Mineurs : l'alcool sur un coup de fil


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
2008061919323926_Quicklook-original.jpg

Mineurs : l'alcool sur un coup de fil


Mardi 21 octobre - 19:50

Photo d'illustration



"Livraison d'alcool à domicile de 22 heures à 6 heures (...) en 30 minutes à partir de 18 euros minimum (ouvert du mercredi au dimanche jours fériés)". La publicité pour la société Call and drink est plutôt explicite. Recevoir de l'alcool à domicile, c'est simple comme un coup de fil... Derrière les deux numéros de portable inscrits sur les tracts se cachent trois jeunes de 21, 22 et 23 ans, implantés dans le département de l'Essonne. Charles, le benjamin de la bande et "chargé de la communication", raconte que cette activité, "leur activité principale", est entièrement légale. "Nous sommes une société, nous avons les autorisations de la douane (qui autorise l'approvisionnement, le transport et la livraison d'alcool)". Soit. Ce qui n'est pas légal en revanche, c'est "de provoquer directement un mineur à la consommation (...) de boissons alcooliques" (code pénal Article 227-19). Une infraction punie de trois ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amende.

C'est précisément cette ligne rouge que Gérald Hérault, le maire socialiste de Montgeron (Essonne), reproche à Call and drink d'avoir franchie. Mardi dernier, il pousse un coup de gueule, affirme que des individus "postés aux portes" d'un lycée de la ville "ont distribué des tracts publicitaires relatifs à la livraison d'alcool à domicile". Littéralement révolté, Hérault s'emporte en lisant le tract : "Vous vous rendez compte, ils font des offres promotionnelles ! Le must du must ( sic ), c'est quand même le Pack Fun ! Vodka-Red Bull-Chipsters à 22 euros. C'est hallucinant quand on voit les dégâts causés par l'alcool chez les adolescents !". De son côté, Charles affirme connaître "le phénomène de l'alcool au volant", et sa société est en partie là pour lutter contre ce fléau, jure-t-il.



Par Charlotte Chaffanjon
Suite de l'article...
Source: lepoint.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Caller of the Storms
Invité Caller of the Storms Invités 0 message
Posté(e)

C'est très vilain les jeunes qui picolent.

Les + de 18 ans par contre c'est pas grave.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité MisterJow
Invité MisterJow Invités 0 message
Posté(e)

Faudra en profiter un maximum, hein les jeunes ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
katastrophe Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

j ai moi meme travailler pour une de ces sociétés sur paris ,ils sont sans scrupules ! mon patron m'avait fait des remarques sur le fait que je refuse de livrer une jeune femme dans etat proche du coma a 19h30! ils generent obligatoirement une clientèle alcoolique régulière dont ils ne peuvent se passer financièrement et pour ce qui est de la vente au mineurs je vous assure qu'ils se foutent eperdument de savoir l age de leurs clients ! de plus pour la plupart ils embauchent leurs employés au noir ! hé oui ce sont de petites structures qui en l'espace de trois ans ce sont multipliées sur la région parisienne , ils faut bien qu ils se partagent le gateau ce qui réduit leurs bénéfices....alors fatalement , l'ethique ils s'en foutent bien ! il faut savoir que les gens qui utilisent ce service le font generalement quand ils n ont plus rien a boire mais qu'ils sont deja dans etat d'ebriété fort avancé , en clair qu'ils veulent se finir !

gratter un peu et vous verrais que ss bien des conditions ces societés sont hors la loi sous bien des points , si seulement les pouvoirs publics faisaient leurs boulot de verification bon nombre de ces sociétés seraient dans l obligation de mettre la clé ss la porte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)

Ce qui fait mal au coeur c'est que le plus gros de la clientèle risque fort d'être composé d'alcooliques qui trouvent là un moyen supplémentaire de se fournir de l'alcool à toute heure. Je pense que les mineurs seront moins concernés parce qu'ils ont plus tendance à aller acheter de l'alcool bas prix dans les supermarchés qu'à se faire livrer à domicile.

Après, ben dans l'absolu, c'est un "service" supplémentaire...mais je pense qu'il ne serait pas assuré de la même façon selon la cible et le catalogue proposé. Il est tout aussi possible de proposer des alcools un peu plus haut de gamme pour les amateurs ou les fêtes improvisées.

Dans le fond, même si pousser à l'alcoolisation est une mauvaise chose, chacun reste responsable de lui même

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant