Vous les jeunes femmes, ressaisissez-vous enfin !

Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Je peux développer sans souci et tu verra que c'est sans machisme aucun :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Allez une nuit a passé, et je vais t'expliquer mes propos...

Il faut ramener l'homme en tant qu'espèce animale comme toute autre (mammifère etc etc)

Il a été observé plusieurs type de comportements amoureux, ou plutôt sexuels, chez les animaux... L'un d'entre eux, qui est observable chez une grosse proportion d'espèces, suis le schéma suivant :

Le mâle a pour objectif de féconder le maximum de femelles, car pour lui la reproduction est un acte rapide... Il est génétiquement programmé pour diversifier au maximum ses partenaires : pour la survie de l'espèce, sont rôle est de semer à tout va...

La femelle, elle, n'a pas du tout le même fonctionnement... De par la gestation plus ou moins longue, de par le temps qu'elle peut passer avec ses petits après la naissance et qui la rendent "indispo" sur le marché de la reproduction, son but à elle est de trouver le "meilleur" mâle pour qu'elle réussisse ses petits. Le mâle privilégie donc la quantité, et la femelle la qualité. Je le répète, ce que je décris là n'est pas valable pour l'ensemble du monde animal, mais pour une belle partie de celui-ci... Ces différentes espèces peuvent être très différentes les unes des autres, mais un il existe un point commun, conséquence directe de ce comportement reproductif : chez toutes ces espèces (sauf exception), le mâle est physiquement plus imposant et/ou plus fort que la femelle. Pourquoi? Parce que pour tous ces animaux, le critère de sélection sera la puissance, la force, le mâle se doit d'être "rassurant", "en pleine forme", il y a donc une surenchère physique entre les mâles qui n'ont que ça pour "convaincre" la femelle qu'ils sont sains, viables, et de bons géniteurs qui lui feront donc de beaux petits... (j'ai rarement vu un lion réciter de la poésie pour bai*** ;) )

Il se trouve donc que l'être humain, à la base, appartient à cette catégorie d'animaux. Par dessus ça, les spécificités humaines comme la culture, la socialisation évoluée, toutes ces conséquences du "super cerveau" humain changent la donne (on a ajouté l'amour, la séduction, l'humour, etc etc (merci pour les moches lol)), mais génétiquement, notre "programmation reproductive" est celle que j'ai cité plus haut, et le naturel a quand même tendance à revenir au galop hein :sleep:

(toi même tu qualifie les hommes de "volages" sur un autre de tes posts... Je t'en donne la raison : c'est pas parce qu'on est des gros salops, c'est parce qu'on appartient à une catégorie d'animaux fichue comme ça :sleep: )

Quand tu cite ma phrase, il y a le terme "soumission"... Celui-ci n'est pas à comprendre comme soumission intellectuelle à laquelle on peut penser, mais en opposition à cette domination physique animale (regarde la lionne pendant l'accouplement, même si elle adore pas, elle est bien obligée d'être soumise)

Voilou !

J'aurais préféré que tu lise l'intégralité de mon message et rebondisse sur le sens global de celui-ci plutôt que d'en isoler un "détail", mais bon...

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tulipe 75
Invité Tulipe 75 Invités 0 message
Posté(e)

OK, je te reçois 5/5 Je lis tout et hier au soir, il était l'heure d'aller se coucher. Je n'avais pas l'intention de faire des réponses mais, tes dernières lignes m'ont fait tellement rire que je n'ai pû t'empêcher de te le dire immédiatement .

Tu écris merveilleusement bien, ce qui n'est pas le cas de tout le monde sur ce forum, :smile2:

C'est un plaisir de lire ta prose, c'est déjà cela.

J'aimerais bien que, maintenant, tu nous expliques comment tu vois les relations homme-femme aujourd'hui ?

sensualité, sexualité, vie commune ou non, organisation dans ce cas, convivialité, sorties, vacances, week-ends, paternité, organisation et répartition des tâches dans le couple, avec ou sans enfants, curiosité ....... bref la vie au quotidien .....

As-tu l'intention de faire le lion chaque soir avec une nouvelle copine ? ou ??????

Tu as ta vie d'aujourd'hui et celle que tu envisages demain .....

Je suis très intéressée.

A te lire .....

PS : que veut dire LOL , j'ai bien vu le film que j'ai beaucoup aimé mais sans savoir...... je vieillis ! C'est la vie !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Alors dans un premier temps, "LOL" veut dire "Lot Of Laughs" en anglais, c'est l'équivalent français de "MDR" ("Mort De Rire"), à ne pas prendre au sens littéral, perso j'utilise ça un peu comme un smiley ( ;) ), quand je met lol imagine moi te sourire en parlant :smile2:

Merci pour le compliment :sleep: Sinon je ne fais pas le lion avec ma femme qui est tout sauf soumise et que je ne cherche pas à dominer... Je te réponds en citant mon message sur la page précédente (ce passage dans mon pavé t'avais peut-être échappé :sleep: )

Après, en appliquant sur cette prédisposition génétique les capacités uniques du cerveau humain, on obtient une couche de socialisation et de mimétisme provoquant une lutte interne chez l'homme comme la femme, qui commencent à combattre leurs instincts pour s'adapter au moule culturel qui sont les leurs.

Quand j'illustrais mes propos par le lion, je parlais bien des instincts primaires de l'homme, de sa prédisposition naturelle... Un peu comme l'instinct de survie pourtant souvent contrarié par la complexité des raisonnements et surtout des sentiments humains, qui chamboulent tout... Idem pour nos comportements sexuels qui s'éloignent de nos instincts de survie de l'espèce qui nous ordonnent de nous reproduire, selon le schéma exposé plus haut... Mais nos instincts, même contrariés, restent toujours sous-jacents :o°

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Sauf que l'être humain est une espèce evolutive et qu'il y a un gros mélange entre l'inné et l'acquis. Globalement, on ne sait pas bien ce qu'était l'être humain "d'origine" ( l'inné ) et ça n'a que peu d'importance car l'inné ne prévaut pas forcément sur les autres comportements que l'être humain a acquis au fil des millénaires, comme ceux ci ne prévalent pas forcément sur les changements qui s'opéreront encore à l'avenir.

En gros, on s'en fout un peu de savoir si l'homme et la femme d'origine fonctionnaient comme des lions, des perruches, des pingouins , des Bonobos ou des dauphins ( qui fonctionnent tous différemment les uns des autres déjà ) ... puisque c'est avec l'être humain contemporain que nous faisons et que celui là va encore changer en fonction de ce qui lui rend la vie plus pratique / agréable ou ce qui lui donnera le plus de chance de survivre.

Il y a des hommes infidèles et des femmes infidèles , des hommes soumis et paternels et des femmes dominantes sans envie d'enfant...et j'en passe. Dans les espèces animales, on trouve aussi tout et son contraire.

L'homme a marché a quatre pattes jusqu'à ce qu'il se rende compte que c'était plus intéressant sur deux ... et sans le savoir , il a aussi opté ainsi pour la position physique qui lui permettait de développer au mieux son cerveau.

C'est pareil pour toutes les évolutions de comportements. Peut être qu'il y a trèèèès longtemps on faisait un truc mais si on a changé/évolué, c'est simplement que ce truc ne convenait pas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Un couple, c'est deux individus.

Chacun mérite attention et respect, confiance et compréhension de la part de l'autre.

Chacun est aussi susceptible de subir la tyrannie de l'indifférence, du mépris, du désamour non assumé... et là, ce n'est pas une question de sexe que de dire à la personne de réagir, de ne pas s'enfermer dans une relation néfaste.

De mettre les points sur les i pour que ça change.

Je vois aussi des hommes qui se plaignent pour des raisons similaires à celles citées dans le sujet - toute spécificités de genre gardées.

Ben je veux bien comprendre tout ça... mais on va pas non plus se tirer à la moindre petite faille dans notre couple ! Bon ok y'en a qui le font, mais on peut quand même arranger les choses sans pour autant claquer la porte !

Et à mon avis les femmes (et les hommes) qui postent ici ont besoin de conseils pour justement ne pas passer par la case "divorce".

Ils veulent sauver leur couple et ils ont bien raison :smile2:

Après y'a de l'abus c'est sur, mais personne n'est parfait !

Et je suis d'accord avec petitsecret :sleep:

La mode est au "prêt à consommer". Beaucoup de couple se forment dans cette optique là, dans le fantasme initial, et dès que la réalité se révèle et leur déplaît, la tendance est à jeter le conjoint, à baisser les bras.

Pour moi, c'est une façon de faire aussi dégoûtante que d'enfermer son conjoint dans un chantage affectif, ou dans la domination tyrannique.

L'équilibre est entre les deux : entre la tolérance des défauts de l'autre et le respect de ses propres limites. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)
Sauf que l'être humain est une espèce evolutive et qu'il y a un gros mélange entre l'inné et l'acquis.

Je suis d'accord avec toi... Il y a un gros mélange entre l'inné et l'acquis... Pourquoi développe tu le reste de ton message comme si tu avais affirmé en première phrase que l'inné disparaissait totalement au profit de l'acquis?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Moi aussi chuis "evolutive" dans mes posts :smile2:

Nope, ce que je voulais dire c'est que je ne cherche pas à séparer l'Homme comme si on avait affaire à un oeuf ( le blanc d'un côté, le jaune de l'autre ) L'Homme évolue et son acquis vaut tout autant que ce qu'il était autrefois.

La nature de l'Homme, elle est quelque part mais où ? Et d'un autre côté, où commence l'impact de la culture, de l'éducation ? Est ce que l'un n'a pas totalement modifié l'autre ? Et puis ... qu'est ce que c'est , au fond , la "nature" ?

On en sait rien.

Y'a toujours des tas d'affirmations , qui sont manipulées en fonction de la théorie que l'on veut soutenir. Quand on parle d'inné et d'acquis, c'est forcément voué à n'importe quoi parce qu'on en sait juste "rien", on fait de la théorie pure en parlant comme si c'était "évident" .

De ce fait, ce que je regarde, c'est ce que la société me semble faire de mal ou d'injuste. Et je ne vois pas , ce qui , dans notre société contemporaine, justifierait une attribution stricte des rôles et des comportements selon le genre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Ok je vois ce que tu veux dire, mais j'ai l'impression que lorsque tu parles d'acquis, c'est l'acquis de l'espèce qui l'a justement fait évoluer... Comme si on avait inscrit nos évolutions dans nos gènes...

Or moi je dis autre chose, quand je parle de la couche culturelle et de sociabilisation etc etc, je parle en gros d'éducation...

Si on isolait je sais pas moi quelques centaines de bébés, qui étaient nourris juste ce qu'il faut pour rester en vie mais qui se développaient seuls sur une île déserte, les "prédispositions" dont je parle seraient observées dans presque tous les cas !

L'homme actuel combat ses "démons" car de génération en génération, ses comportements culturels ont évolués et il l'applique car on le lui inculque ! Si on n'est pas mis dès l'enfance dans le moule de la culture dans laquelle on nait, TOUTES nos belles avancées sont oubliées... Car elles n'ont pas été écrit dans notre génome, juste dans notre culture ! En supprimant le culture et la société, l'homme redevient animal (certes évolué et capable de beaucoup de choses, mais il devrait chercher chaque évolution au lieu de bénéficier de celles de ses ancêtres)... Donc la prédisposition génétique n'est pas le comportement de nos ancêtres que nous avons "oublié", c'est "notre" comportement, gommé par les us et coutumes de nos congénères... étons ceux-ci, et l'ADN parlera à nouveau :smile2:

Un peu comme si on me rétorquait : "Ces comportements dont tu parle, ils étaient valables du temps de cro-magnon, plus aujourd'hui !"

Oui mais nous on est des cro-magnon (on est la même espèce et la même évolution de l'être humain (la dénomination "homo sapiens sapien" a été abandonnée en 2003, on considère aujourd'hui que nous somme des "homo sapiens" tout court, exactement comme cro-magnon (il existe une autre sous-espèce, néanderthal, qui serait une espèce humaine "soeur" et non pas ascendante... Celle-ci a disparu à notre profit))) (j'ai mis le bon nombre de parenthèses? lol)

Donc nous sommes des cro magnon civilisés... On n'a aucun neurone en plus, et le même ADN... Donc les mêmes instincts animaux... L'instinct reproductif est le même... Il est simplement contrarié par notre éducation qui nous oblige à nous conformer au moule culturel et social qui est le notre !

PS : je sais je me répète beaucoup mais j'essaye d'être le plus clair possible, les gens aiment tellement citer un bout de mes pavés hors contexte et les isoler....;)

Modifié par Tranquility

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Des enfants isolés auxquels on ne parle pas ne survivraient pas.

L'être humain a évolué génétiquement en fonction de ce qui était nécessaire à sa survie ( cf : évolution de l'apparence humaine, évolution du cerveau, évolution du comportement lié à ces premières evolutions etc. )

L'être humain a évolué dans son comportement, en fonction de son environnement, en fonction des interactions avec les autres êtres humains, en fonction de ses gênes qui , eux mêmes, ne sont pas "fixes".

La prédisposition génétique est un terrain on ne peut plus sujet à caution.

Je demande à voir le gêne de l'infidélité chez l'Homme , celui de la soumission chez la femme. Et le gêne du fer à repasser tant qu'on y est :smile2:

Bien heureusement, l'être humain est multiple, changeant, différent, évoluant. Il vit entièrement dans cette interaction avec le monde. C'est une machine on ne peut plus complexe. C'est pour cette raison que je me refuse entièrement à croire qu'il soit si simple de séparer le monde entre "hommes" d'un côté et "femmes" de l'autre, comme si il y avait des comportements et territoires attribués.

Bien sûr les deux genres ont les limites de leur physique...mais les sociétés dans lesquelles nous vivons ont tendance à exagérer terriblement ces différences et à s'en servir comme alibi. Tout comme l'argument de la nature a souvent été un alibi pour défendre des comportements soit disant "masculins" alors qu'ils n'étaient qu'humains.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tulipe 75
Invité Tulipe 75 Invités 0 message
Posté(e)

UN GRAND BRAVO A TOUS

JE SUIS ABSOLUMENT RAVIE D'AVOIR PROVOQUE CETTE DISCUSSION SI PASSIONNANTE - UN GRAND MERCI :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Pas de quoi !

SteCatherine ce que j'expose là ne sort pas de ma petite tête, du coup je viens de passer un moment à chercher sur le net des sources car j'avais lu des choses là dessus, je l'avais un peu étudié en classe et j'avais vu des documentaires...

Je te joins donc un article qui résumé mes propos de manière bien plus précise et concise :

http://yahoo.anxa.com/mag/vieamoureuse38-1.asp?v=0

Au bonheur des hommes

Les hommes sont faits pour courir après les femmes et ces dernières sont programmées pour leur rester fidèles. Point de vue macho ? Pas du tout, c'est un éminent biologiste qui l'affirme.

L'infidélité masculine est inscrite dans l'évolution de l'espèce, proclame le docteur Jared Diamond, professeur de physiologie à la faculté de médecine de Los Angeles. Le but vital de l'homme étant d'assurer sa descendance, il se doit de collectionner les conquêtes féminines, explique le biologiste. En ce qui concerne les femmes, une fois le géniteur idéal déniché, elles n'auraient aucune raison de batifoler ailleurs... Enquêtes d'opinion internationales à l'appui, le docteur Diamond souligne que les motifs d'infidélité des mâles sont identiques d'un pays à l'autre, prétendant ainsi démontrer que tromper est biologique.

Les hommes infidèles prétextent l'ennui alors que les femmes évoquent leur envie d'être heureuse. C'est pourquoi en ayant des relations intimes avec le plus possible de femmes, l'homme augmente ses chances de transmettre ses gènes. Sur le plan de l'hérédité, il a tout intérêt à être polygame, au contraire de la femme qui ne cherche pas à passer sa vie enceinte ! C'est l'explication théorique fournie par Jared Diamond et son équipe. Quid des femmes infidèles, pourquoi existent-elles ? Au même titre que les hommes fidèles avance le praticien. Nous effectuons des choix moraux qui peuvent contredire le message émis par nos gènes.

L'infidélité physique fait souffrir les hommes

Organisé pour vivre une polygamie sans soucis, le mâle est donc majoritairement monogame. Il doit se soucier de protéger ses gènes qu'il multiplie en ayant des enfants, il ne suffit plus de culbuter à tous les étages, encore faut-il assurer financièrement et psychologiquement l'éducation de sa progéniture. L'homme qui trompe sa femme, quelque soit le prétexte, a l'appétit du chasseur qui ne peut laisser passer une proie aussi séduisante. A ce stade, le biologique s'oppose au psychique : "nous avons inventé la jalousie pour mettre un peu d'ordre dans les choses", commente Jared Diamond.

L'homme est jaloux pour ne pas voir sa femme transmettre les gènes d'un autre et cette dernière est jalouse pour ne pas être abandonnée. Autrement dit, l'infidélité physique fait souffrir les hommes quand les femmes pleurent par manque d'amour. Le docteur Diamond pointe une inégalité flagrante, pourquoi seul l'adultère féminin est-il condamné dans la majorité des sociétés ? Tout simplement parce que ce sont les hommes qui font les lois !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Le truc dans le domaine scientifique, c'est que tu trouveras des chercheurs pour affirmer tout et n'importe quoi , d'ailleurs tu as du chercher un certain moment pour pouvoir trouver la source.

C'est comme l'étude qui a prouvé scientifiquement que les filles préféraient le rose. Quand tu cherches, tu trouves, surtout si tu orientes tes recherches à la base, mais ça n'indique pas que tu as trouvé LA verité. Tu as juste un résultat par rapport à certains essais forcément limités.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Tulipe 75
Invité Tulipe 75 Invités 0 message
Posté(e)

Je suis d'accord avec SteCatherine, je peux te trouver, je suis sûre, en cherchant bien, un texte contraire ....

En plus un américain ! je connais très bien les américains et les USA. La-bas, les hommes n'osent plus regarder une femme parce qu'ils ont peur d'être accusés de harcèlement sexuel !!!!

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Tranquility Membre 223 messages
Forumeur activiste‚ 34ans
Posté(e)

Exact, j'ai du chercher... Mais ces "théories" m'ont personnellement convaincu, moi qui ai toujours considéré, hors comportement sexuel, l'Homme comme un animal "comme les autres", avec ses spécificités, son "super cerveau", mais un animal quand même...

Entre parenthèse dans mes recherches j'ai trouvé la réponse à ta question :

Je demande à voir le gêne de l'infidélité chez l'Homme

Réponse (tu peux vérifier, là aussi il s'agit d'une expérience de chercheurs, que tu pourra donc réfuter à loisir lol, moi même je ne la cautionne pas comme l'autre mais bon.... :smile2: ) : il s'agit du gène allèle 334 !! (je te met pas le lien, Google te le fournira très facilement)

icon_mrgreen.gif

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant