homophobie

passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

en effet...

mais tu as raison les choses évoluent... nous ne sommes plus brulées en place publique !

enfin pas en France en tout cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

humm oui. En même temps il y a mille manières de bruler quelqu'un sur la place publique et ce dans un feux de joie sans que cela se remarque.

L'homosexualité et son acceptation avance c'est indéniable, et elle continue d'avancée au regard des droits qui de plus en plus sont octroyés aux couples homosexuels. Maintenant, y'a toujours pas d'egalité et une certaine appréhension et confusion vis a vis de cette orientation sexuelle.

Dans ce topic on a vite vu , comme le soulignait Madoka, les amalgames faits et la tendance à se mettre a parler de pédophilie et de zoophilie lorsque l'on commence a traiter la question de l'homosexualité. Chose qui ne se fait pas vraiment dans le peu de débat traitant de l'hétérosexualité. D'ailleurs je me demande s'il y en a :snif: personne ne se demande par quelle horrible perversion ou mal être devient-on hétérosexuel? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

c'est une déviance terrible qui touche de plus en plus de monde... :snif:

dieu m'en preserve !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

:snif:

N'invoque pas Dieu malheureuse! ;)

Tiens ben d'ailleurs, je me demande qu'elle est la position de l'église envers les croyants homosexuels :snif: ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

tu as raison je blasphème !!!

les croyants homosexuels... bonne question... je pense que le but est de tenter de les remettre dans le droit chemin, l'homosexualté c'est s'écarter du droit chemin, pas de brebis galeuse !

non plus sérieusement, je pars demain me confesser et je te donne la réponse :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Entièrement d'accord avec Seth, SN3 et Kdm : l'homophobie ne peut être condamnée (légalement, j'entend) : une phobie n'est pas un acte illégal.

La liberté d'opinion se doit d'être respectée, quelle qu'elle soit!

:snif: Il ne faut pas exagérer non plus !!

Une "phobie", comme tu dis, n'est pas non plus une opinion... Donc, rien à voir avec la liberté d'expression !

La xénophobie aussi n'est pas condamnable en elle-même.

Ce sont bien les actes, les incitations à la haine et les insultes ouvertement discriminatoires qui sont punies.

Actes dont -peut importe la cause- on a établi qu'ils nuisaient à la vie en communauté.

Un insulte est pour moi une parole doublée d'une agression.

On peut tolérer une certaine dose de bêtise, de travers humains et de haine mais il faut bien des carcans moraux pour l'empêcher de s'épanouir !

Pas d'accord.

Etre homophobe n'a pas à être associé à un crime de lèse-majesté (même si tout le monde sait sur ce forum ce que je pense de l'homophobie).

Chacun se doit d'être libre de penser ce qu'il veut.

On ne peut condamner une pensée, même si elle agresse ses opposants.

Le mot "carcan" me dérange.

La morale est relative car créée par l'homme.

On peut emprisonner un homme, mais son esprit restera libre.

Qu'importe si sa pensée dérange, car contraire à des valeurs inculquées par notre société.

Ce n'est pas à la société de museler notre esprit. Personne n'en a le droit.

Par carcan moral, je voulais dire : garde-fou ! ;)

On ne peut pas empècher les gens d'avoir des phobies haineuses, des idéologies à la con... c'est même propre à chacun d'avoir plein d'avis erronés sur plein de choses, notamment sur nos semblables qui nous sont parfois bien différents.

Cependant, l'humanité à les moyens intellectuels de se préserver de ça. C'est pour ça que, légalement, les actes homophobes équivalent aux actes racistes.

On ne parle pas ici de museler la pensée, mais de punir les agressions ave cette excuse de "c'était un pédé et j'aime pas les pédés" !

On peut aussi éduquer les gens à la compréhension et la tolérance, sans prôner l'acceptation de cette sexualité.

L'homosexualité vient d'un mal-être.Voila, au moins moi je fais pas primer l'idéologie sur la science.

Tu ne fais ni primer la science. :snif:

Tout et son contraire a été dit sur l'origine de l'homosexualité.

Fais une statistique d'hétéro en mal-être et tu verras la belle ampleur. Prend un homo victime de quolibets quotidiens et tu comprendras que son mal-être est consécutif à son statut d'homosexuel.

Par ailleurs, il y a beaucoup d'hétéro violés, maltraités.

Les statistiques sont dangereuses sur ce terrain car il n'y a pas de sexualité témoin. La sexualité est fondamentalement une déviation égoiste de l'acte de reproduction. Hétérosexualité et homosexualité découlent donc de la même chose, et sont équivalente sur le plan de la normalité.

Adultes consentant, acte sexuel dans le but de plaisir et d'intimité, etc...

Ce sont nos sociétés qui tour à tour ont accepté l'homosexualité, puis réprimé puis de nouveau l'accepte. L'homo est perçu différent de l'hétéro mais uniquement parce qu'on s'est mis en tête qu'il y avait une différence.

Entre sodomiser sa copine ou son copain, quelle est la plus grosse "déviance" ?

Ce que la science dit : prédispositions, construction autre de la sexualité, etc...

Bref, rien de très parlant à ce jour si ce n'est qu'il n'y a rien qui puisse permettre de condamner le fait d'être homo.

Moralement, chacun voit midi à sa porte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)
Tiens ben d'ailleurs, je me demande qu'elle est la position de l'église envers les croyants homosexuels :snif: ?

Vu que les "textes sacrés" sont très clairs sur la condamnation de toute sexualité visant autre chose que la procréation et que l'Eglise n'a eu de cesse de fustiger le péché de chair durant 2 millénaires et promis à la damnation éternelle les sodomites, je pense que les homosexuels croyants sont soit parfaitement schizophrènes (leur esprit établit une barrière particulièrement étanche entre leur religiosité et leur façon de vivre) soit très malheureux et à la limite du masochisme le plus maximaliste ("je me régale à être puni par mon Dieu après ma mort".)

Je ne comprends même pas comment on peut se tourner vers ou se réclamer du christianisme (mais c'est valable pour judaïsme et islam, je sais moins ce qu'il en est pour le mazdéisme ou le sikhisme :snif: ) quand on aime les plaisirs du corps alors que cette (ces) religion proclame haut et fort que tout plaisir terrestre éloigne de Dieu et qu'on ne gagne le Paradis qu'à force de mortification.

Pour ma part, j'ai un faible pour les religions qui ont promu les danseuses d'Isis et institué les Floralies et les Saturnales. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Saint Plicius, priez pour nous :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Chapacha Membre+ 21 021 messages
Folle de chats, yo !‚ 48ans
Posté(e)
Vu que les "textes sacrés" sont très clairs sur la condamnation de toute sexualité visant autre chose que la procréation et que l'Eglise n'a eu de cesse de fustiger le péché de chair durant 2 millénaires et promis à la damnation éternelle les sodomites, je pense que les homosexuels croyants sont soit parfaitement schizophrènes (leur esprit établit une barrière particulièrement étanche entre leur religiosité et leur façon de vivre) soit très malheureux et à la limite du masochisme le plus maximaliste ("je me régale à être puni par mon Dieu après ma mort".)

Je ne comprends même pas comment on peut se tourner vers ou se réclamer du christianisme (mais c'est valable pour judaïsme et islam, je sais moins ce qu'il en est pour le mazdéisme ou le sikhisme :snif: ) quand on aime les plaisirs du corps alors que cette (ces) religion proclame haut et fort que tout plaisir terrestre éloigne de Dieu et qu'on ne gagne le Paradis qu'à force de mortification.

Les relations sexuelles hors mariage sont aussi proscrites, même hétérosexuelles, même (ou surtout ? :snif: avec préservatif), de même que le fait de s'enivrer, et tout simplement le fait d'être méchant envers son prochain.

Combien d'entre nous peuvent se réclamer du christianisme (ou d'autres religions) ?...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Tu mets le doigt sur la grande incohérence d'aujourd'hui chez beaucoup de croyants :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Simplicius
Invité Simplicius Invités 0 message
Posté(e)

Comme l'a déjà souligné seth, il y a en effet beaucoup de tartufferie (de surcroit devenue inutile de nos jours) chez les croyants. Mais aux yeux de l'Eglise, l'adultère hétérosexuelle est encore véniel à côté de l'homosexualité.

D'où ma question : comment peut-on se dire croyant tout en foulant aux pieds les dogmes et les fondements même de la religion qu'on déclare suivre ? Schizophrénie ou msochisme ultime ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Méconnaissance ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Comme l'a déjà souligné seth, il y a en effet beaucoup de tartufferie (de surcroit devenue inutile de nos jours) chez les croyants. Mais aux yeux de l'Eglise, l'adultère hétérosexuelle est encore véniel à côté de l'homosexualité.

D'où ma question : comment peut-on se dire croyant tout en foulant aux pieds les dogmes et les fondements même de la religion qu'on déclare suivre ? Schizophrénie ou msochisme ultime ?

parceque faite ce que je dis mais pas ce que je fais,

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

alors les homos se disent non croyants

et tous les croyants se disent hétéros ne pratiquant l'acte sexuel que dans un objectif de procreation

quelle belle hypocritie :snif:

bon ok c'est tiré par les cheveux mais quand même...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
scapula Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚ 40ans
Posté(e)

Cette question en amène une autre. Beaucoup plus grave à mon sens. Elle résulte d'une logique ségrégationniste de la pensée. J'entends par là que de se demander si l'homophobie doit être considérée comme un crime est très grave car il s'attaque directement à la liberté de penser. Doit-on supprimer la liberté de penser d'un homme qui se dresse contre l'homosexualité ? Le danger ne vient pas de lui mais de vous !!!!

J'ajouterai qu'aujourd'hui, en France, une minorité d'illuminés se permet de proclamer une pensée unique telle qu'accuser l'autre partie des Francais (elle majoritaire), de racisme, d'homophobie, de xénophobie. Un combat pour les soi-disants minorités qui elles n'en demandent pas tant. Un combat de plus, un combat de rien, un combat pour rien. Un combat qui ne fait qu'alimenter les polémiques et freiner nos idées.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

homophobie, une liberté de penser ?

racisme, une liberté de penser ?

xénophobie, une liberté de penser ?

une liberté de jugement oui ! et comme je le disais il doit falloir se sentir vraiment très supérieur aux "autres" (j'entends par "autres" tout ce qui semble être différent de toi et de ta grande liberté de penser) pour se permettre de juger des personnes qui n'ont pas la même origine ethnique que toi, la même couleur de peau, la même sexualité...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Gaetch
Invité Gaetch Invités 0 message
Posté(e)

Non on parle pas de juger on parle de penser on a le droit de pas aimer les homos sans juger que c'est pas bien.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

pour aimer ou ne pas aimer quelqu'un ou quelque chose on emet forcement un jugement non ?

sinon on se fonde sur quoi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
pour aimer ou ne pas aimer quelqu'un ou quelque chose on emet forcement un jugement non ?

sinon on se fonde sur quoi ?

Tous nos avis sont des jugements, des préjugés, plus ou moins éprouvés.

On doit cependant faire preuve de relativisme entre ce qu'on n'aime pas mais qu'on comprend et entre ce qu'on n'aime pas sans comprendre.

Comprendre, c'est tolérer.

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
passante Membre 215 messages
Forumeur activiste‚ 41ans
Posté(e)

la tolérance... oui.

mais certaines personnes n'en connaissent même pas la définition...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant