Au Paris-Saint-Germain, on lave son linge sale en librairie


Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Au Paris-Saint-Germain, on lave son linge sale en librairie

Par Hubert Artus Rue89

Chacun à leur façon, Cayzac, Dhorasoo, Rothen et Pauleta publient quatre regards sur le club de foot le plus compliqué de France.

Cet automne, quatre figures du Paris-Saint-Germain ont sorti un livre. Trois ne sont plus en poste: Alain Cayzac, Vikash Dhorasoo et Pauleta. Un est encore sur le terrain: Jérôme Rothen.

Quatre livres qui révèlent peu de choses, mais qui confirment que le PSG est au football ce que les frères Bogdanoff sont à la pensée rationnelle: une question éternelle, un défi entre le rêve et le trou noir.

A quelques jours des prix dans le milieu de l'édition, et quelques mois après l'affaire de la banderole, c'est une rentrée littéraire saignante au PSG. Cela mérite un décryptage littéraire et sportif.

Le plus serein Alain Cayzac

Alain Cayzac, c'est le "C" de l'agence de pub RSCG devenue propriété du groupe Havas en 1991. Entre juin 2006 et avril 2008, Cayzac a été le président du Paris-Saint-Germain. Sa présidence, c'est quasi les pires années récentes du club : l'épisode Lacombe, le fiasco Le Guen, le licenciement de Dhorasoo, la tragédie de l'après-match contre Tel-Aviv en 2006, et la banderole "anti-Ch'tis".

La victoire en Coupe de France, en 2006, se distingue à peine dans cette spirale du pire. A présent devenu conseiller et consultant pour des banques d'affaires et des entreprises, Cayzac est toujours au boulot.

"Passion impossible" est un livre où il admet ses erreurs et ne se défausse pas de la sale période que représente sa présidence, tout en mettant en évidence les événements extra-sportifs abondants lors de son passage à la présidence.

Cayzac y parle politique : homme de gauche dont la femme vote à droite et les parents étaient gaullistes, il avoue avoir très bons rapports avec Sarkozy et Delanoë. Certes, des hommes ne sont pas épargnés: Le Guen en tête (excellent entraîneur, mais à qui Cayzac avoue avoir donné trop de responsabilités: il avoue qu'il voulait en faire¿ son successeur à la tête du club), et la mésentente avec la famille Gourcuff. Ainsi que Pauleta, Yépes, Dhorasso, Goufran.

On apprendra dans le livre que Cayzac a ¿uvré, en 2006, pour que le fonds d'investissement Butler Capital Partners cède la grande majorité de ses parts du PSG, rationalisant ainsi la gestion d'un club à l'heure où les actionnaires se partagent le gâteau du foot-business.

Des quatre livres, celui-ci est le plus posé et le moins vengeur. (Voir la vidéo)

Le plus frondeur Vikash Dhorasoo

Un temps, Cayzac avait songé à Dhorasoo pour écrire sa préface (finalement, elle est signé par Yannick Noah). Dhorasoo, lui, entre en ébullition lorsqu'il entend ça:

"Vous vous rendez compte, ce type me vire du club [le 11 octobre 2006, Dhorasoo devenait le premier joueur professionnel de France à être licencié par son patron, suite à des désaccords et à des interviewes dans la presse, ndlr], et il demande une préface!

Vous imaginez, ailleurs que dans le foot, un patron qui licencie un ouvrier venir, ensuite, lui demander quelque chose?"

Si Dhorasoo a toujours été engagé, il n'a jamais été une grande gueule à la Cantona. Ni un chambreur à la Ribéry. Dhorasoo, c'est un des rares métrosexuels qui fût footballeur de très haut niveau en France.

C'est l'urbain, le moderne, le mec qui aime le livre (le jour de notre rencontre, il lisaitFajardie dans un milieu où la playstation et la voiture hyperluxe sont un code d'accès), le mec de gauche dans un univers très à droite.

Durant un Mondial 2006 où il n'a quasi pas joué, il a tourné "Substitute" avec le chanteur-réalisateur Fred Poulet. C'est avec ce même homme que Dhorasoo a écrit ce livre ping-pong: "Hors Champ".

Au départ, c'est une commande des éditions Calmann-Lévy. A l'arrivée, c'est un livre expérimental sur le mode du champ-contrechamp, où l'ancien footballeur et le musicien-réalisateur racontent leur vision de la même histoire: leur rencontre, le Mondial, la fin de carrière du joueur, ses souvenirs, son avenir.

Dhorasoo a toujours été discret, mais a également toujours été aux premiers rangs de la protestation. Parfois égoïste et bien trop impulsif, il convient de saluer la justesse de certaines de ses analyses.

Après les balles personnelles (Domenech, Coupet, etc.), c'est au trio revenu en 2005 chez les Bleus qu'il réserve la minute du lance-flammes: Thuram, Makelele et Zidane. Pour lui, même Domenech ne voulait pas de ces revenants, mais n'a pas eu le choix.

Dans "Hors Champ", Dhorasoo écrit tout haut ce que, dès 2006, le Bordelais Rio Mavuba avait sous-entendu dans une interview: le retour de ces "vieux", c'est la mort d'une génération (Mavuba, Squilacci, Dhorasoo, Dacourt...). Et c'est à ce moment que Domenech est devenu la fabrique de haine que l'on voit dorénavant.

Mercredi, Dhrasoo sera à l'affiche de "La Très Très Grande Entreprise", le nouveau film de Pierre Jolivet. Après, l'ancien footballeur s'engage dans une mission à long terme autour de l'insertion, dans le dix-huitième arrondissement de Paris, pour Bertrand Delanoë. (Voir la vidéo)

Le plus incongru Jérôme Rothen

Mais pas le plus inintéressant. Jérôme Rothen, actuel défenseur/milieu de terrain au PSG, est encore en activité. Il est même, cette saison encore, le meilleur centreur de la Ligue 1. Rothen, c'est le métrosexuel qui a toujours voulu se donner une gueule de voyou, sans l'être. "Vous n'allez pas me croire" est, ceci dit, un genre inédit en France, mais très courant en Grande-Bretagne: le livre écrit par un joueur encore en activité. That means: une mine pour les nègres littéraires.

Ici, c'est sur les pères (les entraîneurs) que le joueur règle les tirs. Tous y passent: Alain Perrin, Didier Deschamps, et Guy Lacombe (PSG). On signalera aussi la pique contre Zidane, qui insulta l'auteur de "fils de pute" lorsque celui-ci mima la douleur, au cours de l'inoubliable match retour de Ligue des Champions Monaco-Real Madrid en 2004

Une question se pose, lorsqu'on lit les livres de Cayzac et de Rothen, qui revendiquent une passion immodérée pour le club parisien: comment peut-on être "passionné" par le PSG, ce club sans âme qui représente seul la "plus belle ville du monde"?

Madrid, Manchester, Marseille, Liverpool, Buenos Aires ou Rio sont des clubs qui ont une histoire, faite de tragédies (Heysel pour les Reds, le crash de 1958 pour MU, Tapie pour l'OM) et de poétique (coupes d'Europe, George Best pour MU, Skoblar et Goethals pour l'OM).

Rien de comparable pour des clubs comme Chelsea, Lyon, Monaco, le PSG¿ éa aussi, c'est les mystères de Paris.

Anecdote: on notera que Cayzac et Rothen ont eu le même co-auteur ("écrit en collaboration avec Damien Degorre" est-il écrit: cette formule, le plus souvent, est la manière moderne d' "outer" le nègre).

Le plus "album Panini" Pedro Miguel Pauleta

Comme Cayzac, le Portugais Pedro Miguel Pauleta est parti du PSG à la fin de la saison dernière. Pour prendre sa retraite, après quatre saisons au club. C'est, certes, un des plus beaux et des meilleurs attaquants qu'aient eu le club.

L'"Aigle des Açores" détient le record de buts avec l'équipe du Portugal (47 buts) ainsi qu'avec le club parisien (109 buts). Le livre, ouvrage grand format illustré, est en fait une longue interview, par le journaliste (sur RMC) Daniel Riolo.

Lancé, l'ancien joueur retrace toute sa carrière, et balance quelques piques oubliables (Aulas, Lyon). Un livre qui n'a aucune chance pour les prix littéraires.

► Passion impossible d'Alain Cayzac - éd. du Moment - 197p., 16.50¿.

► Hors Champ de Vikash Dhorasoo et Fred Poulet - éd. Calmann-Lévy - 235p., 14.90¿.

► Vous n'allez pas me croire¿ de Jérôme Rothen - éd. Prolongations - 190p., 18.90¿

► Pauleta de Daniel Riolo - éd. Hugo&Cie - grand format - 120p., 16.95¿.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

silverdoudou Membre 625 messages
Forumeur forcené‚ 31ans
Posté(e)

vaut mieux supporter NANTES c'est moins compliqué....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

c'est pas encore sur ça :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant