Droits de l'homme dans l'armée française : la régression

WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ok ok, encore une pouffiasse qui ne sait pas écrire et qui cache son boudinisme derrière un avatar représentant ses rêves. Je ne prends même pas le temps de lire la suite, ça doit être aussi nul que le début !

pourquoi employer un termes inapproprié

J'espère sincèrement que tu n'a jamais eu une arme dans les mains..... ce serais un coup que tu bute un camarade au vus de ton QI ;)

Tu m'a l'aire d'être un sacré cas sociale :smile2:

pourquoi sociale :sleep:

Oh... je crois que l'autre militaire de carrière a réussi en un jour à battre PASDEPARANOIA au niveau des insultes :sleep:

l'insulte ne fait-il pas parti du langage courant :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
l'insulte ne fait-il pas parti du langage courant :smile2:

... vas dire ça a certains modo.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

bah oui dire que tu es "une pouffiasse" ou dire que tu ressembles à rien --> il y a une différence

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Les droits de l'homme qui régressent dans l'armée... Sur une population de plus de 300 000 individus qui sont tous reliés entre eux par une hiérarchie stricte, il y a forcément des abus, c'est sûr, c'est condamnable et ça serait d'ailleurs bien que ça le soit, condamné :smile2:

D'après l'article :

"Rapporté au nombre de militaires sous contrat et de carrière qui s'élève à 347 903 militaires -gendarmerie et services compris- le chiffre approximatif de 200 dossiers annuels peut paraître faible."

Chiffre qu'il serait bon de comparer juste à titre informatifs aux problèmes identiques dans le civil, le tout ramené aux proportions évidemment... (c'est pas de la rhétorique, je n'ai aucune idée de ces chiffres dans le civil et je serais curieux de les avoir)

Je suis toujours étonné de voir que la plupart (pas tous hein) des gens généralisent leur propre expérience du service militaire... Ceux qui se sont éclatés disent que c'est génial, ceux qui ont subit en tombant sur des connards autoritaires, arbitraires, etc etc, disent que c'est nul... Conclusion logique pour chaque, mais peut-être que sur l'ensemble, tout le monde n'a pas vécu la même expérience... Hein ;) (pour les mous du bulbe <--- ironie, il est éVIDENT qu'il y a eu toutes sortes de comportements, positifs ou négatifs, et que généraliser sa vision de l'armée à partir de ça est réducteur... Bref)

Bref, pour en venir à mon idée, je pense qu'il y a infiniment moins d'abus aujourd'hui qu'avant, mais la loi du silence a de moins en moins cours, ce qui n'est pas plus mal, pour les vrais abus, par contre on note aussi beaucoup de jeunes qui s'engagent et ne supportent pas DU TOUT l'autorité... Ce qui est un comble dans l'armée, surtout que maintenant ils sont volontaires, pas comme au temps du service où c'était obligatoire, ça n'est plus le cas ils sont là car ils l'ont voulu et ont signé... Ces gens là ont tendance à très mal vivre un peu tout ce qui leur arrive ! Et à bien le faire savoir à leur entourage... Il est souvent plus facile à dire à ses parents : "Ils sont inhumains et monstrueux, ils me font des brimades et sont toujours sur mon dos, c'est insupportable" plutôt que "Je n'y arrive pas, quand je suis insolent on me fait faire des pompes, quand je crache on me punit, chaque footing j'ai l'impression que je vais mourir et je suis incapable d'assimiler la moindre notion de sécurité et du coup quand je fais une connerie avec mon arme, je me fais laminer par l'encadrement"

Je schématise évidemment, comme je disais il y a de vrais abus et ils faut les condamner et les stopper, mais il y a aussi beaucoup de "syndicalistes en puissance", qui n'ont pas leur place dans l'armée et préfèrent voir que l'armée les rejette plutôt que ce sont eux qui la rejettent...

Ce n'est pas un crime pour moi, l'armée on est fait pour ou pas, on est capable de s'y faire ou pas car ça reste un milieu très particulier, et ne pas s'y faire n'a rien de dégradant et n'est pas un échec, mais il faut savoir l'accepter plutôt que d'accuser l'armée de tous les maux pour justifier son "échec" (enfin ce qui est souvent vécu comme tel)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

La légion étrangère n'est pas représentative de l'armée française, surtout si l'on considère qu'elle accueille dans ses troupes des personnes au casier judiciaire assez chargé, d'où le changement d'identité.

En dehors de cette corporation, nous avons tous les autres corps d'armée, dont la gendarmerie et les pompiers, qui travaillent toute l'année dans l'intérêt des citoyens. Vous pensez vraiment que ces corps d'armée vivent sous les brimades ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)
La légion étrangère n'est pas représentative de l'armée française, surtout si l'on considère qu'elle accueille dans ses troupes des personnes au casier judiciaire assez chargé, d'où le changement d'identité.

Qu'est-ce que tu appelles " casier judiciaire assez chargé " ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Pas forcément, mais le droit n'est pas la priorité. Il y a eu pas mal d'affaires, les saluts devant le drapeaux nazi, des bastonnades en règle, et on n'a jamais vu l'ombre de mesures même disciplinaire.

C'est la loi du silence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Je précise que mon post plus haut ne concerne ni la légion ni la gendarmerie (qui concentrent une très grosse partie de ces 200 dossiers)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Pas forcément, mais le droit n'est pas la priorité. Il y a eu pas mal d'affaires, les saluts devant le drapeaux nazi, des bastonnades en règle, et on n'a jamais vu l'ombre de mesures même disciplinaire.

C'est la loi du silence.

Oui, il y a sûrement eu des déviances. Peut on dire pour autant que les militaires de l'armée Française vivent sous les brimades ? Il se passe parfois des trucs, pas très catholiques, dans les hôpitaux. Peut on affirmer pour autant que l'ambiance dans les hôpitaux est malsaine, que les infirmières sont toutes victimes de harcèlements ? Et que dire des curés violeurs ? L'église française serait donc un ramassis de pédophile ?

On peut aller loin en généralisant les incidents isolés...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
PASDEPARANOIA Membre 27 326 messages
In girum imus nocte et consumimur igni ‚ 44ans
Posté(e)

Sauf que les curés et les toubibs sont jugés normalement, pas par leurs collègues. Grosse nuance.

On ne peut donc savoir l'ampleur du problème sous cette loi du silence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

On y vient, doucement... Plusieurs siècle de silences n'aident pas, mais je pense que ça va dans la bonne direction, la preuve en est ce rapport par exemple...

Il faut également savoir qu'il n'y a plus de tribunaux militaires, et que les règlements de l'armée prévoient le recours à la justice civile dans tous les cas... Après il faut vaincre les nostalgiques de "l'ancien temps", celui où les débordement étaient quoi qu'en dise ce rapport bien plus fréquents, mais la loi du silence aussi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
a2line Membre 985 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Sauf que les curés et les toubibs sont jugés normalement, pas par leurs collègues. Grosse nuance.

On ne peut donc savoir l'ampleur du problème sous cette loi du silence.

Parce que tu considères que la loi du silence ne se rapporte qu'à l'armée ? Tu es bien mal informé. Comme si tu savais pas que le clergé avait ses secrets bien gardés. quant aux tribunaux militaires, il ne sont opérationnels qu'en tant de guerre. Les militaires sont donc jugés comme tous leurs concitoyens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant