Un Français sur trois s'avoue raciste

Invité cthulhu
Invité cthulhu Invités 0 message
Posté(e)

On aime jouer sur les mots hein? Garder un discours aussi flou que ses "preuves" :coeur:

Et bien non, dans notre pays il n'y a pas de tendance à avoir peur de dire noir. Il y en a bien. Mais c'est si anecdotique qu'on en peut pas osé définir ça de preuve que le racisme c'est tout est n'importe quoi.

Le racisme est bien sur balancé à tord et a travers, notamment par les médias et les politiques qui s'en servent sans avoir toutes les données pour faire vendre ou pour ce faire voir auprès de l'électorat. Aussi, souvent par certains issu de l'immigration pour prétexter le fait qu'il n'ont pas de travaille alors que c'est plus à cause des leurs manières de racailles de banlieue. Ou encore pour grater des places dans la fil d'attente de je ne sais trop quoi, ou pour ce plaindre au prés de services quant on a pas ce que l'on désir, même si c'est à l'encontre du règlement

Mais ta connerie sur la phobie du mot noir c'est pas une preuve :coeur:

Et je viens voir les videos des "indivisibles", je prendre ça comme l'accusation de cocoterie dont je parlais plus haut :snif:

J'aurais peut être droit a un jeu de mot sur "touche mon pote" :blush: Chouette!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Quel fleuve ce topic !

Je dirais plutôt qu'un français sur 3000 peut se "prétendre" raciste, et encore !

Seulement il est une mode actuellement de dicerner le titre de raciste à tous ceux qui veulent faire comprendre aux étrangers que chez nous, en France, ils ont les mêmes obligations que les français de longues lignées.

Là où certains esprits, qui se prétendent mieux pensants que les autres, voient du racisme, ce n'est pas sur la couleur de peau, mais sur le comportement.

Or le racisme concerne principalement l'origine raciale, donc la couleur de peau, et à ce niveau il n'y a pas de racisme en France, tout juste quelques imbéciles.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
La vision raciste consiste bel et bien à considérer les individus selon des races, en s'appuyant sur une ou quelques caractéristiques communes.

Ce qui est raciste, ce n'est bien évidemment pas de dire "les Noirs ont la peau noire", évidemment, mais plutôt de penser que deux noirs appartiennent à la même race (puisqu'ils ont la peau noire), et que donc ils partagent les même aptitudes ou travers, qu'ils ont un patrimoine génétique particulier et différents des autres races.

Tu as sans doute raison concernant ta définition du racisme, mais je pensais - et le Larousse aussi -qu'il consistait à considérer une supposée race comme inférieure à une supposée autre.

D'autre part, penser en terme de "race" n'est pas forcément négatif à partir du moment où celui qui réfléchit ainsi est ignorant en biologie et en anthropologie, et peut-être dans d'autres domaines aussi, et n'utilise pas cette façon d'analyser à des fins idéologiques.

Le problème est l'existence même du mot "race" qui serait tout autant applicable à un chien qu'à un humain.

Voyons ce que dit le Larousse - peut-être pas la meilleure des sources - de ce mot :

[...]

Population animale résultant, soit par isolement géographique, soit par sélection, de la subdivision d'une même espèce, et possédant un certain nombre de caractères communs transmissibles d'une génération à la suivante.[...]

Pour commencer, je vais dire que cette définition assez vague je trouve, ne me choque pas plus que ça, qu'elle soit appliquée aux chiens ou aux humains.

Il est assez évident qu'en fonction des zones géographiques, les populations concentrent plus certains types de traits que dans d'autres lieux. Pourquoi, telle est la question *, et à mesure que les échanges entre humains se font les traits "typiques" d'une zone géographique s'éparpillent. Chez les chiens aussi il y a des traits typiques selon telle ou telle race, mais en se mélangeant les traits s'éparpillent, c'est-à-dire qu'on obtient des bâtards...

A cela, on pourrait répondre que dans une zone où l'on retrouve un certain type de traits communs il y a aussi d'énormes disparités physiques - chez les chiens aussi probablement ; d'accord mais dans ce cas là il faudrait arrêter d'appliquer des noms comme "Blanc" ou "Noir" pour les humains, car personne n'a la peau vraiment blanche ou vraiment noire, de même, parmi le groupe de ceux que l'on qualifie ainsi il y a d'énormes différences de teintes de peau... Donc quelque part c'est un peu raciste de dire "les Noirs ont la peau noire" ! Les Blancs et les Jaunes -de, pour changer un peu, n'existent pas, sinon cela revient à dire qu'un enfant né d'un Blanc et d'un Jaune serait un bâtard tout comme les chiens, mais métis ça fait plus classe.

*Un jour je parlais de ça avec quelqu'un et émettais l'hypothèse fort connue que par exemple les différences de couleur de peau pouvaient être dues au plus ou moins de soleil, et elle me répondit si je me souviens bien et en plus détaillé quand-même que c'était plus compliqué que ça mais aussi qu'elle n'aimait pas cette idée car elle servait les théories racistes. Oui, bien sûr, mais ce genre d'idée, toute fausse qu'elle puisse être, n'implique pas nécessairement de croire qu'il existe des races pures qu'il faudrait préserver.

Il y a une différence entre partager un critère avec plusieurs individus et se sentir membre d'un groupe (et que ce groupe existe réellement, en dehors d'une simple perception).

Personnellement, je suis blanc, je ne me sens pas faire partie du "groupe des blancs" ; car sinon, je fais aussi partie du groupe des plus-vraiment-jeunes et du groupe des pas encore-vraiment-vieux, ainsi que le groupe des hommes, le groupe des gens-qui-vivent-en-ville, le groupe-de-ceux-qui-sont-pas-pétés-de-thunes-mais-pas-non-plus-a-la-rue, le groupe de ceux-qui-votent-à-gauche, le groupe-de-ceux-qui-ont-aimés-les-films-de-tim-burton-mais-pas-trop-alice ... ces groupes là me semblent à la limite plus déterminants.

C'est peut-être parce que je vis dans un monde de Bisounours mais je ne pense pas qu'énormément de gens se définissent par rapport à leur couleur de peau, c'est sûrement plus courant quand l'individu est en situation d'exclusion sociale, on peut ainsi voir parfois des jeunes arborer un t-shirt sur lequel est écrit "Fier d'être Noir", super ; ce que je voulais dire c'est que dans la mesure où le "métissage" ne se fait pas encore massivement dans notre société, si cela est dû au phénomène de ghettoisation qui empêche le "mélange", c'est certainement aussi dû à une préférence physique pour "celui qui nous ressemble", à une sorte de communautarisme plus ou moins conscient et par conséquent à l'imagination de groupes que l'on distinguerait selon des critères physiques, mais entre lesquels on ne ferait pas forcément de hiérarchie.

Si, dans le sens où en général derrière la simple couleur de peau (ou l'origine, ou autres), on va placer toute une listes de critères , de préjugés, de croyances.

Au lieu d'une caractéristique physiques, on va en sélectionner "quelques". C'est cette démarche le racisme : nier l'individu en ne le considérant que selon un archétype fantasmé.

Donc ce qui est raciste ce n'est pas de constater que certains traits physiques caractérisent tels groupes qui existent dans les idées mais pas dans la pratique, mais de "placer toute une listes de critères , de préjugés, de croyances" derrière ces critères. Non ?

Peut être qu'il y a de plus en plus de racistes car on rapporte de plus en plus le racisme à tout et n'importe quoi.

La métropole, c'est tout de même le seul endroit de France où les gens sont devenus psychotiques pour qu'ils en soient à dire "black" au lieu de "noir", car "noir" ça fait raciste. Le bourrage de crâne va jusqu'à leur faire peur d'une couleur.

Arrêter de les inventer les racistes et vous verrez qu'assez rapidement il y en aura beaucoup moins. Si, si.

C'est vrai ça.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Et bien non, dans notre pays il n'y a pas de tendance à avoir peur de dire noir. Il y en a bien. Mais c'est si anecdotique qu'on en peut pas osé définir ça de preuve que le racisme c'est tout est n'importe quoi.

Si c'est si anecdotique, comment expliquer qu'on parle de "Blacks" et non de "White" ? (D'ailleurs le correcteur orthographique reconnaît le premier mais pas le second :blush: )

D'où vient ce changement de mot pour le même sens ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ornithorynque vaniteux
Invité Ornithorynque vaniteux Invités 0 message
Posté(e)
Et bien non, dans notre pays il n'y a pas de tendance à avoir peur de dire noir.

Je viens du même hein ? L'outre-mer, c'est aussi la France. Et vous vous doutez bien que je n'emploierais pas le mot "métropole" si je venais d'un autre pays.

C'est carrément ancré dans le subconscient des gens. Pour l'anectode, le coup du "black" on me l'avait fait la deuxième semaine et j'avais également vu une émission sur @si qui expliquait la même chose.

C'est aussi ce que dénoncait Gaston Kelman dans son livre : "Je suis Noir et je n'aime pas le manioc." Il y explique notamment qu'il n'aime pas "les blacks", ou plutôt le terme "black". Le problème, pour lui, c'est que le terme "Noir" "paraît être une insulte" : "On a l'impression que moi, je ne peux pas supporter d'être appelé "Noir", car ça serait porteur de beaucoup de négativité."

http://www.arretsurimages.net/contenu.php?id=2200

Ou pour donner un autre exemple, un article du monde:

L'élection de Barack Obama a un avantage annexe, appréciable pour les médiateurs : on peut enfin écrire Noir, même dans un sous-titre de première page, comme dans Le Monde du 6 novembre (« ... le vainqueur démocrate, premier Noir à accéder à la Maison Blanche »), sans recevoir une volée de messages criant au racisme.

Vous préférez peut être les vidéos ?

http://leweb2zero.tv/video/lakhdar_9245069438c55b0

Mais vous avez sûrement raison, je dois être paranoïaque et le seul à me rendre compte de ce phénomène qui, parmi dans d'autres, illustre bien la schizophrénie de l'antiracisme dans l'hexagone.

Modifié par Ornithorynque vaniteux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité cthulhu
Invité cthulhu Invités 0 message
Posté(e)
Mais vous avez sûrement raison, je dois être paranoïaque et le seul à me rendre compte de ce phénomène, parmi dans d'autres, qui illustre bien la schizophrénie de l'antiracisme dans l'hexagone.

Tout à fait, ce qui a de bien avec toi, c'est que vu tout le paquet de clichés qui forment ta vision de choses, on a pas besoin de t'expliquer en long et large aux quelles tu te rapporte :coeur:

Il y a un anti-racisme virulent en France, et j'ai donné des exemples succins mais paradoxalement plus concret que ton poncif. Poncif que bien sur tu partage avec bien d'autres. Ne t'inquiète pas tu n'est pas le seul a te plaindre d'une victimisation outrancière des noirs. Des fois les raisons valent le coup d'autres fois se sont des racontars populos.

Si c'est si anecdotique, comment expliquer qu'on parle de "Blacks" et non de "White" ? (D'ailleurs le correcteur orthographique reconnaît le premier mais pas le second :blush: )

D'où vient ce changement de mot pour le même sens ?

Tu dis comment toi? Instinctivement tu dis black?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ornithorynque vaniteux
Invité Ornithorynque vaniteux Invités 0 message
Posté(e)

Une analyse sociologique + une vidéo utilisé par Sarkozy pour l'accuser de racisme car il emploi ce terme + un article d'un des plus grands quotidiens national de France + une émission d'arrêt sur images + une anectode personnel.

Vous avez raison, il est vrai que je ne dispose de rien pour appuyer mon affirmation contrairement à vous. Vous balancez 3 exemples sans nullement les étayer tout en ne cessant de vous plaindre des "poncifs" de vos interlocuteurs.

Et arrêter un peu de nous ressortir de la "victimisation" tout les deux messages, ce n'est pas le problème ici.

Modifié par Ornithorynque vaniteux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Tu dis comment toi? Instinctivement tu dis black?

Je fais partie de la race des paranoïaques, avant je disais "black" instinctivement, puis j'ai lu l'interview d'une rappeuse noire, Bams, qui critiquait justement que l'on emploie le terme "black" pour dire "noir" par peur d'être taxé de racisme, et qui faisait remarquer qu'on ne disait pas "white" pour dire "blanc". Depuis j'ai un peu soigné ma paranoïa qui est toujours présente malheureusement, et je dis "noir", mais je me suis rendue compte que si je disais "black" c'est que je ressentais une gêne à parler de "noir".

Le fait de savoir que les Noirs ont tendance à être plus exclus que les autres tend à les réduire à des victimes souffrantes aux yeux des autres d'où cette gêne. De même, on dit plus couramment "non voyant" qu'"aveugle", "fort" que "gros", parce qu'on pense que ces termes pourraient blesser les concernés qui semblent subir déjà tant de torts...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Ornithorynque vaniteux
Invité Ornithorynque vaniteux Invités 0 message
Posté(e)

Vous en avez conscience et vous le dîtes. C'est bien.

La plupart des gens manquent de franchise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Dandy de Grandchemin Membre 209 messages
Forumeur activiste‚ 105ans
Posté(e)
De même, on dit plus couramment "non voyant" qu'"aveugle", "fort" que "gros", parce qu'on pense que ces termes pourraient blesser les concernés qui semblent subir déjà tant de torts...

ça s'appelle le politiquement correct. Un balayeur sait qu'il est un balayeur, si tu lui dis qu'il est 'technicien de surface', il te prendra pour un con. De même 'noir' pour 'black' n'a rien d'infamant. ça dépend du contexte en fait.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité cthulhu
Invité cthulhu Invités 0 message
Posté(e)
Je fais partie de la race des paranoïaques, avant je disais "black" instinctivement, puis j'ai lu l'interview d'une rappeuse noire, Bams, qui critiquait justement que l'on emploie le terme "black" pour dire "noir" par peur d'être taxé de racisme, et qui faisait remarquer qu'on ne disait pas "white" pour dire "blanc". Depuis j'ai un peu soigné ma paranoïa qui est toujours présente malheureusement, et je dis "noir", mais je me suis rendue compte que si je disais "black" c'est que je ressentais une gêne à parler de "noir".

Le fait de savoir que les Noirs ont tendance à être plus exclus que les autres tend à les réduire à des victimes souffrantes aux yeux des autres d'où cette gêne. De même, on dit plus couramment "non voyant" qu'"aveugle", "fort" que "gros", parce qu'on pense que ces termes pourraient blesser les concernés qui semblent subir déjà tant de torts...

Quant même, à ce point là, avec les exemples De l'autre canard. effectivement. Je revois ma copie :blush:

Je viens d'un milieu, pourtant populo, ou on appelle un chat un chat. Tu a beaucoup de noirs dans tes fréquentations? Il y a cette même forme de gêne quant tu emploie le mot arabe par exemple?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
ça s'appelle le politiquement correct. Un balayeur sait qu'il est un balayeur, si tu lui dis qu'il est 'technicien de surface', il te prendra pour un con. De même 'noir' pour 'black' n'a rien d'infamant. ça dépend du contexte en fait.

Bien sûr, quoique, quand j'étais caissière j'avais une collègue qui trouvait insultant qu'on dise d'elle qu'elle était caissière, elle préférait "hôtesse de caisse". C'est malheureux pour elle...

Quant même, à ce point là, avec les exemples De l'autre canard. effectivement. Je revois ma copie :coeur:

Je viens d'un milieu, pourtant populo, ou on appelle un chat un chat. Tu a beaucoup de noirs dans tes fréquentations? Il y a cette même forme de gêne quant tu emploie le mot arabe par exemple?

Je viens d'un milieu très majoritairement blanc, ça explique pas mal de choses. Pour le mot arabe, c'est un peu pareil. Enfin plus maintenant je crois, mais je me souviens avoir déjà eu cette sensation.

Cette histoire est taboue, j'ai jamais entendu personne avouer ce genre de trucs et me concernant c'est une première, ça doit créer pas mal de blancs névrosés :blush:

Modifié par marire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
aimaire Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 37ans
Posté(e)

On n'y a sans doute tous pensée un jour forcement ce qui ne fait ni de toi ni des nous des névrosé mais plutot des gens qui essaye de comprendre.Pour moi ,n'importe quel mots peuvent prononcer par n'importe qui sans aucune descrimination.Ce qui la provoque vient en fait du contexte du statut ou de la fonction social mais aussi et surtout de l'intonation du prononciateur.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
patrice69 Membre 424 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

si les français sont de plus en plus " racistes " pourquoi les étrangers veulent venir en France ? il faut être maso

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)

Déjà les racistes ne le sont pas forcément envers les étrangers mais plutôt envers les basanés qui sont souvent français, merci d'éviter les amalgames. Maintenant tu peux essayer de te mettre à la place de quelqu'un qui quitterait son pays pour vivre ailleurs, et tenter de comprendre, normalement avec un minimum de jugeote tu devrais y arriver.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Caminde
Invité Caminde Invités 0 message
Posté(e)

Il suffirait que les lois les concernant s'inversent , comme le droit officiel de travailler , de se loger, d'étudier, de se soigner, déjà, et ça se passerait mieux.

Ce sont des gens comme les autres, français issus de l'immigration (comme "on" dit) ou non.Qui veulent vivre, travailler, se loger, que leurs enfants étudient,etc...

Et puis c'est tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bureau-38 Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚ 51ans
Posté(e)

J'espère que Français et racisme ne sont pas sur la route du pléonasme ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant