Le suicide

schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
heu..en fait on parle de la même chose schaller "le mal être" est une conséquence d'un vécu, d'un passé...dont les conséquences en sont un état suicidaire..les causes de ce mal être restent à être nommées...mais les causes de ce mal être tu ne les changeras pas, elles sont "passées". Bref, po grave...

...donne un nom à la maladie dont souffre une personne et elle s'organisera ou pas pour l'accepter et dans un deuxieme temps pour la combattre :smile2: ,ce qui passe bien sur par une acceptation de ce qui a ete

schaller

Modifié par schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

C'est bizarre la façon différente dont on peut percevoir les choses! ;) Pour ma part je pense de mon côté que (pas la majorité hein) dans les suicidaires il y a une partie de gens des plus intelligents, raisonnés, qui ont une vision du monde qui les entoure efroyablement concrète et fascinante! La réalité aussi nue qu'un escagot sans coquille. Avoir par exemple digéré les maints jours qui se succèdent et se ressemblent, connaitre déjà le temps qui va passer en se doutant du rythme identique de chaque secondes, voir le chaos qui s'installe dans chaques pore du monde jusqu'à revendiquer un stabilité somme toute si fragile que la vie entière pourrai se résumer à un souffle, sans grande chose necessaire autour car pourquoi vivre si ce n'est pour augmenter l'entropie de ses propres démons! :smile2: Pour certains la vie est trop courte, pour d'autres longue à ne plus finir, c'est le principe du verre à moitié vide, ou à moitié plein.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

bonjour, c'est un sujet ou je n'arrive pas a décortiquer

j'ai deux ami qui se sont suicidé 1 il y a plus de 10 ans et l'autre peut etre 3 ou 4

- il avait une entreprise familiale de transport

au fond de la cour une balle d'en la gorge avec le fusil familiale

- entreprise familiale mais agricole, et une balle dans la tete avec le fusil du grand.père

il me semble qu'il faut beaucoup de courage pour effectuer tout ses geste avant de tirer,

il me semble que lorsque j'ai appris ces deux déces, je n'ai pas pleuré, j'ai du dans ma petite tete, les caresser, et les embrasser.

pour d'autre suicide j'ai pleure, une gamine de 20 ans qui s'est jeter d'un pont, j'aurai bien voulu essayer de lui donner la main,

je ne sais pas si j'exprime bien la difference entre ces deux type de suicide,

Apres la grande question, c'est oui nous mettons des artifice partout autour de nous pour croire qu'il est bon de vivre et d'aimer la vie, mais.....

le suicide a été banis par les religion surtout, (ils avaient besoin d'homme pour faire la guerre? ou cultiver la terre pour les engraisser?)

mais maintenant que nous ne somme s plus reelement croyant(un dieu qui guide nos pas), maintenant que notre fonctionnement est materialiste et egoiste que vas t'on faire de nos vies,....... .

Je ne suis pas suicidaire, je profite de ma vie parceque je fais des chose que j'aime et j'en rajoute un peu tout les jours pour arriver a ce que la vie s'en ailles d'elle meme le moment voulu, mais je n'ai pas peur de mourir, peut etre parceque je n'ai pas de regret

c'est peut etre un peu n'importe quoi ce que j'ai ecrit mais je vous avaient prévenu,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
C'est bizarre la façon différente dont on peut percevoir les choses! ;) Pour ma part je pense de mon côté que (pas la majorité hein) dans les suicidaires il y a une partie de gens des plus intelligents, raisonnés, qui ont une vision du monde qui les entoure efroyablement concrète et fascinante! La réalité aussi nue qu'un escagot sans coquille. Avoir par exemple digéré les maints jours qui se succèdent et se ressemblent, connaitre déjà le temps qui va passer en se doutant du rythme identique de chaque secondes, voir le chaos qui s'installe dans chaques pore du monde jusqu'à revendiquer un stabilité somme toute si fragile que la vie entière pourrai se résumer à un souffle, sans grande chose necessaire autour car pourquoi vivre si ce n'est pour augmenter l'entropie de ses propres démons! :smile2: Pour certains la vie est trop courte, pour d'autres longue à ne plus finir, c'est le principe du verre à moitié vide, ou à moitié plein.

...la vie peut etre d'une effroyable banalité pour certains c'est vrai :o ,il faut savoir prendre une recette comme tu l'as si bien fait et y ajouter ce que toi tu veux y ajouter,voir meme enlever certains ingredients

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

tout d'abord je tiens à remercier sincerement tout les intervenants pour l'intelligence de vos arguments structurés avec des exemples clairs et en essayer de ne pas juger les avis des autres.

bref j'ai pu rattraper mes 3 pages de retards agréablement.

(enfin un sujet sans troll, ca fait du bien)

et donc pour revenir au sujet:

je pense aussi que c'est une bonne problematique de se demander si le suicide se traite à partir des causes ou plutot des conséquences...voire même des deux!

En ce qui me concerne je voulais surtout souligner et parler de cette determination sans faille qui semble nous "paralyser" quand on est vraiment suicidaire.

je repensais d'ailleurs à ce proverbe: "AIDE TOI, et le ciel t'aidera"

alors je me dis qui lorsqu'on va vraiment mal à ce point, on a même plus envie de prendre la main qui peut etre tendue pour nous faire sortir de là.

je m'interroge donc vraiment sur quelle peut etre cette panacée qu'apporterait le psy/chologue/chiatre thérapeute...?

Deja l'idée mêmede rebrasser le pourquoi de son mal à un inconnu est selon moi quelque chose d'encore plus pathétique et donc plus déprimant.

ce qui me fait persister dans l'idée que le suicidaire est prisonnier d'un cercle vicieux, dans la seule finalité est le passage à l'acte (réussi) lorsqu'il a "accumulé" suffisamment de peine et de souffrance.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
Deja l'idée mêmede rebrasser le pourquoi de son mal à un inconnu est selon moi quelque chose d'encore plus pathétique et donc plus déprimant.

ce qui me fait persister dans l'idée que le suicidaire est prisonnier d'un cercle vicieux, dans la seule finalité est le passage à l'acte (réussi) lorsqu'il a "accumulé" suffisamment de peine et de souffrance.

...il est bien là le probleme,pour aider,il faut encore que celui qui souffre decide de se faire aider.

...malheureusement pour certains cas,ils ne se laissent pas cette chance :smile2: ;)

schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

j'ai fait une TS vers l'âge de 19 ans

et c'est toujours dur pour moi d'en parler

aujourd'hui ça va, je suis heureuse, merci de vous inquièter

mais à l'époque je n'en parlais pas et personne n'aurait dit que je tenterai de me suicider

aujourd'hui encore j'en parle pas ou peu, uniquement ici

juste pour dire qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier

certains en parleront d'autres non

et que choisir sa façon de mourir n'a pas forcément une signification particulière, je veux dire, celui qui se cachetonne ne veut pas forcément pousser un ausecours!

ça peut-être aussi par manque de moyen et/ou par respect pour son corps

c'était mon cas

d'ailleurs les femmes choisissent souvent une mort douce

c'est quelquepart dans mes stats

personne n'aurait pu me sauver ou me raisonner

j'ai rencontré une psy qui a voulu en discuter avec moi

elle n'a tellement rien pu objecter à mon envie, qu'elle voulait absolument me faire interner pour être sure que je ne recommence pas

ce qui m'a sauvé c'est l'amour des miens

et pas les paroles mais les actions

ce que je conseillerais c'est d'en parler à quelqu'un en qui l'on a un temps soit peu de confiance, même toute petite

si c'est dur à exprimer, rien ne vaut l'écriture

en dehors de ma vie perso à 2 balles

Le nombre de suicides a quadruplé en France ces dernières années chez les moins de 34 ans. C'est la première cause de mortalité dans la tranche d'âge 25-34.

c'est un fléau

Avec plus de 12 000 décès par an, le suicide est plus meurtrier que les accidents de la route. Sans oublier les 160 000 tentatives...

je trouve les chiffres alarmant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
schaller Membre 6 755 messages
...sur ou pas loin d'un ring!‚ 42ans
Posté(e)
j'ai fait une TS vers l'âge de 19 ans

et c'est toujours dur pour moi d'en parler

aujourd'hui ça va, je suis heureuse, merci de vous inquièter

mais à l'époque je n'en parlais pas et personne n'aurait dit que je tenterai de me suicider

aujourd'hui encore j'en parle pas ou peu, uniquement ici

juste pour dire qu'il ne faut pas mettre tout le monde dans le même panier

certains en parleront d'autres non

et que choisir sa façon de mourir n'a pas forcément une signification particulière, je veux dire, celui qui se cachetonne ne veut pas forcément pousser un ausecours!

ça peut-être aussi par manque de moyen et/ou par respect pour son corps

c'était mon cas

d'ailleurs les femmes choisissent souvent une mort douce

c'est quelquepart dans mes stats

personne n'aurait pu me sauver ou me raisonner

j'ai rencontré une psy qui a voulu en discuter avec moi

elle n'a tellement rien pu objecter à mon envie, qu'elle voulait absolument me faire interner pour être sure que je ne recommence pas

ce qui m'a sauvé c'est l'amour des miens

et pas les paroles mais les actions

ce que je conseillerais c'est d'en parler à quelqu'un en qui l'on a un temps soit peu de confiance, même toute petite

si c'est dur à exprimer, rien ne vaut l'écriture

en dehors de ma vie perso à 2 balles

Le nombre de suicides a quadruplé en France ces dernières années chez les moins de 34 ans. C'est la première cause de mortalité dans la tranche d'âge 25-34.

c'est un fléau

Avec plus de 12 000 décès par an, le suicide est plus meurtrier que les accidents de la route. Sans oublier les 160 000 tentatives...

je trouve les chiffres alarmant.

...c'est tres interessant ce que tu dis car pour moi,cela souleve plusieurs problemes,

...le probleme des psy et des psychiatres,trop enfermes souvent dans un carcan de connaissance de maitres à penser freud etc...et qui vont souvent oublier ou mettre de coté leurs emotions pour etre vraiment à l'ecoute de celui ou celle qui souffre.preferant souvent s'attaquer souvent aux consequences plutot qu'aux causes et oui,j'y reviens :mur: comme l'internement dans ton cas.

...tous ne sont pas mauvais,c'est souvent le contraire,mais c'est pour moi plus dans leur manque d'humilité et leur manque d'ouverture d'esprit,eh oui,que cela peche :smile2: .

...la clef de tout cela,c'est souvent l'amour,l'amour de l'autre,l'ecoute mais l'ecoute active,constructive,je suis là pour toi,je ne vais pas te juger,mais si tu veux me faire confiance,je vais t'aider.

...une autre clé ,les actes qui sont souvent les oeuvres que le patient meme si le terme ne me plait pas ,realisera avec les quelques outils que le therapeute aura su lui donner.

...les chiffres que tu donnes ne m'etonne pas et devraient encore augmenter dans les années à venir... :o :D .

...je tenais à dire que pour moi,faire une depression est un signe de bonne santé,cela indique à l'individu,que quelque chose,ne va pas ou plus,un peu comme un voyant sur un tableau de bord de voiture,une alerte,trop de gens negligent ce voyant qui s'allume pour x raisons... ;)

voili,voilo,mais cela n'engage que moi

schaller

Modifié par schaller

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

l'homme veut il choisir sa vie?

Si tel est le cas nous allons vers l'autodestruction de notre race,

meme l'amour, et l'écoute disparaitrons devant un trop grand nombre de vie inachevé

tristesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
JASCINTE Membre 29 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Le suicide

PASSEPORT VERS LE SUICIDE :

Le suicide : l'enfer, violer la mort et les anges, là ou tu vas purger ta peine a l'infini, tu pourras apprendre l'horreur sous toute ses formes,

tu connaitras la souffrance extrême.

Le regret sera éternel, ou la honte l'habitera ; d'où tu ne pourra jamais t'échapper, tes pires cauchemars se réaliseront,

la haine se déchainera.

C'est irréversible, un aller sans retour dans le monde des ténèbres, ou tu donneras pour toujours ton âme au diable. l'ultime destination qui te fermera les portes du paradis pour toujours.

:smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Naphtaline
Invité Naphtaline Invités 0 message
Posté(e)

C'est de toi? c'est pas mal du tout et le visuel colle au texte :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

Il faut prendre du coup en compte aussi une chose essentielle, le suicide n'est pas simplement le fait de mettre un point final à un moment donné à ses jours, l'alcoolique (je sais de quoi je parle), la personne qui se drogue, la personne qui ne respecte pas son corps et qui l'oriente vers la destruction est aussi suicidaire, son comportement est plus orienter vers la suppression et la destruction que vers l'avenir. De nos jours, une grande partie du monde est suicidaire. Un plainte qui résonne à jamais sans pour autant trouver une oreille ou une cible à atteindre, comme une onde qui disparait dans le néant de l'espace sans jamais trouver matière à rebondir ou trouver place pour s'éteindre. Le pire, c'est de savoir que le malheur de certain fera toujours le bonheur des autres.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

tu vois blablateur, moi c'est ca qui me choque:

c'est de me dire que pour un suicidaire, etre vivant ou etre mort c'est du pareil au même:

on existe pas. on a plus de but, plus de raison, on est cette "onde" dont tu parle qui ne rebondira sur rien.

et l'idée implicite de mon sujet c'est de dire que ce qui empêche la majorité des suicidaire de passer à l'action c'est plus souvent le moyen que la cause.

je vais plus loin dans mon raisonnement:

Peu de gens ont envie de se charcuter les artères, ou de s'ecraser sur du béton après une chute de dix étages, pas plus que de se faire trancher par les roues d'un métro (donc chapeau à ceux qui ont en eu le courage)

Par contre s'il y avait des petites pipules létales ou des bonbonnes de monoxydes de carbonne en vente libre dans le commerce du coin, je suis quasi convaincu que le journal de 20h serait assez interressant à regarder....

ce que je veux dire c'est que ce monde est cruel de ne pas vraiment laisser ni le choix de naitre ni celui de mourrir.

EDIT: c'est une fausse impression ou bien en me relisant je suis entrin de faire l'apologie de l'euthanasie???

Modifié par femzi

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
manoukian Membre 1 176 messages
Forumeur alchimiste‚ 53ans
Posté(e)

Le suicide

PASSEPORT VERS LE SUICIDE :

Le suicide : l'enfer, violer la mort et les anges, là ou tu vas purger ta peine a l'infini, tu pourras apprendre l'horreur sous toute ses formes,

tu connaitras la souffrance extrême.

Le regret sera éternel, ou la honte l'habitera ; d'où tu ne pourra jamais t'échapper, tes pires cauchemars se réaliseront,

la haine se déchainera.

C'est irréversible, un aller sans retour dans le monde des ténèbres, ou tu donneras pour toujours ton âme au diable. l'ultime destination qui te fermera les portes du paradis pour toujours.

:smile2:

tout ce qu'il faut pour un suicidaire ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jmarc66 Membre 115 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)

salut,

j'ai 46 ans et suis actuelement soigner en tant "qu'anxieu dépréssif",

j'ai des droles de pensée defoit je vous assure, je me fais meme peur parfois.

au mois de fevrier dernier, le 13 (c cool), alors que j'etais au travail j'ai subis 2 infarctus, et un arret cardiaque, j'ai dus etre choqer, et donc la chance d'etre revenue.

il y a des jours ou je me demande si c'est vraiment une chance!!!!!!!!.

et comme la personne precedante, je crie bravo au personnes qui un jours franchisse ce pas!!!!!, "il faut vraiment avoir des coui.............

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Titebretonne Membre 979 messages
Forumeur accro‚ 29ans
Posté(e)

Bien sur que l'on peut aider une personne qui veut mettre in à ces jours. Il y a toujours une solution. Je suis étudiante en psychologie et je m'interesse beaucoup à tout ce qui touche au suicide et je peut te dire que l'on peut aider ces personnes. On y arrive pas toujours mais c'est souvent parce que l'on a pas tout fait pour l'aider

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
jmarc66 Membre 115 messages
Forumeur inspiré‚ 55ans
Posté(e)

pourquoi vous n'auriez pas tout fait?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Blablateur Membre+ 7 069 messages
Chronophage boulimique‚ 45ans
Posté(e)

A part un accident, je ne vois pas pourquoi une personne aurait la responsabilité du suicide d'une autre!!!!!! C'est nimporte quoi! :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

pour moi il est donc bien evident et avéré que l'on ne peut pas aider ce genre de suicidaire...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
femzi Membre+ 5 626 messages
débatteur invétéré‚ 31ans
Posté(e)

je me permets de UP mon sujet au vu de la tournure nouvelle que je viens de découvrir en posant la question suivante:

est il mal, immoral, "illegal" de faire l'apologie du suicide?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant