Dîner en amoureux : son coup de fourchette en dit long...


Nephalion Modérateur 27 876 messages
A ghost in the shell‚ 42ans
Posté(e)

Les goûts culinaires et la manière de manger sont souvent révélateurs du caractère intime de chacun. Brossés par Rosine Bramly*, voici 4 portraits de convives à fuir ou à solliciter pour un dîner de Saint-Valentin.

restaurants3_b.jpg

L'amour, d'accord, mais pas à n'importe quelle sauce !

Mario, l'obsédé bio

Invité à dîner, il apporte systématiquement son vin estampillé AB. é la fin du repas, tout le monde rigole, mais lui n'est toujours pas dedans : « Ton sel, c'est du sel marin ? Et ton huile, première pression à froid ? »

Sa phrase fétiche : « Quelle horreur cette fumée de cigarettes, on rentre à la maison ? »

Ses origines : La tradition à la maison, c'est la tisane... Maman est très souvent bio aussi, voire baba cool. égoïste et nombriliste, sa vie est régie par les craintes, alimentaires notamment. Mais pourquoi persister à vivre en ville dans ce monde hostile ? Pour se plaindre du système, c'est tellement mieux !

Son type de femme : Elle ne mange pas, mais picore comme un oisillon. Et surtout, elle aime les longues discussions philosophiques autour d'un lait de soja jusqu'à 4 heures du matin. Elle le protégera plus qu'elle ne le séduira.

Attention, il n'est pas LA solution pour celles qui voudraient faire un régime !

Pour le séduire : L'accompagner à une manif anti-OGM.

Cliff, le régressif

Fils à maman, il prend mais ne donne pas. Les filets de sole, c'est bon, mais le poisson carré sans arêtes, c'est mieux. Adepte du McDo', il a le physique d'une frite avec une coupe de cheveux à la « Gucci-Prada ». La purée-jambon, il en mangerait volontiers tous les jours, si elle tombait toute préparée dans son assiette.

Sa phrase fétiche : « Pff... y'a plus rien à manger ici? »

Ses origines : Il n'a pas connu la sacrosainte tradition du repas en famille et a la sociabilité difficile. Il fume et picole, recherche la sensation de téter. Il aime le gras, le sucré. Il adore fréquenter ses copains, qu'il connaît depuis la maternelle.

Son type de femme : Gros bébé recherche gros bébé. Elle suce des bonbecs dans la file d'attente du ciné, mais devra faire le premier pas. Il lui

enverra 25 SMS par jour ? Pas de soucis : maman augmentera son forfait !

Pour le séduire : Lui sauter dessus, car il n'est pas mature sexuellement.

Léon, le glouton

Ambitieux, à table comme dans la vie, il a faim de tout, en excès. Il parle sans relâche et possède un sérieux sens de l'humour. Il aimerait bien suivre un régime pour se mettre au vert, mais le commencera demain... Ou non... plutôt lundi prochain.

Sa phrase fétiche : « On fait quoi ce soir ? ».

Ses origines : Sa mère est fêtarde, généreuse. La tradition c'est la niaque : « Il faut en vouloir dans la vie, mon fils ! » Lui dépense tous ses sous pour faire de beaux cadeaux. Il passe ses vacances en famille aux Antilles, mais y retrouve aussi des copains, tous bons mangeurs, pour les langoustes et le rhum.

Son type de femme : Généreux, il aime les femmes un peu rondes, simples, pleines de vie et spontanées. Il la voit, la veut, et en général ça fonctionne.

Pour le séduire : Mettre ses inhibitions au placard.

Victor, le carnivore

é fond dans la masculinité, c'est un accro des salles de sport, qui avale des protéines toute la journée. Résultats, ses hormones crèvent le plafond. Macho basique, pour lui la faim s'apparente à une pulsion sexuelle. Fonceur, jusqu'au-boutiste, il n'hésitera pas à réclamer son entrecôte même à la table du meilleur resto végétarien...

Sa phrase fétiche : « Moi Tarzan, toi Jane ! »

Ses origines : Son père est fort, sa mère, soumise. Le plat révélateur, partagé à la maison depuis son enfance, c'est le steak. Nerveux et susceptible, il ne se remet jamais en question. C'est un vrai mec, avide de sensations fortes.

Son type de femme : fragile, féminine, mais pas chochotte non plus. Elle mange deux fois moins que lui et l'écoute quand il parle foot, sans jamais le prendre pour un imbécile.

Pour le séduire : « Chéri, tu es le plus fort, je t'admire. »

* Auteur de « Qui est sous ma couette ? 60 portraits d'hommes que vous pourriez rencontrer »,

éd. Jean-Claude Gawsewitch.

Article de LAETITIA COCHIN ET GINA SCALA sur Teva.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

-Carmen- Membre 423 messages
Forumeur survitaminé‚ 30ans
Posté(e)

J'aime mon Léon le Glouton :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Woot Membre 2 522 messages
Forumeur alchimiste‚ 35ans
Posté(e)

Je me reconnais dans Victor et Léon. Vous pouvez m'appeler Lector:p

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blue-Xelo Membre 4 000 messages
Lanceur de Polemiques‚ 28ans
Posté(e)
Je me reconnais dans Victor et Léon.

Idem :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Aucun pour ma part... (ou un petit peu des 4) J'espère qu'il y a d'autres portraits quand même. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kégéruniku 8 Membre 7 199 messages
Avis contre faits‚ 29ans
Posté(e)
Aucun pour ma part... (ou un petit peu des 4) J'espère qu'il y a d'autres portraits quand même. :smile2:

+1

Les portraits qui sont là sont si stéréotypés que j'aurai dû mal à me reconnaitre un tant soit peu dans chacun d'eux. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Giliane
Invité Giliane Invités 0 message
Posté(e)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant