Mon couple a-t'il un avenir ?


_Maé Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 39ans
Posté(e)

(Désolée mais ça va être long)

Ca fait 1 ans et demi que je suis avec L. et on vit ensemble depuis 6 mois.

Quand on s'est connu on était tous deux parent célibataire, lui père d'un petit garçon et moi mère d'une petite fille. Nos enfants ont tous les deux eu 4 ans cette année et j'ai appris, la semaine dernière que j'étais enceinte d'environ 1 mois.

L. et moi nous étions toujours dis que nous ne souhaitions pas d'autre enfant avant un "long" moment et, en apprenant que j'étais enceinte j'ai d'abord été malheureuse de devoir faire un choix alors que je ne m'y attendais pas, L. était tout aussi surpris que moi.

Puis en quelques jours je me suis mise à envisager que c'était possible. J'ai reconsidérer les choses : je vais avoir 30 ans, ma fille grandit et je suis installée en couple. Et même si dans notre famille recomposée il y a des hauts et des bas et que ce bébé est inattendu, je n'ais pas vraiment peur de me lancer puisque je sais ce que c'est d'être mère et qu'il est déjà là, malgré ma contraception. De plus j'ais eu, 2 semaines avant d'apprendre la nouvelle, une envie évidente de bébé, déclenchée par des rêves de maternité (même si, en me raisonnant, je les projetais à plus tard).

Et puis on sent les changements s'opérer dans son corps et on s'attache à ce futur bébé pour avoir déjà vécu l'instinct maternel.

Le problème c'est que L. n'était pas du tout du même avis et qu'il m'a fait presqu' une guerre pour avoir envisager de garder cet enfant. Il paniquait complètement et se mettait dans tous ses états car, pour s'être "privé de vivre pour lui, depuis la naissance de son fils" (qu'il adore mais qu'il a assumé seul), il n'envisageait pas un autre enfant. Il a commencé depuis quelques mois une démarche de réorientation professionnelle pour exercer un boulot qui lui plait, à la place de celui qu'il exerce par nécessité depuis la naissance de son fils, mais c'est une démarche qui n'aboutira que dans 1 ans.

Ca m'a retourné et remis les pieds sur terre, j'ai voulu qu'on fasse le point sur notre situation et ai finalement entendu L. dire qu'il n'avait pas confiance en notre couple. J'ai repris conscience que notre histoire est très jeune et que ce n'est pas facile de stabiliser une famille recomposée. Avec de la déception, de l'amertume, mais sans grande surprise j'ai décidé que ce n'était pas un bon contexte pour avoir cet enfant et ai accepté d'avorter.

J'ai appris, en allant voir le médecin lundi pour parler de cette intervention que j'avais fais une fausse couche dans la foulée. J'ai tout de même du passer cette semaine à faire des allés retours à l'hôpital pour "évacuer" le foetus par une intervention similaire à l'IVG. Un séjour qui m'a été douloureux au corps et à l'âme.

Depuis j'oscille entre humeur normale et petites crises de larmes que je garde pour moi. Je suis en colère envers L. aujourd'hui et ça ne passe pas, car nous avons reçu ce week-end sa soeur et ses 3 enfants, dont sa petite dernière qui n'a que 6 mois. Tout s'est très bien passé, mais depuis qu'elle est parti, on ne s'est pas parlé avec L.

Je crois que le fait d'avoir vu ce bébé qui évolue dans une famille où tout se passe bien, où tout le monde est content de l'avoir, où cela ne pose aucun de tous les problèmes que le simple fait d'avoir envisagé de garder un enfant a engendré chez nous, ça me renvois à ma déception de L., de nous, de ma certitude silencieuse qu'on vit une sorte d'imposture puisqu'il n'y aurait pas assez d'amour pour que ce genre de décision soit envisageable... Qu'on ne vivrait cette histoire que parce qu'elle nous arrange bien pour nos enfants qui se sont attachés à tout ça et pour avoir chacun quelqu'un dans notre lit...

Je suis d'autant plus touchée par cette histoire que je pense que si L. ne voulait pas d'enfant il y a 1 semaine, rien ne porte à croire qu'il en voudra 1 un jour, car il m'a même dit durant le point que j'ai voulu faire : "est ce que tu m'as entendu dire vouloir d'un enfant depuis qu'on est ensemble?"

... Je crois que je suis assez touchée pour que ce soit le début de la fin...

Dites-moi ce que vous en pensez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

angelissimo Membre 6 163 messages
vol sans destination‚ 44ans
Posté(e)

Re maé, j'ai lu ton post, et je comprends ta déception, mais je pense que tout n'est peut être pas fini, avec L. Laisse lui le temps de reprendre ces marques, son nouveau job? avoir fait des sacrifices pour élever son fils doit l'avoir un peu iriter.

La meilleure chose est d'en parler sérieusement avec lui. :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
danielfr40 Membre 1 719 messages
Forumeur alchimiste‚ 60ans
Posté(e)

Une fausse couche est quelque chose de terrible pour une femme.

Surtout dans un contexte de désaccord menant à un avortement à contre-coeur.

Mais il faut aller de l'avant.

Dis-toi que de toutes façons, tu ne pouvais l'avoir cette fois-ci, alors essaye d'oublier ta rancoeur contre lui. Dis-toi que tu ressens les choses dix fois plus mal à cause de l'épreuve que tu as subie.

Bon, c'est vrai qu'il a mal réagit et que même s'il ne voulait pas d'enfants, il n'avait pas à t'en vouloir, il aurait pu être plus compréhensif et diplomate. Mais que veux-tu, nous les mecs, on réagit parfois comme des gros cons, mais tu dois dépasser cela si tu tiens à ton couple.

Fais-lui comprendre que c'est une grosse épreuve pour toi et que tu as besoin de son aide, de sa tendresse, de son amour.

Le désir d'enfant, c'est quelque chose qui peut venir avec le temps. Ce n'est pas parce qu'il n'en veut pas pour l'instant, qu'il n'en voudra pas plus tard.

Avec ma femme, on était décallé d'un an. C'était aussi une famille recomposée, un enfant, le sien. Puis on a eut le premier ensemble. Ensuite elle en a voulu un second, mais je n'en voulait pas. Mais l'idée a fait son chemin en moins, et j'en ai voulu un un an après.

30 ans, 2 enfants, vous êtes encore jeune. Vos enfants sont deux, ce qui fait qu'ils ne sont pas fils unique, ce qui est bien pour eux.

Soufflez un peu et remettez-ça vers 35 ans.

Bon courage, ça s'arrangera

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Maé Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 39ans
Posté(e)

Merci de vos réponses angelissimo et danielfr40, pour le moment je suis encore "à chaud" sur ce sujet, j'ai du mal à prendre du recul, c'est tout récent...

Mais vos réponses me permettent d'entendre les points de vue d'autres hommes et c'est important.

Je comprend très bien ce que la raison peut nous dicter dans ces situations et je suis consciente des réalités, mais ce que vit mon affect est plus dur à raisonner...

Si je n'en discute pas avec L. pour le moment c'est que je sais que ce sera sujet à dispute et qu'il me blaissera encore, car il n'est pas touché comme moi par cette histoire, il n'a pas voulu m'accompagner à l'hôpital pour l'intervention, il ne s'est pas plus penché sur "l'après " intervention, ça "l'embête" je pense, et je le trouve égoïste...

C'est ce qui me fait penser que je n'ai peut-être pas envie de "perdre" plus de temps avec quelqu'un qui ne s'investit finalement qu'à "moitié".Hier, avec la colère j'ai même pensé que je pourrais "aller voir ailleur" et que le mieux ce serait qu'il le sache... Je suis désolée d'être crue, mais je crois avoir le contre coup de tout ça et ça fait mal, je le trouve trop indifférent...

Bise à tous

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Violette VIP 8 748 messages
Breizh addict ‚ 38ans
Posté(e)

Faut que vous en parliez, crevez l'abcès, vous ne pouvez pas rester dans cette situation.

je vous souhaite beaucoup de courage et de bonheur en tout cas :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Aliénor Membre+ 13 301 messages
Les épreuves qui ne me tuent pas me rendront plus forte‚ 31ans
Posté(e)

Mince ça doit pas être facile :snif:

Est-ce que TOI tu veux un autre enfant ou non ? Si toi tu en veux et lui non, ça va pas être simple pour le futur... et un jour ou l'autre ça arrivera à faire clash !!!!

J'ai des amis à qui il est arrivé la même chose et ils ont fini par se séparer au bout de 4 ans et demi.

N'aie pas de regret :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
_Maé Membre 5 messages
Baby Forumeur‚ 39ans
Posté(e)

Je sais qu'il va falloir qu'on en discute Violette, mais cette fois-ci j'attend de lui qu'il vienne vers moi, qu'il se rende compte que je ne suis pas bien en ce moment...

Et ça, ça n'a pas toujours été le cas dans notre histoire, c'est moi qui suis toujours allé vers lui durant les périodes difficiles et il faut bien souvent que je lui dise quand ça ne va pas pour moi, il ne sais pas aborder les problèmes de lui-même, lui sa spécialité quand les choses vont mal, c'est plutôt le silence ou de se replier sur lui même, ou de se braquer ou de dire qu'on ne se comprend pas... Mais pour essayer de communiquer, ça c'est une autre affaire.

La preuve, ça fait 2 jours que je ne lui ai pas parlé, je n'ai pas manger avec lui et les enfants hier soir et n'ai pas voulu dormir avec lui, mais il n'a toujours pas aborder de conversation.

Il a bien essailler de me joindre par téléphone aujourd'hui, mais juste pour me dire qu'il avait fait les courses et qu'il espèrait que j'ai passé une bonne journée...

Pour répondre à ta question Aliénor, oui j'ai envie d'avoir un autre enfant, ce qui m'est arrivé a certainement renforcé mon idée d'en faire un autre un jour, j'ai ressenti cette envie de chérir un autre être de manière pure et désintéressée, et si c'est dans l'année qui vient ou la suivante ce ne sera que mieux... Enfin faut pas trop rêver...

C'est une affaire à suivre, peut être en parleront nous ce soir

Je vous dis à bientôt

Modifié par _Maé

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
angelissimo Membre 6 163 messages
vol sans destination‚ 44ans
Posté(e)
Je sais qu'il va falloir qu'on en discute Violette, mais cette fois-ci j'attend de lui qu'il vienne vers moi, qu'il se rende compte que je ne suis pas bien en ce moment...

Et ça, ça n'a pas toujours été le cas dans notre histoire, c'est moi qui suis toujours allé vers lui durant les périodes difficiles et il faut bien souvent que je lui dise quand ça ne va pas pour moi, il ne sais pas aborder les problèmes de lui-même, lui sa spécialité quand les choses vont mal, c'est plutôt le silence ou de se replier sur lui même, ou de se braquer ou de dire qu'on ne se comprend pas... Mais pour essayer de communiquer, ça c'est une autre affaire.

La preuve, ça fait 2 jours que je ne lui ai pas parlé, je n'ai pas manger avec lui et les enfants hier soir et n'ai pas voulu dormir avec lui, mais il n'a toujours pas aborder de conversation.

Il a bien essailler de me joindre par téléphone aujourd'hui, mais juste pour me dire qu'il avait fait les courses et qu'il espèrait que j'ai passé une bonne journée...

Pour répondre à ta question Aliénor, oui j'ai envie d'avoir un autre enfant, ce qui m'est arrivé a certainement renforcé mon idée d'en faire un autre un jour, j'ai ressenti cette envie de chérir un autre être de manière pure et désintéressée, et si c'est dans l'année qui vient ou la suivante ce ne sera que mieux... Enfin faut pas trop rêver...

C'est une affaire à suivre, peut être en parleront nous ce soir

Je vous dis à bientôt

Bon courage à toi, en esperant que ca évolue dans le bon sens, mais apparement c'est tendu :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant