La Russie promet de retirer ses troupes de Géorgie


Wild VIP 3 879 messages
Lonesome Cowboy‚ 32ans
Posté(e)
h_4_ill_1086462_694524.jpg

La Russie promet de retirer ses troupes de Géorgie dans la journée


Vendredi 22 Août - 10:03

Une colonne de blindés russes s'est retirée jeudi matin du centre de la Géorgie pour rejoindre le territoire russe, mouvement présenté par Moscou comme le début d'un repli sur les positions antérieures au conflit.



Le retrait de toutes les forces russes sera achevé vendredi 22 août, a affirmé jeudi soir le ministre russe de la défense, Anatoli Serdioukov, cité par l'agence Interfax. Seul un contingent des soldats russes faisant partie des forces de maintien de la paix restera dans une zone tampon autour de l'Ossétie du Sud, a précisé le ministre. Selon le chef de la diplomatie russe Sergueï Lavrov, cinq cents soldats russes pourraient être maintenus dans huit postes de cette zone.

Les promesses russes en laissent plus d'un sceptique. Un porte-parole de la Maison Blanche s'est ainsi plaint jeudi : "le retrait ne se fait pas vite, si toutefois il a commencé". Le président géorgien Mikheïl Saakachvili a quant à lui affirmé n'avoir toujours pas constaté de retrait significatif des forces russes. "Ils ne donnent aucun signe de vouloir renoncer au contrôle" d'une partie de la Géorgie, a-t-il dit lors d'une conférence de presse à Tbilissi. "On a l'impression que le mot 'retrait' est compris de façon différente selon les pays."

OTAN. Après l'annonce par la Russie de sa décision de suspendre toute coopération militaire avec l'OTAN, la Maison Blanche a réagi. "Je ne peux pas imaginer, dans les circonstances actuelles, que nous nous engagions dans une coopération militaire avec les Russes tant que la situation en Géorgie n'est pas résolue", a déclaré à la presse le porte-parole de la Maison Blanche, Gordon Johndroe, de Crawford au Texas, où le président américain George W. Bush passe ses vacances. Quelques instants auparavant, le département d'Etat américain avait jugé "regrettable" la décision de la Russie de suspendre sa coopération militaire avec l'OTAN.

Le président américain George Bush s'est entretenu jeudi par téléphone avec son homologue géorgien Mikheïl Saakashvili. "Le président Bush a dit que les Etats-Unis voulaient que la Russie soit en conformité avec l'accord [prévoyant] le retrait de ses troupes et une fin de leur état de siège en Géorgie", a expliqué M. Johndroe. "Les Russes prennent des décisions qui ne sont pas conformes à [leur] engagement de faire partie d'une Europe au complet, libre et en paix. Nous espérons que c'est une attitude qu'ils n'ont pas choisi d'adopter définitivement", a-t-il encore indiqué.


Suite de l'article...
Source: Le Monde

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Cependant, avant d'opérer ce retrait, la Russie s'attelle à régler un détail infime : définir géographiquement la Géorgie. Elle vient de nous apprendre que l'Ossétie du Sud et l'Abkhazie c'était autre chose. Et l'Adjarie ? :snif:

Modifié par Simplicius

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Les Ossétes ont signé un papier comme quoi ils acceptaient des bases militaires russes sur leur sol , ça leur évitera de subir des représailles des georgiens , c'est ue bonne chose .

Leur but est de retrouver l'unité ossétie du sud et du nord , ce qui ma foi , est trés compréhensible.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant