Mieux vaut avoir des remords que des regrets...


Aliénor Membre+ 13 301 messages
Les épreuves qui ne me tuent pas me rendront plus forte‚ 31ans
Posté(e)

Est-ce qu'il vaut mieux avoir fait quelque chose, mais qu'on se dise "ah j'aurai pas du" ou alors ne rien faire et se dire "mince j'aurai du" ... ?????

J'ai un prof qui m'avait dit "mieux vaut avoir des remords que des regrets" mais en même temps je sais pas quoi penser.

Admettons, on blesse quelqu'un.

"Mince j'aurai pas du. J'ai des remords" ou "J'aurai du lui en mettre une bonne au moins il aurait compris". Mais on sait pas les conséquences que ça aura !!!

Soit il a un bleu, soit il s'évanouit, soit il meurt... après on peut avoir des remords toute notre vie, c'est fichu on le fera pas revenir !!!!!

Autre exemple:

Vaut-il mieux faire l'amour avec quelqu'un qu'on connaît à peine en se disant "mince j'aurai du attendre le bon" et avoir des remords ou se dire "maintenant je suis avec une personne que j'aime, mais je n'ai pas d'expérience; je regrette de n'avoir rien fait avant"

...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

La réponses est dans ma signature :snif:

...

Oui, ça ne fait pas beaucoup avancer le Schmilblick...

Néanmoins, à choisir, il vaut mieux avoir des remords.

Si on te suis, les regrets c'est un acte inachevé... Par conséquent on ne saura jamais si ça aurait pu être mieux.

Un remord c'est un acte achevé. Dans tous les cas on peut ce dire que si on avait pas agi ça aurait été un regret...

Un remords on peut vivre avec, se l'expliquer, se dire que toute façon c'est fait et qu'on y peut rien. On regarde de nouveau vers l'avant, on tourne le dos au passé et c'est fini.

Un regret, inachevé donc, et comme un panneau lumineux devant ses yeux... Il tient en deux mots : "Et si..." mais avec ça on se bloque et on ne va pas très loin (à part dans le murs)

Non, personnellement, à choisir je préfère les remords car au moins, on a agi.

Il n'empèche :

Sans Regrets Ni Remords, Toujours Choisi, Jamais Subit, Tanacem et Fidelis : Canis Bellum !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aliénor Membre+ 13 301 messages
Les épreuves qui ne me tuent pas me rendront plus forte‚ 31ans
Posté(e)

Pas faux :snif:

C'est comme Zidane... On ne saura jamais s'il n'avait pas fait son coup de boule on aurait gagné la coupe du monde !!! :snif:

Est-ce qu'il regrette ou a des remords ??

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

Il l'a dit je crois : il ne regretté pas... quant à savoir s'il a des remords... sans doute. Mais je crois qu'avec le recul il a plus "gagné" de terminé sa carrière ainsi que de façon classique (hors côté commercial, plus du côté, fierté et respect).

Autre exemple footballistique : Cantonna. Regrette-t-il le coup de pied qui a mis un terme à sa carrière de footballeur ? je ne crois pas. As-t-il des remords ? Sur l'instant sans doute, maintenant, regardez l'homme qu'il est.

Un remords on peut sans relever. Un regret aussi, mais c'est plus dur...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

Le regret et le remord sont deux sentiments ou sensations qui coexistent chez tous les êtres humains. Sincèrement peux t-on choisir ? Tu peux te demander la chose suivante:

mieux vaut-il que je me pose cette question ou pas du tout ? ;)

C'est trop tard! :snif:

Tu regrette ?

C'est bien de vouloir tout planifier, vouloir eviter la "casse".

Veux-tu vivre ta vie ?

Veux-tu atteindre tes objectifs ?

As-tu des objectifs ?

Demande toi :

Est-ce que j'assume qui je suis ?

Est-ce que j'assume ce que j'entreprends ?

Ais-je peur d'avancer ?

Ais-je peur d'avancer pour me poser toutes ces questions ?

Dois-je me poser des questions ? :o

Tu ne peux pas tout maîtriser. Imagine que tu réussis tout dans ta vie. Et puis un jour une voiture te fauche et tu te retrouve paralysé. Peux-tu me dire à l'avance ce que tu va penser ou ressentir. Eh bien oui, tu peux le faire. Dire quand tu veux tout ce que tu veux tant que tu n'est pas devant le fait accompli . Imaginer, envisager tout ce qui est possible et imaginable.

Le remord et le regret sont des conséquences. Tu ne peux pas éviter de regretter avoir fait quelque chose avant même de l'avoir fait. Tu ne peux pas éviter d'avoir des remords, c'est à dire de t'en vouloir pour quelque chose qui n'existe pas encore. A moins de te provoquer toute seule. Comme la blonde, voyant une peau de banane, marche dessus.

On sait d'avance qu'il y a une peau de banane. On peux marcher dessus si on le souhaite. On sait qu'en marchant dessus on peux glisser et se faire mal. Et on sait tout autant que l'on peux contourner la peau de banane. Et que contourner ne signifie pas rebrousser chemin par peur de la tentation d'avoir des remords de s'être fait mal et regretter son geste.

Es-tu masochiste ? :snif:

Une dernière chose personne n'est obligé de penser en terme de remord ou/et regret. Personne n'est obligé de prendre au sèrieux tout ce qui se dit. Personne n'est obligé d'écouter qui que ce soit même si il s'agit d'un prof et surtout si il s'agit d'un prof ! :o

Qui sait véritablement si ce prof avait ce jour là quelque chose à dire pour dire une chose pareil ?! A t-il des regrets d'abord ? Et des remords hein ? De qui se moque t-on ?! :o

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Littleboy Membre 1 533 messages
Que du bonheur, moi j'vous dis ! ‚ 30ans
Posté(e)

perso, ni l'un ni l'autre ! :snif: Il faut savoir vivre chaque minute comme si c'était la dernière, on apprend vite à relativiser, et à profiter à fond ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solis Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)

Ca dépend de ton caractère. Mais je dirais, en toute logique, qu'avoir des remords provoque 2 fois plus de souffrance qu'avoir des regrets.

Le remord naît de ce que tu as fait souffrir quelqu'un. Tu souffres donc d'avoir commis l'acte, mais aussi de la pensée que l'autre t'en veut, ou est resté blessé (et peut être jusqu'à sa mort...)

Le regret n'implique que toi-même, à priori, puisqu'il est le fruit, en général, d'un non-acte.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aliénor Membre+ 13 301 messages
Les épreuves qui ne me tuent pas me rendront plus forte‚ 31ans
Posté(e)

Je précise juste que c'est pas par rapport à moi que je pose la question :snif:

C'est une question comme ça, en général :snif:

Vos réactions sont intéressantes !!!

Je pense aussi que les remords sont plus douloureux que des regrets, mais qu'il ne faut pas non plus regretter sans arrêt tout ce qu'on ne fait pas... sinon on se plaindrait tout le temps !

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)
Ca dépend de ton caractère. Mais je dirais, en toute logique, qu'avoir des remords provoque 2 fois plus de souffrance qu'avoir des regrets.

Le remord naît de ce que tu as fait souffrir quelqu'un. Tu souffres donc d'avoir commis l'acte, mais aussi de la pensée que l'autre t'en veut, ou est resté blessé (et peut être jusqu'à sa mort...)

Le regret n'implique que toi-même, à priori, puisqu'il est le fruit, en général, d'un non-acte.

Un remords n'est pas obligé d'être quelqu'un... c'est le fait d'avoir fait une action qui va à l'encontre de ses principes habituels...

Selon mon dico : les remords sont :"douleurs moral causées par la conscience d'avoir mal agi"

Pour moi, le remords nait essentiellement du fait qu'on se retourne sur le passé et qu'on n'arrive pas à y faire face ; ou, tout au contraire dans la métaphore, qu'on arrive pas à lui tourner le dos.

Si on reste plein et entier sur nos principes moraux personnels, si on est assez fort pour ne pas laisser sa conduite dictée par d'autre. Donc si en résumé on à décidé de choisir plutôt subir... Alors les remords n'ont pas vraiment lieu d'être car toutes les actions entrepris seront faites de notre plein gré et de notre propre accords.

Une action tourne mal au final... On doit certe chercher la cause ( je me suis énervé, j'ai paniqué, j'ai pas pris le temps de réfléchir etc...) mais on doit surtout chercher à aller de l'avant en se servant de cela comme expérience. C'est en "forgeant qu'on devient forgeron" comme dirait l'autre ; mais n'oublions pas que le forgerons s'est, comme tout le monde écrasé et brulé les mains plusieurs fois avant d'apprendre son métier.

La vie est ainsi fait d'échec et d'erreur ; mais si on arrive à se convaincre que ces erreurs ne sont pas du à son immobilisme et que cela aurait été sans doute pire si on avait rien fait (car, c'est souvent le cas : les regrets viennent d'une action inaccomplie dans une sitation qui s'est dégradée par la suite), alors on regarde vers l'avenir en ce disant qu'on a gagné une expérience par rapport à avant. C'est le Destin, en somme.

Bon tout ceci n'engage que moi et est ma vision personnel, mais c'est ainsi que je fonctionne et pour le moment, ça marche plutôt bien :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

l

Ca dépend de ton caractère. Mais je dirais, en toute logique, qu'avoir des remords provoque 2 fois plus de souffrance qu'avoir des regrets.

Le remord naît de ce que tu as fait souffrir quelqu'un. Tu souffres donc d'avoir commis l'acte, mais aussi de la pensée que l'autre t'en veut, ou est resté blessé (et peut être jusqu'à sa mort...)

Le regret n'implique que toi-même, à priori, puisqu'il est le fruit, en général, d'un non-acte.

Un remords n'est pas obligé d'être quelqu'un... c'est le fait d'avoir fait une action qui va à l'encontre de ses principes habituels...

Selon mon dico : les remords sont :"douleurs moral causées par la conscience d'avoir mal agi"

Pour moi, le remords nait essentiellement du fait qu'on se retourne sur le passé et qu'on n'arrive pas à y faire face ; ou, tout au contraire dans la métaphore, qu'on arrive pas à lui tourner le dos.

Si on reste plein et entier sur nos principes moraux personnels, si on est assez fort pour ne pas laisser sa conduite dictée par d'autre. Donc si en résumé on à décidé de choisir plutôt subir... Alors les remords n'ont pas vraiment lieu d'être car toutes les actions entrepris seront faites de notre plein gré et de notre propre accords.

Une action tourne mal au final... On doit certe chercher la cause ( je me suis énervé, j'ai paniqué, j'ai pas pris le temps de réfléchir etc...) mais on doit surtout chercher à aller de l'avant en se servant de cela comme expérience. C'est en "forgeant qu'on devient forgeron" comme dirait l'autre ; mais n'oublions pas que le forgerons s'est, comme tout le monde écrasé et brulé les mains plusieurs fois avant d'apprendre son métier.

La vie est ainsi fait d'échec et d'erreur ; mais si on arrive à se convaincre que ces erreurs ne sont pas du à son immobilisme et que cela aurait été sans doute pire si on avait rien fait (car, c'est souvent le cas : les regrets viennent d'une action inaccomplie dans une sitation qui s'est dégradée par la suite), alors on regarde vers l'avenir en ce disant qu'on a gagné une expérience par rapport à avant. C'est le Destin, en somme.

Bon tout ceci n'engage que moi et est ma vision personnel, mais c'est ainsi que je fonctionne et pour le moment, ça marche plutôt bien :o

Perso je ne pense pas en terme d'échec. Quant à se damander s'il est préférable d'avoir des remords plutôt que des regrets je réponds par : ni l'un ni l'autre. Pourquoi vouloir s'encombrer à l'avance ou s'encombrer tout court de sentiment avec lesquels on serait mal à l'aise. Que ces sentiments existent je n'en doute pas. Mais le fait même de s'en soucier ne fait que nourrir le fait qu'il faille à tout prix les vivres. Au moins un plus que l'autre. Par pitié non ! :snif:

Je pense à ceux aussi qui sont sans scrupules sans regrets ni remords et qui ont l'air tout à fait content de leur vie. Ils s'en foutent royalement. Mais bon c'est pas un exemple à suivre.

La vie est trop courte pour se triturer les méninges. Quoique ça ne m'empêche pas de le faire. ;):snif:

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Heimdall Membre 719 messages
Forumeur forcené‚ 32ans
Posté(e)

Si tu me relis, PierreLebel, tu peux voir que dans ma façon de fonctionner propre, j'essaye d'être toujours entier et de toujours avoir le choix de mes situations. Ce qui enlève le remord par conséquence car tous les choix sont faits de mon plein gré et en mon âme et conscience.

Néanmoins tu dis, "il vaut mieux avoir ni regret, ni remords". Ce à quoi je réponds : "Oui, cent fois oui !" . Encore une fois, mon choix de vie est dans ma signature. Mais Alienor posait cette question "comme ça, en général". Il faut donc choisir entre ces deux là pour la réponse.

Sinon, pour le fond, je crois qu'on est tous d'accord.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Solis Membre 130 messages
Forumeur inspiré‚ 48ans
Posté(e)
Selon mon dico : les remords sont :"douleurs moral causées par la conscience d'avoir mal agi"

Si on reste plein et entier sur nos principes moraux personnels, si on est assez fort pour ne pas laisser sa conduite dictée par d'autre.

Conscience d'avoir mal agi... Envers autrui. Si ce n'est qu'envers soi-même, j'appellerai plutôt cela... des regrets. :snif:

Ne pas avoir choisi l'action, ou l'avoir choisie mais pas sur le bon chemin, si cela n'implique que toi, peut-on appeler cela des remords ? Dans certains cas, pourquoi pas... Mais je n'ai pas d'exemple qui me vienne à l'esprit.

"dictée par l'autre" ... La notion de remords ou de regret ne me semble pas (forcément) liée à un rapport de force.

Tu veux dire que si tu es en accord avec tes principes, tu ne dois pas resssentir de remords, quoique tu fasses ?

J'ai des doutes là-dessus.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aliénor Membre+ 13 301 messages
Les épreuves qui ne me tuent pas me rendront plus forte‚ 31ans
Posté(e)
La vie est trop courte pour se triturer les méninges. Quoique ça ne m'empêche pas de le faire. :snif::snif:

Oui là je suis d'accord...

Y'en a aussi qui se remettent sans arrêt en question et d'autres jamais !!!!

Il faut assumer dans un cas comme dans l'autre... mais c'est pas toujours évident.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant