L'âme en peine


Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Cet après midi, je t'ai rencontrée.

Je ne t'avais pas revu, depuis tant d'années.

Et te retrouver là, dans ce bois paumé,

était insensé, un hasard inexpliqué.

Mais voilà, tu marchais vers moi.

Et, c'est mon coeur je crois,

Qui le premier t'a reconnu.

Il a guidé mes yeux incertains,

Devant tant d'illusions de toi,

En ces années maintes fois perçues,

Inquiets d'être à nouveau trompés, déçus.

C'est fou comme l'Amour peut se faire oublier,

Se faire petit, discret, sembler nous avoir déserté,

Et en une seconde à nous se rappeler, ressurgir,

S'étendre sous la peau, dévaler les veines,

Les images passées, les émois et les souvenirs,

Au plus profond de soi, irradier leurs peines.

Tu marchais vers moi,

Mes yeux pleins de toi.

Tu marchais vers moi,

Et il tenait ta main.

C'est fou comme le Destin peut être malsain,

Comme l'ironie du sort est parfois si perverse,

De te remettre si négligemment sur mon chemin,

De rouvrir une blessure si longtemps enfouie,

De grêles et de givre, la cribler d'averses,

Et la foudre l'asséner d'un coup inoui.

Tu es passée près de moi,

Mes yeux, pétrifiés vers toi,

Nos regards se sont croisés.

Hébétées, éperdues de te voir là,

Mes lèvres t'ont appelée.

Ton prénom, déterré, a fini de m'achever,

A t'aimer, je n'étais plus préparé.

Puis, tu t'es retournée.

Tu n'as pas de suite reconnu,

l'intrus dévisageant ton bonheur,

Mais il est vrai que ton coeur,

ne m'avait jamais qu'entraperçu

C'est fou comme l'Amour peut être cruel,

S'immiscer jusqu'à nous déposséder de nous-mêmes,

Nous transformer en pantin sans espoirs,

Lorsque l'être aimé n'a pas la même étincelle,

Et que seul, brisé, lucide mais le coeur blême,

Il faut lutter pour t'oublier, soir après soir.

L'air de rien, j'ai dit des absurdités,

Sur ta vie je me suis renseigné,

Tout sourire, mais résigné, je l'ai même salué.

A feindre, je n'ai pas pu m'attarder,

Ni continuer à brûler dans ton brasier,

Je vous ai souhaité une bonne journée.

Tu as dû faire quelques pas, et ne plus penser à moi.

Depuis je ne vois plus que toi, à chacun de mes pas ...

J'ai mis si longtemps à sortir de cette impasse,

J'y retombe avec fracas, et j'entrevoies déjà les souffrances,

Pour qu'a nouveau mon amour pour toi se passe, se tasse et s'efface,

Pour qu'à nouveau, le temps redonne à ma vie un semblant de sens.

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

C'est trés beau et cela sent tellement le vrai que ... :snif::snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kalashnikov Membre 1 531 messages
Alucard‚ 31ans
Posté(e)

C'est bien joli ce poême...

Mais du coup tu va me faire tomber dans la dépréssion, argg sa m'aprendra a etre curieux !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
brillegea Membre 3 692 messages
Les méninges à la poële !!‚ 29ans
Posté(e)

C'est vraiment très beau, ton écriture est magnifique. Bien sûr c'est déchirant, on ressent ton chagrin mais je pense que d'avoir mis sur support tes ressentiments, d'exprimer ce qui te fais souffrir a du te soulager ne serait-ce qu'un peu.

En tout cas tu nous fais profiter d'une plume sublime, pour cela merci et même si c'est triste c'est un plaisir de lire un si beaux vers.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 160 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Bon, je n'avais pas prévu à l'origine de m'épancher sur mes aléas sentimentaux (qui ne sont de toutes façons pas trépidants). Mais bon, je n'avais pas non plus prévu de la revoir, elle ...

Elle ?

Une fille dont j'étais fou amoureux (bon, l'âme du poète s'embrase vite, disons qu'elle était bien loin de me laisser indifférent). Mais avec elle, il n'y a jamais eu de nous. Même si je crois que mes sentiments pour elle semblait l'attirer. Mais, j'étais trop timide, et elle était assurément trop bien pour un gars comme moi. Et puis, surtout, elle conjuguait déjà le "nous" avec un autre type à l'époque :o

Bon, c'était il y a pas mal d'années tout ça. A vrai dire, même si je pensais encore à elle quelquefois, je l'avais soigneusement rangée dans un coin de mon coeur, profondément. Alors, la rencontrer avec un type à côté d'elle, c'était loin d'être étonnant, c'est sûr. Mais la rencontrer dans le dernier coin au monde où je pensais la voir (et où je ne pensais même pas que j'irais une heure auparavant), ça a été un choc un peu soudain. :|

Mais, surtout, ce qui m'a sidéré, c'est que je l'ai réellement reconnue de loin (mes yeux sont plutôt des flémards habituellement). Ressentie même, je dirais. :coeur:

J'ai vu sa silhouette (assez commune au final), son visage, mal discerné au loin, mais j'ai été quasi-immédiatement sûr que c'était elle. Impression plus qu'étrange. Une peu comme une sensation de déjà-vu. :D

D'ailleurs, si j'ai écris ce poème, c'est en effet pour me décharger un peu de ce petit bleu à l'âme, pour exorciser un peu tout ça, mais également, aussi pour garder pour moi ce moment particulièrement ... pas vraiment intense, mais réellement étrange.

Comme quoi, on ne se débarrasse pas facilement d'un amour, même s'il n'a été qu'espéré, pas franchement partagé, et depuis des années au placard remisé (bon, faut que j'arrête les tournures comme celles-ci :snif: ).

Voilà, je sais éperdument que je n'ai rien à attendre (Le pire, c'est que je savais déjà à l'époque qu'un éventuel elle et moi, ça ne donnerait pas grand chose de terrible, on ne partageait vraiment pas les mêmes sensibilités, on ne regardait pas dans le même sens. Plutôt des mentalités opposées. Mais bon, allez raisonner un coeur qui n'écoute rien).

A vrai dire, j'espère juste ne plus la revoir (et en même temps, si jamais je pouvais la recroiser ... ahhh, non ... :snif: ). Bref, va falloir l'oublier, encore.

Juste un mauvais moment à passer.

Et puis heureusement que ma vie ne s'était pas arrêtée à elle, et qu'elle va continuer de même. Un p'tit rhume au coeur, on va dire, tombé en plus à un moment où ce n'était déjà pas forcément la grande joie ;)

Bon désolé, j'ai l'âme bavarde, mais ça m'aide à relativiser, quand même.

Vous pouvez me resservir un verre ? :D

Et puis je suis heureux que mon histoire, et ces quelques vers, vous aient un peu touché ;)

Ca m'a permis d'écrire, c'est déjà ça de gagné.

... Et sinon, vous venez souvent par ici ? :p

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Pas assez :snif:

Tu veux boire quoi? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kai Membre+ 6 179 messages
✖►‚ 37ans
Posté(e)

Ahh c'est vraiment, mais magnifiquement écrit .. mais alors qu'est ce que c'est .. mais .. :o

Mais, j'étais trop timide, et elle était assurément trop bien pour un gars comme moi.

Mmmmh, c'quoi un gars comme toi d'abord ? :| Stop te descendre comme ça heing, ttsstt tsst ! :snif:

Mais bon, allez raisonner un coeur qui n'écoute rien

Alors ça, à qui le dis tu ... :snif:

... Et sinon, vous venez souvent par ici ?

Ouaip' très souvent ! :D .. en même temps va pour le verre, moi aussi en ce moment j'en ai bien besoin :D Et puis s'tu veux papoter, si ça va pas ou quoi, tu peux passer tout quand tu veux ^^ Sauf que moi je crois que j'ai toujours l'âme bavarde :coeur: :p .. erf ;)

----> sortie (avec son verre heing ;) .. * perds pas le nord * )

Sérieusement, ehh j'espère que tu réussiras à l'oublier à nouveau. Je sais bien que ce n'est pas simple, mais courage ! :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

:snif: Pheldwyn comme on a pas l' habitude de le voir, désarmé et poète.

Trés jolie plume :snif: Une façon positive et créative d' exorciser sa peine.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MarieJo 092007 Membre 1 171 messages
ailleurs............... :)‚ 38ans
Posté(e)

Et j'avais failli râter ça...

Magnifique poème, mais ça ne m'étonne guère...

Enfin bon, j'espère que tu vas mieux depuis que tu l'as écrit.

Et n'hésite pas à être bavard: c'est toujours un plaisir de te lire! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Tres..... heu...joli, touchant, et rappelant tellement de choses :snif:

C'est fou comme l'Amour peut se faire oublier,

Se faire petit, discret, sembler nous avoir déserté,

Et en une seconde à nous se rappeler, ressurgir,

S'étendre sous la peau, dévaler les veines,

Les images passées, les émois et les souvenirs,

Au plus profond de soi, irradier leurs peines.

Tellement vrai !!

Modifié par vanouille

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Lilena Membre 495 messages
Forumeur survitaminé‚ 54ans
Posté(e)

superbe. :snif: .. plein demotions et surtout si vrai...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ASKI Membre+ 9 808 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)

Pheldwyn, c'est magnifiquement, bouleversant parce que si vrai :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant