"le monde de demain sera végétarien ou ne sera plus"

Invité xyleme
Invité xyleme Invités 0 message
Posté(e)

:smile2: tu me fait tres tres mal...

tu es content? (agm)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
:smile2: tu me fait tres tres mal...

tu es content? (agm)

J'en ai rien a foutre. Au moin tu perd pas ton temp a nous foutre des vidéo stupide.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité marire
Invité marire Invités 0 message
Posté(e)
Comment peut-on caresser un animal et en manger un autre?

Comment un homme peut il autant aimer son animal de compagnie et se moquer autant du sort des autres? ;)

Les carnivores qui considèrent les animaux comme de la matière inerte s'empressent toujours de nous dire que nous égorgeons nos salades.

Nous leur répondons "que nous préférons avoir les mains pleines de terre que pleines de sang" :sleep:

Osez changer pour votre dignité

Optez pour l'aliment végétal, pour le respect de l'animal

Abandonnez sans regret la chair animale

Tout simplement pour libérer les prisons d'animaux

Pourquoi ne pas manger les chiens? pour certain se sera les chevaux? et alors...

Mettez vous aux cochons (d'Inde) alors, y'a pas grand chose dans l'assiette mais vu l'allure à laquelle ça se reproduit...

Je ne suis pas plus choqué par les mangeurs de singe que par les mangeurs de poules..

J'ai adopter un lapin, c'est la première viande que j'ai arrêté (à7/8ans)!!

Bon appétit...

Xylème, il me semble que l'homme est omnivore et que donc il est naturellement fichu pour se nourrir de viande et qu'il en a besoin, dans une moindre mesure... Mais bon je suis pas diététicienne donc j'en sais rien. Par contre j'aime bien la viande :smile2:

Si j'ai bien compris, tu es contre le fait que l'on réduise les animaux à des aliments, car ce ne serait pas respectueux pour leur liberté ou quelque chose comme ça. Dans ce cas, si je suis ta logique, tu devrais être contre l'enlèvement, l'emprisonnement et la séquestration des animaux de compagnie, non ?

Edition : j'avais pas vu que tu n'étais pas radicalement contre le bouffage de viande (je fais dans la finesse, je sais), donc tu dois être au courant que l'humain est omnivore.

Modifié par marire

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Rhadamanthe
Invité Rhadamanthe Invités 0 message
Posté(e)

Moi j'aime tellement les chiens que je veux pas en avoir.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
c'est trop con de comparer une pomme à un être vivant avec un c¿ur et des poumons.

Quel rapport avec le coeur et le poumon ?

La truite est-elle inférieure à la poule juste parce qu'elle n'a pas de poumons ??

C'est absurde...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Oui et je le dit avec d'autres..... et toi tu nous fous de la vulgaire propagande. De la manipulation. Continu de te donner bonne conscience.

Propagande ou pas, l'industrie agro-alimentaire animale est énorme... Pour avoir travaillé en abattoir, le nombre de bêtes qui passent par jour est impressionnant.

Pour celles que je voyais en tout cas.

Et le nombre de nourriture gaspillée aussi est impressionnant.

Le gros problème, c'est qu'on préfère tous occulter quand on veut apprécier une bonne viande (ce qui est un vrai plaisir) ou l'on n'y pense même pas quand on achète un produit préparé.

Bovin, volaille, porc, ovin, poissons... je ne sais pas quel pourcentage de ces animaux part à la poubelle.

Je sais pas contre qu'il y a une certaine inertie.

Nous sommes endormis dans le confort de la nourriture disponible en abondance. Et pour faire bouger un peu cette mentalité, je comprends qu'on RADICALISE son discours.

Au point de se perdre, mais dans le fond, prôner l'extrême pour avoir un début de sensibilisation et de réaction, c'est compréhensible.

Agm, quand je parlais d'abattre l'animal que tu manges, je ne parlais pas d'une seule fois mais A CHAQUE FOIS que tu manges de la viande. Tous les gens qui vivent comme ça respectent l'animal et en laissent rarement des pans entiers gaspillés.

Xylème, il me semble que l'homme est omnivore et que donc il est naturellement fichu pour se nourrir de viande et qu'il en a besoin, dans une moindre mesure... Mais bon je suis pas diététicienne donc j'en sais rien. Par contre j'aime bien la viande :smile2:

On n'est pas dans un débat sur la diététique fondamentale de l'homme.

On est plutôt dans un débat sur notre comportement alimentaire général, la surabondance de tout. Et notamment en ce qui concerne les animaux, ce qui est bien plus problématique.

La vie est précieuse, même celle des animaux qu'on destine à être mangés. Et surtout que des animaux sont abattus pour être gaspillés, même pas mangés ! Le noeud du problème est ici.

Il ne s'agit pas de se donner bonne conscience. Il s'agit d'essayer d'enrayer un des problèmes majeurs de l'humanité : sa cupidité sans bornes.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
anna23 Membre 1 267 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

mais notre corps a besoin de viande etc

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Propagande ou pas, l'industrie agro-alimentaire animale est énorme... Pour avoir travaillé en abattoir, le nombre de bêtes qui passent par jour est impressionnant.

Pour celles que je voyais en tout cas.

Et le nombre de nourriture gaspillée aussi est impressionnant.

Le gros problème, c'est qu'on préfère tous occulter quand on veut apprécier une bonne viande (ce qui est un vrai plaisir) ou l'on n'y pense même pas quand on achète un produit préparé.

Bovin, volaille, porc, ovin, poissons... je ne sais pas quel pourcentage de ces animaux part à la poubelle.

Je sais pas contre qu'il y a une certaine inertie.

Nous sommes endormis dans le confort de la nourriture disponible en abondance. Et pour faire bouger un peu cette mentalité, je comprends qu'on RADICALISE son discours.

Au point de se perdre, mais dans le fond, prôner l'extrême pour avoir un début de sensibilisation et de réaction, c'est compréhensible.

Agm, quand je parlais d'abattre l'animal que tu manges, je ne parlais pas d'une seule fois mais A CHAQUE FOIS que tu manges de la viande. Tous les gens qui vivent comme ça respectent l'animal et en laissent rarement des pans entiers gaspillés.

On n'est pas dans un débat sur la diététique fondamentale de l'homme.

On est plutôt dans un débat sur notre comportement alimentaire général, la surabondance de tout. Et notamment en ce qui concerne les animaux, ce qui est bien plus problématique.

La vie est précieuse, même celle des animaux qu'on destine à être mangés. Et surtout que des animaux sont abattus pour être gaspillés, même pas mangés ! Le noeud du problème est ici.

Il ne s'agit pas de se donner bonne conscience. Il s'agit d'essayer d'enrayer un des problèmes majeurs de l'humanité : sa cupidité sans bornes.

Je ne suis absolument pas d'accord. L'extrêmisme révulse et dessert les causes qu'il prétend soutenir. Surtout que le sujet initial ne concernait aucunement la surabondance supposée de viande mais tentait de culpabiliser la consommation de viande tout court en partant du postulat stupide et indémontrable que manger de la viande c'est tuer alors que se baffrer de légumes c'est doux (déniant toute vie aux végétaux :smile2: ).

Ensuite, si la viande est en surproduction (dis-tu), c'est peut être vrai pour le marché national mais aucunement pour la consommation mondiale. Au lieu de souscrire à un ralentissement de la filière, il serait plus raisonnable d'intensifier les exportations vers des pays qui ne demanderaient pas mieux. Je rajoute que sans élevage en batterie, une partie non négligeable de la population verrait la viande devenir un produit de luxe, comme elle l'était pour des pans entiers de la Société au XIXe. Avant de conspuer l'élevage tel que pratiqué depuis les années 50, il faut observer la situation antérieure contre laquelle il a constitué une réponse efficace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité xyleme
Invité xyleme Invités 0 message
Posté(e)
Xylème, il me semble que l'homme est omnivore et que donc il est naturellement fichu pour se nourrir de viande et qu'il en a besoin, dans une moindre mesure... Mais bon je suis pas diététicienne donc j'en sais rien. Par contre j'aime bien la viande :smile2:

Si j'ai bien compris, tu es contre le fait que l'on réduise les animaux à des aliments, car ce ne serait pas respectueux pour leur liberté ou quelque chose comme ça. Dans ce cas, si je suis ta logique, tu devrais être contre l'enlèvement, l'emprisonnement et la séquestration des animaux de compagnie, non ?

Edition : j'avais pas vu que tu n'étais pas radicalement contre le bouffage de viande (je fais dans la finesse, je sais), donc tu dois être au courant que l'humain est omnivore.

l'homme est omnivore OK avec toi, pas carnivore (...uniquement)..

personnellement, une viande toutes les deux semaines me suffit (mais pas du jour au lendemain, soyons clair..)

jusqu'à ne plus en manger car oui, je suis contre tuer les animaux

pour l'enlèvement et la séquestration des animaux je suis comme tu le dis: contre... quand je vois les chiens malheureux en appartements, les iguanes (ah ouai trop cool d'avoir un iguane!!) dans des vivarium minuscule.., les tortues et autres bêtes qui OK n'ont plus a chercher leur nourritures mais sont a mon avis tellement malheureuse dans leurs enclos!!... ça me dégoute!

enfin je ne suis pas la seule à penser cela..

mon 1er topic en arrivant était: la valeur d'une vie? la prix de la terre? voili voilou!

chaque animal sans parler, de réincarnation (chose que je n'espère vraiment pas!!) mérite le respect!

ne croyez pas que je ne pense pas pareil des êtres humains..

un proverbe bouddhiste disait un peu: "le jour ou les roues arriveront dans notre pays, nous perdrons des valeurs importantes"

c'est pas du mot pour mot;

mais ça me fait penser que la nuit , même en respectant le 90, tu ne peux pas t'arrêter pour un hérisson alors que tout le monde sait qu'ils sont en voie d'extinction! même le jour, c'est chaud.

je ne parle pas des moustiques ou papillons qui s'ecrasent sur le pare brise!!...

(bon aller je vais pas dire "sauvons les papillons et les moustiques"..)

si j'ai mis du temps a repondre, marire, c'est parce que je ne pensait plus intervenir et que y'en a qui m'on trop saoulé!!

j'accorde la meme importance aux poissons qu'aux bovins! (grenouille verte)

ensuite pour un autre : je suis issue de la campagne et quand tu as vu un veau naitre et que tu sait qu'il part à l'abattoir ca fait chier. alors ne vient pas me dire qu'un enfant issu de la campagne ne reagirait pas comme ca!

un bon paysans s'attache a ses betes, il les soigne, et en prend soin. et il a un coup de blues quand elle parte a l'abattoir , normal!

mais vous vous demander de la viande pas chere, peu importe les conditions d'elevages!

ca m'enerve!

vous en bouffer a toutes les sauces sans vous preoccuper de leur conditions de vie!

mais je l'ai dit deja, seul les gens (deja) concernés par ceci seront touchés.

les autres 'carnivores' continueront de s'en taper!

tant qui a de la barbaq et a bouffer..

mais qui sait, ca ne durera peu etre pas!

Einstein n'etait pas devin mais intelligent!

et comme l'a dit "..." combien de kilos de legumes, feculant etc, faut il pour faire un bon kilo de viande??

on va pleuré je vous le predis!!

Modifié par xyleme

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Propagande ou pas, l'industrie agro-alimentaire animale est énorme... Pour avoir travaillé en abattoir, le nombre de bêtes qui passent par jour est impressionnant.

Pour celles que je voyais en tout cas.

Et le nombre de nourriture gaspillée aussi est impressionnant.

Le gros problème, c'est qu'on préfère tous occulter quand on veut apprécier une bonne viande (ce qui est un vrai plaisir) ou l'on n'y pense même pas quand on achète un produit préparé.

Bovin, volaille, porc, ovin, poissons... je ne sais pas quel pourcentage de ces animaux part à la poubelle.

Je sais pas contre qu'il y a une certaine inertie.

Nous sommes endormis dans le confort de la nourriture disponible en abondance. Et pour faire bouger un peu cette mentalité, je comprends qu'on RADICALISE son discours.

Au point de se perdre, mais dans le fond, prôner l'extrême pour avoir un début de sensibilisation et de réaction, c'est compréhensible.

Agm, quand je parlais d'abattre l'animal que tu manges, je ne parlais pas d'une seule fois mais A CHAQUE FOIS que tu manges de la viande. Tous les gens qui vivent comme ça respectent l'animal et en laissent rarement des pans entiers gaspillés.

On n'est pas dans un débat sur la diététique fondamentale de l'homme.

On est plutôt dans un débat sur notre comportement alimentaire général, la surabondance de tout. Et notamment en ce qui concerne les animaux, ce qui est bien plus problématique.

La vie est précieuse, même celle des animaux qu'on destine à être mangés. Et surtout que des animaux sont abattus pour être gaspillés, même pas mangés ! Le noeud du problème est ici.

Il ne s'agit pas de se donner bonne conscience. Il s'agit d'essayer d'enrayer un des problèmes majeurs de l'humanité : sa cupidité sans bornes.

C'est le débat que tu voudrais avoir mais que tu ne l'auras pas avec les "végétarien fondamentaliste". Ils s'en foutent que tu est une bonne diététique de vie et de ton respect de l'animal. Il ne veulent pas que tu bouffe d'animal, point barre.

Cette vidéo montre la façon de faire, Les images choque, les chiffres choque, les phrases choque.... mais critiquent ils l'industrie de l'alimentaire pour ces dérives capitaliste, ou simplement le faite de manger de la viande? :smile2:

Le radicalisme, l'extrémisme dans ses méthodes et son discours ne sont que poison quelque soit la cause. Elle n'entraine que mensonge, manipulation, elle en vient a prendre les gens pour de imbéciles...

Ils ne font que tenter d'avoir bonne conscience! Peut être le faite que nous ne côtoyons plus le spectre d'une guerre comme avant, et que nous n'ayons plus le même rapport a la violence et a la mort sont les raison pour la quelle c'est gens humanise les animaux. Humaniser les animaux, au point de; je me souviens d'une forumeuse, végétarienne convaincu, qui comparait l'industrie de la viande.... à la Shoa.

Yop. Tu abat toi même et a chaque fois ta propre viande?

Je ne suis absolument pas d'accord. L'extrêmisme révulse et dessert les causes qu'il prétend soutenir. Surtout que le sujet initial ne concernait aucunement la surabondance supposée de viande mais tentait de culpabiliser la consommation de viande tout court en partant du postulat stupide et indémontrable que manger de la viande c'est tuer alors que se baffrer de légumes c'est doux (déniant toute vie aux végétaux ;) ).

Ensuite, si la viande est en surproduction (dis-tu), c'est peut être vrai pour le marché national mais aucunement pour la consommation mondiale. Au lieu de souscrire à un ralentissement de la filière, il serait plus raisonnable d'intensifier les exportations vers des pays qui ne demanderaient pas mieux. Je rajoute que sans élevage en batterie, une partie non négligeable de la population verrait la viande devenir un produit de luxe, comme elle l'était pour des pans entiers de la Société au XIXe. Avant de conspuer l'élevage tel que pratiqué depuis les années 50, il faut observer la situation antérieure contre laquelle il a constitué une réponse efficace.

Je suis d'accord. La surproduction concerne l'occident. Mais il est vrais que si la viande gâché était plus vendus de façons équitable au tiers monde, ce serait autre chose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Je ne suis absolument pas d'accord. L'extrêmisme révulse et dessert les causes qu'il prétend soutenir. Surtout que le sujet initial ne concernait aucunement la surabondance supposée de viande mais tentait de culpabiliser la consommation de viande tout court en partant du postulat stupide et indémontrable que manger de la viande c'est tuer alors que se baffrer de légumes c'est doux (déniant toute vie aux végétaux :smile2: ).

Je ne demande pas de tolérer, je demande de comprendre comment on peut arriver à être aussi virulent sur le sujet.

C'est vrai que beaucoup mélangent les combats, mais c'est assez facile de démêler l'émotionnel et l'idéologique. On peut élever un peu le débat au-delà du simple rejet d'un extrémisme qui concerne surtout le propos (hormis quelques vegan warriors activistes).

Parce que je trouve cette émotion somme toute légitime, malgré sa dérive culpabilisatrice ou agressive.

Ensuite, si la viande est en surproduction (dis-tu), c'est peut être vrai pour le marché national mais aucunement pour la consommation mondiale. Au lieu de souscrire à un ralentissement de la filière, il serait plus raisonnable d'intensifier les exportations vers des pays qui ne demanderaient pas mieux.

C'est autant un problème de répartition de la production/besoins qu'un problème de comportement consommateur dans les pays riches.

Le marché doit redevenir raisonnable, comme tu dis, et on touche encore à l'idéologie de marché. Peut-elle justement être raisonnable ? La vie animale est aussi une énergie limitée dans son renouvellement.

Cependant, des producteurs porcins en Bretagne on choisi la désintensification de la production. Ils ont eu des aides, mais leur acte a grandement influé sur la qualité de l'environnement en aval.

Le problème énergétique-écologique n'est certainement pas à omettre non plus.

Ils ont aussi changé leurs filières de distribution et ça a porté ses fruits : la production entièrement consommée, gaspillage limité grâce à une plus grande cohérence entre demande et offre.

Cela a été possible localement, mais applicable à grande échelle par réseau de localités.

Je rajoute que sans élevage en batterie, une partie non négligeable de la population verrait la viande devenir un produit de luxe, comme elle l'était pour des pans entiers de la Société au XIXe. Avant de conspuer l'élevage tel que pratiqué depuis les années 50, il faut observer la situation antérieure contre laquelle il a constitué une réponse efficace.

Le monde a changé et l'équilibre entre nécessité et opulence ne cesse de tanguer.

D'un côté le prix de la viande est devenu abordable pour la majorité des gens, de l'autre on assiste à un excès de consommation carnée, une surabondance de produits carnés, des rayons toujours pleins (là, on touche à l'idéologie du commerce de masse qui doit en permanence maintenir une offre quantitative et variée).

L'élevage en batterie n'est pas lui-même à remettre en cause (pas plus que l'élévage tout court) mais c'est son envergure qui me semble le reflet du libéralisme. Il y a un vrai décalage entre l'abstraction du bénéfice, de l'étude de marché et la réalité d'un abattoir et la vie d'un bovin.

De plus, les productions massives de viandes dans nos pays ne résout en rien les manques des pays moins favorisés. Le gaspillage est énorme.

Il faudrait revoir toute la chaîne agro-alimentaire, notamment au niveau des distributeurs qui faussent largement le marché.

Le consommateur n'est que le dernier maillon de la chaîne -contrairement à ce qu'on aime bien lui imputer- mais il est aussi citoyen. Il peut essayer d'agir. Sans sacrifier tout son confort et son plaisir, mais en étant prêt à respecter ses grandes convictions.

En tout cas, le problème de l'agro-alimentaire est largement plus vaste qu'un simple changement diététique. Cela n'étant après tout qu'un choix personnel.

Mais qui pourrait avoir un écho massif s'il s'inscrit dans une logique raisonnable, humaniste et écologique. Ce qui n'est pas du tout le cas du marché mondial.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Comment peut-on caresser un animal et en manger un autre?

C'est vrai que ça n'est pas très cohérent.

Osez changer pour votre dignité

Optez pour l'aliment végétal, pour le respect de l'animal

Abandonnez sans regret la chair animale

Tout simplement pour libérer les prisons d'animaux

Il y a une raison de réduire la consommation moyenne européeene de viande qui me semble plus pertinente.

Un élevage moins intensif produirait de la viande plus saine pour nos corps et serait moins consommateur d'énergie fossile et moins polluant.

Au fur et à mesure que le pétrole va se raréfier et les conséquences du dérèglement climatique nous sauter au nez, nous comprendrons pourquoi les civilisations millénaires sont herbivores : la production d'un kilo de viande coûte dix à cent fois plus de travail et d'énergie qu'un kilo de blé ou de riz. Sans pétrole, ça devient beaucoup plus difficile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charolais21 Membre 45 messages
Forumeur balbutiant‚ 29ans
Posté(e)
C'est vrai que ça n'est pas très cohérent.

Il y a une raison de réduire la consommation moyenne européeene de viande qui me semble plus pertinente.

Un élevage moins intensif produirait de la viande plus saine pour nos corps et serait moins consommateur d'énergie fossile et moins polluant.

Au fur et à mesure que le pétrole va se raréfier et les conséquences du dérèglement climatique nous sauter au nez, nous comprendrons pourquoi les civilisations millénaires sont herbivores : la production d'un kilo de viande coûte dix à cent fois plus de travail et d'énergie qu'un kilo de blé ou de riz. Sans pétrole, ça devient beaucoup plus difficile.

Ou a tu trouvé des informations aussi stupides et incohérentes avec la réalité ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
nous comprendrons pourquoi les civilisations millénaires sont herbivores : la production d'un kilo de viande coûte dix à cent fois plus de travail et d'énergie qu'un kilo de blé ou de riz. Sans pétrole, ça devient beaucoup plus difficile.

Tu es sur de ce que tu avances ? j'ai un petit doute là ...

Sinon remettons les ruminants ruminer dans les prés , l'herbe ça pousse tout seul et la viande est bien meilleure ...

Yop !

De plus, les productions massives de viandes dans nos pays ne résout en rien les manques des pays moins favorisés. Le gaspillage est énorme.

Yop ! comme d'habitude l'essentiel tu l'as dit. Pfff, c'est énervant de passer après toi :smile2: :sleep:

Pour revenir à cette phrase , cela ne résout rien en effet surtout qu'en plus on expédie vers l'Afrique les morceaux de volaille " non nobles" cassant par la même , la production locale ...

Charolais 21 :ton pseudo est limite une provocation dans ce topic ! ;)

Modifié par juana

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
valparaiso Membre 211 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)

Tiens, j'vais m'taper un steack...Avec un bout de foie gras et une larme de petit lapin...Agrémenter de petits pois silencieux n'en pensant pas moins!

Que c'est bonnnnnnnnnnnnn....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Citation (carnifex @ vendredi 30 janvier 2009 à 20:38) post_snapback.gif

nous comprendrons pourquoi les civilisations millénaires sont herbivores : la production d'un kilo de viande coûte dix à cent fois plus de travail et d'énergie qu'un kilo de blé ou de riz. Sans pétrole, ça devient beaucoup plus difficile.

Tu es sur de ce que tu avances ? j'ai un petit doute là ...

Sinon remettons les ruminants ruminer dans les prés , l'herbe ça pousse tout seul et la viande est bien meilleure ...

Dans la logique, il dit juste.

Un kilo de riz ne demande qu'une agriculture végétale et un conditionnement assez simple comparé à la production de viande qui nécessite la culture végétale en amont (pour nourrir les bêtes) l'entretien contraignant d'un élevage, le transport, l'abattage, le conditionnement, la conservation à température, la récupération et le traitement des déchets d'abattage, etc...

Le riz est consommateur en eau, en énergie mais bien moins que l'animal.

L'expansion de l'agriculture s'est faite en même temps que les avancées techniques basées sur le pétrole. On parle bien de production de masse, là ! Pas d'élever une chèvre dans un pré ou de planter deux poireaux.

Quand le pétrole s'effondrera, c'est tout un système qui grippera, toute la production qui va devoir subir une réduction mécanique, l'économie qui va être chamboulée et finalement ce qu'il y aura en rayon et notre propre consommation de nourriture.

Soit on attend et on subira un choc assez gros, soit on réagit par prévention et on s'arrange pour donner une place plus importante au végétal, pour pouvoir réduire le secteur viande sans pour autant le perdre.

C'est une logique de développement durable. L'agriculture telle qu'elle est aujourd'hui n'a rien de durable, en fait.

Yop ! comme d'habitude l'essentiel tu l'as dit. Pfff, c'est énervant de passer après toi ;):o°

Pour revenir à cette phrase , cela ne résout rien en effet surtout qu'en plus on expédie vers l'Afrique les morceaux de volaille " non nobles" cassant par la même , la production locale ...

Bein tu vois qu'il y a toujours des choses à dire. :sleep:

Tiens, j'vais m'taper un steack...Avec un bout de foie gras et une larme de petit lapin...Agrémenter de petits pois silencieux n'en pensant pas moins!

Que c'est bonnnnnnnnnnnnn....

Steack-foie gras-lapin-petit pois ?? Quelle horreur ! :smile2:

Ce genre de provocation est inutile, par contre. :sleep: Evidemment, la nourriture est aussi un plaisir et un peu d'excès. L'hygiénisme alimentaire n'est pas tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
C'est une logique de développement durable. L'agriculture telle qu'elle est aujourd'hui n'a rien de durable, en fait.

La société occidentale moderne n'a rien de durable.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
La société occidentale moderne n'a rien de durable.

Surtout avec le menu que propose valparaiso ;) paye tes artères graisseuses avec de l huile en guise de sang, yeurk :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
R4fale Membre 1 236 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)
Surtout avec le menu que propose valparaiso :sleep: paye tes artères graisseuses avec de l huile en guise de sang, yeurk :smile2:

Ben comme tout , avec modération tout passe ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)
Surtout avec le menu que propose valparaiso :sleep: paye tes artères graisseuses avec de l huile en guise de sang, yeurk :smile2:

Mais j'ai raison? J'ai raison ou pas? J'ai raison?

Et oui j'ai raison :o°

On parle du riz tiens... c'est une culture asiatique qui est un exemple de la société asiatique (j'ai peur de dire une connerie en disant chinois) ils plante le riz, ils font les rizières en sachant que ce sont les enfants qui en profiterons, ils voient a long terme.

Alors que nous avec notre dépendance au pétrole, avec notre manie des emballage vide, avec notre impatience a utilisé des produits qui pourrait ce révéler dangereux, etc.... ont ne voient pas plus loin que le bout de notre nez. Ou plus tôt ont sait ce qui va ce passer.... mais ont s'en fous. Temps pis. Faut juste espérer qu'on aurra eu le temps de prendre notre retraire avant que ça pète. :|

C'est une forme de nihilisme. La société occidentale moderne est nihiliste ;):sleep:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant