Défigurée par une maladie, elle écrit à Sarko...

la grande duduche Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 60ans
Posté(e)
<h1 class="title">Une femme demande son euthanasie à la justice</h1> PARIS (Reuters) - Chantal Sébire, femme atteinte d'une tumeur incurable au visage a saisi le président du tribunal de Dijon pour demanderà être euthanasiée, dans une affaire qui pourrait relancer un débat ancien.

Dans le texte de sa requête, rendu public par son avocat Gilles Antonowicz, ce dernier souligne "le caractère volontaire, réfléchi, réitéré,sincère et déterminé de la demande présentée par Mme Sébire, le caractère grave et incurable de la situation médicale dans laquelle elle setrouve, les souffrances physiques et psychiques constantes et insupportables, l'avis des enfants de Mme Sébire".

Il demande très directement au juge d'autoriser le médecin de famille à "prescrire à Mme Sébire dix grammes de thiopental sodique, à sefaire remettre cette substance dans la pharmacie de son choix, à la stocker et la remettre à Mme Sébire de telle sorte que cette dernièrepuisse l'absorber sous sa surveillance".

Cette requête semble n'avoir juridiquement aucune chance d'aboutir. Elle fait suite à plusieurs démarches engagées depuis le mois dernierpar Chantal Sébire, soutenu par l'Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD) qui a d'abord donné plusieurs entretiens à desmédias audiovisuels, avant d'écrire au président Nicolas Sarkozy la semaine dernière.

En l'état actuel du droit français, la loi dite "Leonetti", adoptée en avril 2005, permet l'arrêt des traitements et l'administration demédicaments anti-douleur même s'ils présentent un risque mortel, mais pas la mise à mort de patients agonisants, ou "euthanasie active".

DEBAT ANCIEN

Chantal Sébire, 52 ans, ancienne professeur des écoles et mère de trois enfants de 29, 27 et 13 ans, souffre depuis près de huit ans d'uneesthésioneuroblastome, une rarissime tumeur évolutive des sinus et de la cavité nasale, qui la défigure et provoque d'intenses souffrances,explique son avocat.

"Chantal Sébire en est arrivée à exprimer la volonté suivante : elle ne souhaite plus continuer à vivre", explique son avocat.

Dans les médias, Chantal Sébire a expliqué qu'elle ne souhaitait pas se déplacer en Suisse pour bénéficier du suicide assisté qui est unservice légal dans ce pays, car elle voulait mourir auprès de ses enfants.

En mars 2007, à Périgueux, en Dordogne, le procès d'un médecin et d'une infirmière accusées d'"empoisonnement" pour avoir aidé àmourir en 2003 une malade agonisante avait relancé par un verdict très clément le débat sur l'euthanasie "active".

Alors que trente ans de réclusion étaient encourus, la cour d'assises de la Dordogne avait sanctionné le docteur Laurence Tramois d'un ande prison avec sursis sans inscription au casier judiciaire, ce qui lui a permis de continuer d'exercer.

Elle a relaxé l'infirmière Chantal Chanel, 40 ans. Un appel public de 2.134 soignants pour la légalisation de l'euthanasie active avait étélancé avant le procès.

Le docteur Frédéric Chaussoy et Marie Humbert, qui avaient aidé à mourir en 2003 le jeune tétraplégique Vincent Humbert, avaient aussirelancé une demande semblable.

Au procès, l'Ordre des médecins et le parquet général avaient réaffirmé la position officielle, selon laquelle la loi Leonetti est suffisante.

Deux pays européens, la Belgique et les Pays-Bas, ont légalisé l'euthanasie active dans un cadre très rigoureux. La loi ne s'applique quedans les cas extrêmes : environ 350 euthanasies légales ont été pratiquées en 2004 et 2005 en Belgique, soit seulement 0,36% des décès.

Dans la campagne présidentielle française, seule Ségolène Royal s'était prononcée clairement en faveur d'une nouvelle législation surl'euthanasie active.

Source MSN Actualité

Il y aura toujours autant de débats sur ce sujet car personne ne vent s'engager et prendre des responsabilités.

Dans chaque cas, il me semble que seule la personne concernée à le droit de choisir et n'a pas à demander

l'autorisation à quiconque. Seul le proche entourage connait la véritable situation et ce que chacun peut

ressentir. Malgré ce que l'on peut lire, voir ou entendre, jamais nous pourrons sentir réellement ce que cela

peut représenter quotidiennement, vivre avec une telle maladie, je suis absolument incapable de réaliser. Je

pense que la souffrance est ressentie aussi bien par le malade que par ses proches.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

Nous n'avons pas le choix de naitre ou pas...

laissons nous le droit de mourir, surtout dans certains cas...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)
Nous n'avons pas le choix de naitre ou pas...

laissons nous le droit de mourir, surtout dans certains cas...

En effet ,tout a fait d accord.Cest notre vie et c est notre choix. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
L'ami de Valtesse est PARALYSE. Crois moi, ça change totalement la donne.

oui je sais qu'il y a des cas extrêmement difficiles, si tu ne peux plus que rester immobile .... mais j'ai du

mal à me projeter dans ce genre de situation .... tu vois cette mère qui a aidé son fils à mourir, je n'arrive

pas à accepter cette idée , j'ai un fils .... alors !!! je n'arrive pas à m'imaginer faire cela !!!

autant pour moi cela ne me pose pas de problème, autant pour ceux que j'aime , cela serait un supplice ,

un cas de conscience épouvantable !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)
Nous n'avons pas le choix de naitre ou pas...

laissons nous le droit de mourir, surtout dans certains cas...

En effet ,tout a fait d accord.Cest notre vie et c est notre choix. :snif:

bonjour The Crow, oui quand nous savons que nous allons mourir de toute façon ayons le choix de notre mort.

dans des conditions de déchéance physique, ou mentales si nous en avons conscience, sans issue possible, quand nous jugeons que seule la mort est une issue, qu'on nous l'accorde comme une délivrance.

C'est mon voeu personnel toujours... et je crois que le toujours le restera...

L'ami de Valtesse est PARALYSE. Crois moi, ça change totalement la donne.

oui je sais qu'il y a des cas extrêmement difficiles, si tu ne peux plus que rester immobile .... mais j'ai du mal à me projeter dans ce genre de situation .... tu vois cette mère qui a aidé son fils à mourir, je n'arrive

pas à accepter cette idée , j'ai un fils .... alors !!! je n'arrive pas à m'imaginer faire cela !!!

autant pour moi cela ne me pose pas de problème, autant pour ceux que j'aime , cela serait un supplice ,

un cas de conscience épouvantable !!!

tu crois de Marie Humbert avant que son fils le lui demande, pensait aider son fils à mourir.

J'admire ce qu'elle a fait. Elle s'est sacrifiée aussi, car sa vie est finie après cela...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)

Moi aussi c est mon choix personel.On a pas tout les droits mais celui ci oui.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Boul2killer78
Invité Boul2killer78 Invités 0 message
Posté(e)
Moi aussi c est mon choix personel.On a pas tout les droits mais celui ci oui.

Bonsoir

Cette affaire relance la question sur le fait; sommes nous reellement libre ou c'est seulement une illusion de liberté que l'autorité justiciere nous idonne à bouffer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Ce qui est anormal, c'est que des malades se voient refuser le droit de mettre fin a leurs souffrances parceque leur médecin a peur des conséquences. Et excuses moi, mais ces choses la ne se trouvent pas sur internet donc je ne te donnerais pas de liens mais crois en mon experience, ca existe.

Ensuite, tu parles "d'appat du gain" pour les medecins dans l'euthanasie?? Excuse moi mais j'ai peur de pas bien saisir...quel est bénéfice pour un médecin dans ce genre de situations?

T'aurais pu citer cette femme qui avait un fils tétraplégique et qui a fait les gros titres , t'as la mémoire trés courte.

Tu trouveras sur le net l'histoire (la toile reste la plus grande bibliothéque du monde , t'y trouves tout et n'importe quoi , t'y trouves aussi de bonnes sources)

as-tu seulement connu une infirmiére en soins palliatifs qui a euthanasié quelqu'un ? Généralement , ce service ne garde pas ses infirmiéres toute leur carriére (c'est trés dur) , et pour la dignité y'a pas de souci , ça marque assez pour ne pas avoir envie de tuer les gens comme des chiens et encore un fois , c'est toujours parce que c'est justifié.

C'est la discrétion qui gêne ? Le fait que y'a des responsables ? Le fait que lorsqu'une infrmiére tue 30 patients dont 4 au moins abusivement ça se remarque davantage dans un contexte français , plutôt que dans celui des Pays Bas ou de Suisse?

Le fait qu'en France , il est plus difficile de s'entendre avec la famille pour faire passer la vieille de vie à trépas ou le mari si le contrat peut s'avérer juteux et ceci en s'appuyant sur une loi qui aura bien du mal à s'en apercevoir , comment éviter les ententes familles/ toubibs peu scrupuleux du genre ? Y'a des circonstances qui sont des pousse au crime ( pour un toubib avec de gros problémes financiers ça pourrait devenir tentant avec une loi qui le couvre)

Certains toubibs refusent de soigner des gens bénéficiant de la CMU même lorsque c'est trés grave (probléme cardiaque) trés interessant reportage là dessus dans l'émission Capital . Ils disent que les délais pour se faire payer sont trop longs , alors plutôt que d'en prendre quelques uns par humanité , ils les refusent systématiquement ! :snif: D'autres toubibs heureusement en prennent quelques uns , par éthique prof je suppose. Ca existe encore l'éthique .

Les cliniques privées doivent de plus en plus devenir rentables , les fonds de pension font pas dans le sentiment et sont déjà entrés dans le capital de certaines cliniques , les hôpitaux publiques sont en train de suivre avec le plan hôpital sous Chirac repris par Sarko, ça pourrait devenir interessant pour dégager plus vite des lits dans certains services et surtout ne pas trop perdre de fric dans des traitements lourds et coûteux sans espoir (Aux Pays Bas les cancéreux sont en tête des euthanasiés )

Y'a qu'à voir aussi comment ça se passe dans certaines maisons de retraites (trés réputées les maisons de retraite françaises pour leur médiocrité souvent ), les maltraitances existent déjà alors peux-tu certifier à 100% que y'aura pas d'excés à l'intérieur de certains murs ? non , tu ne le peux pas .

quel recours pour la famille ? S'attaquer à la maison de retraite ? A l'hôpital ? Papiers ou pas , je doute de l'issue. Déjà pour avoir le dossier , ça commencera à bien bloquer.

Et puis moi ça me fait marrer cet argument de la dignité , comme si en France l'euthanasie ne se pratiquait pas dans la dignité humaine !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité The Crow
Invité The Crow Invités 0 message
Posté(e)
Moi aussi c est mon choix personel.On a pas tout les droits mais celui ci oui.

Bonsoir

Cette affaire relance la question sur le fait; sommes nous reellement libre ou c'est seulement une illusion de liberté que l'autorité justiciere nous idonne à bouffer.

On n est pas libre de tout faire.Des Gouvernements sont la pour nous le rappeller. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
voilà pourquoi je suis assez dubitative, notre instinct de survie est trés fort..... il peut arriver d'avoir des mauvais passages mais le lendemain d'apprécier un lever de soleil , le chant des oiseaux ou simplement écouter de la musique ........

tu vois valtesse , toutes ces questions que je me suis posées avec ses deux êtres proches qui pour l'un savait d'avance ce qui allait lui arriver et n'a rien demandé et l'autre qui souffrait affreusement et malgré tout prenait encore plaisir à de menus choses de la vie ......

Le problème, Aube, c'est que mon ami se moque complètement du chant des oiseaux ou du lever du soleil.

C'était un garçon sportif, beau, spirituel, qui aimait l'action et la vie.

Quel avenir s'offre à lui ? Passer sa vie dans un fauteuil roulant, incapable de faire sa toilette seul, de manger de manière complètement autonome, de parler, de s'amuser comme tous les mecs de son âge, d'avoir une vie amoureuse, de marcher, courir...

Tous ses copains l'ont laissé tomber.

Quand je le vois, je n'aperçois qu'un regard triste et dénué de vie.

Mourir serait pour lui une formalité : il est déjà mort depuis longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Insorto Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)
Ce qui est anormal, c'est que des malades se voient refuser le droit de mettre fin a leurs souffrances parceque leur médecin a peur des conséquences. Et excuses moi, mais ces choses la ne se trouvent pas sur internet donc je ne te donnerais pas de liens mais crois en mon experience, ca existe.

Ensuite, tu parles "d'appat du gain" pour les medecins dans l'euthanasie?? Excuse moi mais j'ai peur de pas bien saisir...quel est bénéfice pour un médecin dans ce genre de situations?

T'aurais pu citer cette femme qui avait un fils tétraplégique et qui a fait les gros titres , t'as la mémoire trés courte.

Tu trouveras sur le net l'histoire (la toile reste la plus grande bibliothéque du monde , t'y trouves tout et n'importe quoi , t'y trouves aussi de bonnes sources)

as-tu seulement connu une infirmiére en soins palliatifs qui a euthanasié quelqu'un ? Généralement , ce service ne garde pas ses infirmiéres toute leur carriére (c'est trés dur) , et pour la dignité y'a pas de souci , ça marque assez pour ne pas avoir envie de tuer les gens comme des chiens et encore un fois , c'est toujours parce que c'est justifié.

C'est la discrétion qui gêne ? Le fait que y'a des responsables ? Le fait que lorsqu'une infrmiére tue 30 patients dont 4 au moins abusivement ça se remarque davantage dans un contexte français , plutôt que dans celui des Pays Bas ou de Suisse?

Le fait qu'en France , il est plus difficile de s'entendre avec la famille pour faire passer la vieille de vie à trépas ou le mari si le contrat peut s'avérer juteux et ceci en s'appuyant sur une loi qui aura bien du mal à s'en apercevoir , comment éviter les ententes familles/ toubibs peu scrupuleux du genre ? Y'a des circonstances qui sont des pousse au crime ( pour un toubib avec de gros problémes financiers ça pourrait devenir tentant avec une loi qui le couvre)

Certains toubibs refusent de soigner des gens bénéficiant de la CMU même lorsque c'est trés grave (probléme cardiaque) trés interessant reportage là dessus dans l'émission Capital . Ils disent que les délais pour se faire payer sont trop longs , alors plutôt que d'en prendre quelques uns par humanité , ils les refusent systématiquement ! :snif: D'autres toubibs heureusement en prennent quelques uns , par éthique prof je suppose. Ca existe encore l'éthique .

Les cliniques privées doivent de plus en plus devenir rentables , les fonds de pension font pas dans le sentiment et sont déjà entrés dans le capital de certaines cliniques , les hôpitaux publiques sont en train de suivre avec le plan hôpital sous Chirac repris par Sarko, ça pourrait devenir interessant pour dégager plus vite des lits dans certains services et surtout ne pas trop perdre de fric dans des traitements lourds et coûteux sans espoir (Aux Pays Bas les cancéreux sont en tête des euthanasiés )

Y'a qu'à voir aussi comment ça se passe dans certaines maisons de retraites (trés réputées les maisons de retraite françaises pour leur médiocrité souvent ), les maltraitances existent déjà alors peux-tu certifier à 100% que y'aura pas d'excés à l'intérieur de certains murs ? non , tu ne le peux pas .

quel recours pour la famille ? S'attaquer à la maison de retraite ? A l'hôpital ? Papiers ou pas , je doute de l'issue. Déjà pour avoir le dossier , ça commencera à bien bloquer.

Et puis moi ça me fait marrer cet argument de la dignité , comme si en France l'euthanasie ne se pratiquait pas dans la dignité humaine !

De toute facon, et tu le dis toi meme, l'euthanasie est tres tres tres fréquente en France. Si un medecin peu scrupuleux passe un accord avec une famille pour tuer un patient et toucher le pactole, loi ou pas loi ce sera fait (tout simplement pasqu'en dehors de la famille et du médecin, personne ne se soucie du sort des patients)...

Mais a quoi bon continuer a se voiler la face et obliger medecins et infirmieres a opérer dans l'illégalité?...tu te rends compte de la responsabilité qui leur incombe? De plus, si par hasard on les attrape, on les juges pendant des mois, et c 'est une simple perte de temps parcequ'on finit toujours par les remettre en liberté tout simplement parceque ce ne sont pas des assassins...c'est moche a dire, mais ca fait partie de leur travail. Donc sans loi on en reste tout simplement au stade de l'anarchie dans ce domaine car l'euthanasie est interdite mais tolérée comme plein d 'autres choses en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Bonjour, Aube!

Se suicider sans impliquer autrui, pas de problème...à condition de pouvoir le faire seul.

Un de mes copains est devenu un véritable légume à l'âge de 27 ans, à cause d'un accident de voiture.

Résultat : handicapé, un seul bras à peu près valide, machoire quasi paralysée (beaucoup de peine, en parlant, à se faire comprendre)...

Bref, son seul souhait, c'est de mourir.

Mais il ne peut le faire seul.

Allez lui expliquer que l'euthanasie, c'est pas bien.

L'ethique, il s'en tape.

Il a un bras à peu prés valide dis tu ?

Il dit qu'il veut mourir et il peut le faire, ceux qui voulaient se suicider en le pouvant sont déjà morts ( même sans être handicapé), aprés y'a tous les autres, ceux qui le disent car y'a un deuil à faire quand on devient handicapé et c'est trés trés dur mentalement. Comment faire le tri entre le deuil et la vraie décision ?

Tu serais capable de faire ce tri ? Sans doute que oui puisque tu le dis , moi non et sans doute aucun toubib sérieux et compétent surtout quand y'a pas eu tentative avérée de suicide .

Modifié par saint thomas

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Insorto Membre 131 messages
Forumeur inspiré‚ 34ans
Posté(e)
Bonjour, Aube!

Se suicider sans impliquer autrui, pas de problème...à condition de pouvoir le faire seul.

Un de mes copains est devenu un véritable légume à l'âge de 27 ans, à cause d'un accident de voiture.

Résultat : handicapé, un seul bras à peu près valide, machoire quasi paralysée (beaucoup de peine, en parlant, à se faire comprendre)...

Bref, son seul souhait, c'est de mourir.

Mais il ne peut le faire seul.

Allez lui expliquer que l'euthanasie, c'est pas bien.

L'ethique, il s'en tape.

Il a un bras à peu prés valide dis tu ?

Il dit qu'il veut mourir et il peut le faire, ceux qui voulaient se suicider en le pouvant sont déjà morts ( même sans être handicapé), aprés y'a tous les autres, ceux qui le disent car y'a un deuil à faire quand on devient handicapé et c'est trés trés dur mentalement. Comment faire le tri entre le deuil et la vraie décision ?

Tu serais capable de faire ce tri ? Sans doute que oui puisque tu le dis , moi non et sans doute aucun toubib sérieux et compétent surtout quand y'a pas eu tentative avérée de suicide .

Tu préconise quoi pour qu'il y ai droit? Qu'il se bouche le nez jusqu'a tomber dans les vapes pour dire qu'il a fait une tentative de suicide et "légitimer" l'euthanasie?

Et si tu pars sur ce terrain la, meme ceux qui font des tentatives de suicide n'ont pas toujours envie de mourir.

C'est certain que c'est un processus tres complexe qui doit engager le patient, sa famille et ses médecins avant d'arriver a la dramatique conclusion que le malade ne vois vraiment pas d'autre issue possible que la mort.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
Bonjour, Aube!

Se suicider sans impliquer autrui, pas de problème...à condition de pouvoir le faire seul.

Un de mes copains est devenu un véritable légume à l'âge de 27 ans, à cause d'un accident de voiture.

Résultat : handicapé, un seul bras à peu près valide, machoire quasi paralysée (beaucoup de peine, en parlant, à se faire comprendre)...

Bref, son seul souhait, c'est de mourir.

Mais il ne peut le faire seul.

Allez lui expliquer que l'euthanasie, c'est pas bien.

L'ethique, il s'en tape.

Il a un bras à peu prés valide dis tu ?

Il dit qu'il veut mourir et il peut le faire, ceux qui voulaient se suicider en le pouvant sont déjà morts ( même sans être handicapé), aprés y'a tous les autres, ceux qui le disent car y'a un deuil à faire quand on devient handicapé et c'est trés trés dur mentalement. Comment faire le tri entre le deuil et la vraie décision ?

Tu serais capable de faire ce tri ? Sans doute que oui puisque tu le dis , moi non et sans doute aucun toubib sérieux et compétent surtout quand y'a pas eu tentative avérée de suicide .

Un bras à peu près valide, mais pas suffisamment pour tenir un couteau ou un flingue et le diriger vers sa tempe.

Sinon, ce serait fait depuis longtemps.Sans l'aide d'autrui, il ne pourra pas passer à l'acte.

Il a déjà essayé de le faire.

Un jour, en pleine rue, il a tenté de se jeter sous une voiture avec son fauteuil roulant électrique...sa mère l'a vu et l'a rattrapé à temps.

Depuis, il est placé sous haute surveillance.

Il en veut à la Terre entière, parce-que l'on lui refuse le droit de mourir.

J'adore les gens qui se permettent de faire la morale sans savoir de quoi ils parlent, du genre : "ne mets pas fin à tes jours, tu le regretteras, bla, bla, bla..."

Les égoïstes sont les personnes faisant partie de l'entourage qui refusent de voir "partir" l'être cher, ignorant les souffrances de ce dernier.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
voilà pourquoi je suis assez dubitative, notre instinct de survie est trés fort..... il peut arriver d'avoir des mauvais passages mais le lendemain d'apprécier un lever de soleil , le chant des oiseaux ou simplement écouter de la musique ........

tu vois valtesse , toutes ces questions que je me suis posées avec ses deux êtres proches qui pour l'un savait d'avance ce qui allait lui arriver et n'a rien demandé et l'autre qui souffrait affreusement et malgré tout prenait encore plaisir à de menus choses de la vie ......

Le problème, Aube, c'est que mon ami se moque complètement du chant des oiseaux ou du lever du soleil.

C'était un garçon sportif, beau, spirituel, qui aimait l'action et la vie.

Quel avenir s'offre à lui ? Passer sa vie dans un fauteuil roulant, incapable de faire sa toilette seul, de manger de manière complètement autonome, de parler, de s'amuser comme tous les mecs de son âge, d'avoir une vie amoureuse, de marcher, courir...

Tous ses copains l'ont laissé tomber.

Quand je le vois, je n'aperçois qu'un regard triste et dénué de vie.

Mourir serait pour lui une formalité : il est déjà mort depuis longtemps.

je comprends , je crois, , ce qu' éprouve ce jeune homme, mais malgré tout j'ai connue des personnes comme lui qui ont retrouvé un compagnon ou une compagne et qui ce sont remis à aimer la vie, sous une autre forme, certes mais qui y trouve quand même du bonheur .....

je suis désespérement optimiste peut être !

je crois que l'instinct de survie est trés fort , bien plus que nous pouvons l'imaginer..........

il faut avoir été confonté soi même à une maladie grave ou côtoyé des proches atteints de maladies graves pour s'apercevoir de la force de cet instinct!!!!

certes la maladie ou le handicap, rend agressif, dépressif et malheureux , mais il est un fait que malgré cela

je n'ai vu que des combatants autour de moi ! parfois vaincus mais aussi vainqueurs !!!!

Modifié par AUBE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
axel25 Membre 3 264 messages
coccinelle qui survit dans ce monde‚ 49ans
Posté(e)

J'ai parfois évoqué ce sujet avec des proches suite à différents problèmes auquels nous avons été confrontés.

Je pense que si un membre de ma famille très proche me demandait de le faire, quel qu'il soit, j'accepeterai à condition d'avoir l'aval du corps meédical et avec le soutien de ma famille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)
je comprends , je crois, , ce qu' éprouve ce jeune homme, mais malgré tout j'ai connue des personnes comme lui qui ont retrouvé un compagnon ou une compagne et qui ce sont remis à aimer la vie, sous une autre forme, certes mais qui y trouve quand même du bonheur .....

je suis désespérement optimiste peut être !

je crois que l'instinct de survie est trés fort , bien plus que nous pouvons l'imaginer..........

il faut avoir été confonté soi même à une maladie grave ou côtoyé des proches atteints de maladies graves pour s'apercevoir de la force de cet instinct!!!!

certes la maladie ou le handicap, rend agressif, dépressif et malheureux , mais il est un fait que malgré cela

je n'ai vu que des combatants autour de moi ! parfois vaincus mais aussi vainqueurs !!!!

Lui ne pourra jamais connaître une relation amoureuse.Ce n'est pas du pessimisme mais une réalité.

Je connais parfaitement ce milieu (patients en fin de vie ou souffrant de graves handicaps).

Beaucoup n'ont pas cet instinct de survie et ne considèrent pas la vie comme une victoire, mais comme un boulet.

Combattre, c'est très beau...quand on en a le désir.

Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de vivre, ou plutôt survivre, dans ces conditions.

Modifié par Valtesse

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
tu crois de Marie Humbert avant que son fils le lui demande, pensait aider son fils à mourir.

J'admire ce qu'elle a fait. Elle s'est sacrifiée aussi, car sa vie est finie après cela...

je n'admire pas cette femme, je suis désolée, son geste m'a horrifié en tant que mère !!! je ne peux cautionner !!

elle s'est sacrifiée , non ,sa vie était déjà fini de voir son fils comme il était ....

ce n'était pas à elle de faire cela, c'est à une équipe médicale formée spécialement d'agir dans ces cas là mais certainement pas de proches !!!

l'égoîsme dont parle Valtesse peut être aussi dans ce sens, d'une part elle ne voit plus souffrir son

fils, mais elle récupére la pitié pour elle, regardez ma souffrance, j'ai été obligé de tuer mon fils ,

excusez moi mais je la trouve indigne cette personne, si encore elle ne faisait plus parler d'elle

mais elle continue à faire parler d'elle ....

la victime est le fils pas elle si je ne m'abuse !!!

je comprends , je crois, , ce qu' éprouve ce jeune homme, mais malgré tout j'ai connue des personnes comme lui qui ont retrouvé un compagnon ou une compagne et qui ce sont remis à aimer la vie, sous une autre forme, certes mais qui y trouve quand même du bonheur .....

je suis désespérement optimiste peut être !

je crois que l'instinct de survie est trés fort , bien plus que nous pouvons l'imaginer..........

il faut avoir été confonté soi même à une maladie grave ou côtoyé des proches atteints de maladies graves pour s'apercevoir de la force de cet instinct!!!!

certes la maladie ou le handicap, rend agressif, dépressif et malheureux , mais il est un fait que malgré cela

je n'ai vu que des combatants autour de moi ! parfois vaincus mais aussi vainqueurs !!!!

Lui ne pourra jamais connaître une relation amoureuse.Ce n'est pas du pessimisme mais une réalité.

Je connais parfaitement ce milieu (patients en fin de vie ou souffrant de graves handicaps).

Beaucoup n'ont pas cet instinct de survie et ne considèrent pas la vie comme une victoire, mais comme un boulet.

Combattre, c'est très beau...quand on en a le désir.

Personnellement, je ne vois pas l'intérêt de vivre, ou plutôt survivre, dans ces conditions.

comme tu le dis personnellement TU ne vois pas l'intérêt !

tant que tu ne seras pas confrontée personnellement tu ne sauras pas ce que tu veux réellement !!

Modifié par AUBE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Valtesse Membre 6 551 messages
"Contraria contrariis curantur"‚
Posté(e)

Cette mère mérite le respect.

Son acte est très courageux : elle a choisi de libérer son fils d'une vie dont il ne voulait pas.

Là où il est, il ne souffre plus.

Quand survient un décès, le plus malheureux est celui qui reste en vie, à pleurer l'être aimé décédé. Ce dernier, lui, n'est plus à plaindre, il est mort.

comme tu le dis personnellement TU ne vois pas l'intérêt !

tant que tu ne seras pas confrontée personnellement tu ne sauras pas ce que tu veux réellement !!

C'est exact...et je ne souhaite pas en faire l'expérience.Celle de mon copain me suffit.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
AUBE Membre 1 790 messages
douce avec ses amis, dure avec ses ennemis!!‚
Posté(e)
Cette mère mérite le respect.

Son acte est très courageux : elle a choisi de libérer son fils d'une vie dont il ne voulait pas.

Là où il est, il ne souffre plus.

Quand survient un décès, le plus malheureux est celui qui reste en vie, à pleurer l'être aimé décédé. Ce dernier, lui, n'est plus à plaindre, il est mort.

comme tu le dis personnellement TU ne vois pas l'intérêt !

tant que tu ne seras pas confrontée personnellement tu ne sauras pas ce que tu veux réellement !!

C'est exact...et je ne souhaite pas en faire l'expérience.Celle de mon copain me suffit.

tu sais le deuil ce fait toujours même pour un enfant ....

et je continue à trouver son acte inhumain pour une mère, je suis d'accord sur le fait que son fils demandait à mourir mais ce n'était pas à elle de le tuer !

Modifié par AUBE

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant