Qui veut des fraises espagnoles ?


Chlorae Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

PAR Claude-Marie Vadrot - Politis jeudi 12 avril 2007

"D'ici à la mi-juin, la France aura importé d'Espagne plus de 83 000 tonnes de fraises. Enfin, si on peut appeler «fraises» ces gros trucs rouges, encore verts près de la queue car cueillis avant d'être mûrs.

Si le seul problème posé par ces fruits était leur fadeur, après tout, seuls les consommateurs piégés pourraient se plaindre d'avoir acheté un produit qui se brade actuellement entre deux et trois euros le kilo sur les marchés et dans les grandes surfaces, après avoir parcouru 1 500 km en camion. é dix tonnes en moyenne par véhicule, ils sont 16 000 par an à faire un parcours valant son pesant de fraises en CO2 et autres gaz d'échappement. Car la quasi-totalité de ces fruits poussent dans le sud de l'Andalousie, sur les limites du parc national de Doñana, près du delta du Guadalquivir, l'une des plus fabuleuses réserves d'oiseaux migrateurs et nicheurs d'Europe.

Il aura fallu qu'une équipe d'enquêteurs du WWF-France s'intéresse à la marée montante de cette fraise hors saison pour que soit révélée l'aberration écologique de cette production qui étouffe la fraise française (dont une partie, d'ailleurs, ne pousse pas dans de meilleures conditions écologiques). Ce qu'ont découvert les envoyés spéciaux du WWF, et que confirment les écologistes espagnols, illustre la mondialisation bon marché.

Cette agriculture couvre près de six mille hectares, dont une bonne centaine empiètent déjà en toute illégalité (tolérée) sur le parc national. Officiellement, 60% de ces cultures seulement sont autorisées; les autres sont des extensions «sauvages» sur lesquelles le pouvoir régional ferme les yeux en dépit des protestations des écologistes.

Les fraisiers destinés à cette production, bien qu'il s'agisse d'une plante vivace productive plusieurs années, sont détruits chaque année. Pour donner des fraises hors saison, les plants produits in vitro sont placés en plein été dans des frigos qui simulent l'hiver, pour avancer leur production. é l'automne, la terre sableuse est nettoyée et stérilisée, et la microfaune détruite avec du bromure de méthyl et de la chloropicrine. Le premier est un poison violent interdit par le protocole de Montréal sur les gaz attaquant la couche d'ozone, signé en 1987 (dernier délai en 2005); le second, composé de chlore et d'ammoniaque, est aussi un poison dangereux: il bloque les alvéoles pulmonaires.

Qui s'en soucie? La plupart des producteurs de fraises andalouses emploient une main-d'oeuvre marocaine, des saisonniers ou des sans-papiers sous-payés et logés dans des conditions précaires, qui se réchauffent le soir en brûlant les résidus des serres en plastique recouvrant les fraisiers au coeur de l'hiver. Un écologiste de la région raconte l'explosion de maladies pulmonaires et d'affections de la peau.

Les plants poussent sur un plastique noir et reçoivent une irrigation qui transporte des engrais, des pesticides et des fongicides. Les cultures sont alimentées en eau par des forages dont la moitié ont été installés de façon illégale. Ce qui transforme en savane sèche une partie de cette région d'Andalousie, entraîne l'exode des oiseaux migrateurs et la disparition des derniers lynx pardel, petits carnivores dont il ne reste plus qu'une trentaine dans la région, leur seule nourriture, les lapins, étant en voie de disparition. Comme la forêt, dont 2 000 hectares ont été rasés pour faire place aux fraisiers.

La saison est terminée au début du mois de juin. Les cinq mille tonnes de plastique sont soit emportées par le vent, soit enfouies n'importe où, soit brûlées sur place.

Et les ouvriers agricoles sont priés de retourner chez eux ou de s'exiler ailleurs en Espagne. Remarquez: ils ont le droit de se faire soigner à leurs frais au cas ou les produits nocifs qu'ils ont respiré... La production et l'exportation de la fraise espagnole, l'essentiel étant vendu dès avant la fin de l'hiver et jusqu'en avril, représente ce qu'il y a de moins durable comme agriculture, et bouleverse ce qui demeure dans l'esprit du public comme notion de saison. Quand la région sera ravagée et la production trop onéreuse, elle sera transférée au Maroc, où les industriels espagnols de la fraise commencent à s'installer. Avant de venir de Chine, d'où sont déjà importées des pommes encore plus traitées que les pommes françaises..."

Alors, qui en veut ?? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité lastiko
Invité lastiko Invités 0 message
Posté(e)

ca m'empechera pas d'en manger avec de la bonne chantilly,dsl...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
V4Vendetta Membre 433 messages
Forumeur survitaminé‚ 38ans
Posté(e)

Tres bien expliquer.. :snif: C est grave ce qu ils font a leur ouvrier et répugnant. :snif: Non merci je vais mangée des fraises du quebec.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheribibi Membre 777 messages
Forumeur accro‚ 46ans
Posté(e)
Tres bien expliquer.. ;) C est grave ce qu ils font a leur ouvrier et répugnant. :snif: Non merci je vais mangée des fraises du quebec.

j avais vu un reportage il ya quelques temps sur m6 . et bien moi je mangerais les fraises de mon jardin :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Voltaire disait : "il faut cultiver son jardin" !

Merci pour l'info , quand je verrais des fraises espagnoles je penserai à ce post .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Premier responsable :

1208888337_ME-Leclerc.jpg

(L'homme qui veut vendre du prix, quelle que soit la merde)

Cet exposé approche de la vérité, incontestable, il a au moins l'avantage de ne pas exagérer.

Si un jour chacun pouvait avoir idée pourquoi un produit est un peu plus cher qu'un autre, il se donnerait la peine de cibler ses achats, en achetant moins bien sûr, mais pour une qualité supérieure et sans mourrir de faim.

Les fraises espagnoles, comme les tomates ou autres fruits rapportent des sommes collossales à ceux qui les produisent et les vendent car elles pourraient se vendre encore beaucoup moins cher, mais les prises de bénéfices se font à tous les niveaux. Le prix de revient des produits français est tel que les produits marocains et espagnols peuvent se permettre de se vendre avec des marges très juteuses.

L'espagne va devant de très gros problèmes de gestion d'eeau douce. Les captages en sous-sol ont atteint des niveaux de nappe où arrive maintenant l'eau salée. D'où les unités de dessallement qui émergent ici et là, et le plus souvent de façon anarchique, en Espagne.

La production française va au devant de très gros problèmes dus aux besoins en énergie pour le chauffage.

J'ai devant moi un dossier des produits phyto et molécules autorisées en Espagne, Portugal et Maroc...ça fait peur. J'esssaie de trouver un lien permettant de diffuser ses listes mais c'est pas facile.

Je puis déjà vous des matières actives interdites et non utilisées en France depuis plus de 20 ans et qui font peur, et pourtant utilisées dans ces pays-là qui importent chez nous des fruits et légumes traités par ces produits : Parathion Méthyle, Atrazine, simazine, Heptenophos, ...ximoxanyl...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chlorae Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Je suis tout à fait d'accord avec toi Yves-1902. D'ailleurs, je ne mets presque plus les pieds dans une grande surface et je m'en porte bien mieux.

Je ne sais pas comment l'Espagne va s'en sortir avec ses problèmes d'eau, d'autant plus que je n'ai pas l'impression qu'elle se rende bien compte de la situation (sans doute aveuglée par l'argent), étant donné que l'Aragon projette de construire un gigantesque parc de jeux, au milieu d'un desert ou presque (Lien), à l'heure où Barcelone veut importer de l'eau de Marseille...

Pour les produits "phytosanitaires" tout ça m'a l'air bien intéressant, j'essaierai de regarder ce que sont ces molécules quand j'aurai le temps... Encore de bonnes nouvelles à l'horizon je sens.

Malheureusement les fraises espagnoles sont une abérration parmi bien d'autres que vous avez signalées. Le problème c'est qu'on n'imagine pas toutes ces horreurs.. alors je suis ravie de vous faire partager cet article qui m'a interpelée.. On devrait indiquer ce genre de trucs sur les étiquettes "main d'oeuvre sous traitée, produit avec des pesticides dangereux, non respectueux de l'environnement".. Enfin, c'est pas pour demain...

La moralité de tout ça : Cultivons notre jardin, comme l'a rappelé St Thomas :snif:

----------------------------------------------------------------------

Pour yves-1902, J'habite dans le béton et déteste

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Anouka
Invité Anouka Invités 0 message
Posté(e)

Je connaissais cette situation, c'est proprement scandaleux. Il vaut parfois mieux manger ce dont on connaît la provenance et le mode de production.

Vive les garriguettes !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chat38 Membre 316 messages
Forumeur survitaminé‚
Posté(e)

Ce qui me fait rire les lois europeene ne s'appliquent pas partout,chaque pays a garder ce qui les avantagent,on nous surtaxe au nom de l'ecologie,mais on ferme les yeux sur les tonnes de fuels que les camions espagnoles consomment pour transporter ces fraises hautement empoisonne(ils font pareil pour les tomates meme mode de prod et de transport)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Faites un tour messieurs madames dans le sud pour voir comment fonctionne l'agriculture, et n'oublier pas de crier " INSPECTION DU TRAVAIL " histoire de rire un bon coup !!!!!, faites un tour dans les usines alimentaire pour voir comment sont concotzer vos conserves !!!!!!

Apres on en discutera des methodes des autres pays !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chlorae Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

ah, voici une réaction type..

Pourquoi à chaque fois que l'on met le doigt sur un problème, il faut que quelqu'un dise "avant de s'indigner pour ça, il faudrait d'abord réagir pour ci". Il faudrait qu'on énumère tous les problèmes à chaque fois qu'on en pointe un ? On est pas couché, malheureusement :snif:

Quand on se bat pour le respect des animaux (en particulier pour les espèces menacées), il faut tout de suite que des gens viennent dire "ce serait plus utile de mettre son énergie sur les droits de l'homme" etc etc.

Eh bien non, on vit sur une planète globalisée, où tout est lié. Où en seront les droits de l'homme sur une Terre ravagée ?

Au même titre, j'estime qu'on a le droit de pointer du doigt la production de ces fraises sans parler du sud de la France ou des usines alimentaires françaises, puisque nous français (ou autre), en tant que consommateurs, pouvons faire pression sur cette exploitation. Alors certes, c'est surement pas glorieux en France non plus, mais on vit sur une planète, où les agissements des hommes à l'autre bout du monde ont des conséquences partout. Chaque combat a son utilité, même s'il concerne une autre partie du globe, car on ne vit pas dans un pays, mais sur Terre. La nature ne connaît pas la notion de pays.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Parce que pointé du doigt un autres pays est tres simple a faire, par contre chez soit c'est different !!! car tu peut vraiment agir ( il est la probleme entre pointé du doigt et agir, il y'a un monde !!!!!! )

J'en connait des discussions, grand debat, autour d'un café !!!!!! c'est fun, c'est la classe !!!! mais ca reste du vent !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chlorae Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Et alors ? Que sais tu de moi ou des gens sur ce forum ?

Je ne vais pas raconter ma vie ici, mais j'agis. Je fais ce que je peux, à mon échelle. J'informe, je boycott, je manifeste, je fais des dons, je suis bénévole pour des animations, pour de l'écovolontariat...

Alors ne méprise pas quelqu'un qui pointe du doigt un problème via un forum d'internet. Parce que d'une part tu ne le connais pas, et d'autre part, même s'il n'agit pas, si son poste a permis à un lecteur (même qu'un seul) de devenir conscient de ce problème et qu'il agit en conséquence (à savoir ici, ne plus acheter de fraises d'origine espagnole ou marocaine etc et/ou informer son entourage proche), et bien ce poste a été utile.

Alors bien sûr il y a des problèmes en France. Mais faut encore les connaître, et si quelqu'un postait l'un de ses problèmes, j'en serai la première ravie, pour encore agir en conséquence, pour être conscient, pour s'engager ou pour consommer responsable. Plutôt que de dénigrer les postes des autres sur des problèmes étrangers, tu peux aussi faire part de tes connaissances..

Les discussions autour d'un café, je connais aussi.. C'est pas pour autant qu'il faut voir tout en noir et mettre tout le monde dans le même panier. :snif:

Modifié par Chlorae

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
sousene Membre 2 092 messages
Awaarrrreee‚ 39ans
Posté(e)

Alors Bon courage !!!!!!!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Maki Membre+ 10 092 messages
Maki Sard... Tsar... euh Star ! ‚ 25ans
Posté(e)

Avis du public : :snif: OK CORRAL ;)

Sans dec' ! Manquerait plus qu'elle soit génétiquement modifiés et ont aurait eu la totale...

yves, un défenseur féroce du "président du pouvoirs d'achat", s'attaquant à un patron qui cherche le profit en faisant consommer les français, c'est quand même bien drôle. :o:snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chlorae Membre 139 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

Merci Sousene, y en a besoin... ;):snif::snif:

Thetatsumaki, il se peut que ça arrive un jour, il me semble que l'Espagne est le plus gros producteur d'OGM en Europe... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant