Le ton monte après les propos de Parisot .Grève .


Annonces
Maintenant

Messages recommandés

lou pétchété Membre 2 486 messages
Pélardon des Cévennes A.O.C‚ 40ans
Posté(e)
la journée du 19 mars a aussi un coût en terme de démagogie, d'illusions créées, c'est une facilité, je ne crois pas que ce soit une réponse

Te fais pas de soucis Laurence, demain, les français vont t'expliquer le contraire. On se fait pas d'illusion, il va falloir s'occuper sérieusement de toi et de tes copains les nantis qui crachent sur la misère :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boby99 Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Beaucoup de bruit pour rien. Je ne suis pas contre la grève (d'ailleurs je ne pense que je vais être trop touché), mais est-ce qu'une grève sans revendication claire au bout sert à quelque chose. A part se savoir que les français ne sont pas contents, mais ça on le sait déjà (même si un sondage récent affirme qu'ils sont optimistes...). Après, les manifestants peuvent demander une interdiction des licenciements par exemple? Mais, je pense que ça relève plus du communisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)
Te fais pas de soucis Laurence, demain, les français vont t'expliquer le contraire. On se fait pas d'illusion, il va falloir s'occuper sérieusement de toi et de tes copains les nantis qui crachent sur la misère :smile2:

+1 ;) .

Beaucoup de bruit pour rien. Je ne suis pas contre la grève (d'ailleurs je ne pense que je vais être trop touché), mais est-ce qu'une grève sans revendication claire au bout sert à quelque chose. A part se savoir que les français ne sont pas contents, mais ça on le sait déjà (même si un sondage récent affirme qu'ils sont optimistes...). Après, les manifestants peuvent demander une interdiction des licenciements par exemple? Mais, je pense que ça relève plus du communisme.

Il y a un carnet revendicatif commun des tous les syndicats il n'y a donc pas un manque de revendications il y a juste un manque d'écoute et de concidération avec un énorme manque de justice.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boby99 Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Y-a-t-il un résumé qq part. Ca m'interesse.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Parmi les femmes publiques (syndicales et politiques) que j'estime assez, il y a M G Buffet, Nicole Notat, Christine Boutin et Laurence Parisot.

J'apprécie chez elles ce langage direct propre aux femmes qui appellent un chat ... un chat.

L Parisot a la franchise qu'ont les personnes de son âge, donc assez jeunes (même si elle est plus vieille que moi.)

Je ne suis pas de ses partisans, ni de ses détracteurs.

Mais j'estime que son langage vaut tout autant sinon plus que celui de la cgt qu'elle cloue à son pilori.

Elle a enfoncé le clou sur le comportement de la cgt, surtout dans le sud de la France, et elle a raison à 100%.

Il était plus que temps que quelqu'un, quelqu'une lâche cette vérité sur le massacre effectué par la cgt et assimilllé sur les entreprises en France.

Les personnes publiques peuvent tout à fait avoir des prises de position contestables,

Mais peu d'entr'elles sont capables d'unir crédibilité et conviction comme celles que je viens de citer plus haut.

Royal est loin derrière, quant à Aubry ... circulez ....

Modifié par yves-1902

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
athom Membre 1 522 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Parmi les femmes publiques (syndicales et politiques) que j'estime assez, il y a M G Buffet, Nicole Notat, Christine Boutin et Laurence Parisot.

J'apprécie chez elles ce langage direct propre aux femmes qui appellent un chat ... un chat.

L Parisot a la franchise qu'ont les personnes de son âge, donc assez jeunes (même si elle est plus vieille que moi.)

Je ne suis pas de ses partisans, ni de ses détracteurs.

Mais j'estime que son langage vaut tout autant sinon plus que celui de la cgt qu'elle cloue à son pilori.

Elle a enfoncé le clou sur le comportement de la cgt, surtout dans le sud de la France, et elle a raison à 100%.

Il était plus que temps que quelqu'un, quelqu'une lâche cette vérité sur le massacre effectué par la cgt et assimilllé sur les entreprises en France.

Les personnes publiques peuvent tout à fait avoir des prises de position contestables,

Mais peu d'entr'elles sont capables d'unir crédibilité et conviction comme celles que je viens de citer plus haut.

Royal est loin derrière, quant à Aubry ... circulez ....

le marechal est de retour

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

C'est sûr que je ne suis pas tenu d'obéïr à un courant de pensées de par la nature de mes propos.

Libre quoi.

J'ai même la possibilité de juger les gens et les personnes indépendamment de leur opinion politique.

Certains ne comprendrons jamais ça, trop formatés !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
le marechal est de retour

Je ne suis pas retour ...

j'ai pas bougé.

Juste un peu moins de temps de me distraire sur les forums.

Davantage de boulot ... si si, c'est possible !

Mais la France s'est coupée en deux depuis quelques mois, non pas par une fracture sociale, mais par un retour d'activité que certains ont bien compris.

Entre mon épouse et moi-même, c'est 10/12 heure de taf en plus par semaine depuis sept 2008.

Je viens de faire le point avec des fournisseurs en matériaux et artisans, le boulot a explosé chez eux.

Je sors d'une réunion avec des exploitants agricoles, techniciens et industriels agroalimentaires .... la profession agricole ne va pas pouvoir fournir dans les années qui viennent s'il n'y a pas plus de candidats à l'embauche ou à l'installation (un salarié agri c'est 1500 net/mois au départ, en élevage spé c'est 2000)

Il faut ajouter à cela la dégringolade dans les professions inutiles (publicité, radio-tv, presse, entr'autres) et des secteurs qui vivaient grâce à la sur-consommation et la pollution visuelle, audivitive et matérielle qui en découllait.

Les fabricants mondiaux d'automobiles ont établi les chiffres les plus réalistes sur une réduction de 30% de la construction automobile. Cela veut dire qu'il est hypocrite d'aller pleurer quand une usine de pneus fait savoir que la production va s'arrêter. Si les gens roulent moins, les pneus s'useront moins, ainsi que les voitures, logique. Donc sur trente usines de pneus dix devront s'arrêter d'en produire, c'est pareil pour le reste des secteurs concernés par la surconsommation.

On ne va tout de même pas se lever la nuit pour rouler histoire de faire tourner les usines à caoutchouc.

Ce qu'on appelle la "crise", qui n'en est pas une, sinon il faut se dire qu'on est en crise depuis 10 ans et que ça va durer encore au moins autant, ce qu'on appelle la crise c'est un mode de société de consommation qui arrive au bout du rouleau.

On mange trop, on se chauffe trop, on roule trop, entre 20 et 25% du budget des ménages par en gaspi et en gestion de ce gaspi.

La mode c'est fini, on ne change pas de vêtement lorsque celui-ci peut encore faire une saison ou deux.

On ne change pas sa voiture quand celle-ci peut faire encore 50000 bornes.

Il va être temps de faire comprendre aux fabricants de pneus qu'il faut cesser de se foutre de la gueule du peuple, les témoins d'usure des pneus (sur lesquels se fixent les keufs pour nous baiser) peuvent être rabaisser de deux millimètres de façon à faire 5 ou 10000 km de plus, en toute sécurité.

On ne change pas ses chaussures quand les anciennes ne sont pas encore foutue.

Un abonnement à Canal + ne sert strictement à rien.

Tant que des gus pourront se permettre de se payer des abonnement à des clubs de foot ou des entrées de match à 40 ou 60 euros pour voir des gus qui se font payer par millions d'euros ... ce n'est pas la crise.

C'est la gabegie, tout simplement.

Beaucoup d'études sérieuses ont été faites sur les économies à réaliser en évitant des dépenses de fantaisie. En général elles aboutissent à une augmentation potentielle du pouvoir d'achat de l'ordre de 15 à 25 % par ménage.

En se donnant la peine d'éplucher ses légumes, on peut nourrir une famille entière en potage pendant une semaine, pour le prix d'une ou deux briques de soupe toute faite.

Seulement, on a tout fait pour que les gens se laissent vivre, par faiblesse et facilité. Et leur demander de revoir leur comportement ça les énerve et les pousse à gueuler.

Tous les baudets qui manifestent aujourd'hui devraient comprendre que le salarié sera le roi le jour la proportion d'entrepreneurs et d'ouviers commencera à s'inverser.

Avec 4 ou 5 millions de personnes en situation précaire ou indéterminée ce n'est pas demain que le salarié sera en position de force pour se faire valoir, et la manif d'aujourd'hui l'aura bien démontré et fait comprendre je l'espère.

Celui qui est en position de force aujourd'hui, c'est celui qui propose du travail, ou même celui qui peut se passer de salarié.

Qu'est-ce que tous ces benêts qui trainent derrière les pancartes attendent pour réfléchir un peu.... depuis 30 ans les grandes gueules syndicales françaises font tout pour casser et dissuader l'entreprise, renforçant ainsi la position de ceux qui restent.

Le jour où la proportion de salarié tombera sous la barre des 70 % ou 60 % ce ne sera plus pareil.

Mais ça en sera fini du métier de leader syndicaliste aussi, ceci explique peut-être cela...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Elle a enfoncé le clou sur le comportement de la cgt, surtout dans le sud de la France, et elle a raison à 100%.

Il était plus que temps que quelqu'un, quelqu'une lâche cette vérité sur le massacre effectué par la cgt et assimilllé sur les entreprises en France.

Le MEDEF defend son beefsteak et c'est normal , surtout qu'elle a tous les atouts en main avec l'amitié des 2 fréres Sarkosy pour les grands patrons

Maintenant il est tout à fait normal que les salariés défendent AUSSI leur beefsteak , qu'ils ne le défendent pas et ils se feront bouffer comme dans les pays anglo saxons.

Vive les salariés français qui ont encore la niaque pour se défendre , c'est ça une société équilibrée et c'est ça qui fait que nous avons garder quelques acquis sociaux . Et grâce à ces acquis la crise est un peu moins violente chez nous , c'est un des facteurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Boby99 Membre 26 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Je ne suis pas retour ...

j'ai pas bougé.

Juste un peu moins de temps de me distraire sur les forums.

Davantage de boulot ... si si, c'est possible !

Mais la France s'est coupée en deux depuis quelques mois, non pas par une fracture sociale, mais par un retour d'activité que certains ont bien compris.

Entre mon épouse et moi-même, c'est 10/12 heure de taf en plus par semaine depuis sept 2008.

Je viens de faire le point avec des fournisseurs en matériaux et artisans, le boulot a explosé chez eux.

Je sors d'une réunion avec des exploitants agricoles, techniciens et industriels agroalimentaires .... la profession agricole ne va pas pouvoir fournir dans les années qui viennent s'il n'y a pas plus de candidats à l'embauche ou à l'installation (un salarié agri c'est 1500 net/mois au départ, en élevage spé c'est 2000)

Il faut ajouter à cela la dégringolade dans les professions inutiles (publicité, radio-tv, presse, entr'autres) et des secteurs qui vivaient grâce à la sur-consommation et la pollution visuelle, audivitive et matérielle qui en découllait.

Les fabricants mondiaux d'automobiles ont établi les chiffres les plus réalistes sur une réduction de 30% de la construction automobile. Cela veut dire qu'il est hypocrite d'aller pleurer quand une usine de pneus fait savoir que la production va s'arrêter. Si les gens roulent moins, les pneus s'useront moins, ainsi que les voitures, logique. Donc sur trente usines de pneus dix devront s'arrêter d'en produire, c'est pareil pour le reste des secteurs concernés par la surconsommation.

On ne va tout de même pas se lever la nuit pour rouler histoire de faire tourner les usines à caoutchouc.

Ce qu'on appelle la "crise", qui n'en est pas une, sinon il faut se dire qu'on est en crise depuis 10 ans et que ça va durer encore au moins autant, ce qu'on appelle la crise c'est un mode de société de consommation qui arrive au bout du rouleau.

On mange trop, on se chauffe trop, on roule trop, entre 20 et 25% du budget des ménages par en gaspi et en gestion de ce gaspi.

La mode c'est fini, on ne change pas de vêtement lorsque celui-ci peut encore faire une saison ou deux.

On ne change pas sa voiture quand celle-ci peut faire encore 50000 bornes.

Il va être temps de faire comprendre aux fabricants de pneus qu'il faut cesser de se foutre de la gueule du peuple, les témoins d'usure des pneus (sur lesquels se fixent les keufs pour nous baiser) peuvent être rabaisser de deux millimètres de façon à faire 5 ou 10000 km de plus, en toute sécurité.

On ne change pas ses chaussures quand les anciennes ne sont pas encore foutue.

Un abonnement à Canal + ne sert strictement à rien.

Tant que des gus pourront se permettre de se payer des abonnement à des clubs de foot ou des entrées de match à 40 ou 60 euros pour voir des gus qui se font payer par millions d'euros ... ce n'est pas la crise.

C'est la gabegie, tout simplement.

Beaucoup d'études sérieuses ont été faites sur les économies à réaliser en évitant des dépenses de fantaisie. En général elles aboutissent à une augmentation potentielle du pouvoir d'achat de l'ordre de 15 à 25 % par ménage.

En se donnant la peine d'éplucher ses légumes, on peut nourrir une famille entière en potage pendant une semaine, pour le prix d'une ou deux briques de soupe toute faite.

Seulement, on a tout fait pour que les gens se laissent vivre, par faiblesse et facilité. Et leur demander de revoir leur comportement ça les énerve et les pousse à gueuler.

Tous les baudets qui manifestent aujourd'hui devraient comprendre que le salarié sera le roi le jour la proportion d'entrepreneurs et d'ouviers commencera à s'inverser.

Avec 4 ou 5 millions de personnes en situation précaire ou indéterminée ce n'est pas demain que le salarié sera en position de force pour se faire valoir, et la manif d'aujourd'hui l'aura bien démontré et fait comprendre je l'espère.

Celui qui est en position de force aujourd'hui, c'est celui qui propose du travail, ou même celui qui peut se passer de salarié.

Qu'est-ce que tous ces benêts qui trainent derrière les pancartes attendent pour réfléchir un peu.... depuis 30 ans les grandes gueules syndicales françaises font tout pour casser et dissuader l'entreprise, renforçant ainsi la position de ceux qui restent.

Le jour où la proportion de salarié tombera sous la barre des 70 % ou 60 % ce ne sera plus pareil.

Mais ça en sera fini du métier de leader syndicaliste aussi, ceci explique peut-être cela...

Bonjour Yves,

Je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. OK tu n'as pas tout à fait toirt de juger globalement la société française comme attentiste, assistée, limite révolutionnaire. Moi je dirai surtout contradictoire, râleuse et paradoxale. C'est vrai que globalement, les grèvistes manifestent pour dire aux politiques d'interdire les licenciements pour les sociétés bénéficiaires par exemple (grave erreur, car ils confondent là résultat et carnet de commandes) et qu'en même temps ils ont du mal à accépter les heures sup en periode de charge et qu'à 16h00 ou 17h00 pétantes (selon les horaires définis par le reglement intérieur), les employés relèvent leur stylo et les ouvriers (pour ceux qui restent encore dans ce pays) arrêtent leur machine. OK, d'accord avec toi, ça ne doit pas marcher que dans un sens. Mais, je trouve vraiment rabaissant tes propos vis à vis de ceux qui ont perdu du pouvroir d'achats qui étaient déjà plus bas que la moyenne. Tu croîs peut-être que ce que tu préconises n'est pas déjà mis en pratique pour ceux qui n'arrivent pas à joindre les deux bouts. Tu croîs qu'ils t'ont attendu pour ne pas changer leur voiture, user davantage leurs pneus, garder leurs vieilles chaussures. De même, manges-tu, toi, tes épluchures. D'un point de vue macro-économique, tu sais très bien que si la France s'enfonce un peu moins que les autres pays européens, c'est grâce à la consommation qui elle même est pour le moment épargnée grâce au système D. Et d'accord aussi avec un des prédecesseurs du post, tu oublies dans ton raisonnement que la "protection sociale" qui faisaient défaut en début du siècle et qui a été gagnée il faut l'admettre grâce aux grèves, est aujourd'hui un super amortisseur de crise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)
Parmi les femmes publiques (syndicales et politiques) que j'estime assez, il y a M G Buffet, Nicole Notat, Christine Boutin et Laurence Parisot.

J'apprécie chez elles ce langage direct propre aux femmes qui appellent un chat ... un chat.

L Parisot a la franchise qu'ont les personnes de son âge, donc assez jeunes (même si elle est plus vieille que moi.)

Je ne suis pas de ses partisans, ni de ses détracteurs.

Mais j'estime que son langage vaut tout autant sinon plus que celui de la cgt qu'elle cloue à son pilori.

Elle a enfoncé le clou sur le comportement de la cgt, surtout dans le sud de la France, et elle a raison à 100%.

Il était plus que temps que quelqu'un, quelqu'une lâche cette vérité sur le massacre effectué par la cgt et assimilllé sur les entreprises en France.

Les personnes publiques peuvent tout à fait avoir des prises de position contestables,

Mais peu d'entr'elles sont capables d'unir crédibilité et conviction comme celles que je viens de citer plus haut.

Royal est loin derrière, quant à Aubry ... circulez ....

Bonjour l'autiste. C'est pas le MEDEF qui trempe jusqu'à la moelle dans le scandale UIMM ?

16.5 millions détournés, et ta sainte qui prétend ne pas savoir, débouté en justice pour ce gros mensonge ?

Elle qui dirige l'IFOP, pour manipuler les cerveaux des accros du sondage.

Tout le monde magouille, tu peux enlever le poste de Lolo Medef qui dois orner ta chambre à coucher...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant