La vie apres la mort

Invité Lounet
Invité Lounet Invités 0 message
Posté(e)

La réincarnation n'a pas de sens. Dans la mesure où il n'y a pas -D'après les tenants de cette croyance-continuité de la conscience de soi.

Qu'est-ce que ça veut dire que je serais quelqu'un d'autre dans un autre vie, s'il ne me reste aucun souvenir de ma vie présente ?

Tandis que l'Enfer-On y croit ou on n'y croit pas-suppose que c'est bien soi qui souffre. Si c'est un autre, qu'est-ce que ça peut me faire ?

Finalement, la question préalable est: Qu'est-ce qui fait notre identité ? Je ne saurais répondre avec le vocabulaire de la philosophie. J'ai seulement l'intuition que la souffrance joue le rôle primordial.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
Cela éviterait d'évoquer des stupidités du genre réincarnation.

La réincarnation n'a pas de sens. Dans la mesure où il n'y a pas -D'après les tenants de cette croyance-continuité de la conscience de soi.

Qu'est-ce que ça veut dire que je serais quelqu'un d'autre dans un autre vie, s'il ne me reste aucun souvenir de ma vie présente ?

Tandis que l'Enfer-On y croit ou on n'y croit pas-suppose que c'est bien soi qui souffre. Si c'est un autre, qu'est-ce que ça peut me faire ?

Finalement, la question préalable est: Qu'est-ce qui fait notre identité ? Je ne saurais répondre avec le vocabulaire de la philosophie. J'ai seulement l'intuition que la souffrance joue le rôle primordial.

Tu es sans doute chrétien... mais cette religion ne comporte-t-elle pas autant d'incohérences qu'une autre ?

- Dieu est bon, et il a tout créé; pourquoi a-t-il créé le Mal ?

- Pourquoi Dieu n'est-il pas présent naturellement dans le coeur de tous les hommes ? (peut-être qu'il apprécie les guerres de religion...)

- il est omniscient: il sait donc à l'avance qui suivra la voie du Bien et qui suivra la voie du Mal: dans ces conditions, à quoi bon nous tester sur Terre? pourquoi ne pas nous diriger directement vers une vie de félicité au Paradis, ou une vie de torture en Enfer ?

- Torture ? mais je croyais qu'il était bon !!! A oui, il condamne à la souffrance éternelle des créatures (qu'il a lui-même conçues sensibles au Mal...), mais c'est à contre-coeur...

Comme quoi il est facile de juger comme "stupides" les croyances des autres, en fermant avec complaisance les yeux sur l'incohérence des siennes...

Je suis athé, et matérialiste (en ce sens que je suis convaincu que lorsque le cerveau meurt, nous n'existons plus). Mais certaines personnes ont besoin de croire en une vie après la mort, c'est une sorte de bouée à laquelle elles s'accrochent pour éloigner la terreur que leur inspire l'idée de disparaître (que nous portons tous en nous, mais que chacun gère comme il peut...). Ainsi apparaissent les religions, mais dont certaines dérapent, puisqu'elles finissent par vouloir s'imposer, et imposer un mode de pensée, une ligne de conduite, à l'idée de celui qui en est à l'origine. La menace d'un Enfer est alors bien pratique, et si elle ne suffit pas, il est toujours possible de massacrer les hérétiques... Comme une bande de gosses qui torturerait un autre enfant parce qu'il croit en un Père Noël vert, et non pas rouge...

Du moment que croire en la réincarnation ne pousse pas à faire souffrir l'autre, pourquoi critiquer ? insulter ? car le terme de "stupidités" est bel et bien insultant, envers des personnes qui ont simplement voulu exposer leur point de vue, mais ne t'ont rien demandé...

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
talou Membre 1 643 messages
Carpe Diem‚ 62ans
Posté(e)
La réincarnation n'a pas de sens. Dans la mesure où il n'y a pas -D'après les tenants de cette croyance-continuité de la conscience de soi.

Qu'est-ce que ça veut dire que je serais quelqu'un d'autre dans un autre vie, s'il ne me reste aucun souvenir de ma vie présente ?

Tandis que l'Enfer-On y croit ou on n'y croit pas-suppose que c'est bien soi qui souffre. Si c'est un autre, qu'est-ce que ça peut me faire ?

Finalement, la question préalable est: Qu'est-ce qui fait notre identité ? Je ne saurais répondre avec le vocabulaire de la philosophie. J'ai seulement l'intuition que la souffrance joue le rôle primordial.

je ne pense pas que le dalai lama soit quelqu'un que l'on puisse qualifié de "stupide" pour ma part je pense entre autre que la souffrance est surtout humaine... tu devrais lire les thanatonautes de werber d'accord ce n'est qu'un roman mais quel voyage dans l'audela... moi je n'ai aucune certitude de ce qu'il y a après vu que personne n'est jamais revenu pour m'en parler, je verrais ca ne me préoccupe pas trop mais ca m'intéresse :snif:

Cela éviterait d'évoquer des stupidités du genre réincarnation.

La réincarnation n'a pas de sens. Dans la mesure où il n'y a pas -D'après les tenants de cette croyance-continuité de la conscience de soi.

Qu'est-ce que ça veut dire que je serais quelqu'un d'autre dans un autre vie, s'il ne me reste aucun souvenir de ma vie présente ?

Tandis que l'Enfer-On y croit ou on n'y croit pas-suppose que c'est bien soi qui souffre. Si c'est un autre, qu'est-ce que ça peut me faire ?

Finalement, la question préalable est: Qu'est-ce qui fait notre identité ? Je ne saurais répondre avec le vocabulaire de la philosophie. J'ai seulement l'intuition que la souffrance joue le rôle primordial.

Tu es sans doute chrétien... mais cette religion ne comporte-t-elle pas autant d'incohérences qu'une autre ?

- Dieu est bon, et il a tout créé; pourquoi a-t-il créé le Mal ?

- Pourquoi Dieu n'est-il pas présent naturellement dans le coeur de tous les hommes ? (peut-être qu'il apprécie les guerres de religion...)

- il est omniscient: il sait donc à l'avance qui suivra la voie du Bien et qui suivra la voie du Mal: dans ces conditions, à quoi bon nous tester sur Terre? pourquoi ne pas nous diriger directement vers une vie de félicité au Paradis, ou une vie de torture en Enfer ?

- Torture ? mais je croyais qu'il était bon !!! A oui, il condamne à la souffrance éternelle des créatures (qu'il a lui-même conçues sensibles au Mal...), mais c'est à contre-coeur...

Comme quoi il est facile de juger comme "stupides" les croyances des autres, en fermant avec complaisance les yeux sur l'incohérence des siennes...

Je suis athé, et matérialiste (en ce sens que je suis convaincu que lorsque le cerveau meurt, nous n'existons plus). Mais certaines personnes ont besoin de croire en une vie après la mort, c'est une sorte de bouée à laquelle elles s'accrochent pour éloigner la terreur que leur inspire l'idée de disparaître (que nous portons tous en nous, mais que chacun gère comme il peut...). Ainsi apparaissent les religions, mais dont certaines dérapent, puisqu'elles finissent par vouloir s'imposer, et imposer un mode de pensée, une ligne de conduite, à l'idée de celui qui en est à l'origine. La menace d'un Enfer est alors bien pratique, et si elle ne suffit pas, il est toujours possible de massacrer les hérétiques... Comme une bande de gosses qui torturerait un autre enfant parce qu'il croit en un Père Noël vert, et non pas rouge...

Du moment que croire en la réincarnation ne pousse pas à faire souffrir l'autre, pourquoi critiquer ? insulter ? car le terme de "stupidités" est bel et bien insultant, envers des personnes qui ont simplement voulu exposer leur point de vue, mais ne t'ont rien demandé...

j'aime beaucoup ce que tu viens de dire :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Lounet
Invité Lounet Invités 0 message
Posté(e)
pourquoi critiquer ? insulter ? car le terme de "stupidités" est bel et bien insultant, envers des personnes qui ont simplement voulu exposer leur point de vue, mais ne t'ont rien demandé...

Bon, si c'est insultant, alors, je le retire; je dirais à la place que la réincarnation n'a pas de sens.

On a encore le droit de critiquer, non ? Sinon, quel est l'intérêt d'un forum ? Si c'est pour dire: Tout le monde, il a raison, puisque tout le monde a le droit d'avoir d'avoir une opinion...!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
j'aime beaucoup ce que tu viens de dire

Merci... :snif:

tu devrais lire les thanatonautes de werber d'accord ce n'est qu'un roman mais quel voyage dans l'audela...

J'ai beaucoup aimé la trilogie A la croisée des mondes, de Philip Pullman, et en particulier le tome 3, dans lequel Lyra et William, les 2 enfants héros du récit, se rendent dans le monde des morts.

Malgré mes convictions à ce sujet, A la croisée des mondes est une histoire qui m'a vraiment touché.

En revanche je n'ai pas osé aller voir le film, de peur d'être déçu.

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierredelaforet Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Est-ce que la vie est seulement notre corps ? Je ne le crois pas.

Par exemple des gens qui ont perdu des membres de leur corps (bras, jambes etc) peuvent encore les "ressentir" comme s'il sont encore là. Voilà la 'preuve' de l'existence de l'âme. L'âme qu'on ne voit pas, se cache exactement derrière le corps. Et c'est bien pour cela que ces handicapé ressentent encore leur membres disparus.

Donc je ne crois pas non plus que la vie s'arrête lorsque le corps s'arrête. On peut tuer le corps. Mais comment peut-on tuer l'âme ? L'homme ne peut pas faire cela. Je crois que l'âme est donc éternelle. Après il y a la question où va l'âme. Mais ça c'est une autre discussion.

Voilà Tout simplement ma pensée

Pierre Delaforet

Pafin ? :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)

EDIT:

Je retire ce que j'avais posté à cet endroit pour expliquer le phénomène des membres fantômes, par honnêteté intellectuelle.

En réalité, les mécanismes neurologiques impliqués ne sont pas aussi simples que ce que je supposais, et s'il y a des pistes sérieuses, tout n'est pas élucidé, ni certain. Le lien suivant me semble intéressant, pour ceux qui souhaiteraient se documenter à ce sujet:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Membre_fant%C3%B4me

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Hm il est absurde de contester les religions sur leur terrain à savoir la théologie. Si vous ne croyez pas dites que vous ne croyez pas et n'essayez pas de leur montrer qu'ils ont tort. Ils ont réponse à tout ces trucs là.

EDIT je suis viscéralement athée mais tout de même :

- Dieu est bon, et il a tout créé; pourquoi a-t-il créé le Mal ?

- Pourquoi Dieu n'est-il pas présent naturellement dans le coeur de tous les hommes ? (peut-être qu'il apprécie les guerres de religion...)

- il est omniscient: il sait donc à l'avance qui suivra la voie du Bien et qui suivra la voie du Mal: dans ces conditions, à quoi bon nous tester sur Terre? pourquoi ne pas nous diriger directement vers une vie de félicité au Paradis, ou une vie de torture en Enfer ?

- Torture ? mais je croyais qu'il était bon !!! A oui, il condamne à la souffrance éternelle des créatures (qu'il a lui-même conçues sensibles au Mal...), mais c'est à contre-coeur...

Tu négliges un point ESSENCIEL de la théologie monothéiste : le LIBRE ARBITRE. C'est à dire que Dieu a crée le bien et le mal mais il n'impose rien. C'est chaque être humain qui en son âme et conscience choisit soit le bien, soit le mal (comme dans Star Wars :snif:). Je sais que c'est dur à avaler pour pas mal d'athées qui n'ont aucune notion de théologie mais c'est ainsi. De fait, Dieu n'est pas si omniscient que ça. Il te laisse faire ton propre choix et c'est à toi d'assumer ensuite.

Voilà en gros ce qu'un chrétien te répondra.

Si tu veux contester l'existence de Dieu ce n'est pas sur ce terrain là qu'il faut attaquer, c'est à dire sur des points de doctrine, mais sur le concept même de DIVIN car Dieu ce n'est pas forcément papy dans les nuages.

Modifié par seth rotten

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
Tu négliges un point ESSENCIEL de la théologie monothéiste : le LIBRE ARBITRE. C'est à dire que Dieu a crée le bien et le mal mais il n'impose rien. C'est chaque être humain qui en son âme et conscience choisit soit le bien, soit le mal (comme dans Star Wars :snif: ). Je sais que c'est dur à avaler pour pas mal d'athées qui n'ont aucune notion de théologie mais c'est ainsi. De fait, Dieu n'est pas si omniscient que ça. Il te laisse faire ton propre choix et c'est à toi d'assumer ensuite.

Le libre arbitre n'est absolument pas reconnu par toutes les communautés chrétiennes !!! Les Calvinistes croient en la prédestination. Et en réalité, même chez les Catholiques, il y a eu des divergences: les Jésuites sont de fervents défenseurs du libre arbitre, mais les Jansénites, leurs adversaires aujourd'hui presque disparus, pensaient que tous nos actes étaient déterminés à l'avance... Saint Augustin lui-même, l'un des 4 pères fondateurs de l'Eglise Catholique, croyait en une destinée toute tracée. Ses idées ont été notamment reprises par Blaise Pascal...

Tu sais, j'ai passé toute ma vie scolaire, de la maternelle à la terminale, dans une école catholique, dont l'aumonier était jésuite... Et mon meilleur ami se revendiquait janséniste; les conversations avec lui étaient d'ailleurs passionnantes...

Donc, même si je ne maîtrise pas complètement la Théologie, j'ai tout de même quelques notions...

Et de toute façon, chacun a le droit de croire ce qu'il veut... ce qui m'agace, c'est l'utilisation d'arguments pseudo-scientifiques, qui témoignent en réalité d'un défaut de connaissances, pour prouver des concepts abstraits.

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Les calvinistes c'est très particulier, à ce que je sache il n'y en a pour ainsi dire plus. C'est une branche vraiment bizarre du protestantisme. Pareil les jansénistes ils ont pas résisté très longtemps... Ce sont pas des courants super représentatifs du christianisme à mes yeux.

Saint Augustin par contre oui c'est du lourd. Mais bon, l'écrasante majorité des chrétiens, tout du moins en France, croit en le libre arbitre. La prédestination n'a aucun sens, y compris dans une logique religieuse. Elle dénature complètement le concept chrétien de bien, de mal et de puntion/récompense. Absurde.

ce qui m'agace, c'est l'utilisation d'arguments pseudo-scientifiques, qui témoignent en réalité d'un manque de connaissances, pour prouver des concepts abstraits.

Nous sommes d'accord. Utiliser la science pour prouver l'existence de Dieu est stupide... tout comme de l'utiliser pour prouver sa non-existence, son absence.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
La prédestination n'a aucun sens, y compris dans une logique religieuse. Elle dénature complètement le concept chrétien de bien, de mal et de puntion/récompense. Absurde.

Jésus a annoncé que Judas le trahirait... ce dernier y était donc prédestiné, d'une manière ou d'une autre; il n'a pas eu le choix ! S'il avait décidé de ne pas livrer le Christ, ce dernier n'aurait pas pu sauver l'Humanité... Dieu pouvait-il prendre ce risque ?

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité seth rotten
Invité seth rotten Invités 0 message
Posté(e)

Jésus a eu du flair car il devait sentir que Judas était un entubeur, ça se sent les opportunistes dans un groupe :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierredelaforet Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Cela éviterait d'évoquer des stupidités du genre réincarnation.

La réincarnation n'a pas de sens. Dans la mesure où il n'y a pas -D'après les tenants de cette croyance-continuité de la conscience de soi.

Qu'est-ce que ça veut dire que je serais quelqu'un d'autre dans un autre vie, s'il ne me reste aucun souvenir de ma vie présente ?

Tandis que l'Enfer-On y croit ou on n'y croit pas-suppose que c'est bien soi qui souffre. Si c'est un autre, qu'est-ce que ça peut me faire ?

Finalement, la question préalable est: Qu'est-ce qui fait notre identité ? Je ne saurais répondre avec le vocabulaire de la philosophie. J'ai seulement l'intuition que la souffrance joue le rôle primordial.

Tu es sans doute chrétien... mais cette religion ne comporte-t-elle pas autant d'incohérences qu'une autre ?

- Dieu est bon, et il a tout créé; pourquoi a-t-il créé le Mal ?

- Pourquoi Dieu n'est-il pas présent naturellement dans le coeur de tous les hommes ? (peut-être qu'il apprécie les guerres de religion...)

- il est omniscient: il sait donc à l'avance qui suivra la voie du Bien et qui suivra la voie du Mal: dans ces conditions, à quoi bon nous tester sur Terre? pourquoi ne pas nous diriger directement vers une vie de félicité au Paradis, ou une vie de torture en Enfer ?

- Torture ? mais je croyais qu'il était bon !!! A oui, il condamne à la souffrance éternelle des créatures (qu'il a lui-même conçues sensibles au Mal...), mais c'est à contre-coeur...

Comme quoi il est facile de juger comme "stupides" les croyances des autres, en fermant avec complaisance les yeux sur l'incohérence des siennes...

Je suis athé, et matérialiste (en ce sens que je suis convaincu que lorsque le cerveau meurt, nous n'existons plus). Mais certaines personnes ont besoin de croire en une vie après la mort, c'est une sorte de bouée à laquelle elles s'accrochent pour éloigner la terreur que leur inspire l'idée de disparaître (que nous portons tous en nous, mais que chacun gère comme il peut...). Ainsi apparaissent les religions, mais dont certaines dérapent, puisqu'elles finissent par vouloir s'imposer, et imposer un mode de pensée, une ligne de conduite, à l'idée de celui qui en est à l'origine. La menace d'un Enfer est alors bien pratique, et si elle ne suffit pas, il est toujours possible de massacrer les hérétiques... Comme une bande de gosses qui torturerait un autre enfant parce qu'il croit en un Père Noël vert, et non pas rouge...

Du moment que croire en la réincarnation ne pousse pas à faire souffrir l'autre, pourquoi critiquer ? insulter ? car le terme de "stupidités" est bel et bien insultant, envers des personnes qui ont simplement voulu exposer leur point de vue, mais ne t'ont rien demandé...

- Effectivement Dieu est bon => Donc Il n'a peut avoir créé le Mal comme tu le supposes

- Si l'homme n'aurait pas CHOISI de vouloir s'éloigner de Lui, c'est ce qui aurait été toujours le cas. Mais c'est ne pas Dieu qui s'est éloigner, fermé son coeur? Dis, est-ce que toi ou Dieu qui choisis de ne pas L'écouter ? Je crois que c'est nous tous qui L'avons tourné le dos. Ce n'est pas Lui qui ait tourné le dos notre nous. La Bible nous appelle à choisir la vie et non la mort. Pourtant pas tous suivrons Jésus, qui EST LE CHEMIN, LA VERITE et LA VIE. Je sais, tu pourrais me dire "Mais je n'ai aucune raison de vouloir devenir Son disciple" --> voilà donc pourquoi il ne faut pas mettre cette faute sur son dos à LUI.

- Il nous teste pas du tout sur cette terre. Tu moissonnes ce que tu sème. C'est tout, et pas plus. Reconnais-le : tu ne crois pas en Dieu qui est bon - et c'est tout droit - alors pourquoi es-tu étonné que tout sur la terre n'est pas bon ? Si on L'exclue : alors c'est à nous de jouer le rôle du 'bon dieu'... mens alors : ce n'est pas si facile que ça avec une population de 6,5 millard. Ne complique pas les choses : il ne faut pas se cacher derrière un Dieu dans le quel on ne croit pas. Soyons consistent dans la logique.

- Concernant la 'torture' et un Dieu qui est amour : Crois-tu que c'est de l'amour et de la justice envers des victimes si un juge ne comdamne pas les criminels ? Oui Dieu est un Dieu d'amour, et c'est bien à cause de cela qu'Il fera justice! Car Il est juste, mais pas uniquement envers toi, mais envers le monde entier. Mais Son amour est si grand qu'Il a déjà payé cette comdamnation pour toi lorsqu'Il a crié à la croix "Tout est accompli" ! Alors quelle démonstration de Son amour pour toi veux-tu en plus de ça ? Lui qui n'a pas épargné Son Propre Fils pour toi !

Oui Dieu t'aime, mais si tu refuse de saisir Sa main étendue lorsque toi es en train de sombrer dans la boue....

P.S. l'athéisme est aussi une religion : c'est ce que tu crois, aujourd'hui en tout cas. Car l'histoire et les exprériences prouvent que personne n'est athé au moment critique. Tu as aussi une bouée : vouloir ne pas croire. Donc tu es ton propre dieu... mais lorsqu'il (ce dieu, qui est toi) est hors controle, car, par exemple, on pointe le pistolet entre tes yeux...

Dans le monde entier, parmi tous les peuples et dans toute l'histoire connue, les hommes ont toujours cru qu'il y a quelque chose au dessus de leur tête.

Je crois qu'un Athé est plutôt quelqu'un qui ne veut pas croire... car cela lui arrange. Soyons honnete, disons les choses telles qu'elles sont. Car, de toute manière tu n'as rien à perdre - tu as tes raisonnements en controle, alors ?!.

Beaucoup de athés disent que les croyants sont faibles dans la tête et qu'eux donc sont plus intelligents. Si c'est vraiement le cas, ils tiendront alors compte du pari de Blaise Pascale ! Ou est-ce que ces gens peuvent démontrer l'erreur de ce pari de cet homme sientifique ?

Car si on ne croit pas que Dieu existe, qu'est ce qu'on a alors à perdre si on commence à croire en Lui ?

Mais quelle perte si Dieu se révèlerait vrai et qu'on n'a pas voulu tenter de croire en Lui !

Il faut être comme homme qui parit qu'il n'a pas besoin d'une assurance auto tandis qu'il a une voiture. T'as une vie. Pourquoi pas chercher l'assurance qui va avec ? Surtout si elle est gratuite et qu'il suffit de croire que Jésus est mort à ta place, afin que ta vie éternelle est assurée.

Mais encore une fois, il faut qu'on soit objectif : Si on ne veut pas croire que Dieu est là, allons jusqu'au bout de la pensée : ne nous plaignons jamais auprès de Dieu pour la situation de notre vie. C 'est toi le dieu de ta vie ! Assumons-la alors et ne soyons pas hypocrite pour mettre les dégats sur le dos de Dieu.

Si on veut croire sincèrement en Dieu, alors là nous pouvons nous adresser et attendre à des réponses honnêtes de sa part. Mais il ne faut pas avoir des illusions: Il ne va pas nous répondre, si nous croyons pas qu'Il existe. J'appelle cela la stupidité : c'est comme croire que l'arbre dans le jardin va te répondre, tendis que tu 'sais' qu'il n'a pas de bouche.

Voilà, désolé d'être un peu direct, mais croit moi, je suis sincère et je respecte ton opinion. C'est pourquoi je t'encourage à aller jusqu'au bout de ta pensée... sauf bien sûr si tu désires devenir comme moi, et des millions des gens, ce qui est de beaucoup meilleur (sans être orgueilleux, car cette foi ne vient pas de moi même).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)
il ne faut pas se cacher derrière un Dieu dans le quel on ne croit pas.

Je ne me cache plus derrière Dieu depuis que j'ai tourné le dos à la religion...

Car l'histoire et les exprériences prouvent que personne n'est athé au moment critique.

Je te fais part du message suivant, que j'ai posté dans un autre topic:

Je voudrais pas crever

Je voudrais pas crever

Avant d'avoir connu

Les chiens noirs du Mexique

Qui dorment sans rêver

Les singes à cul nu

Dévoreurs de tropiques

Les araignées d'argent

Au nid truffé de bulles

Je voudrais pas crever

Sans savoir si la lune

Sous son faux air de thune

A un coté pointu

Si le soleil est froid

Si les quatre saisons

Ne sont vraiment que quatre

Sans avoir essayé

De porter une robe

Sur les grands boulevards

Sans avoir regardé

Dans un regard d'égout

Sans avoir mis mon zobe

Dans des coinstots bizarres

Je voudrais pas finir

Sans connaître la lèpre

Ou les sept maladies

Qu'on attrape là-bas

Le bon ni le mauvais

Ne me feraient de peine

Si si si je savais

Que j'en aurai l'étrenne

Et il y a z aussi

Tout ce que je connais

Tout ce que j'apprécie

Que je sais qui me plaît

Le fond vert de la mer

Où valsent les brins d'algues

Sur le sable ondulé

L'herbe grillée de juin

La terre qui craquelle

L'odeur des conifères

Et les baisers de celle

Que ceci que cela

La belle que voilà

Mon Ourson, l'Ursula

Je voudrais pas crever

Avant d'avoir usé

Sa bouche avec ma bouche

Son corps avec mes mains

Le reste avec mes yeux

J'en dis pas plus faut bien

Rester révérencieux

Je voudrais pas mourir

Sans qu'on ait inventé

Les roses éternelles

La journée de deux heures

La mer à la montagne

La montagne à la mer

La fin de la douleur

Les journaux en couleur

Tous les enfants contents

Et tant de trucs encore

Qui dorment dans les crânes

Des géniaux ingénieurs

Des jardiniers joviaux

Des soucieux socialistes

Des urbains urbanistes

Et des pensifs penseurs

Tant de choses à voir

A voir et à z-entendre

Tant de temps à attendre

A chercher dans le noir

Et moi je vois la fin

Qui grouille et qui s'amène

Avec sa gueule moche

Et qui m'ouvre ses bras

De grenouille bancroche

Je voudrais pas crever

Non monsieur non madame

Avant d'avoir tâté

Le goût qui me tourmente

Le goût qu'est le plus fort

Je voudrais pas crever

Avant d'avoir goûté

La saveur de la mort...

Boris Vian

Il n'y a rien à attendre de l'après-mort. Lorsque le cerveau s'éteint, nous n'existons plus. L'homme qui meurt dans ce poème en a conscience (comme, au fond, nous tous). Il énumère toutes les expériences qu'il aimerait vivre ou revivre, toutes les choses qu'il aimerait connaître, comme si cela pouvait retarder l'échéance. Il est même prêt à endurer la lèpre plutôt que de mourir!

Puis, résigné, il veut au moins "savourer" la terreur qui monte en lui à mesure que l'instant fatidique approche, puisqu'elle lui prouve, justement, qu'il n'est pas encore mort !

Les religions qui promettent une vie éternelle offrent un espoir, un réconfort... mais bien faibles face à cette connaissance viscérale que chaque être humain a de sa propre finitude. Combien de Chrétiens prient justement pour que l'opération qui leur sauvera la vie se passe bien ! pourquoi n'acceptent-ils pas l'idée de mourir, alors qu'ils croient au Paradis ?

Mais cette connaissance n'est somme toute pas un mal: acceptée, elle nous pousse à vivre plus intensément chaque bonheur simple qui nous est offert; nous aide à relativiser, à faire la part entre ce qui est vraiment important et ce qui ne l'est pas; nous contraint à vivre heureux, en toute circonstance, comme un devoir envers ceux qui ne sont plus, toujours trop tôt disparus.

Si beaucoup d'athés se mettent à croire en Dieu avant de mourir, ou plutôt se mettent à espérer qu'il existe, beaucoup de Chrétiens ont peur de mourir, malgré la promesse d'une vie éternelle...

Je crois qu'un Athé est plutôt quelqu'un qui ne veut pas croire... car cela lui arrange.

Oui, mais il est plus douloureux, et plus responsabilisant envers les autres, de penser qu'il n'y a rien après la mort.

Beaucoup de athés disent que les croyants sont faibles dans la tête et qu'eux donc sont plus intelligents.

Je n'ai jamais dit cela... mon ami Janséniste, aujourd'hui polytechnicien, est beaucoup plus intelligent que moi.

Mais quelle perte si Dieu se révèlerait vrai et qu'on n'a pas voulu tenter de croire en Lui !

C'est un choix... je préfère considérer la vie terrestre comme précieuse. Elle n'a aucune valeur si le Paradis existe.

Si on ne veut pas croire que Dieu est là, allons jusqu'au bout de la pensée : ne nous plaignons jamais auprès de Dieu pour la situation de notre vie. C 'est toi le dieu de ta vie ! Assumons-la alors et ne soyons pas hypocrite pour mettre les dégats sur le dos de Dieu.

Complètement d'accord... mais en quoi cela devrait-il changer mon point de vue ? Ma vie est ce qu'elle est; je me considère comme responsable de mes échecs; ou en tout cas je n'accuse pas un Dieu auquel je ne crois pas.

Voilà, désolé d'être un peu direct, mais croit moi, je suis sincère et je respecte ton opinion. C'est pourquoi je t'encourage à aller jusqu'au bout de ta pensée... sauf bien sûr si tu désires devenir comme moi, et des millions des gens, ce qui est de beaucoup meilleur (sans être orgueilleux, car cette foi ne vient pas de moi même).

Non merci... je refuse de prendre le risque de vivre bercé d'illusions, et surtout je refuse qu'on m'impose une ligne de conduite: pour moi, ce n'est pas Dieu qui détermine ce qui est bien ou ce qui est mal. C'est la souffrance de l'autre.

Seule la souffrance compte. On peut essayer de l'apaiser (c'est dans ce but que je suis des études de médecine), ou la provoquer.

Mais faire l'amour hors mariage, et avec préservatif, je ne considérerai jamais cela comme mal ! En quoi donner du plaisir à l'autre, tout en se faisant du bien, sans aucun autre but, serait-il mauvais, comme le suppose votre doctrine ?

Et si l'Enfer existe et que je dois y cramer pour ça, et bien tant pis.

Modifié par MartinL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
MartinL Membre 74 messages
Forumeur en herbe‚ 31ans
Posté(e)

Question: de quel courant religieux es-tu exactement ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Et si on commencait par la vie avant la mort :snif:

Ha!... On me dit que je suis hors sujet :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lore Membre 17 812 messages
Electron trop libre / Cible à abattre‚ 47ans
Posté(e)

L'homme est la preuve vivante que la réincarnation existe........

On peut pas être aussi con en une seule vie :snif:

Je sais ==============> je sors

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pierredelaforet Membre 18 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Voici un article que je viens de lire. Ce journaliste écrit sur la sortie d'un livre sur l'enfer...

Je le partage avec vous.

__________________________

«23 minutes en enfer» n'est pas le nouveau film d'action de Bruce Willis, mais un livre étonnant qui plonge le lecteur dans une révélation tout aussi haletante ! Attention au choc frontal pour ceux qui professeraient préférer s'éclater en enfer, plutôt que de s'ennuyer éternellement au paradis avec les anges, car pour Bill Wiese - qui vient à Paris du 6 au 8 juin -, l'enfer ne ressemble en rien à une boîte de nuit, sinon par le fait qu'il fait vraiment nuit.

Chrétien depuis 1970, Bill Wiese est un agent immobilier, résidant avec sa femme, dans le sud de la Californie. Famille, église, travail¿ Ils ont mené ensemble une vie très tranquille. RAS¿ jusqu'à la nuit du 22 au 23 novembre 1998. «Soudain, à 3h du matin, sans aucun avertissement préalable, je me suis retrouvé propulsé dans les airs, puis projeté à terre sans que je n'aie plus aucun contrôle sur ce qui se passait¿ J'ai atterri dans ce qui s'est révélé être une cellule de prison», raconte-t-il en précisant qu'il ne s'agissait nullement d'un rêve. «J'étais véritablement dans cet étrange endroit. Pleinement éveillé et conscient». Sans la moindre idée de la façon dont il a entrepris ce voyage, et sans en comprendre la raison, il découvre petit à petit un univers de terreur¿

Outre l'extrême chaleur du lieu, et l'absence totale de lumière, il fit la rencontre «d'énormes bêtes» qui mesuraient «trois à quatre mètres de haut», et qui se mirent à le torturer. «Il semblait que chaque os de mon corps avait été brisé (¿), Je sus que je ne pouvais pas échapper par la mort à cette torture, car même la mort n'était pas une option possible. La mort me pénétrait, mais elle m'épargnait», explique-t-il. Envahi par une angoisse indescriptible, et accablé par la puanteur fétide dégagée par ces créatures, Bill Wiese n'avait pas beaucoup de temps pour philosopher et méditer. Mais alors qu'il parvint à quitter cette cellule et à regarder l'exceptionnel panorama, entièrement de roche, sans le moindre brin d'herbe, une pensée s'imposa à son esprit : «Je suis en enfer ! (¿) Et je ne pourrais plus jamais revoir mon épouse¿».

Les gens font chaque jour le choix d'aller en enfer

Quelques flammes dévorantes et cris assourdissants d'agonie plus loin, Bill Wiese raconte comment il a vu «la main puissante de Dieu le sortir de la fosse». Selon ses propres mots, «un éclat de lumière» a jailli du ciel, «une lumière pure et blanche comme je n'en n'avais jamais vue. Elle était tellement brillante que je ne pouvais pas voir le visage de celui qui se trouvait devant moi, mais je sus instantanément qui Il était. Je dis ¿'Jésus'', et Il répondit ¿'Je Suis''. Je tombai à ses pieds. C'était comme si je mourais. (¿) La paix a remplacé la terreur. (¿) J'étais si reconnaissant d'échapper à l'enfer. J'étais tellement heureux de connaître Jésus de façon réelle et d'être un chrétien. Je voulais simplement l'adorer».

Dans son livre, il explique les quelques mots échangés avec Dieu. Et depuis, même s'il reconnaît humblement ne toujours pas comprendre pourquoi le choix divin s'est porté sur lui - car il n'a jamais ressenti l'appel «d'un Billy Graham ou d'une mère Térésa»-, il affirme avec assurance connaître désormais la raison de cette expérience ténébreuse. «Cet endroit m'a été montré», témoigne-t-il, «afin que je rapporte un message d'avertissement. Mon histoire ne vise pas à condamner qui que ce soit, mais plutôt à vous informer que l'enfer est un endroit réel. Le désir de Dieu est que personne n'y aille. Mais la triste réalité, c'est que les gens font chaque jour le choix d'y aller».

Pour la première fois, en France

Dix ans se sont écoulés depuis sa visite en enfer. Et pendant cette décennie, dans un contexte où l'Eglise prêche plus volontiers sur l'amour, la guérison, les miracles et les bénédictions, Bill Wiese a pris la parole dans de nombreuses églises du monde entier, et dans des émissions de radios et de télévision, pour partager son expérience, et annoncer sans édulcorant, son message à caractère urgent. Et à chaque fois, il lance cet appel : «Même si vous ne croyez pas à mon histoire, j'espère que vous croirez les Ecritures, et échapperez ainsi à l'enfer !». Du 6 au 8 juin, il se rendra en France pour la première fois, dans la grande salle de Paris Centre Chrétien (PCC), et la traduction française de son Best Seller, est maintenant disponible aux éditions Parole de Foi.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
WEAPON Membre 6 171 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

est-ce qu'il faudra que me réinscrive avec un autre pseudo sur le fofo :snif:

----------> je sais c'est nul je sors :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant