especes nuisibles: poisson chat et perche soleil

especes nuisibles: poisson chat et perche soleil   11 membres ont voté

  1. 1. avez vous deja peché un poisson chat?

    • oui
      9
    • non
      2
    • ne sais pas
      0
  2. 2. avez vous deja peché une perche soleil

    • oui
      8
    • non
      3
    • ne sais pas
      0
  3. 3. saviez vous que ces deux especes etaient nuisible?

    • oui
      8
    • non
      3
  4. 4. appliquez vous la reglementation avec ces deux especes?

    • non, je les remets a l eau
      2
    • oui, je les tue a chaque fois
      5
    • parfois seulement
      4

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.


Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

Le Poisson-chat (Ameiurus melas) est une espèce de poissons de la famille des Ictaluridae.

180px-Channelcat.jpg

Poisson-ChatLa dénomination de poisson-chat (catfish) couvre de nombreuses espèces caractérisées par la présence de barbillons autour de la bouche dont 2500 à 3000 espèces ou dénominations différentes de Siluriformes d'eaux douces, saumâtres et salées, incluant par exemple Mudfish, Hemibagrus, tre catfish, tra catfish, basa catfish, appartenant aux Ictaluridae ou Pangasiidae. Pangasius hypophthalmus et (basa catfish ) sont élevés dans le fleuve Mékong.

poisson_chat_imagelarge.jpg

Le poisson-chat (Ameiurus melas) vit dans les eaux calmes des cours d'eau ou dans les étangs. Poisson sans écailles, il mesure en moyenne de 15 à 20 cm et pèse entre 100 et 300 grammes. Il dévore tout ce que les autres poissons ne mangent pas (même les ¿ufs des autres poissons).

Le poisson-chat est une espèce d'eau calme. Sa reproduction a lieu au printemps lorsque la température de l'eau atteint 18°C environ. La reproduction se déroule sur un nid préparé par le couple géniteur, la ponte est ensuite protégée et entretenue par le mâle. Cette protection se poursuit après l'éclosion, les alevins restant groupés en boule caractéristique pendant plusieurs semaines. C'est une espèce omnivore et vorace.

Très résistant, il peut vivre très longtemps hors de l'eau par rapport aux autres poissons. Il est interdit de le relâcher et de le transporter vivant.

Originaire de l'Amérique du Nord, le poisson-chat a été introduit en France en 1871. Les premiers individus sont réputés s'être échappés du Muséum vers la Seine toute proche en empruntant le réseau des égouts (Lavauden, 1905). Après cette épisode cette espèce fut "oubliée" et ce n'est qu'au début du siècle que sa dispersion s'est épandue : En 1901 introduction dans des étangs en Loire-Atlantique (Labarletrier, 1901), en 1904 des déversements ont eu lieu dans la Seine et la Dordogne (Pion-Gaud et Lavauden, 1904). Son introduction a même été favorisée par les sociétés de pêche dans les secteurs les plus pollués (Lavollée, 1906). En 1951, Vivier montre que le poisson-chat a colonisé l'ensemble du réseau hydrographique, cette espèce ayant peu de prédateurs. Ce n'est que récemment (Spillmann, 1967) que l'identité de cette espèce n'a été déterminée avec précision. Cette espèce est considérée comme susceptible de provoquer des déséquilibres biologiques sans qu'aucun argument ne confirme cet aspect particulier de son comportement (Boêt, 1981). Encore largement répandu le poisson-chat semble cependant en régression du fait de la pollution.

Sa pêche se pratique à la ligne flottante, à la plombée et au cordeau. L'esche reposant au fond est constituée d'un ver de terre moyen ou tronçonné sur hameçon de 8. Touche très franche. Le poisson-chat s'attaque également aux vifs des lignes à brochet. Attention, manier ce poisson avec attention, il peut occasionner des piqûres douloureuses.

Un vieux mythe japonais raconte qu'un poisson-chat géant du nom de Namazu, dormant dans les profondeurs de l'océan Pacifique, serait à l'origine des tremblements de terre qui frappent le Japon. Ils ont d'ailleurs fait l'objet d'une étude sur leurs comportements anormaux à l'approche des séismes. En effet, d'ordinaire calmes, les poissons-chats deviennent très agités avant les grands cataclysmes. Leur réceptivité aux stimulations électriques et aux vibrations en seraient la cause.

Je me dois d ajouter que sa chair est absolument délicieuse et que les plus gros sujets peuvent aisément etre consomés, attention toutefois aux épines tres piquantes et aux risques d infection liés a une piqure.

Le poisson chat n ayant pas d écailles mais une peaux tres dure il est conseillé de le dépecer avant cuisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

Le crapet-soleil ou perche soleil est un poisson potamodrome originaire du nord-est de l'Amérique du Nord (du Nouveau Brunswick à la Californi du sud) qui a été largement introduit ailleurs y compris en Amérique, où son impact écologique est néfaste.

800px-Lepomis_gibbosus_01.jpg

La crapet soleil est un poisson de forme discoïde, la bouche est petite, oblique vers le haut. La nageoire dorsale est composée de deux parties continues. L'opercule est recouvert d'écailles et se termine par une pointe molle. La couleur du poisson est souvent très vive à dominante bleu et vert sur le dos, les flancs étant jaunes orangé. L'extrémité de l'opercule présente, chez les mâles, une tache rouge écarlate, elle est souvent plus terne ou même absente chez les femelles.

La croissance est variable suivant les conditions du milieu. En France, ces poissons dépassent rarement 15 cm, et il semble que les tailles maximales augmentent suivant un gradient nord-sud (sujet de plus de 20 cm dans le Bas-Rhône).

  1. Longueur du mâle : 40 cm (En France plutôt 20 cm maximum).
  2. Poids maximum connu : 630 g.

Il se nourrit de vers, de crustacés, d'insectes et parfois de petits poissons et d'autres vertébrés ainsi que d'¿ufs de poisson.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
meloudidounou Membre+ 13 089 messages
Indiscernablement perceptible‚ 32ans
Posté(e)

Oh il est plutot bien coloré le second poisson.

Le premier avec ses moustaches beaucoup moins :snif:

Pas cool le perche soleil mange les mecs de son espèce...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Sylvio Membre 1 236 messages
TARZAN ‚ 29ans
Posté(e)

Le poisson chat c'est super bon! je ne savais pas que c'était nuisible, merci du renseignement ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
Je me dois d ajouter que sa chair est absolument délicieuse et que les plus gros sujets peuvent aisément etre consomés, attention toutefois aux épines tres piquantes et aux risques d infection liés a une piqure.

Une piqure de poisson chat, ça gonfle, ça gonfle et ça devient noir :snif: A éviter :snif:

Pas cool le perche soleil mange les mecs de son espèce...

Hum... Le poisson chat aussi, le brochet, la perche, le sandre, le silure, le chevesne et tant d'autres ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Schussa Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)

J'aime pas les poissons-chats :snif: .

En général ils viennent mordre à ma ligne quand je suis tranquillement en train de pêcher le gardon.

Et là, c'est presque tout un art pour l'attraper et le tenir pour éviter de se piquer et lui enlever l'hameçon.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
La Haine Membre+ 18 949 messages
N'a pas la haine, la distribue - Avocat du diable‚ 29ans
Posté(e)
J'aime pas les poissons-chats :snif: .

En général ils viennent mordre à ma ligne quand je suis tranquillement en train de pêcher le gardon.

Et là, c'est presque tout un art pour l'attraper et le tenir pour éviter de se piquer et lui enlever l'hameçon.

Toujours prendre des chiffons assez épais à la pêche, ne serait-ce que pour s'essuyer les mains après avoir décroché un poisson... Mais aussi dans ces cas-là pour tenir normalement le poisson-chat.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Schussa Membre 100 messages
Forumeur inspiré‚ 32ans
Posté(e)
Toujours prendre des chiffons assez épais à la pêche, ne serait-ce que pour s'essuyer les mains après avoir décroché un poisson... Mais aussi dans ces cas-là pour tenir normalement le poisson-chat.

T'inquiète pas, j'ai toujours des chiffons avec moi à la pêche. J'aime pas avoir les mains gluantes lol :snif: .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité nostressssss
Invité nostressssss Invités 0 message
Posté(e)

cela dit les poissons chats sont une plaie ... je connais des rivieres ou une plombée au vers ne dure pas plus de 60s avant d avoir un poisson chat au bout ... j ai fais des bourriches de 80 a 100 poissons chat en une soirée a 3 cannes ... meme la peche du sandre a fond au vif amene sont lot de poisson chat quoique au vif a fond ils sont en général plus gros ... j en ai meme pris aux leures souples ... ^^

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant