postez des passages de livres que avez lu et qui vous ont touché


cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

:snif: *(parce que je suis la premiere et la derniere , je suis la vénérée et la méprisée , je suis la prostitué et la sainte , je suis l'épouse et la vierge ,je suis la mere et la fille , je suis les bras de ma mere ,je suis la stérile et mes enfants sont innombrable ,je suis la bien mariée et la célibataire , je suis celle qui donne le jour et celle qui n'a jamais procréé , je suis la consolation des douleurs de l'enfetement , je suis l'épouse et l'époux , et c'est mon homme qui ma créée , JE SUIS LA MERE DE MON PERE , JE SUIS LA SOEUR DE MON MARI , ET IL EST MON FILS REJETé , RESPECTEZ MOI TOUJOURS CAR JE SUIS LA SCANDALEUSE ET LA MAGNIFIQUE)* ;)

c'est un livre que je viens de finir de lire de PAULO COELHO : ( ONZE MINUTE )

j'ai adoré ce passage dans ce livre

j'ai beaucoup aimais

donc a vous de postez les passages de livres que vous avez aimez

et de me dire ce que vous pensez du passage que je viens de postez

:snif:

*(un temps pour naître et un temps pour mourir ; un temps pour planter et un temps pour arracher le plant , un temps pour tuer et un temps pour guerir , un temps pour détruire et un temps pour bâtir , un temps pour pleurer et un temps pour rire ;un temps pour gémir et un temps pour danse , un temps pour jetter des pierres et un temps pour en ramasser , un temps pour s'étreindre et un temps pour se séparer , un temps pour chercher et un temps pour perdre , un temps pour garder et un temps pour jeter , un temps pou déchirer et un temps pour coudre , un temps pour se taire et un temps pour parler , un temps pour aimer et un temps pour aimer et un temps pour haîr , un temps pour la guerre et un temps pour la paix)*

c'est un passage du même livre

Modifié par cheval_noir

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

puceau Membre 4 484 messages
Allez à Jactaès ou vers Saint Gétorix,c'est beau!‚ 72ans
Posté(e)

"J'ai un faible pour les mal rasés tendres"

Virginie Efira dans Closer n°141 .

:snif: :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

arretez ! soyez serieux S.V.P

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
:snif:

*(un temps pour naître et un temps pour mourir ; un temps pour planter et un temps pour arracher le plant , un temps pour tuer et un temps pour guérir , un temps pour détruire et un temps pour bâtir , un temps pour pleurer et un temps pour rire ;un temps pour gémir et un temps pour danse , un temps pour jeter des pierres et un temps pour en ramasser , un temps pour s'étreindre et un temps pour se séparer , un temps pour chercher et un temps pour perdre , un temps pour garder et un temps pour jeter , un temps pou déchirer et un temps pour coudre , un temps pour se taire et un temps pour parler , un temps pour aimer et un temps pour aimer et un temps pour haïr , un temps pour la guerre et un temps pour la paix)*

Oui comme la mer, le flux et le reflux!

Avec son va et vient...la vie en faite!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Maniou
Invité Maniou Invités 0 message
Posté(e)

Cette nuit, j'ai relu Antigone. :snif:

"Comprendre... Vous n'avez que ce mot là dans la bouche, tous, depuis que je suis toute petite. Il fallait comprendre qu'on ne peut pas toucher à l'eau, à la belle eau fuyante et froide parce que cela mouille les dalles, à la terre parce que cela tache les robes. Il fallait comprendre qu'on ne doit pas manger tout à la fois, donner tout ce qu'on a dans ses poches au mendiant qu'on rencontre, courir, courir dans le vent jusqu'à ce qu'on tombe par terre et boire quand on a chaud et se baigner quand il est trop tôt ou trop tard, mais pas juste quand on en a envie! Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre. Je comprendrai quand je serai vieille.Si je deviens vieille. Pas maintenant."

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Très bien Antigone ! :snif:

" La route obscure est en pente, c'est pour ça qu'il est si facile de la suivre."

Serge Brussolo, "La route obscure".

J'aime bien la philosophie plein de vécu que distille ce mec dans ses romans apparemment grand public !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

merciiiiiiiiiii

je suis trés heureux que vous preniez ce sujet au serieux

j'adore vos postes

merci encors merci

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)

Une oeuvre qui m'a beaucoup touchée :

La Vie sexuelle de Catherine M. (Catherine Millet, 2001) : Extrait

" Jusqu'à ce que naisse l'idée de ce livre, je n'ai jamais trop réfléchi sur ma sexualité. J'étais toutefois consciente d'avoir eu des rapports multiples de façon précoce, ce qui est peu coutumier, surtout pour les filles, en tout cas dans le milieu qui était le mien. J'ai cessé d'être vierge à l'âge de dix-huit ans - ce qui n'est pas spécialement tôt - mais j'ai partouzé pour la première fois dans les semaines qui ont suivi ma défloration. "

:snif:

:snif:;)

Modifié par Chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

en effet c'est trés jolie chapacha

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Cette nuit, j'ai relu Antigone. :snif:

"Comprendre... Vous n'avez que ce mot là dans la bouche, tous, depuis que je suis toute petite. Il fallait comprendre qu'on ne peut pas toucher à l'eau, à la belle eau fuyante et froide parce que cela mouille les dalles, à la terre parce que cela tache les robes. Il fallait comprendre qu'on ne doit pas manger tout à la fois, donner tout ce qu'on a dans ses poches au mendiant qu'on rencontre, courir, courir dans le vent jusqu'à ce qu'on tombe par terre et boire quand on a chaud et se baigner quand il est trop tôt ou trop tard, mais pas juste quand on en a envie! Comprendre. Toujours comprendre. Moi, je ne veux pas comprendre. Je comprendrai quand je serai vieille.Si je deviens vieille. Pas maintenant."

J'adore ;)

Une oeuvre qui m'a beaucoup touchée :

La Vie sexuelle de Catherine M. (Catherine Millet, 2001) : Extrait

" Jusqu'à ce que naisse l'idée de ce livre, je n'ai jamais trop réfléchi sur ma sexualité. J'étais toutefois consciente d'avoir eu des rapports multiples de façon précoce, ce qui est peu coutumier, surtout pour les filles, en tout cas dans le milieu qui était le mien. J'ai cessé d'être vierge à l'âge de dix-huit ans - ce qui n'est pas spécialement tôt - mais j'ai partouzé pour la première fois dans les semaines qui ont suivi ma défloration. "

:snif:

:o;)

J'adore également :o Excellentes lectures Chapacha :o

en effet c'est trés jolie chapacha

N'est-ce pas? :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

"Nous voici encore seuls. Tout est si lent, si lourd, si triste... Bientôt je serai vieux et ça sera enfin fini. Il est venu tant de monde dans ma chambre. Ils ont dit des choses. Ils ne m'ont pas dit grand chose. Ils sont partis. Ils ont devenus vieux, misérables et lents chacun dans un coin du monde.

Hier à huit heures, madame Bérange, la concièrge, est morte. Une grande tempête s'élève de la nuit. Tout en haut, où nous sommes, la maison tremble. C'était une douce et gentille fidèle amie. Demain on l'enterre rue des Saules. Elle était vraiment vieille, tout au bout de la vieillesse. Je lui ai dit dès le premier jour quand elle a toussé : "Ne vous allongez pas surtout !... Restez assise dans votre lit !" Je me méfiais. Et puis voilà... Et puis tant pis.

Je n'ai pas toujours pratiqué la médecine, cette merde. Je vais leur écrire qu'elle est morte madame Bérange à ceux qui m'ont connu, qui l'ont connue. Où sont-ils ?

Je voudrais que la tempête fasse encore bien plus de boucan, que les toits s'écroulent, que le printemps ne revienne plus, que notre maison disparaisse.

Elle savait madame Bérange que tous les chagrins viennent dans les lettres. Je ne sais plus à qui écrire... Tous ces gens sont loin... Ils ont changé d'âme pour mieux trahir, mieux oublier, parler toujours d'autre chose...

Vieille madame Bérange, son chien qui louche on le prendra, on l'emmènera..."

Dédicace à Vyvyan.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
zou Membre 1 message
Baby Forumeur‚
Posté(e)

" j ai vecu seul sans personne avec qui parler veritablement jusqu a une panne d avion dans le dessert du sahara ...........

on ne voit bien qu avec le coeur l essentiel est invisible pour les yeux c es le temp qu on a perdu pour avoir des amis qu on a des amies .

c est du livre du petit prince

ca peut parraitre debile mais vraiment j l adort bcp depuis que je suis tout petit je le lis jusqu a ce jour et a chaque fois je comprend quelque chose de nouveau que jamais au paravant j l ai remarquer :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

:snif: ( j'ai découvert dans quel but un homme paie pour la compagnie

d'une femme : il veut être heureux

il ne paie pas mille francs uniquement pour avoir un orgasme, il veut

être heureux, moi aussi je le veux , tout le monde le veut, et personne n'y parvient. qu'ai-je à perdre si je décide de me transformer quelque temps en.... le mot est difficile a penser et à écrire ... mais allons ... qu'ai-je a perdre si je décide d'être une prostituée quelque temps ?

l'honneur . la dignité. le respect de moi même . a bien y réfléchir , je n'ai jamais eu aucune de ces trois choses , je n'ai pas demander a naître , je n'ai pas reussi a me faire aimer , j'ai toujours pris les mauvaise décisions _ maintenant je laisse la vie décidé pour moi ) :o

;) éxtrait du live : onze minutes

merci pour vos postes j'adore :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
initials.bb Membre 24 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Extrait de On ne badine pas avec l'amour, d'Alfred de Musset

" Tous les hommes sont menteurs, inconstants, faux, bavards, hypocrites, orgueilleux et lâches, méprisables et sensuels ; toutes les femmes sont perfides, artificieuses, vaniteuses, curieuses et dépravées ; le monde n'est qu'un égout sans fond où les phoques les plus informes rampent et se tordent sur des montagnes de fange ; mais s'il y a au monde une chose sainte et sublime, c'est l'union de deux de ces êtres si imparfaits et si affreux."

Sublime !

Super idée ton sujet !

Modifié par initials.bb

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheval_noir Membre 141 messages
Forumeur inspiré‚ 37ans
Posté(e)

merci initial.bb

et j'adore ton poste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Jack london.

"martin eden"

Extrait :

"J'apprends à parler, balbutia-t-il. J'ai l'impression d'avoir tant de choses à dire. Trop de choses. Je n'arrive pas à exprimer ce que j'éprouve vraiment. Parfois, il me semble que le monde entier a élu domicile en moi et me demande d'être son porte-parole. Je ressens... ah, comment décrire ça? j'en ressens toute la grandeur mais, dès que j'ouvre la bouche, je bredouille comme un bambin. C'est une tâche ardue de transmuer la sensation en langage, écrit ou parlé et de la transmettre sans l'affadir au lecteur ou à l'auditeur. Voyez, j'enfouis mon visage dans l'herbe et les senteurs qui emplissent mes narines me communiquent des milliers d'images et de pensées. C'est l'odeur de l'univers que je respire. J'en sais les chansons et les rires, les joies et les peines, les combats et la mort. Je voudrais pouvoir dépeindre, pour vous et pour le monde, les visions que fait naître en moi l'odeur de l'herbe. Mais comment faire? Ma langue est ligotée. La preuve : malgré tous mes efforts, je n'arrive pas à vous faire ressentir ce que je ressens en ce moment. Tout au plus vous en ai-je donné une petite idée. Je suis un bègue dévoré du désir de parler. Bah! - il leva les mains au ciel en signe d'impuissance. A quoi bon? C'est impossible! incompréhensible! incommunicable!"

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant