Changer l'école

Qu'en pensez-vous ?   25 membres ont voté

  1. 1. Qu'en pensez-vous ?

    • J'adhère à ces idées.
      5
    • Bof
      8
    • Je suis contre cela.
      12

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

L'école d'aujourd'hui n'est malheureusement plus adaptée pour notre époque actuelle, nous le constatons chaque jour dans les résultats scolaires qui baissent, les mauvais comportements de plus en plus fréquents, les professeurs n'exerçant pas leur métier par vocation, bref, il faut absolument repenser tout ce système.

Je vais vous transmettre mes idées :

Notre école actuelle doit être supprimée à partir du collège, l'école primaire ne doit subir que quelques changements, car elle compose l'essentiel de l'éducation des jeunes enfants.

En ce qui concerne l'école primaire :

Je ne pense pas qu'il faille faire beaucoup de changements pour l'école primaire, qui est assez adaptée mis à part que l'anglais devrait être une matière enseignée dès la classe de CE2 (autrement dit, dès que l'élève aura

acquis certaines bases en langue française), et devra être de l'ordre de 1h à 2h par semaine, jusqu'à la fin

de la classe de CM2.

En ce qui concerne le collège :

Le collège se doit d'être supprimé, car il prend les enfants à la mauvaise période et les contraint à suivre

des enseignements de plus en plus difficiles et généralisés, et souvent, ce qu'ils apprennent se révèle peu

utile pour leur avenir.

C'est le moment où ils se construisent, grandissent, découvrent la vie, il faut impérativement supprimer le

collège.

Le collège serait remplacé par des cours d'entreprise (ces cours ne devraient pas excéder deux heures

par semaine) afin de découvrir l'entreprise et les différents emplois existants, cela informerait les enfants,

et leur permettrait de découvrir certaines vocations. Ils effectueront des activités pratiques (au lieu de

passer leurs journées assis sur une chaise, ce qui finit par devenir lassant) comme des cours écrits. Dans

ces cours seraient expliquer le rôle, le fonctionnement, ainsi que ce que fait l'entreprise sélectionnée (son

activité). Il y aurait aussi des cours de français, pour maintenir le niveau des élèves dans leur langue :

Dans ces cours, l'apprentissage de l'orthographe (pour se faire, des cours de français seraient réservés à

de la lecture ainsi qu'à des dictées) et du vocabulaire seraient une priorité. Les cours de français ne

devraient pas excéder trois heures par semaine. Les élèves pourront aussi, s'ils le désirent, apprendre

une langue étrangère. Mais cela ne dépend que de leur choix, je pense que l'apprentissage d'une langue

étrangère ne doit pas leur être imposer à ce stade de leur instruction. Les cours d'éducation sportive

seront également conservés (trois-quatre heures par semaine) afin de garder des élèves en forme et pour

leur faire découvrir plusieurs sports, ces cours ne seront pas notés. Les cours de droits seront mis en

place au collège (pour leur enseigner le droit français, qui est une nécessité pour tout futur citoyen

français). Des cours de mathématiques (une heure par semaine et ils apprendraient aux élèves les calculs

nécessaires pour leur avenir, par exemple les pourcentages).

Le budget destiné au collège reviendrait à cette 'nouvelle école' afin d'optimiser l'évolution des jeunes

adultes. Les élèves auraient la possibilité de rester dans ce nouveau collège jusqu'à leur majorité (soit 18

ans).

En ce qui concerne le lycée et les études supérieures :

Le lycée serait remplacé par l'apparition de filières :

Chaque étudiant ayant plus de 16 ans avant le 1er Septembre a le droit de choisir une filière. Chaque

filière aura une durée "d'institution" bien précise. Avant chaque entrée dans une filière, un examen aura

lieu afin de limiter les entrées automatiques et non par vocation. Cet examen aurait pour but d'évaluer les

connaissances générales du candidat sur la filière désirée. Si le candidat est vraiment intéressé par cette

filière, il a forcément plusieurs notions envers le domaine visé car il s'est instruit au préalable dans ce

domaine. Ces filières conduiraient à un diplôme national d'un groupe de métiers désirés. Les trois

premières années d'études pour un diplôme devraient être effectuées au Lycée, les suivantes à

l'Université. Plusieurs niveaux d'études seraient également accessibles. Dans les cours de ce lycée, de

nombreuses activités pratiques seraient effectués (exemple : mise en situation et simulation de vente pour

les cours de commerce, etc¿) Ils seraient donnés en fonction de la durée d'études et des résultats

scolaires de l'élève (exemple : Filière Vente, au bout de deux ans = Diplôme National de Vente de Niveau

1) Au bout de quatre ans, le niveau deux serait accessible à condition de réussir l'examen nécessaire. Les

durées que j'ai citées pour les diplômes ne sont que des exemples, ces temps seraient variables en

fonction de la filière. A tout âge, les personnes désireuses de changer de métier seront libres de

recommencer des études et de sélectionner une filière, ainsi, les citoyens ne seraient pas emprisonnés

dans leurs choix d'enfance. L'entrée en filière pour les plus de 25 ans se fera à leurs frais.

Pour les professeurs, il faudrait que ceux qui, parmi eux, arrivent en retard de manière répétée se fasse

réprimander, car il faut montrer l'exemple aux élèves, et un professeur qui ne respecte pas le règlement

peut laisser un sentiment d'injustice dans le coeur des élèves. Les professeurs, afin de mener à bien le

travail des élèves, doivent rendre les travaux effectués par les élèves dans une durée convenable.

Qu'en pensez-vous ?

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

J'aime bien les jolies utopies comme ça.

Tu es quoi pour dire tout ça?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ce n'est pas une utopie, il faut oser s'attaquer à des choses qui semblent intouchables. C'est réalisable.

Je compte fonder un parti politique en réalité.

Et je suis un futur citoyen français. (Je suis actuellement mineur).

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Je voterai pour toi pour que tu soies ministre de l'éducation nationale, histoire qu'on rigole un peu.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Jolane Membre 911 messages
Forumeur accro‚ 30ans
Posté(e)

Euh pour donner cette fois mon avis sans ironie, il y a plein d'idées qui ne me plaisent pas du tout dans ton utopie. Et c'est la future prof qui parle.

La journée commencée à 10h et jusque 17h30: l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt, et c'est bien mieux d'avoir son après-midi pour décompresser que de rester au lit!

Ton nouveau métier qui prend en charge l'enfant en le préparant pour l'école et ce genre de trucs me fait complètement penser au meilleur des mondes. On est pas des robots!

Je suis d'accord pour l'anglais, ça va bientôt devenir vital de le maitriser.

Pour ton histoire d'entreprise au collège je ne comprends vraiment pas. Ces gamins de 13 ans penser déjà à un métier? Oublier tout ce qui n'est pas entreprise? Je ne suis pas contre le fait d'informer plus les jeunes du marché de l'emploi mais je le vois plus quelques journées par an!

Les cours de français seulement de la lecture et des dictées? Mais il y a bien plus de choses intéressantes à faire en français, pour le plaisir de la langue. Je le répète, on n'est pas des robots!

Leur choix, leur choix... A cet âge on a encore besoin d'avoir des choses qui sont imposées, parce qu'elles sont pour notre bien!

Trois quart d'heure de sport c'est trop peu, surtout si on compte le temps pour se changer et ceatera, plusieurs fois par semaine c'est beaucoup mieux.

Le lycée je ne comprends pas tout à ton système très.. systématique, mais là justement j'ai l'impression que le choix et la liberté individuelle laisse à désirer. Je vais le redire encore une fois, on n'est pas des robots!

Je suis d'accord pour le dernier point, le prof doit montrer l'exemple et ne pas être en retard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Oui, l'avenir appartient à ceux qui se lève tôt, mais des jeunes enfants de 6-11 ans qui se lèvent si tôt son souvent en manque de sommeil, ils sont donc fatigués et leur efficacité est donc moins grande. De plus en plus de jeunes sortent de la primaire avec très peu de connaissances.

J'ai écrit que l'apprentissage de l'orthographe et du vocabulaire doient être une priorité dans les cours de français, ces cours comprendront évidemment d'autres choses. De plus, apprendre des règles récurrentes par coeur (grammaire) à l'école, n'est pas la bonne solution, beaucoup de jeunes qui ressortent de cette école en sont la démonstration même. Cela leur embrouille l'esprit.

Quand à l'apprentissage d'une langue étrangère, je ne pense pas qu'il faut leur imposer cela, ils ont leur langue maternelle en priorité. L'anglais devient avec la mondialisation une langue importante mais pas obligatoire dans la vie active. Et en ce qui me concerne je suis opposer à la mondialisation pour bon nombre de raisons que je te citerai si tu le veux.

Il ne s'agit pas de trois quarts d'heure mais de trois-quatre heures (3-4), relis ce passage.

Justement ce nouveau système lycéen leur offre bon nombre de possibilité, c'est eux qui choisissent leur formation/filière et donc leur avenir. De plus, ils ne sont pas obligés de rester cloitrés dans une filière en fonction de leurs notes au collège (qui actuellement impose une trop vaste culture générale qui s'avère souvent peu utile pour l'avenir de ces jeunes). Ils pourront changer de filières.

(PS : nouveau métier = robots, développe je te prie, je n'ai pas très bien compris où tu voulais en venir.)

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
carnifex Membre 5 527 messages
Forumeur alchimiste‚ 36ans
Posté(e)
Un nouvel emploi pourrait alors voir le jour, qui comprendrait les fonctions de réveiller l'enfant, le préparer pour aller à l'école, s'occuper du logement, et reprendre en charge l'enfant à la sortie de l'école jusqu'au retour des parents

Cette proposition suppose que la moitié des français n'ait plus le droit de faire d'enfant, où que la moitié des enfants n'ait pas droit à ce que tu proposes. En effet, elle implique qu'une moitié de la France s'occupe des enfants de l'autre moitié, pendant que cette autre moitié n'a pas le temps de s'en occuper. Tu ne peux avoir un adulte, en plus des parents, derrière chaque enfant, pour le réveiller, ça ne tient pas debout.

Le collège se doit d'être supprimé, car il prend les enfants à la mauvaise période et les contraint à suivre

des enseignements de plus en plus difficiles

Encore heureux que les enseignements deviennent de plus en plus difficiles ! Faudrait-il rester au programme du CM2 jusqu'en 3ème ?

, et souvent, ce qu'ils apprennent se révèle peu utile pour leur avenir.

A savoir ?

L'avenir se limite-t-il à l'avenir professionel ?

C'est le moment où ils se construisent, grandissent, découvrent la vie, il faut impérativement supprimer le

collège.

Le collège empêche-t-il de grandir et de découvrir la vie ?

Le collège serait remplacé par des cours d'entreprise (ces cours ne devraient pas excéder deux heures

par semaine) afin de découvrir l'entreprise et les différents emplois existants, cela informerait les enfants,

et leur permettrait de découvrir certaines vocations. Ils effectueront des activités pratiques (au lieu de

passer leurs journées assis sur une chaise, ce qui finit par devenir lassant) comme des cours écrits. Dans

ces cours seraient expliquer le rôle, le fonctionnement, ainsi que ce que fait l'entreprise sélectionnée (son

activité). Il y aurait aussi des cours de français, pour maintenir le niveau des élèves dans leur langue :

Dans ces cours, l'apprentissage de l'orthographe (pour se faire, des cours de français seraient réservés à

de la lecture ainsi qu'à des dictées) et du vocabulaire seraient une priorité. Les cours de français ne

devraient pas excéder trois heures par semaine. Les élèves pourront aussi, s'ils le désirent, apprendre

une langue étrangère. Mais cela ne dépend que de leur choix, je pense que l'apprentissage d'une langue

étrangère ne doit pas leur être imposer à ce stade de leur instruction. Les cours d'éducation sportive

seront également conservés (trois-quatre heures par semaine) afin de garder des élèves en forme et pour

leur faire découvrir plusieurs sports, ces cours ne seront pas notés. Les cours de droits seront mis en

place au collège (pour leur enseigner le droit français, qui est une nécessité pour tout futur citoyen

français). Des cours de mathématiques (une heure par semaine et ils apprendraient aux élèves les calculs

nécessaires pour leur avenir, par exemple les pourcentages).

Restreindre l'enseignement à ce qui est nécessaire pour la plupart des emplois ne serait pas un progrès, mais une régression profonde. Limite retour au XIXe siècle.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)
Oui, l'avenir appartient à ceux qui se lève tôt, mais des jeunes enfants de 6-11 ans qui se lèvent si tôt son souvent en manque de sommeil, ils sont donc fatigués et leur efficacité est donc moins grande. De plus en plus de jeunes sortent de la primaire avec très peu de connaissances.

Ils ont qu'à pas se coucher à pas d'heure. Faut voir aussi qu'un gosse qui se couche tard c'est pas bon pour lui.

(PS : nouveau métier = robots, développe je te prie, je n'ai pas très bien compris où tu voulais en venir.)

Je pense que ce qui dérange la personne qui a fait la réflexion là dessus, c'est surtout que les nouveaux métiers que tu envisages du genre 'aider les gosses à prendre leur petit déjeuner' les déresponsabilise trop et en fait des automates à qui on tient tout le temps la main. Ce qui n'est pas une pédagogie intéressante à mon avis.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

@carnifex

Cette proposition suppose que la moitié des français n'ait plus le droit de faire d'enfant, où que la moitié des enfants n'ait pas droit à ce que tu proposes. En effet, elle implique qu'une moitié de la France s'occupe des enfants de l'autre moitié, pendant que cette autre moitié n'a pas le temps de s'en occuper. Tu ne peux avoir un adulte, en plus des parents, derrière chaque enfant, pour le réveiller, ça ne tient pas debout.

Il est vrai que cela crée un déséquilibre, j'ai ommis cela, merci pour ta remarque :snif:

Encore heureux que les enseignements deviennent de plus en plus difficiles ! Faudrait-il rester au programme du CM2 jusqu'en 3ème ?

De plus en plus difficiles car inaproppriés. En quatrième par exemple, on enseigne aux élèves en mathématiques le Théorème de Pythagore, je ne vois pas l'utilité d'enseigner cela à des jeunes de 14 ans en moyenne. Des cours bien trop généralisés et très peu utiles, je trouve que c'est une perte de temps ainsi que des compliqués non nécessaires aux élèves.

A savoir ?

L'avenir se limite-t-il à l'avenir professionel ?

Le but de l'école est de former les jeunes pour leur avenir professionel.

Le collège empêche-t-il de grandir et de découvrir la vie ?

Ce n'est pas ce que j'ai dit. J'ai dit qu'il impose à des jeunes personnes en pleine construction des connaissances bien peu utiles, récurrentes, et inaproppriés.

Restreindre l'enseignement à ce qui est nécessaire pour la plupart des emplois ne serait pas un progrès, mais une régression profonde. Limite retour au XIXe siècle.

Nous ne pouvons que constater l'incroyable régression de notre école, à cette époque, les jeunes étaient généralement plus performants.

Ce serait un progrès car ça simplifirait leur apprentissage, la culture personnelle doit être quelque chose de libre, qui ne dépend que des intérêts personnels de la personne et non imposée.

@seth rothen

Ils ont qu'à pas se coucher à pas d'heure. Faut voir aussi qu'un gosse qui se couche tard c'est pas bon pour lui.

Cela ne dépend que des parents mais un enfant à besoin de 10h de sommeil en moyenne. Il est vrai que sur le point de décaler les horaires, j'ai tord, car très dur à réaliser, etc....

Je pense que ce qui dérange la personne qui a fait la réflexion là dessus, c'est surtout que les nouveaux métiers que tu envisages du genre 'aider les gosses à prendre leur petit déjeuner' les déresponsabilise trop et en fait des automates à qui on tient tout le temps la main. Ce qui n'est pas une pédagogie intéressante à mon avis.

Tu as raison. Je vais changer cela, merci pour ta remarque.

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

horaire 10h /17h30 : si tu connais un chef d'entreprise qui commence à 10h à faire travailler ses gars , fais moi signe!

C'est une trés mauvaise habitude à donner.

L'aprés midi s'allonge dramatiquement , au bout de 2h les gosses sont saturés , aprés tu fais du blabla pour rien.

Pour les langues : elles doivent absolument se passer de manuels , une langue c'est orale , toujours et rien qu'orale , tu n'apprends pas une langue dans un manuel c'est idiot ( tous les logiciels d'apprentissage de langue le savent et pas l'école) , faut des petits groupes et parler , parler ,, parler et encore parler.

Y'a pas d'autres moyens , on peut y tourner comme on veut.

Suppression des colléges et visites des entreprises , l'entreprise devient client des tours opérateurs , par ici la visite suivez le guide , des gosses qui défilent sans arrêt , faudrit faire payer à ce régime , comme pour les voyages scolaires .

Surtout qu'à 11 ans , imagine que le gosse veuille devenir comme ses cop's : star à la TV et que son rêve ce soit de faire partie de la star ac !!!! :snif:

Au collége, un gosse travaille encore pour faire plaisir à papa et maman , "si tu veux ontinuer à faire du foot , faut des bonnes notes" entend on parfois , ça tilte plus que d'aller voir l'usine du quartier.

Ce qui pêche chez nous c'est :

1) les langues (on est nul et on sait pourquoi , enfin moi je sais !)

2) les lycées professionnels (pas assez professionnalisants) , il faut y ajouter en aval , les patrons qui on cassé la profession au niveau du salaire et des heures

3) le retour aux fondamentaux (maths , français , histoire/géo , biologie et sciences physique avec retour au bon vieux bled qui a fait ses preuves , et retour au bon vieux calcul mental . Au collége et lycée les maths devraient avoir du sens et que les gosses sachent au moins à quoi servent les maths donc application concréte (probléme et fabrication de trucs faisant appels aux notions quand c'est possible)

4) retour à la discipline ( flics dans les colléges des zones sensibles et pas pour faire joli ), pension si necessaire

5) maisons des parents partout (même dans les beaux quartiers) et banalisation de leur présence , la stigmatisation des parents qui n'y arrivent pas est une idiotie, ça les enfonce et leurs gosses avec , la mauvaise éducation n'est pas une fatalité, ça peut se guérir à condition de voir les soucis tôt et de ne pas être critiquer pour ça mais soutenu et aider .

6) arrêter les évaluations à tout crin pour ranger les établissements dans des cases , les meilleurs établissements doivent leur bonne réputation à leur selection de éléves , et ça va pas s'arranger .

7) Pour les élèves les plus en difficultés : création de classes transitoires les regroupant avec tout petits effectifs (6 ou 7 gosses en grandes difficultés pas plus par classe , ces classes fontionneront comme les autres mais feront davantage dans le cours particulier vu l'effectif , les gosses ainsi pris en charge ne pourront plus dormir prés du radiateur et avoir une estime d'eux hyper basse)

8) fin de troisiéme : grand forum des métiers avec stands pour savoir ce qu'il en est (en 2 aprés midis le gosse a un aperçu d'une cinquantaine de métiers , ça suffit pour avoir une idée)

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Suppression des colléges et visites des entreprises , l'entreprise devient client des tours opérateurs , par ici la visite suivez le guide , des gosses qui défilent sans arrêt , faudrit faire payer à ce régime , comme pour les voyages scolaires .

Surtout qu'à 11 ans , imagine que le gosse veuille devenir comme ses cop's : star à la TV et que son rêve ce soit de faire partie de la star ac !!!! :snif:

Non pas visite d'entreprise, mais cours d'entreprise, c'est à dire que durant ces cours serait expliquer comment fonctionne une entreprise, etc....

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scanda Membre 634 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)

pour ma part il faudrait déja commencer par arreter de dénigrer les filières professionnelles (cap-bep-bac pro...) et les filières technologiques puisqu'on part trop du principe que si on va la dedans on est plus ou moins en échec scolaire...(perso arriver en 3ème on m'a clairement dit,les cap et bep sont pour les cas sos toi tu as des bonne notes donc va passer ton bac,un peu réducteur comme raisonnement...) :snif:

après je trouve aussi qu'on parle pas assez du marché de l'emploi et qu'on incite pas assez l'élève a se poser des questions sur son avenir professionel,encore une fois y'a pleins d'élèves arrivés au bac (et même après) qui savent toujours pas quoi faire,on devrait les accompagner beaucoup plus tot en lui expliquant bien tout ce qui est possible de faire et dans quel but (plus de stages, et de rencontres avec des professionels)...(pis bon je voudrai pas dire mais les CIO et conseillers d'orientations :snif: ... ;) )

c'est vrai que perso l'école ne m'a jamais vraiment interessé,je trouve le système beaucoup trop pesant (les emplois du temps trop lourds) mais c'est pas moi qui fait les programmes et en étant un peu lucide le système scolaire francais n'est pas si mauvais que cela,et au bout d'un moment c'est quand même à l'élève de s'adapter à "l'école" et pas l'inverse sinon je crois qu'on est pas sorti...

bon après tout le monde ne réussi pas,ce n'est peut étre pas dû qu'au système scolaire en lui même mais aux intéractions extérieurs...je crois aussi que beaucoup d'élèves (en l'âge de comprendre vraiment les choses) ne voient plus en "l'école" un moyen de vraiment réussir leur vie,ils y vont juste par obligation mais plus par necessité (en même temps on parle de chomage chez les diplomés,de salaires minables à la sortie d'études bref ... :o )

pour les études supérieurs,il serait bon qu'il y ait une véritable égalité des chances entre les bacheliers et que ca ne se résume pas qu'à une histoire de fric (oui bon là c'est autre débat...)

Modifié par scanda

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Au contraire, c'est à l'école de s'adapter aux besoins des élèves.

Sinon, je suis totalement d'accord avec toi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scanda Membre 634 messages
Forumeur forcené‚ 30ans
Posté(e)
Au contraire, c'est à l'école de s'adapter aux besoins des élèves.

Sinon, je suis totalement d'accord avec toi.

nan ce que je voulais dire c'est qu'au bout d'un moment l'école ne peut pas s'adapter à chaque élève,c'est impossible,il y en aura toujours de laissé sur le bord de la route le but étant de minimiser la "casse" si je puis dire.. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
L'école d'aujourd'hui n'est malheureusement plus adaptée pour notre époque actuelle, nous le constatons chaque jour dans les résultats scolaires qui baissent, les mauvais comportements de plus en plus fréquents, les professeurs n'exerçant pas leur métier par vocation, bref, il faut absolument repenser tout ce système.

Je vais vous transmettre mes idées :

Notre école actuelle doit être supprimée à partir du collège, l'école primaire ne doit subir que quelques changements, car elle compose l'essentiel de l'éducation des jeunes enfants.

En ce qui concerne l'école primaire :

Je ne pense pas qu'il faille faire beaucoup de changements pour l'école primaire, qui est assez adaptée mis à part que l'anglais devrait être une matière enseignée dès la classe de CE2 (autrement dit, dès que l'élève aura

acquis certaines bases en langue française), et devra être de l'ordre de 1h à 2h par semaine, jusqu'à la fin

de la classe de CM2.

En ce qui concerne le collège :

Le collège se doit d'être supprimé, car il prend les enfants à la mauvaise période et les contraint à suivre

des enseignements de plus en plus difficiles et généralisés, et souvent, ce qu'ils apprennent se révèle peu

utile pour leur avenir.

C'est le moment où ils se construisent, grandissent, découvrent la vie, il faut impérativement supprimer le

collège.

Le collège serait remplacé par des cours d'entreprise (ces cours ne devraient pas excéder deux heures

par semaine) afin de découvrir l'entreprise et les différents emplois existants, cela informerait les enfants,

et leur permettrait de découvrir certaines vocations. Ils effectueront des activités pratiques (au lieu de

passer leurs journées assis sur une chaise, ce qui finit par devenir lassant) comme des cours écrits. Dans

ces cours seraient expliquer le rôle, le fonctionnement, ainsi que ce que fait l'entreprise sélectionnée (son

activité). Il y aurait aussi des cours de français, pour maintenir le niveau des élèves dans leur langue :

Dans ces cours, l'apprentissage de l'orthographe (pour se faire, des cours de français seraient réservés à

de la lecture ainsi qu'à des dictées) et du vocabulaire seraient une priorité. Les cours de français ne

devraient pas excéder trois heures par semaine. Les élèves pourront aussi, s'ils le désirent, apprendre

une langue étrangère. Mais cela ne dépend que de leur choix, je pense que l'apprentissage d'une langue

étrangère ne doit pas leur être imposer à ce stade de leur instruction. Les cours d'éducation sportive

seront également conservés (trois-quatre heures par semaine) afin de garder des élèves en forme et pour

leur faire découvrir plusieurs sports, ces cours ne seront pas notés. Les cours de droits seront mis en

place au collège (pour leur enseigner le droit français, qui est une nécessité pour tout futur citoyen

français). Des cours de mathématiques (une heure par semaine et ils apprendraient aux élèves les calculs

nécessaires pour leur avenir, par exemple les pourcentages).

Le budget destiné au collège reviendrait à cette 'nouvelle école' afin d'optimiser l'évolution des jeunes

adultes. Les élèves auraient la possibilité de rester dans ce nouveau collège jusqu'à leur majorité (soit 18

ans).

En ce qui concerne le lycée et les études supérieures :

Le lycée serait remplacé par l'apparition de filières :

Chaque étudiant ayant plus de 16 ans avant le 1er Septembre a le droit de choisir une filière. Chaque

filière aura une durée "d'institution" bien précise. Avant chaque entrée dans une filière, un examen aura

lieu afin de limiter les entrées automatiques et non par vocation. Cet examen aurait pour but d'évaluer les

connaissances générales du candidat sur la filière désirée. Si le candidat est vraiment intéressé par cette

filière, il a forcément plusieurs notions envers le domaine visé car il s'est instruit au préalable dans ce

domaine. Ces filières conduiraient à un diplôme national d'un groupe de métiers désirés. Les trois

premières années d'études pour un diplôme devraient être effectuées au Lycée, les suivantes à

l'Université. Plusieurs niveaux d'études seraient également accessibles. Dans les cours de ce lycée, de

nombreuses activités pratiques seraient effectués (exemple : mise en situation et simulation de vente pour

les cours de commerce, etc¿) Ils seraient donnés en fonction de la durée d'études et des résultats

scolaires de l'élève (exemple : Filière Vente, au bout de deux ans = Diplôme National de Vente de Niveau

1) Au bout de quatre ans, le niveau deux serait accessible à condition de réussir l'examen nécessaire. Les

durées que j'ai citées pour les diplômes ne sont que des exemples, ces temps seraient variables en

fonction de la filière. A tout âge, les personnes désireuses de changer de métier seront libres de

recommencer des études et de sélectionner une filière, ainsi, les citoyens ne seraient pas emprisonnés

dans leurs choix d'enfance. L'entrée en filière pour les plus de 25 ans se fera à leurs frais.

Pour les professeurs, il faudrait que ceux qui, parmi eux, arrivent en retard de manière répétée se fasse

réprimander, car il faut montrer l'exemple aux élèves, et un professeur qui ne respecte pas le règlement

peut laisser un sentiment d'injustice dans le coeur des élèves. Les professeurs, afin de mener à bien le

travail des élèves, doivent rendre les travaux effectués par les élèves dans une durée convenable.

Qu'en pensez-vous ?

moi je l'aime bien cette école. La changer pour faire comme les anglais?? c'est ca que tu proposes, parce que leur systeme est vraiment pourri

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ma proposition n'a strictement rien à voir avec leur système, c'est une proposition encore inédite.

Lis mon message.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
konvicted Membre+ 26 419 messages
I. C. Wiener‚ 26ans
Posté(e)

Je suis contre.

L'école d'aujourd'hui n'est malheureusement plus adaptée pour notre époque actuelle, nous le constatons chaque jour dans les résultats scolaires qui baissent, les mauvais comportements de plus en plus fréquents, les professeurs n'exerçant pas leur métier par vocation, bref, il faut absolument repenser tout ce système.

Je vais vous transmettre mes idées :

Notre école actuelle doit être supprimée à partir du collège, l'école primaire ne doit subir que quelques changements, car elle compose l'essentiel de l'éducation des jeunes enfants.

En ce qui concerne l'école primaire :

Je ne pense pas qu'il faille faire beaucoup de changements pour l'école primaire, qui est assez adaptée mis à part que l'anglais devrait être une matière enseignée dès la classe de CE2 (autrement dit, dès que l'élève aura

acquis certaines bases en langue française), et devra être de l'ordre de 1h à 2h par semaine, jusqu'à la fin

de la classe de CM2.

Euh ben déjà, je ne ferais pas que quelques changements à l'école primaire parce que comme tu l'as dit l'école n'est plus adaptée et les lacunes commencent à l'école primaire. Le parcours scolaire se joue déjà à six ans.

Je supprimerais pas le collège, je le ferais en trois ans par contre.

Le problème, c'est que pour apprendre une langue étrangère il faut d'abord maitriser sa langue maternelle, ce qui est loin d'être le cas au CE2 actuellement.

En ce qui concerne le collège :

Le collège se doit d'être supprimé, car il prend les enfants à la mauvaise période et les contraint à suivre

des enseignements de plus en plus difficiles et généralisés, et souvent, ce qu'ils apprennent se révèle peu

utile pour leur avenir.

C'est le moment où ils se construisent, grandissent, découvrent la vie, il faut impérativement supprimer le

collège.

Voilà qui est original, je pense au contraire que c'est l'époque où ils ont le plus besoin d'être encadrés par des profs et entourés par des camarades et instruits.

Le collège serait remplacé par des cours d'entreprise (ces cours ne devraient pas excéder deux heures

par semaine) afin de découvrir l'entreprise et les différents emplois existants, cela informerait les enfants,

et leur permettrait de découvrir certaines vocations. Ils effectueront des activités pratiques (au lieu de

passer leurs journées assis sur une chaise, ce qui finit par devenir lassant) comme des cours écrits. Dans

ces cours seraient expliquer le rôle, le fonctionnement, ainsi que ce que fait l'entreprise sélectionnée (son

activité). Il y aurait aussi des cours de français, pour maintenir le niveau des élèves dans leur langue :

Dans ces cours, l'apprentissage de l'orthographe (pour se faire, des cours de français seraient réservés à

de la lecture ainsi qu'à des dictées) et du vocabulaire seraient une priorité. Les cours de français ne

devraient pas excéder trois heures par semaine. Les élèves pourront aussi, s'ils le désirent, apprendre

une langue étrangère. Mais cela ne dépend que de leur choix, je pense que l'apprentissage d'une langue

étrangère ne doit pas leur être imposer à ce stade de leur instruction. Les cours d'éducation sportive

seront également conservés (trois-quatre heures par semaine) afin de garder des élèves en forme et pour

leur faire découvrir plusieurs sports, ces cours ne seront pas notés. Les cours de droits seront mis en

place au collège (pour leur enseigner le droit français, qui est une nécessité pour tout futur citoyen

français). Des cours de mathématiques (une heure par semaine et ils apprendraient aux élèves les calculs

nécessaires pour leur avenir, par exemple les pourcentages).

Je pense qu'à cet âge, on pense pas à son avenir, je vois pas trop l'intérêt de cours d'entreprise. En plus, je pense que ça serait rapidement plus lassant que des cours traditionnels. Je vois pas l'intérêt de leur faire apprendre une langue pendant trois ans pour arrêter après. Déjà, à cet âge, peu sont intéressés par les langues, ils en apprendront pas alors que ça leur serait sûrement utile plus tard. En plus, une fois au lycée, ils ne seront pas tous au même niveau vu qu'ils n'en auront pas tous fait au collège. Ils ont besoin de se défouler, il faudrait bien plus que 45 min. Le droit c'est rasoir, ils s'en foutent et suivront pas. Je trouve qu'il faut plus de maths.

Ce que tu prends pas en compte, c'est que tu prends ce qui leur sera utile dans leur avenir quotidien mais pas professionnel. S'ils veulent faire de la recherche par exemple, ils vont devoir apprendre déjà les bases de la physique-chimie et des sciences nat au lycée, puis appronfondir, ce qui ferait des études encore plus longues, surtout en commençant le lycée à 16 ans.

En ce qui concerne le lycée et les études supérieures :

Le lycée serait remplacé par l'apparition de filières :

Chaque étudiant ayant plus de 16 ans avant le 1er Septembre a le droit de choisir une filière. Chaque

filière aura une durée "d'institution" bien précise. Avant chaque entrée dans une filière, un examen aura

lieu afin de limiter les entrées automatiques et non par vocation. Cet examen aurait pour but d'évaluer les

connaissances générales du candidat sur la filière désirée. Si le candidat est vraiment intéressé par cette

filière, il a forcément plusieurs notions envers le domaine visé car il s'est instruit au préalable dans ce

domaine. Ces filières conduiraient à un diplôme national d'un groupe de métiers désirés. Les trois

premières années d'études pour un diplôme devraient être effectuées au Lycée, les suivantes à

l'Université. Plusieurs niveaux d'études seraient également accessibles. Dans les cours de ce lycée, de

nombreuses activités pratiques seraient effectués (exemple : mise en situation et simulation de vente pour

les cours de commerce, etc¿) Ils seraient donnés en fonction de la durée d'études et des résultats

scolaires de l'élève (exemple : Filière Vente, au bout de deux ans = Diplôme National de Vente de Niveau

1) Au bout de quatre ans, le niveau deux serait accessible à condition de réussir l'examen nécessaire. Les

durées que j'ai citées pour les diplômes ne sont que des exemples, ces temps seraient variables en

fonction de la filière. A tout âge, les personnes désireuses de changer de métier seront libres de

recommencer des études et de sélectionner une filière, ainsi, les citoyens ne seraient pas emprisonnés

dans leurs choix d'enfance. L'entrée en filière pour les plus de 25 ans se fera à leurs frais.

Déjà, avec ce système, si t'es de fin d'année, tu dois passer un an de plus au collège, c'est pas super.

Donc, tu veux faire un test alors qu'y a pas eu d'enseignement général auparavant, soit c'est sur connaissances personnelles soit sur quelque chose qui n'est pas spécifique à une filière ou trop basique si c'est des maths ou du français. Tu crois vraiment qu'à 16 ans, tu t'instruis sur ce qui t'intéresse, je trouve ça un peu optimiste.

Pour les professeurs, il faudrait que ceux qui, parmi eux, arrivent en retard de manière répétée se fasse

réprimander, car il faut montrer l'exemple aux élèves, et un professeur qui ne respecte pas le règlement

peut laisser un sentiment d'injustice dans le coeur des élèves. Les professeurs, afin de mener à bien le

travail des élèves, doivent rendre les travaux effectués par les élèves dans une durée convenable.

Ca par contre, ce serait bien, par exemple, j'ai ma prof de français qu'est en retard quasiment tout le temps de 5 à 20 minutes alors qu'on a le bac à la fin de l'année.

après je trouve aussi qu'on parle pas assez du marché de l'emploi et qu'on incite pas assez l'élève a se poser des questions sur son avenir professionel,encore une fois y'a pleins d'élèves arrivés au bac (et même après) qui savent toujours pas quoi faire,on devrait les accompagner beaucoup plus tot en lui expliquant bien tout ce qui est possible de faire et dans quel but (plus de stages, et de rencontres avec des professionels)...(pis bon je voudrai pas dire mais les CIO et conseillers d'orientations :snif: ... ;) )

:snif:

Je pense qu'on devrait instaurer au moins une heure d'orientation toutes les deux semaines dès la 5ème. Même au lycée, alors qu'ils ont déjà fait un choix d'orientation, la plupart ne savent pas ce qu'ils veulent faire, y'a pas mal de réorientations en début et fin de seconde.

c'est vrai que perso l'école ne m'a jamais vraiment interessé,je trouve le système beaucoup trop pesant (les emplois du temps trop lourds) mais c'est pas moi qui fait les programmes et en étant un peu lucide le système scolaire francais n'est pas si mauvais que cela,et au bout d'un moment c'est quand même à l'élève de s'adapter à "l'école" et pas l'inverse sinon je crois qu'on est pas sorti...

C'est clair que les emplois du temps sont trop chargés au collège, je quittais souvent à 17h30, même au lycée je quitte plus tôt. Malheureusement, en supprimer, c'est pas évident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Madrulkos Membre 15 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pour les cours de sports, j'ai écrit 3-4 heures par semaines.

Je pense qu'à cet âge, on pense pas à son avenir, je vois pas trop l'intérêt de cours d'entreprise. En plus, je pense que ça serait rapidement plus lassant que des cours traditionnels. Je vois pas l'intérêt de leur faire apprendre une langue pendant trois ans pour arrêter après. Déjà, à cet âge, peu sont intéressés par les langues, ils en apprendront pas alors que ça leur serait sûrement utile plus tard. En plus, une fois au lycée, ils ne seront pas tous au même niveau vu qu'ils n'en auront pas tous fait au collège. Ils ont besoin de se défouler, il faudrait bien plus que 45 min. Le droit c'est rasoir, ils s'en foutent et suivront pas. Je trouve qu'il faut plus de maths.

Ce que tu prends pas en compte, c'est que tu prends ce qui leur sera utile dans leur avenir quotidien mais pas professionnel. S'ils veulent faire de la recherche par exemple, ils vont devoir apprendre déjà les bases de la physique-chimie et des sciences nat au lycée, puis appronfondir, ce qui ferait des études encore plus longues, surtout en commençant le lycée à 16 ans.

Justement, il faut leur faire découvrir le monde du travail et les responsabilisés, car c'est leur avenir, des jeunes ayant bac +x, manquent en général beaucoup d'expèrience par exemple, et beaucoup ne se font pas embauchés. Quand au droit, c'est une nécessité de leur apprendre qu'est-ce qu'un droit, un devoir, quels seront leurs droits plus tard, etc....

Plus de mathématiques, ils ont déjà 4h de mathématiques en moyenne par semaine, et ils apprennent de nombreux théorèmes, etc... Je ne pense pas que ça leur sert énormément.

Justement, au lieu d'imposer des cours de base de physique chimie à tous les élèves alors qu'à beaucoup ça ne leur apportera rien, autant enseigner cela aux personnes désirant faire carrière dedans (dans les filières).

En ce qui concerne l'évaluation d'entrée, ça sera avant tout pour tester la motivation des élèves, ce ne sera pas forcément noté et les questions posés ne seront pas d'une grande difficulté, même si le test de connaissances est raté, tant que l'élève est motivé, il pourrait y entrer.

Je pense qu'on devrait instaurer au moins une heure d'orientation toutes les deux semaines dès la 5ème. Même au lycée, alors qu'ils ont déjà fait un choix d'orientation, la plupart ne savent pas ce qu'ils veulent faire, y'a pas mal de réorientations en début et fin de seconde.

C'est ce que je dis pour les cours d'entreprise, c'est à peu près cela.

Citation (scanda @ mardi 22 avril 2008 à 22:11)

c'est vrai que perso l'école ne m'a jamais vraiment interessé,je trouve le système beaucoup trop pesant (les emplois du temps trop lourds) mais c'est pas moi qui fait les programmes et en étant un peu lucide le système scolaire francais n'est pas si mauvais que cela,et au bout d'un moment c'est quand même à l'élève de s'adapter à "l'école" et pas l'inverse sinon je crois qu'on est pas sorti...

C'est clair que les emplois du temps sont trop chargés au collège, je quittais souvent à 17h30, même au lycée je quitte plus tôt. Malheureusement, en supprimer, c'est pas évident.

Exact.

Modifié par Madrulkos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Fred Membre+ 15 765 messages
Noyé dans un océan de couleurs‚ 32ans
Posté(e)

Oui ... bah pour être ministre ou fonder son parti politique, vaut mieux bien travailler à l'école :snif: donc surtout : bosse bien hein :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité kdm118
Invité kdm118 Invités 0 message
Posté(e)
Ma proposition n'a strictement rien à voir avec leur système, c'est une proposition encore inédite.

Lis mon message.

j'ai enfin lu ton message,(ce que je n'avais pas fait je l'avoue, il y avait trop à lire), et je suis contre, ce que tu apprends ne te sert pas pour certaines fillières c'est sur, je prends par exemple les maths, beaucoup de monde détestent les maths et trouvent ça inutile, peut être, mais il n'empêche qu'on en utilise tous les jours, bien sur pas tout mais quand même plus que les bases, ensuite pourcertains métiers les maths sont exessivement importantes et ce n'est pas à partir de 16 ans qu'on va vraiment commencer à les apprendre et ce n'est pas avec 2 ou 3 heures dans ce nouveau college que ca va nous aider. Ensuite faire des visites dans des entrprise au college donc en gros à partir de 11 ou 12 si je ne m'abuse, est ce que tu crois qu'un gamin de 12 ans va aimer visiter des entreprises toute l'année? il est trops jeune pas assez mature pour ça. Ensuite je me souviens de mes deux stages en entreprise que j'ai fait en quatrième et en troisième, et bien c'était largement suffisant!!!

Ensuite l'école primaire, il y a plusieurs choses à changer, comme tu l'as fait remarqué, l'anglais, ensuite, je ne sais pas si ce sontles profs ou l'education nationale, en tout cas il y a un problème avec l'orthographe et la lecture, ça ne date pas d'aujourd'hui; Il faudrait reprendre le système des année 50 60 70 ou les élèves ne faisaient plus aucune fautes d'orthographe à partir de la troisième si ce n'était pas avant...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant