que l'on doit s'écraser devant la hiérarchie et accepter de recevoir n'importe quel cachou dans les gencives sans broncher.

Si tu es restée maîtresse de toi même, correcte et non insultueuse, son averto il peut se le tamponner où je pense.

Au fait, as-tu des témoins de cet incident diplomatique? Si oui, auront-ils les cojones de témoigner en ta faveur?

Maintenant il est clair que s'il veut te faire chier il le fera et que seule toi est apte à savoir si tu renchéris et conteste cet averto.

Perso moi je le ferais, un courrier nickel, irréprochable, il n'est pas au-dessus du lot et les sièges éjectables tournent fréquemment dans la fonction publique.

Sa susceptibilité et son honneur de rond de cuir ont morflé, cela ne tient pas devant les autorités compétentes. Il t'aura dans le colimateur et cherchera peut être à te titiller mais de nos jours le harcélement moral est pris en compte :D .

PS : une descente punitive de ma part est possible si l'affreux ne se calme pas : coup d'boule avant et arrière, balayette au ras des sinus et coup d'pompe au cul latéral avec tacle aux valseuses :D .

:smile2: ;):o° hooo ma doué béniguet !!!

Pour les news, je n'ai pas répondu.

J'ai attendu quelque jours histoire de reflechir a la lettre en fonction de ce que vous m'aviez dit puis je me suis mis a n en avoir plus rien a foutre, puis j'ai eu un evenement perso qui a fait que vraiment c'est devenu le cadet de mes soucis!

Je l'ai croisé vendredi dernier, on ne s'etait pas revu, il m'a salué avec un grand sourire, m'a dit qu'on en parlait plus ... :| ( meme si il a pas enlevé l averto pour autant !) mais bon voila ...j'ai pas eu le sentiment qu'il souhaitait me faire chier :|

Je me dis que désormais , il sait qu'il ne faut pas me parler n'importe comment.

Avec le recul, je me dis que repondre eu été mieux d'un point de vue juridique, mais d'un point de vue psychologie, c'est tetre mieux comme ca .

EN tout cas merci de votre partici^pation encore une fois :|

au Chameau: Ben oui c'est sérieux ! c'est pas parce que c'est mon topic que ya le droit de le flooder ;) :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

moué, faut se méfier des "on n'en parle plus" verbaux...

Dans deux mois, il repart en vrille, et boum, 2ème avertissement, c'est aussi comme ça qu'on prépare un licenciement. Sans vouloir t'affoler, si on reste factuel, avant tu n'avais pas d'avertissement dans ton dossier, maintenant tu en as un. Et aucune parole gentille dans un couloir ne pourra contrer ça. Si un jour ça doit finir aux prud'hommes, ça fait toujours quelques grammes dans la balance et pas de ton côté.

Une réponse par écrit neutre et factuelle aurait eu le mérite de couper court à toute vélléité de revanche/vengeance future de sa part.

quant à penser qu'il a compris qui tu étais, et qu'il ne fallait pas te parler comme ça...

Mais bon, ce n'est que mon avis. (Ptet mon coté teignouz qui ressort)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Non, je suis d'accord avec toi. J'y ai pensé.

Je me dis juste que si y'a un autre probleme et qu'il réécrit, la je répondrais par écrit également en reprennant le premier " fait divers" :smile2: . Puis, ce mec est un " élu", son mandant ce termine dans 12 mois. Je me dis que de pas répondre ca me permettra de fauire les 12 prochains mois peinard, ensuite comme il sera pas réélu ... ;)

mais je suis d'accord avec ton raisonnement.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Au moins tu n'as pas l'air stressée/abattue/ découragée :smile2: c'est déja ça.

Maintenant, au vu de ce que tu me dis ci-dessus je comprends mieux. Oui effectivement, si ce monsieur est de l'exécutif et ne fait que passer, autant ne pas faire de vagues hein...

Comme disait Michel C., "Jésus crie, le chien aboie, la caravane passe" ;)

Kenavo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Ar wech all :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
stank Membre 1 450 messages
Forumeur alchimiste‚ 50ans
Posté(e)

Noz vat Krennblac'h

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Gast! Krennblac'h?! ;);) Mondal strakal brulu war menez Are :smile2: ;)

Noz vat, ty scouarn :|:o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant


×