Le cardinal de Richelieu.


Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

cardinal_richelieu_350px.jpg

De son vrai nom « Armand Jean du Plessis », il est né le 9 septembre 1785. A la mort de son père en 1590, le futur cardinal, âgé de cinq ans, fut élevé par sa mère, Suzanne de La Porte. Il apprit un peu de grec et de latin jusqu'à l'âge de douze ans. En 1597, son oncle Amador de La Porte le conduisit à Paris, où il commença des études plus approfondies.

Destiné à une carrière militaire, il fut obligé d'abandonner en 1605 lorsque son frère Alphonse qui devait devenir Evêque de Luçon préféra entrer dans un monastère. Richelieu commença donc précipitamment des études de théologie jusqu'à ce qu'il fût nommé évêque de Luçon par le roi, en 1606. Le pape lui accorda l'investiture canonique en 1607.

Malgré son manque de vocation religieuse évident, Richelieu observa à la lettre les décrets du concile de Trente, qui plaçaient le succès de la Réforme catholique entre les mains des évêques.

En 1614, il se fait élire député du clergé poitevin aux états généraux qui devaient se tenir à Paris. Au sein de cette assemblée, dont la régente Marie de Médicis souhaitait obtenir l'appui, Richelieu fut désigné pour être le porte-parole de son ordre. é ce titre, il prononça l'allocution finale, le 23 février 1615, au cours de laquelle il fit un éloge appuyé du gouvernement. Marie de Médicis le nomma, en novembre 1615, au poste d'aumônier de la future épouse de Louis XIII, Anne d'Autriche. Ce qui lui permit de siéger au Conseil du roi en 1616.

Cet éloignement fut de courte durée et contribuant au rapprochement de Louis XIII et de Marie de Médicis, il passa aux yeux de tous pour un fin négociateur. Rentré dans les bonnes grâces du souverain, il devint cardinal le 5 septembre 1622. Marie de Médicis parvint à convaincre son fils de faire revenir Richelieu à son Conseil, ce qui fut fait le 29 avril 1624.

Dès son retour aux affaires, ses premiers objectifs furent la lutte contre les protestants et la noblesse qui, oubliant ses devoirs, ne cessait de comploter contre le ministère.

En 1626 il fit interdire les duels, et exécuter tous ceux qui tentèrent de comploter contre lui ou le roi.

Richelieu organisa le siège de La Rochelle où les protestants bénéficiaient du soutien des Anglais et du duc de Buckingham ; la ville se rendit le 28 octobre 1628. La paix d'Alès (1629) confirma la liberté de culte et l'égalité civile accordée aux protestants par l'édit de Nantes.

Il entra en conflit avec le Saint-Siège pour avoir appliqué un impôt foncier au clergé. Pour financer ses guerres, il augmenta la pression fiscale provoquant un mécontentement du peuple, souvent attisé par la noblesse.

Malgré sa méfiance à l'égard de Richelieu qu'il savait ambitieux, Louis XIII avait besoin d'un homme tel que lui. Il le soutiendra au cours de la journée dite des « Dupes » le 11 novembre 1630 et au cours de laquelle il désavouera Marie de Médicis, qui dut s'exiler définitivement.

Depuis le début du XVIe siècle, la politique étrangère des souverains français était dominée par leur rivalité avec les Habsbourgs, dont les possessions, en Espagne, en Italie et aux Pays-Bas, menaçaient le royaume d'encerclement. Sachant qu'un nouveau conflit était inévitable, Richelieu eut la prudence d'attendre une dizaine d'années que la cohésion du pays et l'état des finances soient suffisants pour mener une lutte qui s'annonçait encore longue.

Il conduisit une lutte d'influence contre les Habsbourgs, en finançant l'effort de guerre de Gustave II Adolphe de Suède et des princes protestants allemands, puis en obtenant l'alliance des Provinces-Unies. Richelieu put ainsi consolider les abords des frontières, en particulier grâce à la citadelle de Pignerol, dans le Piémont, qu'il prit aux Espagnols en 1630, et surtout avec la Lorraine, qu'il fit occuper en 1633.

Richelieu convainquit Louis XIII d'entrer en guerre le 19 mai 1635. Les troupes royales essuyèrent de cuisantes défaites. C'est seulement à partir de 1640 que les troupes de Louis XIII prirent Arras (le 10 août) et bénéficièrent de : la révolte simultanée de la Catalogne et du Portugal. Le début des années 1640 vit la fin de la prépondérance espagnole et le début d'une domination française, qui allait se poursuivre jusqu'à la fin du XVIIe siècle.

Sa mort le 4 décembre 1642, fut accueillie avec soulagement, tant était grande son impopularité. Pourtant, son ¿uvre fut assez tôt reconnue car elle était une étape importante dans la construction de l'appareil d'Etat et le développement du rayonnement de la France au niveau mondial.

Modifié par Olivier1985

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Choupinet Membre 77 messages
Forumeur en herbe‚ 67ans
Posté(e)

Bonsoir... :mur:

Je pensais que dans ta question, tu voulais que l'on te donne notre opinion sur le Cardinal... ;)

Mais non. Ce n'est qu'un petit aperçu de sa vie. :mur:

Mais, s'ais tu qu'on lui doit, entre autre : :mur:

.....Le cardinal de Richelieu, agacé par les gens qui se curent les dents avec la pointe du couteau à table, fait arrondir les lames. Il invente ainsi le couteau de table..... :smile2:

et en 1635 la création de l'Académie Française. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

C'est aussi un homme très important pour le développement naval de la France, avec le développement de Rochefort notamment, mais aussi de la Compagnie des Cent-Associés, pionnière pour le développement du Québec :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Un religieux faiseur de guerres... Impopulaire, du coup, mais un sacré personnage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aetius Membre 4 messages
Baby Forumeur‚
Posté(e)

Dommage qu'il soit mort peu de temps avant l'éclatante victoire de Rocroi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
grododo Membre 2 344 messages
Forumeur alchimiste‚ 33ans
Posté(e)

super interessant!!! il ya encore beaucoup a apprendre de ce personnage

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

Ravi de voir que toutes ces biographies vous intéresse :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kaerlyon
Invité kaerlyon Invités 0 message
Posté(e)

et un lettré. Une de ses pièces de théâtre est passé il y a peu à Paris (les Invalides). Co écrite, il est vrai mais qui a une vision de l'Europe (qui est aussi le titre de la pièce" ) de l'époque à travers des personnages héroïques.

S'il n'y a qu'une chose à retenir de Richelieu, c'est qu'il fait passer la France avant tout. Or à sa mort, la France est prédominante en Europe. Le couple LouisXIII / Richelieu ne peut être dissocié. Il est dommage que dans l'imagerie populaire, Richelieu est le vilain méchant des "3 mousquetaires" et Louis XIII est un roi falot. C'est faux. Malheureusement pris entre son père et son fils, il est écrasé. Mais la journée des dupes ou l'arrestation de Concini prouvent qu'il savait, même très jeune, quels étaient ses devoirs. La force de Richelieu c'est de n'avoir jamais franchi la limite.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Petite anecdote concernant Son Eminence :

Afin d'obtenir sa dispense pontificale, le jeune abbé séjourna à Rome où il éblouit le pape Paul V BORGHESE en récitant, mot pout mot, un sermon d'une incroyable longueur qu'il venait d'entendre, et en en composant un autre avec une rare éloquence.

Sa Sainteté, éblouie par les prodigieux talents du jeune Armand, lui accorda sa dispense lors du consistoire de 1606 :

"Non pas à cause de la recommandation du roi de France, mais en raison de tes mérites personnels, quoique, ainsi qu'il nous a été affirmé, tu sois encore dans ta 23ème année(...). Il est juste que l'homme qui montre une sagesse au-dessus de son âge soit ordonné avant l'âge."

En fait, le jeune homme avait un peu moins (21) : il avait falsifié son acte de baptème!

Après le sacre, Richelieu eut la prudence d'avouer la chose au Pape. Ce dernier pardonna et s'exclama : "Ce garçon sera un grand fourbe!"

Le pape avait donc des talents cachés de prophète... :smile2:

En réponse, si l'on peut dire, le cardinal donna à sa thèse de doctorat cette épigraphe : "Qui sera pareil à moi ?" ;)

Autre anecdote :

Il était si impopulaire qu'à sa mort, le peuple alluma des feux de joie.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Rappelons tout de même que Richelieu fut le père de la France moderne.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Olivier1985 Membre 8 188 messages
Milk shaker‚ 31ans
Posté(e)

Merci beaucoup pour ces précisions Valtesse. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

Lu dans le dictionnaire des cancers de A à Z :

Richelieu

(armand jean du plessis, cardinal, duc de, 1585-1642)

ayant beaucoup fait pour le règne de louis xiii, cet homme d'état succomba à un cancer du rectum. cette tumeur inspira à ses adversaires des commentaires désobligeants sur l'ulcère qui lui rongeait ' tout le cul ' et l'odeur nauséabonde qui s'en dégageait.

http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/alpha.php#

Chaud.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Bizarre. Il serait mort d'une pleurésie, d'après certains historiens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Stahlgewittern
Invité Stahlgewittern Invités 0 message
Posté(e)

La pleurésie (du liquide dans les poumons) peut être un symptome de cancer digestif je suppose.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant