Benjani Mwaruwari : sur les traces du buteur silencieux de Port


Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Benjani Mwaruwari : sur les traces du buteur silencieux de Portsmouth

06/12/2007 - 10 h 07 - Aristide Mamilo

arton16708-324x260.jpg

©Teamshoot

Depuis le début de la saison tout lui réussit, et pourtant l'attaquant de Portsmouth Benjani Mwaruwari n'a rien changé dans sa manière de fonctionner.

Là où la majorité de ses congénères auraient profité de leur notoriété circonstancielle pour flamber et ne rien laisser passer de tous les avantages éphémères que peut offrir une période flamboyante en football, lui préfère s'éclipser dès que les projecteurs sortent du champ du carré vert.

Meilleur buteur de Premiership avec huit réalisations, Benjani suit son destin atypique, qui veut qu'il crève l'écran seulement à 29 ans, alors qu'il écume les pelouses européennes depuis 2001.

Il avait suffit d'un match amical entre son club du Jomo Cosmos (Afrique du Sud) et les Grasshoppers de Zurich pour que le Zimbabwéen convainque l'entraîneur du club suisse Hans-Peter Zaugg de lui accorder la chance d'exprimer son talent dans un environnement beaucoup plus visible. Ce sera fait lors de la saison 2001-2002, qui le voit débarquer à Zurich.

5 matchs et 4 buts plus tard, Guy Roux sur les recommandations d'Erwin Zogg (ancien directeur technique des Grasshoppers) invite l'attaquant à participer au stage de pré saison d'Auxerre. Convaincu par ses qualités, l'ancien entraîneur de l'AJA lui offrira un contrat à l'aube de la saison 2002-2003, qui fera de lui la doublure de Djibril Cissé.

Malgré un bilan séduisant conclu par 20 buts en 84 matchs de championnat et deux Coupes de France avec le club bourguignon, le Zimbabwéen ne supportera pas le départ à la retraite de Guy Roux à la fin de la saison 2005, mais surtout le manque de considération dont-il va jouir de la part du nouvel entraîneur Jacques Santini. Ce dernier, ne s'opposera donc pas à son transfert à Portsmouth pour six millions ¿ en janvier 2006.

Après des débuts timides avec les Pompeys (7 buts en 47 matchs de championnat), Benjani est la révélation de la saison en cours, dans un registre qui surprend tous les observateurs, y compris lui-même « Je ne m'attendais pas à être le meilleur buteur de Premier League. Mon objectif était de marquer environ quinze buts toutes compétitions confondues, il ne m'en reste donc plus que sept. Si je fais mieux, ce sera uniquement du bonus ».

Toujours est-il que grâce à cette réussite inattendue, il occupe aujourd'hui le fauteuil de meilleur buteur du championnat anglais, devant de sacrés clients que sont Drogba, Ronaldo, Rooney, Anelka...Une performance qui prend également de cours Harry Redknapp qui n'attendait pas l'ex-Auxerrois sur ce registre. Le manager de Portsmouh avait en effet recruté Benjani pour ses qualités de rupture, de remises, d'abnégation, et de poison des défenses adverses « Je n'ai jamais pensé qu'il marquerait beaucoup de buts. Il n'est pas un buteur en série, mais il se défonce, et ne donne pas un instant de répit aux défenseurs ».

Pourtant l'état de grâce du goléador rejaillit dans les résultats excellents des Pompeys cette saison, 6e du classement de Premiership avec 7 victoires, 6 nuls et seulement 2 défaites, un rang que ce club habitué à la seconde partie du tableau n'avait pas coutume d'occuper.

Les performances du Zimbabwéen profitent non seulement à son équipe, mais elles ont également un retentissement dans toute l'Europe du football. Il y a quelques jours, le quotidien anglais The Daily Mirror révélait que, la Juventus de Turin était prête à offrir 10 millions ¿ pour attirer Benjani dans les Alpes.

Avisé par les projections du club italien, Portsmouth serait sur le point de proposer à Benjani une prolongation de contrat qui serait à la mesure de sa valeur actuelle, et de son nouveau statut.

Avec son physique de décathlonien, il n'a ni l'élégance d'Emmanuel Adebayor, ni la classe de Didier Drogba, encore moins la notoriété de Samuel Eto'o. Pourtant les fans des Pompeys l'adorent, parce que c'est un homme remarquable qui a la naïveté de penser que le football reste encore un jeu, celui qu'il pratiquait sur sa terre natale de Bulawayo au Zimbabwé.

Source footransfert

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Belizarius VIP 22 812 messages
Mangeur de fromage‚ 37ans
Posté(e)

J'ai toujours beaucoup aimé ce joueur :snif:

Un calme, serein... pas le genre de gars à manquer de respect à quiconque.

Et j'aime bien son jeu aussi, plutôt sobre :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Mel&Yo Membre+ 21 245 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

Perso je l'avais un peu oublié celui là, jusqu'a cette année....c'est bien pour lui :snif:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant