Parcs solaires photovoltaïques


Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)

L'énergie solaire

Le plus grand programme de parcs solaires photovoltaïques français

La Caisse des Dépôts et Solaire Direct ont créé le 5 décembre 2007 une filiale commune, "Solaire Durance", qui développera, construira et exploitera en Val de Durance cinq parcs solaires photovoltaïques d'une puissance totale de 32 MW. Les premières mises en service sont prévues pour le deuxième semestre 2008.

Il s'agit d'un programme de développement et de construction de centrales solaires photovoltaïque en Provence, que la Caisse des Dépôts porte à hauteur de 49 % aux côtés d'un développeur (Solaire Direct).

Ce programme emblématique est sans précédent en France, par son montant et sa puissance installée au sol.

Il met en ¿uvre une source d'énergie propre, renouvelable, et promise à un très grand avenir.

Les sites concernés sont situés dans le Var (Vinon-sur-Verdon) et les Alpes de Haute-Provence (Oraison, Sainte-Tulle et les Mées,

avec deux projets sur cette commune).

Sous réserve de l'obtention des permis de construire, les centrales devraient permettre la production de 45 000 MWh en année pleine, soit l'électricité consommée par 11 000 foyers, plus que n'en comptent les dites communes. Elles devraient aussi permettre une économie d'émissions de gaz à effet de serre comparable à ce que génère la circulation automobile de ces mêmes foyers.

Les sites occuperont un total de 80 hectares. Ils assureront une production d'énergie primaire comparable à 1 600 hectares de bois-énergie ou 9 600 hectares d'agro-carburants, créant les conditions d'une utilisation optimale et raisonnée de l'espace pour la génération d'électricité propre et renouvelable.

Le montant total de l'investissement devrait atteindre 140 M¿.

Ce programme s'inscrit dans le projet de "Vallée solaire", pôle de développement de la filière photovoltaïque, porté notamment par le Conseil Général des Alpes de Haute-Provence et le pôle de compétitivité Cap Energies.

Après trois dossiers de développement de toitures solaires (dans les Dom et dans le Gard), il s'agit du premier investissement de la Caisse des Dépôts dans des centrales solaires au sol.

Il s'inscrit dans sa stratégie d'accompagnement du développement des énergies renouvelables, conformément aux objectifs fixés par les pouvoirs publics,et en collaboration étroite avec les acteurs territoriaux.

Sources : www.tvargentine.com

Une centrale photovoltaïque en plein Paris.

Bertrand Delanoë, qui visitait mercredi 12 septembre 2007 le chantier sur la ZAC Pajol, dans le 18e arrondissement, a annoncé l'installation de 3.300 m2 de panneaux photovoltaïques sur la grande halle du site, d'ici à 2013. Le maire de Paris a présenté ce qui sera la plus grande" centrale photovoltaïque urbaine de France comme un "symbole" de la politique parisienne de développement durable.

La halle Pajol, longue de 140 m, bénéficie d'un toit composé de sheds orientés plein sud et inclinés de 30°, une situation idéale pour l'implantation de panneaux solaires qui seront intégrés à la toiture lors de la rénovation.

Le coût de l'opération est estimé à 2,5 millions d'euros. Il sera pris en charge par un opérateur privé qui louera le toit de la halle à la Ville et revendra l'électricité. Il faut confier la production d'électricité à "ceux qui ont la compétence", a expliqué Bertrand Delanoë en promettant que l'appel d'offres et le cahier des charges seraient "exigeants" et la concurrence "forte".

Cette centrale, unique en centre-ville, doit produire 380 MWh/an, ce qui permettrait d'alimenter en électricité tous les équipements de la halle (auberge de jeunesse, collège, IUT, bibliothèque, gymnase...). La ZAC Pajol ¿ dont le chantier de déconstruction est assez exemplaire ¿ bénéficiera 300 à 500 m2 de panneaux photovoltaïques supplémentaire placés sur le toit du gymnase, de plus de 200 m2 de panneaux solaires thermiques pour l'eau chaude de la halle et des trois logements de fonction du collège, et de toitures végétalisées avec un système de récupération des eaux de pluie.

La démarche de la mairie s'inscrit dans une logique de développer de éco-quartiers. Dans une interview au quotidien 20 minutes, Jean-François Danon, Directeur général du patrimoine et de l'architecture de la ville de Paris évoque la possibilité d'installer 2.140 m2 de panneaux photovoltaïques sur la Halle Georges Carpentier, dans le 13ème arrondissement.

Plus globalement, la ville a lancé un "plan climat" et s'engage sur une démarche de "facteur 4" afin de réduire les émissions de gaz à effet de serre issues de ses activités propres et du territoire parisien de 75% en 2050 par rapport à 2004. Il vise par exemple à atteindre 30% d'énergies renouvelables dans la consommation énergétique du parc municipal.

Ce futur "plan parisien de lutte contre le dérèglement climatique", sera examiné au Conseil de Paris les 1er et 2 octobre prochains(2007).

Jean-Philippe Defawe

Sources : www.lemoniteur-expert.com

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

ca veut dire quoi "photovoltaique"?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

super, on fait de l'écologique à côté de Cadarache !! :snif: (centrale nucléaire)

et le projet ITER il est pour pour les Alpes de Haute Provence aussi..

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Kheops14 Membre 549 messages
Forumeur forcené‚ 40ans
Posté(e)
ca veut dire quoi "photovoltaique"?

et google c'est quoi? :snif:

Une cellule photovoltaïque est un composant électronique qui, exposé à la lumière (photons), génère une tension électrique (volt) (cet effet est appelé l'effet photovoltaïque). Le courant obtenu est un courant continu et la tension obtenue est de l'ordre de 0,5 V.

Les cellules photovoltaïques sont constituées de semi-conducteurs à base de silicium (Si), de sulfure de cadmium (CdS) ou de tellurure de cadmium (CdTe). Elles se présentent sous la forme de deux fines plaques en contact étroit. Un autre nom est « photo-galvanique ».

Ce semi-conducteur est pris en sandwich entre deux électrodes métalliques et le tout est protégé par une vitre.

apparemment, ils commencent a comprendre qu'il a pas mal de personnes qui ne veulent pas de leurs p*%$£ d'éoliennes :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyméa Membre 2 273 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

oki merci Khéops :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité PierreLebel
Invité PierreLebel Invités 0 message
Posté(e)
ca veut dire quoi "photovoltaique"?

Définition : Cellule photovoltaïque

Une cellule photovoltaïque est un composant électronique qui, exposé à la lumière (photon), génère une tension électrique (volt) (cet effet est appelé l'effet photovoltaïque). Le courant obtenu est un courant continu et la tension obtenue est de l'ordre de 0,5 V.

Les cellules photovoltaïques sont constituées de semi-conducteurs à base de silicium (Si), de sulfure de cadmium (CdS) ou detellurure de cadmium (CdTe). Elles se présentent sous la forme de deux fines plaques en contact étroit. Un autre nom est « photo-galvanique ».

Ce semi-conducteur est pris en sandwich entre deux électrodes métalliques et le tout est protégé par une vitre.

UTILISATION

Les cellules photovoltaïques sont parfois utilisées seules (éclairage de jardin, calculatrice, ...) ou bien regroupées sur des panneaux solaires photovoltaïques. Bien que cela ne soit pas encore très utilisé ainsi, il est possible de les utiliser pour les télécommandes, les pèse-personnes, les montres, les réveils, et presque tous les appareils à pile.

Il est possible d'augmenter leur gamme d'utilisation avec un stockage (condensateur ou batterie). Lorsqu'elles sont utilisées avec un dispositif de stockage de l'énergie, il est indispensable de placer une diode en série pour éviter la décharge du système pendant la nuit.

Elles sont utilisées pour produire de l'électricité pour de nombreuses applications (satellites, parc-mètres, ...), ainsi que pour alimenter des habitations ou un réseau public de distribution dans le cas d'une centrale solaire photovoltaïque.

AVANTAGES ET LIMITES

Ces cellules permettent d'alimenter de manière autonomes divers dispositifs consommateurs d'électricité, mais ;

  • leur productivité est encore faible, ce qui ne les rend à ce jour rentable que pour des matériels peu consommateurs d'énergie.
  • les cellules actuellement les plus vendues (en silicium) ont une productivité moindre lorsqu'exposées à une forte chaleur, ce qui limite leur rendement là où l'énergie solaire est la plus abondante, en zone tropicale et notamment dans les déserts. (Des panneaux photovoltaïques avec « concentrateurs » sont en cours de test, qui supportent eux très bien les climats chauds).
  • la technologie de fabrication et l'usage de métaux rares en font encore une solution chère.

A quoi ça ressemble ?

200px-Solar_cell.png

Une cellule photovoltaïque monocristalline

Sources : fr.wikipedia.org

Modifié par PierreLebel

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité dem'ange
Invité dem'ange Invités 0 message
Posté(e)

J'déconne mais ça me plait que mon département de coeur soit "vallée solaire" et qu'on y implante un tel système.

mais y a quand même Cadarache, et l'ombre d'ITER...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
hasco Membre 32 messages
Forumeur balbutiant‚ 38ans
Posté(e)

Il faut savoir que le lobby Nucleaire a detruit la technology solaire en France depuis plus de 20 ans, ce lobby est toujours aussi fort et la France est extrement loin deriere l'espagne, l'italie, la grece et le leader au monde l'allemagne. Ces pays beneficient d'une vrai politique energetique favorisant les (vrais) projets.

Les geants Asiatiques (Sharp/samsung/ et autres geants des semiconducteurs) produisent des milliers de MW car le business rapporte tout simplement! le pay back time a literalement chuté depuis le development et l'inductrialisation très recente des cellules solaires a base de couches minces, le money back est plus court que celui de l'industrie des semiconducteurs et meme les USA, qui se foutent royalement de l'ecologie ont degagé des milliards dans le solaire en 2006/07, non pas pour raisons ecologique mais pour ce faire du blé, pour ne pas tout laisser aux asiatiques........

et pendant ce temps la france annonce des projets bidons ....

Modifié par hasco

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant