La fureur de peindre selon Pollock...


Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Convergence-1952.jpg

La fureur de peindre selon Pollock


Vendredi 25 janvier - 18:25

Pour Jackson Pollock, ses tableaux sont des arènes. Par «dripping» (égouttage) échevelé, criblant ses toiles de gouttes en lacis et entrelacs véhéments et tournoyants, il mène sa quête spirituelle à corps perdu, dans un déchaînement physique proche de la transe...



Certains voient en lui une sorte de Van Gogh abstrait du XXe siècle. Jackson Pollock aussi était un écorché vif tourmenté par sa difficulté d'être et son éternel mécontentement de soi. Même aura de maudit mythique. Même vertige au fond de lui, avec ce besoin de marcher au bord du précipice. Même brièveté de vie: 37 ans pour Vincent, 44 pour Jackson. Et même existence précaire avant ¿ même ironie du sort ¿ de se retrouver posthumement au grand livre des records. En 2006, une peinture de Pollock est devenue l'¿uvre la plus chère de tous les temps vendue de gré à gré, (sans enchères) 140 millions de dollars.

pollock.gif



Laboratoire effervescent

Mais si la Fondation Beyeler a fait de Pollock le sombre héros et le chorégraphe incandescent de sa première exposition 2008, elle a aussi convié autour de lui 27 peintres des deux côtés de l'Atlantique qui ont comme lui fait du geste le sujet même de leur peinture: une centaine d'¿uvres qu'entre 1945 et 1965 l'Amérique range sous l'étiquette d'«expressionnisme abstrait» et l'Europe d'«art informel». L'exposition les réunit sous le titre d'«Action Painting». Ou quand l'acte de peindre devient le sujet de la peinture. De l'ancien au nouveau monde, même combat? Par-dessus l'Atlantique, les relations étaient étroites, d'autant que nombre d'artistes européens s'étaient exilés aux Etats-Unis pour cause de guerre mondiale. Pourtant leurs ¿uvres sont rarement mises en regard comme elles le sont ici. Une passionnante confrontation qui, de part et d'autre, souligne à la fois les mêmes influences surréalistes (hasard contrôlé, ouverture des vannes de l'inconscient, projection des rythmes et énergies intérieurs), le même besoin de rendre poreuses et floues les frontières entre figuration et abstraction et le même désir d'empoigner le grand format pour s'immerger dans l'espace de la toile. Mais aussi la formidable diversité des styles et expressions...




Suite de l'article...
Source: Le 24 Heures

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)

Merci Yavin !

Pollock, "action painter", est typiquement l'exemple d'artiste dont il faut connaître la vie pour comprendre et apprécier l'oeuvre.

En tout ças moi j'ai eu besoin de lire son histoire pour avoir un autre regard sur ses toîles.

Modifié par Théia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Yavin VIP 32 683 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

En fait, je viens de découvrir cet artiste, mais je l'adore et j'espère aller visiter cette exposition qui se déroule en Suisse, cette fureur, ça me plaît... :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Théia
Invité Théia Invités 0 message
Posté(e)

Ca vaut surement le coup d'y aller ! tu nous raconteras :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
imperatricedumonde Membre 8 284 messages
Je suis gentille, donnez moi des bonbons !‚
Posté(e)

c'est vrai que c'est pas loin d'être un mythe Pollock quand on apprend ça en histoire de l'art. Il fait partie de ces artistes où prendre des mesures, chercher des triangles, des cercles, etc. ne sert absolument à rien pour étudier ses oeuvres et où s'agit plus d'une philosophie de vie qu'autre chose. Un peu comme Mondrian. C'est dommage que ce genre de peinture reste inaccessible intellectuellement à beaucoup de gens.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
**Man's Ruin** Membre 723 messages
Forumeur forcené‚ 31ans
Posté(e)

Pour moi c'est le schaman de l'art contemporain (et des expressionnistes abstraits américains!) sans oublier l'autre grand shaman: Beuys! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Gérangère Membre 90 messages
Forumeur en herbe‚
Posté(e)

Ce que l'article ne dit pas, c'est que, bien souvent, une équipe de grouillots l'assistait pour balancer les couleurs ... pour ma part, même transformé en squelette depuis belle lurette, Van Gogh ne mérite pas cette comparaison douteuse qui est une négation de la création artistique solitaire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant