MartinL

Membre
  • Compteur de contenus

    74
  • Inscription

  • Dernière visite

4 abonnés

À propos de MartinL

  • Rang
    Forumeur en herbe
  • Date de naissance 23/07/1986

Informations Personnelles

  • Sexe
    Homme
  • Pays
  • Lieu

Visiteurs récents du profil

7 815 visualisations du profil
  1. L' infériorité des femmes selon DARWIN .

    selon les athées les prophétes non plus. Mais ce sont bien les croyants qui essaient de justifier les actes douteux de leurs prophètes par le contexte historique, "oubliant" ainsi que la morale divine sensée les guider se veut absolue. Et on ne peut que réagir à cette hypocrisie.
  2. L' infériorité des femmes selon DARWIN .

    Sauf que Darwin n'est pas supposé avoir été inspiré par un ami-parent-juge invisible à la pseudo-morale intemporelle...
  3. quand j'etait athée

    Non. Etre athée signifie simplement ne pas croire en Dieu, parce qu'il n'y a aucune raison de le faire. C'est une attitude par défaut; je changerai d'avis le jour où on m'apportera la preuve objective de son existence; mais pour l'instant cette preuve n'existe pas, sinon Dieu ne relèverait plus de la Foi, mais du savoir scientifique. En attendant, je ne vois pas pourquoi lui accorder plus d'importance qu'à la licorne invisible, inaudible et intangible, ou à la théière de Russell - qui sont exactement dans la même situation, à savoir que leur existence, comme leur inexistence, n'a jamais été démontrée. On pourrait éventuellement me qualifier d'agnostique, dans la mesure où je laisse la porte entr'ouverte. D'accord, mais alors je suis également agnostique vis-à-vis des fées qui vivent à l'abri des regards et des oreilles, quelque part au fond des jardins. Après tout, personne ne m'a jamais prouvé qu'elles n'étaient qu'un produit de l'imagination; et on ne sait jamais...
  4. moi non plus suis plus très souvent là mais ca fait plaisir ton ptit coucou merci et bon tout à toi aussi

  5. athéisme

    Amusant... Mais je n'ai jamais entendu un seul scientifique affirmer que le hasard avait tout fait pour expliquer l'apparition de la vie et sa diversité. Pour en revenir au sujet: Il n'y a pas plus de raison de croire en Dieu qu'en la licorne invisible, inaudible et intangible. Le faire remarquer n'a rien d'insultant, du moins objectivement.
  6. Dieu

    C'est juste qu'on ne doit pas avoir la même définition du mot "preuve"...
  7. Dieu

    J'ai quand même pris le temps de lire avant de poster... :smile2: Et puis, faut-il obtenir ton autorisation pour pouvoir intervenir ? Si c'est le cas, je suis sincèrement désolé: je n'avais pas vu cet article de la chartre. Amusant pour quelqu'un qui me reproche de juger... Mais tu connais sans doute personnellement chacun des athées de cette planète, leur vie, leurs engagements, pour te permettre cette affirmation...
  8. 'Been a long time since !

    Juste un petit mot pour te saluer, parce que ça faisait longtemps que je n'étais pas passé sur ForumFr. Bonne journée !

  9. Dieu

    Très belle démonstration... Tu m'as convaincu. Il n'y a rien de "pertinent" dans tes affirmations gratuites, en tout cas. Il n'y a pas plus de raison de croire en Dieu qu'en la licorne invisible, inaudible et intangible, ou en la théière de Russell. Trop généreux...
  10. EXISTENCE DU CREATEUR , preuve

    :smile2: Démonstration claire ? Non, raisonnement qui manque cruellement de rigueur. Pourquoi t'opposer des arguments ? Juste pour t'embêter, c'est évident... Affrmation complètement subjective. Idem. Recherche de vérité rendue difficile par sa tendance à voir des preuves dans ce qui n'est qu'interprétation personnelle... D'abord, les lois physiques sont issues d'un travail humain, elles ne régissent pas l'Univers. Elles s'efforcent de le décrire, de le schématiser, pour tenter: - d'en prévoir l'évolution; - d'en maîtriser les éléments, que se soit dans un but médical, commercial, ou militaire... Ensuite, on peut très bien admettre l'intervention du seul hasard : la probabilité qu'il engendre un univers "viable" de par ses propriétés était sans doute extrêmement faible, mais elle n'était pas nulle. D'ailleurs, il existe peut-être, parallèlement à notre ciel, une multitude d'univers avortés parce qu'incapables de se développer, et ainsi de générer la vie. Mais seule la possibilité qui nous a permis d'exister nous est visible, d'où une impression faussée de "volonté" créatrice. Etrange extrapolation ... Sous l'effet du rayonnement solaire, de certaines molécules, ou par dysfonctionnement de la machinerie cellulaire, des mutations se produisent dans le code génétique des êtres vivants: - certaines confèrent un avantage sélectif, dans un milieu donné, à l'individu qui en est porteur; tant que l'environnement reste stable, celui-ci a plus de chance de survivre, donc de se reproduire; la mutation persiste et se répand dans les nouvelles générations. - certaines sont neutres; l'environnement ne favorise pas particulièrement l'individu qui en est porteur; elles se maintiennent, se répandent ou disparaissent; si elles se maintiennent, elles engendrent de la diversité. - certaines sont défavorables, dans un milieu donné; l'individu qui en est porteur a moins de chance de survivre, donc de se reproduire; la mutation finit par disparaître (sauf dans certains cas, par exemple s'il s'agit d'une mutation ne s'exprimant qu'à l'état homozygote). Ce sont les circonstances qui déterminent quelles modifications du code génétique sont bénéfiques, indifférentes ou néfastes, et orientent ainsi l'évolution. L' adaptation des êtres à leur environnement n'a besoin d'aucune volonté pour se produire.
  11. C'est également un plaisir pour moi :P

    A la prochaine sur le forum ^^

  12. Un plaisir d'échanger avec toi ! Passe une bonne semaine. Amicalement.

  13. Pour ou contre l'avortement

    Ah, j'ai fini par t'avoir... C'est le problème... Non, pas forcément. Comme Mystiwa, et comme toi apparemment, je considère qu'à partir du moment où émerge une conscience, la vie en croissance dans l'utérus d'une femme devient réellement humaine, et que l'on ne peut plus, moralement parlant, y toucher (sauf bien sûr si poursuivre la grossesse met en danger la vie de la mère). Avant cette date fatidique, le fait d'avorter ne me choque nullement. Mais je ne la connais pas, comme tu le soulignais si bien tout à l'heure :smile2: . Je ne sais donc pas si c'est elle qui définit: -le moment à partir duquel l'embryon devient foetus; -la limite à partir de laquelle l'IVG n'est plus autorisée. En réalité, elle n'a peut-être rien à voir avec ces 2 échéances. Quoiqu'il en soit, je suis donc incapable de me prononcer quant à la légitimité du délai de 14 semaines d'aménorrhée fixé par la loi française: est-il adapté ? trop long ? trop court ?
  14. Pour ou contre l'avortement

    Sauf qu'une équipe est chargée de contrôler ce qui est écrit sur Wikipédia, en vérifiant la fiabilité de la source et en s'informant sur le sujet pour détecter d'éventuelles erreurs. Une définition incorrecte, pour un sujet important du moins, ne restera pas en ligne. De sorte que le site est beaucoup plus fiable que ce que la plupart des gens pensent. Tu reconnais donc que la définition que tu proposes est toute personnelle, que tu l'as inventée; en aucun cas tu ne t'es renseignée au préalable... Je te propose une autre source, qui te conviendra peut-être mieux: voici ce que dit le Petit Larousse illustré, version 2006, à propos de la conscience: Si tu n'es toujours pas convaincue, rien ne t'empêche d'ouvrir un dictionnaire de ton côté... Pour la 3e fois dans ce topic: le délai légal pour la pratique d'une IVG est de 14 semaines d'aménorrhée; dans l'espèce humaine, on parle de foetus à partir de la 12e semaine d'aménorrhée incluse. Je ne sais pas si la conscience apparaît au début de cette 12e semaine; mais je tenais à préciser les choses à nouveau.
  15. Pour ou contre l'avortement

    Voici la définition que donne Wikipédia de la conscience: La conscience apparaît ici comme étant liée aux perceptions, et non à la communication.