La résurgence des signes religieux dans la politique?

yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)
Crete pas de pitier pour les térroristes religieux ou non .

Mais ce que tu nous explique là n a rien avoir avec la laicitée bien au contraire faire l apologie ou cautioner une religion plus qu une autre méne aux dérives que tu dénonce,an celà Sarkozy a fait une érreur et était hors de sa fonction.Certe nous sommes un pays a traditions chrétiennes mais celà n empéche pas de faire la part des choses justement au nom de cette fameuse laicitée.

C'est là que tu te gourres.

La laïcité ne doit pas consister à effacer la religion, mais à l'empêcher d'aller au-delà de son domaine et de ses attributions. Ce qui n'est pas le cas dans la plupart des pays musulmans.

La laïcité doit s'imposer face à tous ceux qui seraient tentés justement d'atteindre à la liberté de croyance ou non-croyance.

On ne peut pas imposer à quelqu'un de croire, tout comme on ne peut pas l'obliger à ne pas croire.

L'état laïc français, de par sa loi, a donné un cadre pour la pratique religieuse, dans lequel ont toujours su évoluer les différentes églises et religions présentes sur le territoire français : catholiques, protestants, juifs, orthodoxes..., et dans lequel l'Islam modéré de France trouve sa place.

Or ce "cadre" ne permet pas aux islamistes intolérents et musulmans fanatiques d'exercer leur hégémonie, qui s'avère être la finalité de leur conviction, sur le territoire français.

L'état français, par son président Sarkozy, joue tout à fait son rôle en rappelant que la France est un pays de souche chrétienne, que cette chrétienté à suivi son histoire, par des moments sanglants et d'autres plus heureux.

Il ne faut pas considérer les religions judéo-chrétiennes en France d'après le nombre de pratiquants, ce qui ne veut rien dire. Un catholique qui ne se rend pas à l'église régulièrement n'est pas montré du doigt ni menacé, pas plus qu'un protestant ou qu'un juif, ce qui n'est pas le cas dans de nombreuses familles et communautés musulmanes où les rites sont imposés dans la vie de tous les jours, refletant ainsi un fanatisme silencieux mais oppressif.

La France n'a certainenement pas intérêt à voir "l'islamisme" détroner l'Eglise catholique sur son territoire, car "l'islam" ne souscrira jamais au respect de la loi de la laïcité.

On a jamais vu de carmélites ou des francisquains se balader avec des armes ou une ceinture de grenade !

Tant que les Eglises françaises (catho, ortho ou protest.) ne cesseront d'invoquer la paix entre les hommes, le partage, etc..., pourquoi voulez-vous continuer à laisser faire ceux qui braillent en arabe (et non en français, of course) du haut de leur minaret l'appel à la guerre, à l'intolérence, au gihad...combien d'attentats vous faudra-t-il pour comprendre ?

Pourtant l'oppacité des pratiques religieuses musulmanes ont de quoi inquiéter. Les vrais musulmans en premier, ceux qui vivent leur religion en toute honnêteté dans leur conviction par la tolérence, et ensuite inquiéter les pouvoirs publics car 80% des activités des musulmans échappent au contrôle de l'état, que ce soit dans les comptes financiers, les formations des religieux, les écoles.... Et pourtant on sait que la société français va payer tôt ou tard son excès de liberté et de tolérence vis à vis de certaines communautés extrêmistes qui se sont infiltrées partout où elles peuvent agis. Je ne citerai que ce forum par exemple, où quelques "chatouilles" ont révélé l'aggressivité de fanatiques dont on devine bien la présence et l'action sur les topics précédents....c'est gros comme le nez sur la figure, même derrière une burka ! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

hommelibre777 Membre 106 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)
Crete pas de pitier pour les térroristes religieux ou non .

Mais ce que tu nous explique là n a rien avoir avec la laicitée bien au contraire faire l apologie ou cautioner une religion plus qu une autre méne aux dérives que tu dénonce,an celà Sarkozy a fait une érreur et était hors de sa fonction.Certe nous sommes un pays a traditions chrétiennes mais celà n empéche pas de faire la part des choses justement au nom de cette fameuse laicitée.

C'est là que tu te gourres.

La laïcité ne doit pas consister à effacer la religion, mais à l'empêcher d'aller au-delà de son domaine et de ses attributions. Ce qui n'est pas le cas dans la plupart des pays musulmans.

La laïcité doit s'imposer face à tous ceux qui seraient tentés justement d'atteindre à la liberté de croyance ou non-croyance.

On ne peut pas imposer à quelqu'un de croire, tout comme on ne peut pas l'obliger à ne pas croire.

L'état laïc français, de par sa loi, a donné un cadre pour la pratique religieuse, dans lequel ont toujours su évoluer les différentes églises et religions présentes sur le territoire français : catholiques, protestants, juifs, orthodoxes..., et dans lequel l'Islam modéré de France trouve sa place.

Or ce "cadre" ne permet pas aux islamistes intolérents et musulmans fanatiques d'exercer leur hégémonie, qui s'avère être la finalité de leur conviction, sur le territoire français.

L'état français, par son président Sarkozy, joue tout à fait son rôle en rappelant que la France est un pays de souche chrétienne, que cette chrétienté à suivi son histoire, par des moments sanglants et d'autres plus heureux.

Il ne faut pas considérer les religions judéo-chrétiennes en France d'après le nombre de pratiquants, ce qui ne veut rien dire. Un catholique qui ne se rend pas à l'église régulièrement n'est pas montré du doigt ni menacé, pas plus qu'un protestant ou qu'un juif, ce qui n'est pas le cas dans de nombreuses familles et communautés musulmanes où les rites sont imposés dans la vie de tous les jours, refletant ainsi un fanatisme silencieux mais oppressif.

La France n'a certainenement pas intérêt à voir "l'islamisme" détroner l'Eglise catholique sur son territoire, car "l'islam" ne souscrira jamais au respect de la loi de la laïcité.

On a jamais vu de carmélites ou des francisquains se balader avec des armes ou une ceinture de grenade !

Tant que les Eglises françaises (catho, ortho ou protest.) ne cesseront d'invoquer la paix entre les hommes, le partage, etc..., pourquoi voulez-vous continuer à laisser faire ceux qui braillent en arabe (et non en français, of course) du haut de leur minaret l'appel à la guerre, à l'intolérence, au gihad...combien d'attentats vous faudra-t-il pour comprendre ?

Pourtant l'oppacité des pratiques religieuses musulmanes ont de quoi inquiéter. Les vrais musulmans en premier, ceux qui vivent leur religion en toute honnêteté dans leur conviction par la tolérence, et ensuite inquiéter les pouvoirs publics car 80% des activités des musulmans échappent au contrôle de l'état, que ce soit dans les comptes financiers, les formations des religieux, les écoles.... Et pourtant on sait que la société français va payer tôt ou tard son excès de liberté et de tolérence vis à vis de certaines communautés extrêmistes qui se sont infiltrées partout où elles peuvent agis. Je ne citerai que ce forum par exemple, où quelques "chatouilles" ont révélé l'aggressivité de fanatiques dont on devine bien la présence et l'action sur les topics précédents....c'est gros comme le nez sur la figure, même derrière une burka ! :snif:

Trés bonne analyse que je partage, sauf que je ne suis pas sûr que Sarko en soi un bon garant..

Il ne calcule pour lui et que pour lui...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

En quoi devenir Chanoine aide t il la laicitée ? au contraire celà la décrédibilise.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
En quoi devenir Chanoine aide t il la laicitée ? au contraire celà la décrédibilise.

LE décrédibilise

ne confère pas le principe de laïcité à un seul homme, soit il président !

Modifié par Opeth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fumseck Membre 372 messages
Forumeur survitaminé‚ 49ans
Posté(e)
Crois moi ca rape un peu mais ca fait un bien fou.

Je te sentais irrité effectivement :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

En fait décridibilise LA laicitée dans le sens ou Sarko est le président de la république et donc garant de la laicitée. :snif:

C est un peux comme si je représente mes collégues au niveau de l entreprise et que je me fasse introniser au MEDEF ou serait ma crédibilitée et en quoi pourais t on me faire confiance par la suite sur mes actions ou mes propos ?. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
GMB Membre 3 867 messages
Gentil Mignon Bisounours‚ 40ans
Posté(e)

memorial_1.jpg

la croix sur laquelle a été crucifié l' homme de vitruve, messie de l' ump (travailler comme 4 pour gagner plus)

da-vinci.jpg

Modifié par GrandMasterB

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

GMB :snif::snif: .

Je te fais Chanoine d honneur de l UMP.

Champagne_Chamoine.jpg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Opeth Membre 1 327 messages
Forumeur alchimiste‚ 44ans
Posté(e)
En fait décridibilise LA laicitée dans le sens ou Sarko est le président de la république et donc garant de la laicitée. :snif:

C est un peux comme si je représente mes collégues au niveau de l entreprise et que je me fasse introniser au MEDEF ou serait ma crédibilitée et en quoi pourais t on me faire confiance par la suite sur mes actions ou mes propos ?. :snif:

Sarko ne personnifie pas la laïcité, donc il ne la décrédibilise pas

La laïcité sera décrédibilisée le jour où LA république (et sa constitution) toute entière adoptera un retour en arrière au niveau de la séparation de l'état et de l'église.

Par contre Sarko, en tant que personnification de la république, se décrédibilise en nageant à contre sens des principes constitutionnels de celle-ci

Modifié par Opeth

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

C est le sens de mes propos. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

Lorsque l'on interdit le port du voile sous couvert de prosélytisme, les propos de M. Sarkozy sur la chrétienneté sont surprenants.

"L'inquiétant pacte de Sarkozy au Vatican

CONTRE JOURNAL Dans une analyse du discours et de «l’adoubement» du président français au Vatican, Christian Terras, directeur de la revue Golias, estime que «Sarkozy réimplante quelque chose qu’on croyait d’un autre âge».

LIBERATION.FR : mardi 1 janvier 2008

L'inquiétant pacte de Sarkozy au Vatican

Dans une analyse du discours et de « l’adoubement » du président français au Vatican, Christian Terras, directeur de la revue Golias, estime que « Sarkozy réimplante quelque chose qu’on croyait d’un autre âge ». « Même s’il affirme ne pas vouloir remettre en cause 1905, le projet de Sarkozy violera 1905 », explique-t-il. Décryptant les emprunts idéologiques à Le Pen et Maurras, il estime que Sarkozy est porteur d'une «vision fondamentaliste et intransigeante du catholicisme dans son rapport au monde».

Christian Terras est l’auteur de Benoit XVI ; le pape intransigeant (2005), L’opus Dei, une église dans l’église (2006), Le retour des intégristes (2007) aux éditions Golias. Il dirige le site golias.fr. et l’hebdomadaire Golias, dont un numéro consacré au discours de Sarkozy au Vatican doit paraitre jeudi 3 janvier.

-Dans le prochain numéro de Golias, vous analysez la visite de Nicolas Sarkozy au Vatican. Vous l’avez intitulé «Le sermon du Chanoine Sarkozy: catholique et français toujours?»…

Christian Terras. « "Catholique et français toujours" c’est une vieille rengaine qu’on reprenait dans les églises autrefois. La marque, proprement ahurissante, du discours de Nicolas Sarkozy, c’est de ne pas parler au nom de tous les français, mais à partir d’une vision catholique très traditionnelle qu’il assume comme la sienne et celle de l’Etat français. Dans ce discours à l’église, il ne tient aucun compte des apports spirituels, humanistes, culturels non seulement des religions non catholiques, mais des religions chrétiennes – comme la réforme -, sans parler des agnostiques et des athées. Il estime du reste que l’aspiration spirituelle qui est en tout homme ne trouve sa réalisation que dans la religion. C’est donc d’entrée de jeu un parti pris, sur la base d’une sensibilité, d’une vision catholique que l’on peut qualifier de traditionaliste qu’il présente comme celle de la France. Il met aussi gravement en cause l’exercice laïc de la fonction présidentielle puisqu’il identifie son engagement politique à une vocation sacerdotale. Pour parfaire son identification personnelle aux ministres de droit divin, il est allé jusqu’à dire «sachez que nous avons au moins une chose en commun, c’est la vocation. On n’est pas prêtre à moitié on l’est dans toutes les dimensions de sa vie, croyez bien qu’on n’est pas Président de la République à moitié, je comprends les sacrifices que vous faites pour répondre à votre vocation parce que moi même, je sais ce que j’ai fait pour réaliser à la mienne». C’est à mes yeux incroyable. La réalisation de sa mission politique, les sacrifices personnels qu’il évoquait durant la campagne électorale, sont dans le droit fil d’une vocation sacerdotale.

On a beaucoup remarqué les signes donnés au Vatican – le baise main au pape, l’allusion au baptême de Clovis…

Il donne des signes de ce qu’on appelait autrefois la chrétienté. Il s’est mis au passage à l’égal du Pape. Quand il dit «comme Benoît XVI je considère qu’une nation qui ignore l’héritage éthique religieux spirituel de son histoire commet un crime»[/i], ou encore «je partage l’avis du pape quand il considère que l’espérance est une des questions les plus importantes de notre temps»… Non content d’être le premier personnage de la France, il se met à égalité avec le premier personnage de l’église catholique romaine. Ca va très loin puisqu’il se permet de souffrir avec ceux qui ont souffert ou qui souffrent encore des lois de la séparation de l’Eglise et de l’Etat, dont il est théoriquement le gardien! Il dit «je sais les souffrances que sa mise en œuvre a provoqué en France chez les catholiques, les prêtres, dans les congrégations, avant comme après 1905»… Dans une espèce d’exhortation urbi et orbi, il va aller jusqu’à pâtir avec les séminaristes du séminaire français comme jamais il ne l’a fait avec aucun sans papier ou autre insignifiant du pays. Il dit aux séminaristes «Je sais que votre quotidien est ou sera parfois traversé par le découragement ou la solitude. Je sais aussi que la qualité de votre formation, la fidélité au sacrement, la lecture de la bible et de la prière vous permettent de surmonter ces épreuves»...

-C’est le premier chef d’Etat français qui prend cette position…

Absolument. Dans la tradition radicale socialiste, Chirac qui était un président de droite restait frappé du bon sens de la culture traditionnelle laïque française. Même de Gaulle qui était un catholique très pratiquant ne s’était jamais risqué avec les autorités pontificales romaines ou autres autorités hexagonales à un tel mélange de genre. Jamais. De Gaulle refusait de communier par exemple parce qu’il incarnait la France dans toutes ses composantes et qu’il ne pouvait pas donner un signe ostentatoire d’adhésion à une philosophie à un credo, fusse-t-il catholique, à la nation. Il le faisait en privé. Alors que Sarkozy s’exhibe. Tout en revendiquant, dans le même discours, «la liberté ne pas être heurté dans sa conscience par des pratiques ostentatoires». Il fait allusion à l’islam et au voile islamique. Mais on pourrait se poser des questions sur ses pratiques ostentatoires présidentielles et sa vision sur la religion. Le sommet, c’est la concurrence entre l’instituteur et le curé. Je cite: [i]«dans la transmission des valeurs et dans l’apprentissage de la différence entre le bien et le mal, l’instituteur ne pourra jamais remplacer le pasteur ou le curé parce qu’il lui manquera toujours la radicalité du sacrifice de sa vie et la charisme d’un engagement porté par l’espérance». C’est inimaginable d’entendre ça dans la bouche d’un président de la République. Les enseignants, les pédagos de la laïque, engagés dans les écoles difficiles par exemple dans la banlieue où ils donnent de leur vie, de leur temps, de leur exigence familiale, vont apprécier. C’est un discours qu’il n’a pas écrit. Pas plus qu'Henri Guaino. D’après notre enquête, c’est un dominicain qui s’appelle Philippe Verlin. Il pose une vision fondamentaliste et intransigeante du catholicisme dans son rapport au monde. Au final, Nicolas Sarkozy nous en fait une religion à l’américaine. Les communautés avant la citoyenneté, au risque de favoriser le communautarisme.»

Est-ce que ce positionnement est lisible dans le parcours de Sarkozy?

Sarkozy n’est pas un intellectuel, c’est un pragmatique. Et sur la question religieuse, il en est à la religion de son enfance. Il n’y a pas d’évolution dans son intelligence de la foi par rapport à ce qu’on lui a transmis quand il était jeune. Il a sa propre géopolitique religieuse. Pour lui une société qui n’est pas référencée dans le sens ultime du christianisme et du catholicisme, c’est une société qui court à sa perte. Dans son livre sur la religion l’espérance et la république, c’est idéologiquement chevillé au cœur, c’est la conviction que la République ne peut pas avoir un sens ultime pour la cohésion sociale.

L’incursion de la religion en politique évoque beaucoup l’utilisation du catholicisme par Le Pen dans ses meetings…

Sans faire référence au décalogue, c’est la même chose. C’est Le Pen en plus soft. Mais cela rappelle historiquement Charles Maurras. Maurras ne croyait pas, mais il trouvait dans l’église catholique le système parachevé qui pouvait permettre à un Etat de trouver le sens de sa destinée sur terre, par rapport aux missions de Dieu, pour que les responsables politiques puissent vivre en bonne intelligence. Pour moi, Sarkozy emprunte au système maurassien. De l’utilité du système ecclésiastique pour cimenter la cohésion sociale. Je vous donne, je vous délègue, je décentralise la question du sens et cela me permet de gérer les affaires en fonction de mon programme politique. Cela veut dire aussi j’abdique ce que la République en elle même porte comme sens. La dangerosité de ce discours, c’est quelque chose qui est passé complètement sous silence pendant la campagne présidentielle. Nicolas Sarkozy ne pouvait engager un débat sur la laïcité au moment des élections: cela mettait le feu aux poudres. Il ne peut le faire qu’en le distillant. C’est sa conception de la laïcité. Même s’il affirme ne pas vouloir remettre en cause 1905, le projet de Sarkozy violera 1905. C’est la première fois sous la cinquième République qu’un Président de la République écrit au pape - qui l’avait félicité pour son élection -, une lettre de quatre pages pour lui donner son programme politique à la lumière de l’éclairage de l’église et du sens spirituel. D’habitude les présidents font dix lignes.

Au sein du RPR ou de l’UMP, le discours religieux n’avait aucune place jusqu’à présent…

Sarkozy réimplante quelque chose qu’on croyait d’un autre âge. C’est sa propre vision des choses mais c’est aussi l’aspiration d’un certain nombre de catholiques de droite. Même dans un journal comme La Croix, qui conserve un certain pluralisme, on n’a pas trouvé une critique, ni même l’écho d’une critique du discours de Sarkozy. Parce que dans l’église catholique, ce discours porte. Il scelle une espèce de pacte avec les catholiques français de droite. Sarkozy met le curseur sur la religion majoritaire. Il leur promet ses faveurs. Et bien sûr, il attend un retour d’ascenseur. Il leur parle de «participer à la pacification» de l’hexagone. Il leur dit «Je vous soutiendrais pour participer au débat et à la mise en œuvre des lois sur la bio éthique». Et il espère un soutien pour «son grand dessein de la Méditerranée» qui rencontre l’intérêt du Saint Siège par exemple. Rien n’est gratuit. Ce n’est pas uniquement convictionnel. C’est aussi pour obtenir des cathos une alliance et une mobilisation sur les sujets sensibles. Dans certains sites cathos, non pas intégristes mais traditionalistes, Nicolas Sarkozy est présenté comme le personnage providentiel dont la France chrétienne avait besoin. A travers ce discours au Latran, il est perçu comme celui qui sur le plan sociétal et civilisationnel, va faire se rencontrer la République et l’Eglise. On n’est pas dans la théocratie, mais je crains qu’on ne s’oriente à terme à une remise en cause inquiétante de la laïcité française.

Quelle importance accordaient les autres présidents français au titre de chanoine de Latran?

L’insignifiance totale pour les précédents. Par contre, avec l’accueil du cardinal Vicaire de Rome Camillo Ruini à la basilique de Latran, Nicolas Sarkozy s’est glissé dans le lit du corps ecclésiastique. Comme chanoine de Saint-Jean-de-Latran, il a même remercié le cardinal Ruini de le recevoir en son chapitre – c’est la communauté des chanoines, le chapitre. En son chapitre! Il prend possession de Saint-Jean-de-Latran, compte tenu de ce que ce rite désuet lui donne symboliquement comme fonction. Mais de ce rite désuet et symbolique, il en tire un argument politique. Monseigneur Ruini, je vous reçois chez moi à Latran. Et chez moi, à Saint-Jean-de-Latran, je vais vous parler, au sein de mon chapitre, et je vais vous donner mon programme, sur les rapports entre la religion, la politique et l’espérance. Et ça c’est très fort, parce qu’il politise un symbole. Par cette solennité, cette prise de possession des lieux, il en a fait un adoubement. Avec Sarkozy, on a un président qui est missionné presque mystiquement aujourd’hui. La réaction des cardinaux présents montraient qu’il était adoubé pour être pour le Vatican l’un des grands hommes d’Etat de la planète qui portera les valeurs du catholicisme. Cet adoubement là n’a jamais eu lieu avec les autres présidents de la République.

Propos recueillis par Karl Laske"

Modifié par donjuan

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)

Franchement, mêmes dans ses "racines" catholique, la France est de tradition païenne (avouée ou non)

:snif::snif:;):o:o:o:o:o:o:o :D :p :p :p :p :p :p ;););););)

Et qu'on ne sorte pas l'excuse du bon Président qui a la foi depuis qu'il est petit .. La foi est quelque chose de privé.. Il n'avait pas à aller au Vatican en tant que président des Français..

Il est donc clair qu'il s'agit encore ici d'un bas coup Médiatique pour ratisser un peu plus large dans la quête d'une côte de popularité

" Alors que Sarkozy s'exhibe."

S'il n'y avait qu'au Vatican... :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Pas mieux, question de ratissage religieux.

Le sieur est passé maître en ratissage tout azimut dès qu'une élection se profile (tout le monde il est beau tout le monde il est mon ami,votezzzzzz): faire du cheval en camargue dans une manade, prochainement une journée de battue aux renards, une journée chez Mickey (mais en laissant Paul à la porte :snif:), une après-midi avec les pêcheurs bretons (ah non ça c'est fait et y a trop de promesses de coups d'boule), une matinée avec les producteurs de camembert et un week-end de cours de tektonic à Rungis avec les djeuns.

Il ne manque plus qu'un one man show au stade de France avec effets pyrotechniques.

Non, en vérité je vous le dis, cet homme est très fort...... en comique burlesque.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)

C'est son public qui fat peur..; Si ils lui donnent raison de faire ce qu'il fait et qu'ils l'applaudissent en plus

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)
Mais cela rappelle historiquement Charles Maurras. Maurras ne croyait pas, mais il trouvait dans l'église catholique le système parachevé qui pouvait permettre à un Etat de trouver le sens de sa destinée sur terre, par rapport aux missions de Dieu, pour que les responsables politiques puissent vivre en bonne intelligence. Pour moi, Sarkozy emprunte au système maurassien. De l'utilité du système ecclésiastique pour cimenter la cohésion sociale. Je vous donne, je vous délègue, je décentralise la question du sens et cela me permet de gérer les affaires en fonction de mon programme politique. Cela veut dire aussi j'abdique ce que la République en elle même porte comme sens.

Merci don juan pour cet article mais je me permet de rajouter que tout le système de la 5e république est déjà un héritage de Charles Maurras dont De Gaulle était proche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
NumaZeo Membre 2 665 messages
Pétard de bois en bouteille‚ 31ans
Posté(e)

OK ...

Bravo la "Rupture" et la "politique du "21e siècle" !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité donjuan
Invité donjuan Invités 0 message
Posté(e)

"Arrivée du pape Benoît XVI sur l'esplanade des Invalides pour la messe

13.09.08 | 09h57 AFP Le monde.fr

Le pape Benoît XVI est arrivé samedi matin à bord de sa papamobile sur l'esplanade des Invalides, où il devait célébrer la messe devant plusieurs dizaines de milliers de personnes, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Selon la préfecture de police, 200.000 personnes étaient présentes peu avant 10H00 sur l'esplanade.

Parmi les personnalités installées face à l'imposante tribune sur laquelle doit être célébrée la messe, se trouvent Le Premier ministre François Fillon et son épouse, les présidents de l'Assemblée nationale Bernard Accoyer et du Sénat Christain Poncelet, Bernadette Chirac et plusieurs ministres dont la ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie, la ministre de la Justice Rachida Dati, la ministre Logement Christine Boutin et le ministre de l'Education Xavier Darcos."

lire la suite de la dépêche

J'apprends dans le Canard Enchaîné du 10 septembre 2008 que tous les ministres "ont été fermement conviés" à venir. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
entropiemax Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 36ans
Posté(e)

oui je pense que la religion et le pouvoir n est pas bon mais si la bible dit exemple respecte ta femme etc c pas une mauvaise valeur et elle fait parti de la republique car on a une histoire qui en decoule donc ce braquer direct contre la religion ne fait que conforter ceux qui voudrais qu elle soit de nouveau au pouvoir !!

donc attention a ce que l on dit !!

mais je crois que certaine theories laisse a penser que la " prostitué " decrite dans la bible ( metaphore) c l eglise elle meme qui c est corrompu pretres pedo masacres religieux et c est permis de juger et bruler alors que la bible dit bien tu ne jugera point !! donc les religieux disent faire le bien mais font le mal !! et corrompent la verité et donc sont au service de satan (c celui qui dit qui est lol )!! y a qu a voir les reaction a la tv des gens interrogé pendant le discours du pape " que pensé vous etc " et les gens ne savent pas quoi repondre a part oui oui a tout ce que dit le reporter ce qui demontre que ce sont principalement des debiles ( l armee des gueux de satan !!!) qui sont en train d aduler une idole alors qu il est iterdit l idolatrie bref ils disent blanc mais font noir !!

et une question : si on descend tous d adam et d eve alors cela veut dire logiquement que pour ce reproduire leur enfant on du baiser entre frere et soeur pour que nous soyons la lol beurkkkk !!!!

que d tarer dégénéré c religieux !!!! mais cela ne veut pas ditre qu il n y ai pas de dieux mais qu est ce qu un dieux !! un extraterrestre !! qui fait lui mm partie d une communaute et qui a cree ce dieux lol il c cree lui meme bref c comme ce demander l oeuf ou la poule qui et venu en premier lol !! :snif:

donc les religieux sont l armee de satan car il detourne de la verité les gens avec leur conneries !!!!!aux armes !!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
entropiemax Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 36ans
Posté(e)

pour le fait de recevoir officiellement a l elyseé le pape c normale car le vatican est un etat !!!!! donc le pape est un chef d etat aussi!!!! logique !! question de respect meme si on est pas d accords !!! c ca le respect !! siono on ce comportes comme des sauvages alors ???!! :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité GMHS
Invité GMHS Invités 0 message
Posté(e)

Je crois que dans le contexte actuel, avec la poussée de l'intégrisme islamique, il est bon de rappeler les racines chrétiennes des pays européens ... sans pour autant attenter au principe de la laïcité. Ce qui est patent, c'est que petit à petit, des minorités grignotent par petits bouts ce principe de laïcité. Le peuple français, majoritairement de culture chrétienne est à l'origine de cette laïcité et, ce que l'on voit actuellement, c'est que les attentes de la plupart des Français (même catholiques convaincus) sont foulés au pied par des gugus qui ne voient que leur religion, ne parlent que de leur religion, font pêter des bombes au nom de leur religion, et battent leurs femmes selon les commandements de leur religion. Devant ces abberrantes déviances, peut-être est-il bon de rappeler à ces individus que notre culture n'est pas la même et que c'est à eux d'évoluer, non à nous. La plupart des Français sont catholiques, ou du moins, ont été élevés dans les principes catholiques et même si actuellement, beaucoup ne sont plus pratiquants ou sont même devenues athées, une majorité d'entre eux est baptisée, a fait sa communion .... s'est mariée à l'église.

Je ne trouve pas choquant que l'on rappelle un peu nos racines vis à vis de gens qui vivent de la France mais qui voudraient tout simplement la transformer en un quelconque pays musulman ...avec comme corollaire, un retour au moyen âge !!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant