Faut-il supprimer la prison ?

Faut-il supprimer la prison ?   65 membres ont voté

  1. 1. Faut-il supprimer la prison ?

    • Oui, sous toutes ses formes
      8
    • Oui, à l'exception des peines de réclusion de plus de 10 ans
      7
    • Oui, à l'exception des peines de moins de 10 ans
      2
    • Oui, à l'exception des peines de moins de 2 ans
      3
    • Oui, à l'exception de la préventive avant le jugement
      7
    • Non, il faut conserver intact le système actuel
      46

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Okis Membre 61 messages
Forumeur en herbe‚ 39ans
Posté(e)
Mais le but de la prison est-il vraiment de punir ? N'est-ce pas plutôt de protéger des déviants qui peuvent nuir à la société ?

Et dans le cas où le rôle de la prison serait effectivement de punir, peut-on considérer qu'elle remplit correctement son rôle ?

Bizzarement moi je l'interprète pas comme ça. Pour moi une prison c'est un endroi où un homme (ou une femme ^^ ) qui a fait un ebêtise doit prendre conscience de son geste et donc assumer ce qu'il a fait. C'est en quelque sorte une "punition".

Mais ton raisonnement n'est pas mauvais du tout aussi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

AGM Membre 5 933 messages
Le loup dans la bergerie.‚ 30ans
Posté(e)

Le but d'une prison est, de nos jours, plus de parqué tous ceux qui ont enfrain la loi dans un environnement malsain, melting pop de la criminalité. Elle sert a protégé la société de personnes jugé dangereuses pour les pires et indésirables pour les plus dociles.

Son but devrait de punir des crimes par une privation de liberté, mais maintenant elle sert de dépotoir ou son jeté cote a cote voleur d'autoradio et triple homicides. On parque, sans réfléchir, sans comprendre, et advienne qui pourra.

Ont devrait réservé la prison ferme pour les crimes graves et les travaux forcé pour les crimes léger et délits.

Mais j'ai envie de dire, nos prison sont a l'image de notre société.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:snif: tu as l'air de savoir de quoi tu parles....

La psychiatrie n'est pas encore mon domaine :snif:

j'imagines que tu fais une généralité, considère tous les détenus comme des psychopates récidivistes ou pédophiles....

je considère tous les condamnés comme des indésirables momentanés voir à vie.

oui et comme tu l'écris plus bas, personne n'est infaillible.

donc le jour ou franchira la ligne, puisque tu n'es pas parfait non plus, tu subiras la même chose.

adviendra ce qu'il arrivera, seul l'histoire répondra à cette question

tu ne te soucis pas de ceux qui prennent 6 mois pour 100g de shiit

ne me parle pas de stupéfiants c'est de la saloperie et ceux qui en font le trafic ne méritent aucune compassion

100g de shiit...pour toi c'est un traffic, pour d'autre leur conso de quelques mois, voir un achat groupé à plusieurs.

Bien que le code pénal prévoit et réprime la détention et l'usage de stupéfiant il est bien rare que la justice prononce des peines de prison ferme

alors que son voisin de cellule à prit 15jrs mois pour avoir détourné 100 M d'¿, mis 1000 personnes au chomage et leur famille dans la galère en se barrant avec la caisse, etc...

faut s'en prendre au législateur, mais ceux là aussi ne méritent pas ma compassion

je ne crache pas sur eux, car effectivement l'erreur est humaine, je donnais cet exemple par comparaison au fait que tu généralise.

ne pas oublier que la plupart du temps il existe la caution qui permet à ceux qui en ont les moyens de sortir de prison

ceux qui sont relâchés au bout de 7 ans, parce que finalement les tests ADN incriminent qq d'autre et qu'ils n'ont plus d'éamis, de famille, de boulot et que leur nom et image est sâlie à jamais dans les esprits.

La recherche ADN est récent et ce genre de mésaventure devrait s'estomper.

Nul n'est infaillible

Oui, enfin pas si récente que ça et je craint que les erreurs judiciaires ne s'estompent pas pour autant.

Bon je vais pas te faire un pavé se serait inutile donc je vais faire au plus court. pour que les test ADN donnent leur pleine mesure il a fallu alimenter le fichier et ce fichier ne s'est pas fait en un seul jour.

J'imagine aussi que pour toi, les prisons françaises sont des hôtels 2 étoiles avec maxi 2 détenus par cellule et que l'hygiène et l'intégrité des matons y est irréprochable, et que le racket, viol et autre tortures psychologiques et physiques n'existent que dans les séries américaines qque tu as vues à la télé...

Tu devrais prendre ton bâton de pèlerin, aller dans les écoles et prêcher cette bonne parole

Ce monde là existe à l'extérieur j'y peux rien s'il est reproduit mais je pense que laisser du lest permet à la cocote de ne pas exploser

J'ai compris que tu mettais tous les détenus dans le même "sac" qu'ils aient volé un steack pour se nourrir, braquer des banques pdt 10 ans ou séquester et violer des enfants. Donc pour toi, il est logique de renforcer leur haine pdt leur emprisonnement, ça leur permet aussi d'apprendre pleins de chose pour leur sortie....

Je dis que le fautif doit expier sa faute. Que la justice prononce les peines en fonction de l'incrimination commise et de la personnalité de l'auteur. Qu'ils ont la possibilité de travailler, de se replonger dans les études... et qu'ils leur appartiennent à eux de faire en sorte que leur détention se passe bien

Je suis impatient de lire tes arguments pour développer la phrase que tu as écrite... :snif:

voilà c'est du rapide et du concis

Idem, au fait...le mot intolérance, tu ne l'appliques qu'aux autres ou aussi à toi même ?

et le mot tolérance tu l'applique à qui ?

Simplicius a dit

En quoi exclure temporairement préserve réellement la Société ? Quel intérêt si la prison est incapable de réhabiliter ?

Emprisonner à vie en ce cas ? Cela a-t-il le moindre sens ?

La prison est une peine qui a fait la démonstration de son échec complet.

ce n'est pas à la prison de réhabiliter, c'est à l'individu d'en faire la démarche je dirais de faire rédemption, d'expier sa faute (tiens j'ai l'impression de faire une homélie)

la prison préserve la quiétude. c'est avéré et prouvé, ne me demande pas de citer des sources, la seule que j'ai c'est que j'ai passé un été tranquille du fait que la plupart des pommes pourries étaient à l'ombre là où je réside.

La prison n'est pas un échec, c'est le comportement de l'individu qui est un échec

Bah non justement, ça les calme pas.

parceque la prison ne remplit pas son rôle de privation de liberté.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
En effet pour ceux vraiment irrécupérables, les meurtriers multi-récidivistes, les serial killers, ce genre de gentlemen, la peine de mort serait applicable.

Condamner à mort un sérial killer est une erreur monumentale!

Ces individus sont de précieux cas d'étude scientifique.

Bon allez je vais remettre le couvercle

Alors comme le souligne certain si c'est une question de gestion, faut être radical, on ressort la guillotine

Si c'est une question humaine, condamnons radicalement et durement la moindre entorse aux lois, pour ne pas donner un goût de reviens-y.

Les avertissements, les rappels à la loi, les TIG, les sursis, les contôles judiciaires, les plaidés, coupables, les suivis éducatifs et j'en passe sont tout un arsenal que ne respecte pas de nombreuses personnes alors quand la justice décide d'en envoyer un en prison, il a été assez avertit comme ça, pas de sentiment, fallait y penser avant.

Faut renforcer la peine privative de prison à l'intérieur même

:snif::snif::snif:

Je tiens à souligner le fait que trop d'affaires passent en rappel à la loi ou en classement sans suite.

C'est insulter le travail de tous les fonctionnaires travaillant d'arrache-pied au profit de la Justice.

Ne parlons pas du cas des mineurs, ces multi-récivistes qui profitent allègrement des tortueux rouages du système pour s'en sortir avec une petite convocation judiciaire ne donnant rien, à part la liberté de perpétuer leurs méfaits autant que faire se peut, sitôt sortis du Tribunal.

Je trouve le système carcéral japonais assez intéressant : l'oisiveté y est interdite.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Simplicius a dit

ce n'est pas à la prison de réhabiliter, c'est à l'individu d'en faire la démarche je dirais de faire rédemption, d'expier sa faute (tiens j'ai l'impression de faire une homélie)

la prison préserve la quiétude. c'est avéré et prouvé, ne me demande pas de citer des sources, la seule que j'ai c'est que j'ai passé un été tranquille du fait que la plupart des pommes pourries étaient à l'ombre là où je réside.

La prison n'est pas un échec, c'est le comportement de l'individu qui est un échec

parceque la prison ne remplit pas son rôle de privation de liberté.

Si la prison ne sert qu'à priver de liberté, si cette privation n'est pas qu'un simple moyen mais un but en soi, des condamnations successives et/ou longues s'apparentent donc à une sorte de bannissement presque à vie de la Société.

Si l'on postule que des êtres ne sont bons qu'à être bannis et qu'on ne leur donne aucune possibilité réelle de s'amender (la prison corrompt encore plus, elle n'est pas sans effet sur la santé psychique au bout d'un cetain temps, les employeurs ne se précipient pas pour embaucher quelqu'un qui a fait 15ans...), cela veut dire qu'on substitue à la peine de mort qui a le mérite de la cohérence une sorte de mort civile (comme il en existait jusque sous le IInd Empire) mais non assumée.

La Société, par la prison, se contente de parquer des espèces de fantômes dont elle ne sait voire ne veut que faire. Drôle de logique !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Si la prison ne sert qu'à priver de liberté, si cette privation n'est pas qu'un simple moyen mais un but en soi, des condamnations successives et/ou longues s'apparentent donc à une sorte de bannissement presque à vie de la Société.

Si l'on postule que des êtres ne sont bons qu'à être bannis et qu'on ne leur donne aucune possibilité réelle de s'amender (la prison corrompt encore plus, elle n'est pas sans effet sur la santé psychique au bout d'un cetain temps, les employeurs ne se précipient pas pour embaucher quelqu'un qui a fait 15ans...), cela veut dire qu'on substitue à la peine de mort qui a le mérite de la cohérence une sorte de mort civile (comme il en existait jusque sous le IInd Empire) mais non assumée.

La Société, par la prison, se contente de parquer des espèces de fantômes dont elle ne sait voire ne veut que faire. Drôle de logique !

Je vois où tu veux en venir

Dit tout de suite qu'il serait préférable de ressortir la guillotine et de ré-instaurer les travaux forcés ce qui ne serait pas un mal.

CQFD simplicius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

A mon sens, la peine de mort est la seule peine logique pour ceux qui ne sont absolument pas réinsérables (ceux dont je parlais plus haut).

En revanche, pour ceux qui se situent sur une échelle plus basse du crime, la réinsertion par les travaux d'intérêt général, permettant non seulement de rendre service à la Société mais d'acquérir des compétences, me parait une solution beaucoup plus pertinente que la prison. Un condamné verrait sa liberté de mouvement encadrée certes mais continuerait de vivre chez lui et d'avoir une vie presque normale en dehors de ces travaux afin de l'inciter à s'amender et à expérimenter des activités plus raisonnables que ses anciens méfaits.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
A mon sens, la peine de mort est la seule peine logique pour ceux qui ne sont absolument pas réinsérables (ceux dont je parlais plus haut).

En revanche, pour ceux qui se situent sur une échelle plus basse du crime, la réinsertion par les travaux d'intérêt général, permettant non seulement de rendre service à la Société mais d'acquérir des compétences, me parait une solution beaucoup plus pertinente que la prison. Un condamné verrait sa liberté de mouvement encadrée certes mais continuerait de vivre chez lui et d'avoir une vie presque normale en dehors de ces travaux afin de l'inciter à s'amender et à expérimenter des activités plus raisonnables que ses anciens méfaits.

pathétique l'ANPE à trouvé une nouvelle filière, faite vous condamner nous vous assurons un travail

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Selon toi ma solution est donc pathétique. Soit ! :snif:

Je l'estime néanmoins préférable à un système grotesque qui, mettant en contact dans un lieu fermé le petit loubard occasionnel avec des hors la loi endurcis (car le distingo maison d'arrêt/centrale de détention est purement mythique) contamine le premier et ne règle en rien le problème des seconds. Vu le taux de récidive des prisonniers, je suis stupéfait que certains considèrent encore la prison comme efficace.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Glorfindel Membre 493 messages
Forumeur survitaminé‚ 32ans
Posté(e)
A mon sens, la peine de mort est la seule peine logique pour ceux qui ne sont absolument pas réinsérables (ceux dont je parlais plus haut).

En revanche, pour ceux qui se situent sur une échelle plus basse du crime, la réinsertion par les travaux d'intérêt général, permettant non seulement de rendre service à la Société mais d'acquérir des compétences, me parait une solution beaucoup plus pertinente que la prison. Un condamné verrait sa liberté de mouvement encadrée certes mais continuerait de vivre chez lui et d'avoir une vie presque normale en dehors de ces travaux afin de l'inciter à s'amender et à expérimenter des activités plus raisonnables que ses anciens méfaits.

Question : si tu condamnes un voleur entre 15 et 30 jours de TIG (peine appliquée de nos jours), combien en mettras tu pour un braqueur? tueur? traffiquant? Et, en imaginant naïvement qu'il les fera, crois tu qu'un employeur embauchera une personne qui a fait autant de TIG? Ils s'adapteront au système, ils ne prennent pas les ancien taulards de 15ans, ils ne prendront pas les personnes ayant été condamné à une peine lourde en TIG...Les TIG sont bons pour les contraventions les plus "graves" (de 5ième classe) et pour les petits délits.. La prison ne remplit pas son rôle car les détenus jouissent de libertés et d'une certaine dose de confort qu'ils ne devraient certainement pas avoir...Il faut que la prison fasse peur, pour que personne ait envie d'y séjourner..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Glorfindel, ta question est intéressante, pour moi la réponse est simple : ils n'auront pas le choix.

Bizzarement moi je l'interprète pas comme ça. Pour moi une prison c'est un endroi où un homme (ou une femme ^^ ) qui a fait un ebêtise doit prendre conscience de son geste et donc assumer ce qu'il a fait. C'est en quelque sorte une "punition".

Mais ton raisonnement n'est pas mauvais du tout aussi.

Bah dis donc c'est très efficace comme systeme ! D'ailleurs la récidive est un point de détail de l'histoire dans ce pays !  :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Question : si tu condamnes un voleur entre 15 et 30 jours de TIG (peine appliquée de nos jours), combien en mettras tu pour un braqueur? tueur? traffiquant? Et, en imaginant naïvement qu'il les fera, crois tu qu'un employeur embauchera une personne qui a fait autant de TIG? Ils s'adapteront au système, ils ne prennent pas les ancien taulards de 15ans, ils ne prendront pas les personnes ayant été condamné à une peine lourde en TIG...Les TIG sont bons pour les contraventions les plus "graves" (de 5ième classe) et pour les petits délits.. La prison ne remplit pas son rôle car les détenus jouissent de libertés et d'une certaine dose de confort qu'ils ne devraient certainement pas avoir...Il faut que la prison fasse peur, pour que personne ait envie d'y séjourner..

La durée de la réinsertion serait évidemment proportionnelle à l'atteinte à la Société perpetrée par le condamné. On peut envisager des travaux d'intérêt général durant plusieurs années. Mais ces travaux, en eux mêmes, n'auraient rien d'anecdotiques ou d'inutiles. Ils répondraient à un besoin réel de l'Etat et conduiraient à une formation professionnelle incitant très fortement le condamné à acquérir le goût du travail et de l'effort en général. Ils méneraient donc vers une responsabilisation de l'individu. Car si je considère que la Société n'est jamais responsable d'un chemin criminel qui ressort de décisions (et faiblesses) personnelles, il revient en revanche à l'Etat de guider.

Quant à la non embauche postérieure à une condamnation, ce problème peut se résoudre par l'instauration d'un principe d'incommunicabilité absolue du casier judiciaire. Seul l'accès quelques fonctions éminemment régaliennes (la magistrature par exemple) nécessiteraient la fourniture du casier. Les crimes les plus graves empêcheraient ce même accès, sauf amnistie bien sûr.

Ainsi, les employeurs ne sauraient rien des condamnations. Et ce d'autant plus que les TIG n'apparaitraient pas comme tels sur un CV puisqu'ils répondraient à des métiers parfaitement normaux. Si quelqu'un a travaillé 5 ans comme agent des eaux et forêts, agent de la voirie ou jardinier au parc de Versailles, pourquoi serait-il suspecté par un employeur ?

Un criminel est condamné par la Justice. Une fois sa peine accomplie, il n'a pas à l'être par les individus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

A mettre en parallèle avec l'abaissement de l'âge de la responsabilité pénale.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Toopil Membre 396 messages
Forumeur survitaminé‚ 33ans
Posté(e)

Supprimer la prison c'est comme supprimer la guerre! ça n'arrivera malheureusement jamais!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)

En fait, Simplicius, tu proposes de remplacer les peines de prison... par une formation et un emploi garanti, avec pour seule contrainte un petit bracelet localisateur et/ou l'obligation de pointer...

Si ce système peut effectivement tenir la route pour les délits commis à répétition par des délinquants juvéniles qui occupent leurs journées comme ils peuvent, il devient complètement aberrant lorsque l'on parle de crimes, surtout s'ils sont commis par des adultes d'âge mûr, parfaitement conscients de leurs actes et ayant déjà un emploi...

Où est la dissuasion ? tu vas me dire, le système n'est pas efficace puisqu'il y a, malgré tout, des criminels... Mais sans la menace que représente la prison, la situation ne serait-elle pas pire ? Comment obliger des personnes à respecter les lois, qui sont avant tout là pour garantir la sécurité et l'ordre pulique, si aucune sanction véritable ne tombe lorsqu'elles sont enfreintes ?

Et puis je n'aime pas beaucoup l'idée (c'est un euphémisme) que l'un des jardiniers du parc que fréquente ma petite soeur puisse être un pédophile reconnu comme tel en train de purger tranquillement sa "peine"...

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
beruix Membre 396 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

je n'est pas voé car la prison reste l'un des meilleurs moyen pour lutter contre les hors la loi. Elle exclue les criminelles etc de la société et c'est en cela que je la trouve utile.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
En fait, Simplicius, tu proposes de remplacer les peines de prison... par une formation et un emploi garanti, avec pour seule contrainte un petit bracelet localisateur et/ou l'obligation de pointer...

Si ce système peut effectivement tenir la route pour les délits commis à répétition par des délinquants juvéniles qui occupent leurs journées comme ils peuvent, il devient complètement aberrant lorsque l'on parle de crimes, surtout s'ils sont commis par des adultes d'âge mûr, parfaitement conscients de leurs actes et ayant déjà un emploi...

Où est la dissuasion ? tu vas me dire, le système n'est pas efficace puisqu'il y a, malgré tout, des criminels... Mais sans la menace que représente la prison, la situation ne serait-elle pas pire ? Comment obliger des personnes à respecter les lois, qui sont avant tout là pour garantir la sécurité et l'ordre pulique, si aucune sanction véritable ne tombe lorsqu'elles sont enfreintes ?

Et puis je n'aime pas beaucoup l'idée (c'est un euphémisme) que l'un des jardiniers du parc que fréquente ma petite soeur puisse être un pédophile reconnu comme tel en train de purger tranquillement sa "peine"...

Selon moi, la prison n'aide aucunement à la réhabilitation. C'est pourquoi je propose de distinguer 2 types de condamnés en requalifiant certaines infractions aujourd'hui prévues par le code pénal.

- Les irrécupérables, ceux qui ont commis des crimes suffisamment graves pour prouver leur inadaptabilité complète à la Société (serial killers, assassins par plaisir, criminels contre l'humanité, tortionnaires d'enfants...) et qui ne risqueront jamais d'être réellement réinsérés verraient comme possibilité soit l'acquittement (s'ils sont reconnus innocents) soit la peine de mort puisqu'il n'y a nulle rédemption possible pour eux.

- les récupérables, auteurs de délits ou de "crimes" déqualifiés en délits (homicide involontaire par exemple) seraient condamnés à des peines visant à la réinsertion.

La prison a-t-elle jamais réhabilité ou servi de dissuasion ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
libertus Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je suis pour la suppression de la prison, c'est un système d'un autre âge.

Après, je sais pas s'il faut directement relâcher dans la nature les criminels. Je pense plutôt qu'il faut une peine adaptée à chacun :

- 40 % des personnes en prison souffrent de troubles psychiatriques et seules un pour cent d'entre elles sont suivies et traitées : pathétique.

- Enormément de gens se retrouvent en prison pour s'être fait prendre avec du cannabis : complètement délirant

Il faut des peines adaptées à chacun mais avant tout une sérieuse politique de suivi et de réinsertion. Ce qui nécessite naturellement des investissements.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
Selon moi, la prison n'aide aucunement à la réhabilitation. C'est pourquoi je propose de distinguer 2 types de condamnés en requalifiant certaines infractions aujourd'hui prévues par le code pénal.

- Les irrécupérables, ceux qui ont commis des crimes suffisamment graves pour prouver leur inadaptabilité complète à la Société (serial killers, assassins par plaisir, criminels contre l'humanité, tortionnaires d'enfants...) et qui ne risqueront jamais d'être réellement réinsérés verraient comme possibilité soit l'acquittement (s'ils sont reconnus innocents) soit la peine de mort puisqu'il n'y a nulle rédemption possible pour eux.

- les récupérables, auteurs de délits ou de "crimes" déqualifiés en délits (homicide involontaire par exemple) seraient condamnés à des peines visant à la réinsertion.

La prison a-t-elle jamais réhabilité ou servi de dissuasion ?

Un homme, très amoureux de sa femme, découvre qu'elle le trompe et la tue, ainsi que son amant.

Cet individu n'est pas un serial killer, pas un assassin sadique, n'a pas commis de crime contre l'Humanité, n'est pas un tortionnaire d'enfants. Il a commis un crime passionnel, et ne commettra sans doute plus jamais d'autre meurtre. Il n'est pas un danger pour la société, puisqu'il n'a plus aucune raison de s'en prendre à qui que ce soit, et qu'il n'est pas malade.

Ce type a en outre un emploi stable, utile.

Alors quoi ? on le laisse continuer à mener sa vie, comme ça, en lui demandant juste de faire quelques heures supplémentaires gratuites ?

Non, il a tué, il doit être puni. Ne pas le faire reviendrait à cautionner, et ainsi encourager, ce genre de conduite.

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Cet homme a prouvé qu'il était suffisamment instable pour que sa jalousie maladive le pousse au meurtre. Il est susceptible de recommencer : il mérite la mort. Ma liste initiale posait des exemples et n'était pas limitative. :smile2:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant