Le vote des femmes


Invité Bling
Invité Bling Invités 0 message
Posté(e)

comment veux-tu manipuler si tu laisses entrevoir les ficelles ?

il faut faire des sacrifices, donc oui, les femmes sont la cause de la dé-forestation mondiale :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

J'aime te l'entendre dire ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
J'entends ton discours.

Je pourrais y souscrire si je constatais une sorte d'évolution continue. Mais si tout repose sur l'environnement social, l'éducation et une sorte d'hérédité des caractères acquis, comment expliquer le relatif déclin du féminisme par rapport aux années 70 ?

Car on peut difficilement mettre sur un pied d'égalité en matière de lutte pour l'égalité des sexes la génération qui a connu le MLF et a été contemporaine de Simone Veil, Thatcher, Indira Ganhi ou Golda Meir et celle qui disserte sur le caractère "marial" d'une candidate à la présidence française et a comme souci de savoir si l'interdiction du port du voile à l'école n'est pas liberticide.

Peut-on réellement observer une lutte et donc une envie continue de la féminisation de la politique ?

Il y a moins de féministes militantes affirmées parce que sur les grands sujets, le féminisme s'est intégré à la société. Reste qu'il y a toujours des mouvements militants, de tous bords, politiques et sociaux ( Les Chiennes de Garde, les Panthère Rose, le mouvement Mix-cité, les assos LGBTH etc., plus des intellectuels divers et variés qui font avancer la pensée féministe , ou la lutte contre le sexisme plus precisemment )

Quand on débarasse un chantier, on retire d'abord ce qui est visible et ce qui est gros ... reste que la partie moins visible est toujours là et que c'est pas moins "à débarasser". Le soucis c'est que plus c'est fin plus c'est difficile à faire comprendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
juana Membre 1 211 messages
Forumeur alchimiste‚ 108ans
Posté(e)
En ce cas, pourquoi se montreraient-elles attachées au droit de vote ?

Simplement pour avoir la possibilité et surtout le droit de s'exprimer, être considérer comme une citoyenne à part entière .

Le vote électronique ne préserve pas des fraudes et risque de déboucher sur l'insincérité des scrutins

Parce que le vote papier est sûr à 100 % ? Allons allons ...

D'où mon louable souci d'éviter les gaspillages inutiles.

Encore une fois très louable mais fausse excuse ... :snif:

On m'explique justement que les femmes ne voteraient pas pour des femmes par conditionnement.

Qui ça on ??? :snif:

N'importe quoi ....j'ai dû loupé certains posts ...

Qui te dit que chaque femme ne porte pas en elle la voix de l'Eglise ?

Et qui te dit qu'elle la porte ?

Je te sens très en forme ce soir :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Nina_Gayané Membre 3 914 messages
Nina_Gayané, what is it good for ? Absolutely nothing‚ 23ans
Posté(e)
"Si les femmes, elles, sont de plus en plus nombreuses à vouloir accéder à la politique"

Prouve le. Je constate plutôt l'inverse.

Le prouver ? Evidemment je ne peut pas le prouver de manière irrévocable, n'ayant ni le temps ni l'envie d'aller questionner toutes les femmes de France pour leur demander si elles ont envies de faire de la politique. Ce que tu "constate" non plus ...

Mais comment le sais-je ? Simplement parce que je me tiens au courant Simplet :snif: Toute la nouvelle "génération" de femmes inexpérimentées au gouvernement ou pas, dont on découvre que certaines ont galéré de nombreuses années dans l'ombre de grands (et pas de grandes ... pas faute d'envie, faute de pouvoir) avant de pouvoir agir grâce à un coup médiatique/grâce à l'arrivée d'une nouvelle génération plus tolérante ... c'est pas une indication que les temps changent, que les mentalités évoluent ? la France est très en retard par rapport aux autres pays en matière d'acceptation de l'égalité homme-femme ...

En ce cas, pourquoi voter et couper des arbres pour faire des bulletins si elles préfèrent agir en douce ?

A ce jour, 24 septembre à 19h12, 22,22% des Français sont d'accord avec ma thèse. :snif:

Heu non 7 personnes pour être exacte :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
il y a toujours des mouvements militants, de tous bords, politiques et sociaux ( Les Chiennes de Garde [...])

Très féministe pour une femme de se comparer à une chienne  :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bestMuse Membre 3 056 messages
Forumeur alchimiste‚ 29ans
Posté(e)

ben je trouve ce sujet un peu...comment dire...sexiste??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Très féministe pour une femme de se comparer à une chienne :snif:

Les homos s'appellent "pédés" ou "gouines", les noirs "Negros" ... pour détourner les insultes à leur avantage. C'est devenu basique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Il y a moins de féministes militantes affirmées parce que sur les grands sujets, le féminisme s'est intégré à la société. Reste qu'il y a toujours des mouvements militants, de tous bords, politiques et sociaux ( Les Chiennes de Garde, les Panthère Rose, le mouvement Mix-cité, les assos LGBTH etc., plus des intellectuels divers et variés qui font avancer la pensée féministe , ou la lutte contre le sexisme plus precisemment )

Quand on débarasse un chantier, on retire d'abord ce qui est visible et ce qui est gros ... reste que la partie moins visible est toujours là et que c'est pas moins "à débarasser". Le soucis c'est que plus c'est fin plus c'est difficile à faire comprendre.

Je ne doute pas de manquer de subtilité pour ne pas percevoir l'essentiel.

Néanmoins, si je ne postule pas la disparition totale des mouvements féministes, je me demande si ces derniers n'ont, contrairement à ce que tu soutiens, pas perdu la majeure partie de leur influence sur la Société.

J'espère me tromper mais il me semble que l'image de la femme véhiculée aujourd'hui est en nette régression, sur le plan de l'émancipation, que celle qui était portée dans les années 70. J'en veux pour preuve sa réification (transformation en chose) très poussée en objet sexuel imposée par la pub et qui a des conséquences assez visibles sur la mode (des adolescentes de 12-13ans de plus en plus vêtues en professionnelles). Dans le même temps, un mouvement de réaction obscurantiste, de l'autre côté du balancier, fait considérer qu'il est très mode que la femme couvre ses cheveux pour ne pas exciter les hommes qui seraient incapables de se contrôler sans ça (c'est bien connu :snif: ) et accessoirement pour obéir à Dieu.

Lors de la polémique sur le voile il y a 4-5ans et malgré les propos courageux d'Elisabeth Badinter, peut-on réellement certifier que le mouvement féministe a gagné la bataille idéologique ?

Simplement pour avoir la possibilité et surtout le droit de s'exprimer, être considérer comme une citoyenne à part entière .

Parce que le vote papier est sûr à 100 % ? Allons allons ...

Encore une fois très louable mais fausse excuse ... :snif:

Qui ça on ??? :snif:

N'importe quoi ....j'ai dû loupé certains posts ...

Et qui te dit qu'elle la porte ?

Je te sens très en forme ce soir :coeur:

- Le vote papier avec urne transparente est le moins susceptible de fraude.

- A ma question sur le fait de savoir pourquoi avec un corps électoral à 50% féminin les femmes étaient aussi peu représentées, il m'a été répondu qu'on n'effaçait pas le poids des traditions en 6 décennies. Il faut donc bien qu'il y ait conditionnement.

- Les femmes ont toujours été plus assidues à l'église. Donc elles sont suspectes de n'être que la voix du Vatican par le biais du Père abbé. CQFD ! :snif:

Heu non 7 personnes pour être exacte :snif:

La rigueur des pourcentages ne ment pas, elle ! Aujourd'hui, nous en sommes à 25,81 %. On constate donc une forte augmentation des partisans de la théorie selon laquelle la politique est affaire d'hommes. :snif::coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)
La rigueur des pourcentages ne ment pas, elle ! Aujourd'hui, nous en sommes à 25,81 %. On constate donc une forte augmentation des partisans de la théorie selon laquelle la politique est affaire d'hommes. :snif::snif:

Ben, tu vois, finalement tu crois au vote électronique... :snif:

Et si les votants avaient été influencés... par leur père-abbé? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
SteCatherine Membre 1 327 messages
Femme Poulpeuse‚ 38ans
Posté(e)
Je ne doute pas de manquer de subtilité pour ne pas percevoir l'essentiel.

Néanmoins, si je ne postule pas la disparition totale des mouvements féministes, je me demande si ces derniers n'ont, contrairement à ce que tu soutiens, pas perdu la majeure partie de leur influence sur la Société.

J'espère me tromper mais il me semble que l'image de la femme véhiculée aujourd'hui est en nette régression, sur le plan de l'émancipation, que celle qui était portée dans les années 70. J'en veux pour preuve sa réification (transformation en chose) très poussée en objet sexuel imposée par la pub et qui a des conséquences assez visibles sur la mode (des adolescentes de 12-13ans de plus en plus vêtues en professionnelles). Dans le même temps, un mouvement de réaction obscurantiste, de l'autre côté du balancier, fait considérer qu'il est très mode que la femme couvre ses cheveux pour ne pas exciter les hommes qui seraient incapables de se contrôler sans ça (c'est bien connu :snif: ) et accessoirement pour obéir à Dieu.

Lors de la polémique sur le voile il y a 4-5ans et malgré les propos courageux d'Elisabeth Badinter, peut-on réellement certifier que le mouvement féministe a gagné la bataille idéologique ?

Les acquis du féminisme sont tres récents et très fragiles.

Le soucis est effectivement le fait que la population pense que "ça y est" et que , parce qu'il y a des lois, la bataille est gagnée. Les féministes passent toujours pour des hystéros ( qu'est ce qu'elles veulent encore ? elles l'ont l'égalité ! ) et pendant ce temps là , ça pousse du côté inverse.

Cela dit, il y a quand même du répondant.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)
Ce sujet concerne le vote des femmes.

De Gaulle leur avait accordé ce droit pour récompenser toutes les veuves de guerre, durement éprouvées par la vie et qui n'avaient pas le mauvais goût de voter pour des partis autres que raisonnables. Ces temps sont bien loin.

En France, leur faible présence au sein des partis et des assemblées alors qu'elles votent depuis 1946 et constituent la moitié du corps électoral ne dénotterait-il pas un désintérêt total pour la politique de leur part ?

Est-on assuré que celles qui votent ne se contentent pas de répéter ce que disent leur père ou leur mari ou le Père abbé de leur paroisse ? Dès lors, leur bulletin ne sert qu'à multiplier les votes par 2 mais pour un résultat final identique.

En ce cas, leur retirer le droit de vote ne contribuerait-il pas à des économies de papier ?

Le pêché originel a bien démontré que celle qui avait de l'influence dans la famille, c'était la femme... :snif:

C'est de sa faute si l'homme (irresponsable?) a croqué la pomme, donc c'est elle qui a le pouvoir de décision au sein du couple.

Il est donc normal qu'elle ait le droit de vote.

Et comme tout ce qui arrive est de la faute de la femme.

Il serait même normal qu'on retire le droit de vote aux hommes. Ca ferait des économies de papier.

"C'est alors qu'intervient le maléfique serpent tentateur. Il dit à la femme qu'en mangeant les fruits de l'arbre de vie, elle deviendra l'égale de Dieu (Gn III, 4-5). Elle mange le fruit et le tend à l'homme. L'innocence est perdue : ils prennent conscience de leur nudité et se cachent à l'appel de Dieu (Gn III, 6-8). Après interrogatoire des suspects, Dieu punit les trois protagonistes (Gn III, 9 - 19). Le serpent, d'abord, la femme, ensuite (" J'augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur, et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi "), et l'homme enfin (" C'est à la sueur de ton visage que tu mangeras du pain, jusqu'à ce que tu retournes dans la terre, d'où tu as été pris; car tu es poussière, et tu retourneras dans la poussière ")".

ext_eve.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité michaelaro
Invité michaelaro Invités 0 message
Posté(e)

la question posée par Simplicius est très orientée et historiquement très intéressante : si avec Olympe de GOUGES et sa Déclaration universelle des droits de la femme et de la citoyenne puis avec les suffragettes à la fin du 19ème la question du droit de vote des femmes (Hubertine AUCLERT en 1876) et leur éligibilité se posait déjà (rappelons Jeanne DEROIN et son exclusion à la candidature aux élections législatives), il y eut une résurgence à la fin de la Première Guerre mondiale ; en effet, les femmes ont pris une telle place dans la sciété que certains politiques ont mis le débat sur le tapis. Au passage la commune de Paris en 1871 a esquissé une libéralisation...

Il est interessant de constater que les partis de la droite républicaine et catholique ainsi que les partis de la gauche progressiste avaient des arguments propres mais à la fois très proche dans leur mode de raisonnement : pour les partis de droite, il était hors de question de donner le droit de vote aux femmes des ouvriers car elles risquaient de voter à gauche comme leur mari! Pour les partis de gauche, il en était hors de question car les femmes risquaient de voter à droite par souci de suivre le mari bourgeois et la sainte parole du clergé séculier ou du confesseur dynastique... Si la chambre des députés fut pour l'émancipation politique des femmes, le Sénat bloqua tout

Bref rien de nouveau sous le soleil...les femmes votent comme tous les citoyens de ce pays en leur âme et conscience et surtout en toute liberté...j'y crois fermement, sinon en quoi devrions-nous croire???????? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Les élections européennes approchant à grands pas, la question redevient d'actualité.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

L'absention serait-elle aussi massive si le scruitin s'effectuait au suffrage censitaire masculin ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ocytocine Membre+ 17 768 messages
Forumeur alchimiste‚ 45ans
Posté(e)

Probablement. Les gens votent pour ce qui les concerne: plus c'est loin, plus ils s'en fichent. Donc l'abstention des européennes ne sera pas spécialement sexuée, mais géographique.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

La législation communautaire est pourtant très loin d'être anodine dans la vie quotidienne.

De plus, l'argument géographique est contestable. Les présidentielles ont une meilleure participation que les cantonnales.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité goldored
Invité goldored Invités 0 message
Posté(e)

si seulement mon mari avait un avis éclairé sur la question.

je m'en remettrai volontiers à lui.

malheureusement il s'y entend encore moins que moi et je suis obligée de me taper tout le sale boulot :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Contrairement à 2007, les deux grands candidats à l'élection présidentielle sont tous deux masculins. L'engagement des femmes en politique reste toujours minoritaire et superficiel.

Ma question devient donc, de nouveau, pleinement d'actualité.

Ne faudrait-il pas, ne serait-ce que par souci d'économiser le papier utile à la confection des bulletins de vote, supprimer le vote des femmes ?

  • Like 1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gardiane Membre 1 068 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

Je serais d'avis de créer un radar à con pour supprimer leur droit de vote aussi.

Dans le genre sujet trollesque on fait pas mieux

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant