« De quoi Sarkozy est-il le nom ? », A. Badiou


toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

Nous savons désormais que l'élection que N. Sarkozy ne fut pas un accident. « Dans six mois », disait-on (pour s'en plaindre ou s'en réjouir), « cela aura l'air moins grave » : le temps devait arrondir les angles et la fonction légitimer l'homme. Les mois sont passés, et cette très mauvaise surprise n'est plus une surprise : rien ne s'est estompé, bien au contraire. Comprendre pourquoi, c'est percer à jour le véritable événement masqué par la personne du président. « Ce vote, qui ne fait que nommer la venue de la chose immonde à l'ordre du jour, a toute la structure d'un coup attendu. » C'est le philosophe Alain Badiou qui écrit cela, dans son essai « De quoi Sarkozy est-il le nom ? ».

Le texte ici.

Je n'ai pas fini de le lire mais je pense que ces réflexions peuvent intéresser les partisans de Sarkozy et surtout ces opposants, les septiques le seront peut-être moins après cette lecture. Je l'ai qualifié de politique même si l'auteur est un philosophe.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)
Mais Badiou est aussi un militant. Militant politique : il a été l'un des dirigeants du maoïsme français (militant à l'UCFML) comme d'autres normaliens célèbres (Benny Lévy, le linguiste Jean-Claude Milner, les lacaniens Jacques-Alain Miller et Gérard Miller,qui, eux, militaient à la Gauche Prolétarienne etc.), et il ne renie rien ou presque de cet héritage. Ce militantisme s'inscrit dans sa philosophie, comme on peut le voir dans plusieurs de ses ouvrages récents : L'éthique, la série des Circonstances (I, II et III) ), qui parlent du terrorisme ou de l'élection française de 2002, dernièrement Le Siècle et, comme suite de L'être et l'événement, Logiques des mondes le 9 mars 2006.

Abandonnant pour part, sinon la rigueur, du moins la précision, le détail et le souci de l'argumentation démonstrative qu'exige la philosophie universitaire, Badiou montre cependant des qualités de synthèse et d'originalité dans ses analyses qui épousent une certaine force de conviction. C'est un excellent historien des idées, capable de résumer l'esprit d'une époque par quelques thèses ou concepts (à supposer que l'esprit d'une époque soit autre chose qu'un cliché de notre époque); par ailleurs, Badiou est convaincu que la philosophie doit parler de son temps et, comme la plupart des penseurs continentaux de sa génération, il combat l'idée selon laquelle les problèmes philosophiques sont des questions éternelles, posées de tout temps par tout le monde d'une manière analogue. Enfin, fidèle, il est un des seuls à soutenir et à argumenter des thèses aujourd'hui iconoclastes : refus de l'humanisme et de l'idée que l'homme a comme tel une valeur absolue ( à moins qu'on ne considère que le rayonnement de la pensée écologique aboutisse à une conclusion similaire) ; critique de la démocratie parlementaire ; défense du communisme, etc.

Source Wikipedia

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

On pourrait aussi lancer un débat sur l'uniformisation de la pensée grace à des vecteurs comme Wikipédia ou Google... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)

On va pas lancer un débat sur "non Môsieur, je suis pas un mouton de parnurge moi Môsieur... non mêêêêêh !!!!"

...

Simplement que connaitre un peu l'auteur et ses opinion peu permettre de comprendre beaucoup de chose dans la façon de voir les choses...

Et... si le second paragraphe est sugé à contreverse, le premier n'évoque que des faits.

Modifié par KrafT

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
toti Membre 2 920 messages
Sceptique assez convaincu‚ 36ans
Posté(e)

D'accord sur la présentation de l'auteur. En même temps, si l'auteur du livre est Badiou, l'auteur de ce texte ne l'est pas. Quant à la présentation de Badiou, elle me semble un peu trop sommaire pour être vraiment signifiante.

Je crains aussi que la façon dont est présentée son orientation politique rebute, alors qu'elle est un peu plus complexe que ne le laisse penser la page Wiki... Et en plus, à la lecture du texte, franchement, on peut se passer de Wiki pour saisir (plus précisément) sa position.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
KrafT Membre 1 176 messages
Nec Retrogradior, Nec Devio, Sum !!!‚ 32ans
Posté(e)
Quant à la présentation de Badiou, elle me semble un peu trop sommaire pour être vraiment signifiante.

Je crains aussi que la façon dont est présentée son orientation politique rebute, alors qu'elle est un peu plus complexe que ne le laisse penser la page Wiki... Et en plus, à la lecture du texte, franchement, on peut se passer de Wiki pour saisir (plus précisément) sa position.

Tu a l'air de bien connaitre cette personne...

(En fait: je n'ai cité ici que le paragraphe "Politique" de cet auteur, l'article Wiki est bien plus grand...)

Y a un truc de génial... ou de monstrueux, les deux termes fonctionnent, sur Wiki: c'est que tu peux modifier les articles.

Aussi si tu trouve ce dernier incomplet, mal fait ou mensongé, tu peux le transformer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant