Le Christ a t'il existé?

Le Christ a t'il existé?   58 membres ont voté

  1. 1. Le Christ a t'il existé?

    • Oui
      29
    • Non
      29

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
@Fedayin Féal

J'aurais jamais dû te parler de wikipedia :o

Pourquoi autant de questions ? Tu veux ecrire un livre ?

Celui qui recherche la connaissance se rapproche peu à peu plus près de Dieu ... je ne sais plus où j'ai lu cela ...

Je le fais déjà mon ami! Je le fais déjà ! :o

Je ne croix pas que la façon actuelle de pensé soit la bonne, si t'elle étais le cas le monde ne serait pas ce qu'il est ! :o

Et je me contre fiche de l'opinion populaire ;)

Fedayin Féal. See you next time! :D

Ni que l'on m'aime ou que l'on ne m'aime pas! De la le sacrifice!

Fedayin Féal. See you next time!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Hum...

De toute façon, je ne crois pas en la Bible (<=Opinion Personnelle), tout au plus, j'en partage quelques convictions ou valeurs de vie.

Cela dit, tant de gens se sont penchés sur l'existence réelle de ce mec (Jesus) hors de affabulations (<= selon moi) romanesques de ses exploits que leurs conclusions me paraissent quand même crédibles.

Je n'ai pas de source en tête hormis un Science et Vie qui compilait et croisait pas mal de travaux sur le sujets et dont la conclusion était fort judicieuse (comme toujours !). Ca doit dater un peu mais l'existence d'un mec qui aurait inspiré tout ça est assez bien prouvée.

Et l'humanité est très forte pour parler beaucoup et romancer la vie de gens même quelconques (regardez la "légende" de Paris Hilton !!)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)

'yop!' date='mardi 06 novembre 2007 à 12:18' post='1209158']

Hum...

De toute façon, je ne crois pas en la Bible (<=Opinion Personnelle), tout au plus, j'en partage quelques convictions ou valeurs de vie.

Cela dit, tant de gens se sont penchés sur l'existence réelle de ce mec (Jesus) hors de affabulations (<= selon moi) romanesques de ses exploits que leurs conclusions me paraissent quand même crédibles.

Je n'ai pas de source en tête hormis un Science et Vie qui compilait et croisait pas mal de travaux sur le sujets et dont la conclusion était fort judicieuse (comme toujours !). Ca doit dater un peu mais l'existence d'un mec qui aurait inspiré tout ça est assez bien prouvée.

Et l'humanité est très forte pour parler beaucoup et romancer la vie de gens même quelconques (regardez la "légende" de Paris Hilton !!)

Fedayin Féal:Je ne parle pas de Jésus je parle de la notion du Christ notion inventé sous le Canons du premier Concile !

La raison s'altère sous l'influence des croyances elle ne laisse place qua une ignorance abjecte qui na nul fondement ce qui permets a certain de diffuser leur propagandes!

Imaginez qu'une personne prenne une bûche et la sculpte de façon à en faire la statue d'un homme barbu en robe. Sur son socle il grave le nom de "Jésus" et chaque jour il se prosterne devant pour l'adorer. Et-ce que cela fait de lui un chrétien?

Non! Cela fait de lui un idolâtre.

Il adore un objet qu'il a appelé "Jésus" mais qui n'est pas Jésus du tout. Son dieu en bois est une grave insulte envers Jésus. De la même manière, la chrétienté américaine a créé plusieurs versions de "Jésus" qui ressemblent difficilement au Jésus des écritures. C'est un dieu à leur image, ceux qui adorent le "Jésus américain" ne sont pas moins que des idolâtres et pas plus chrétiens que l'homme qui s'est sculpté une idole en bois.

1- Il ont fait de lui un Idole et par le fait même cacher le chemin menant a la bonne volonté et a Dieu.

2- Ils ont voler au genre humain leur filiation d'enfant de Dieu en fessent de leur Idole, Le fils unique de Dieu.

3- Ils ont projeter dans le future leur propre mal vaillance en se couvrant si quel q'un viendrais les démasqués; Ils diront Voici l'anti-Christ.

4- Ils ont mystifier et tromper le genre humain de la compréhension qu'il pouvais s'amélioré et devenir semblable a Dieu en s'identifiant a son esprit de bonne volonté, A son caractère réel en imposent leur mensonge sur l'idée du sauveur qui prend leur péchés. Ils ont même dit que l'être humain était pêcheur de puis sons origine de par le pêcher originel de cette façon il l'ont déculpabiliser et rendu inapte a se jugé lui même et ainsi a chercher a avoir un bon jugement sage. Ils l'on donc encore une foie priver du véritable chemin vivent conduisent a Dieu.

5- Ils ont sacraliser des objets au détriment des véritable valeur fondamental et essentiel qui conduisent a Dieu.

6- Ils enseigne a l'école ses 5, Premiers concepts avent toute chose. Par ce que le lucratif est leur mobile, Ils sons la mafia de l'au-delà, Les trompeurs savent. Les 5, concepts qu'ils enseigne sons la preuve qu'ils Save ce qu'ils font, La preuve de leur culpabilité et témoin de leur sens du sacré.

Le Jésus qu'ils ont inventé de toute pièces et plagier en partit sur ses enseignements qui vient des troubles que Jean-Batiste fit a Romme en fessent soulevé la révolte Juive par son enseignement, De bonne volonté et d'équité ce qui confronté dans la culpabilité l'empereur sous Ponce Pilate (en latin Pontius Pilatus c'est-à-dire « Pontius titulaire d'un javelot d'honneur »), né vers 10 av. J.-C., Ce même javelot qui détermina le sort qui attendez non seulement le peuple Juif, Mais toute notre humanité entière, Le terme javelot d'honneur lui fut donc donner pour sons idée originale et ruser d'invention d'un messie Juif, Qu'il transforma an Cris pour l'élaboration d'une religion pour Romme l'empereur ayant constaté le besoin des Juifs d'un libérateur et d'un sauveur et ce lui du peuple romain qui commencer a adhéré an grand nombre au enseignement de Jean-Batiste, Enseignement qui prôner l'adoration d'un Dieu unique de toute les nations sens faire exception de personne et de l'équité et de la bonne volonté cette enseignement aller a l'encontre, Le pansé t'ils du moins ! De leur l'intérêt, Des avantages que leur promulgues leur pouvoir temporelle

Grenouille verte : L'existence de Jésus reste plus que dicutable : le nom "Jésus" ayant été ajouté tardivement au Nouveau Testament (IIème, siècle de mèmoire).

De plus, le terme "Christ" est plus un titre qu'un nom.

Citation (yanomami @ lundi 05 novembre 2007 à 17:00) http://www.forumfr.com/index.php?act=findp...amp;pid=1204608

je ne pense pas que le chriist ait existé, c'est je crois, une pure invention pour obtenir le pouvoir par des gens lettrés de l'époque qui ont écrit la bible.

Thetatsumaki On remarquera que Tacite ne fait qu'une brêve allusion au Christ, et qu'il ne le décrit pas comme une personne "extraordinaire".

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
D'un point de vue historique, Jésus a bel et bien existé, plusieurs textes le décrive comme un homme juste et bon, par exemple, le texte d'un historien romain, Tacite.

Dans les Annales, au sujet de l'incendie de Rome, il écrit ceci :

"[...] Mais aucun moyen humain, ni largesse princières, ni cérémonies expiatoires ne faisaient reculer la rumeur infamante d'après laquelle l'incendie avait été ordonné. Aussi, pour l'anéantir Néron supposa des coupables et infligea des tourments raffinés à ceux que leurs abominations faisaient détester et que la foule appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christ, que, sous le principat de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice; réprimée sur le moment, cette détestable superstition perçait de nouveau, non pas seulement en Judée, où le mal avait pris naissance, mais encore dans Rome [...]"

On remarquera que Tacite ne fait qu'une brêve allusion au Christ, et qu'il ne le décrit pas comme une personne "extraordinaire".

On peut mettre un terme à la vie du personnage historique après sa mort (logique... :o ).

Le véritable doute peut se faire après sa mort, a-t-il, ou n'a-t-il pas "réssucité" ? A partir de là, c'est à vous seul de juger... :o

Ce que je peut dire, c'est que l'homme a exister, après, a-t-il fait tout ses miracles, c'est mettre en cause une religion, et c'est source de conflicts... ;)

ps : pour savoir si le Christ a exister, il faudrait déja savoir la différence que l'on fait entre lui, et Jésus, dans la bible... :o

Il n'existe aucun témoignage écrit sur Jésus, hors les évangiles. En dehors du Nouveau Testament, aucun auteur parmi tous ceux qui auraient été les contemporains de Jésus, ne nous a transmis à son sujet le moindre renseignement. Ainsi des historiens, avec une précision croissante, constatent d'abord que sur une trentaine d'auteurs connus de l'époque qui auraient pu parler de Jésus, tous sont muets. Flavius Josèphe (77-95) : les quelques lignes au sujet du Christ, ont été ajoutées après Origène(185-254) qui les ignoraient et signalées seulement au IVème siècle par Eusèbe de Césarée(265-340), le faussaire. De toute façon, Flavius Josèphe, juif orthodoxe n'aurait jamais pu écrire que Jésus était le messie. Or les juifs orthodoxes attendent encore, la venue de leur messie.

Tacite (55- 120) vers 116, aurait parlé de chrétiens brûlés à Rome sous Néron vers l'an 64; mais cette mention ne fut ajoutée qu'en 1429 par le sécrétaire papel, le Pogge (premier éditeur des "Annales" de Tacite) et ne figure pas dans les traductions et copies antérieures. Cette interpolation a été fabriquée disent les érudits, d'après un texte de Sulpice Sévère, un médiocre historien de la fin du quatrième siècle.

Pline le jeune (66- 144) aurait mentionné dans une lettre à l'empereur Trajan, l'existence des chrétiens et d'un certain Jésus homme. Mais cette lettre a été composée vers 1500 par Girardo di Verona. Au quatrième siècle, un érudit Sidoine Apolinaire déclara que Pline le jeune avait fixé à neuf le nombre de ses livres. Or cette prétendue lettre se trouve au dixième livre attribué à Pline le jeune.

Suétone (75- 160 environ) en 120 parle d'un "chrestos" (le bon, le meilleur), agitateur de Rome en 50; mais il ne peut s'agir du paisible Christ ("christus",christos ou oïnt) de la mythologie chrétienne mort croit-on, à Jérusalem depuis 20 ans.

Mais c'est surtout le silence de Philon d'Alexandrie sur Jésus qui a une importance décisive. Philon qui avait déjà 25 ou 30 ans lorsque Jésus aurait du naître et mourut plusieurs années après la date à laquelle ce dernier dû mourir, ne sait rien et ne dit jamais rien de Jésus Christ. C'est un homme docte qui s'occupa spécialement de religion et de philosophie. Il n'aurait assurément pas négliger de citer Jésus, qui était de son pays et de sa"race".

Jésus n'a pas existé; car s'il avait existé, Philon n'aurait pas pu ne pas parler de lui. Philon, le platon juif-alexendrin, contemporain du Christ, cite tous les événements et tous les grands personnages de son temps et de son pays, sans même oublier Pilate. Il connait et décrit avec force détails la secte des Esséniens, qui vivait aux environs de Jérusalem et sur les rives du Jourdain. Sous le règne Caligula (12-41), Philon fut envoyé à Rome pour défendre les juifs et cela fait supposer en lui une connaissance exacte des choses et des hommes de sa nation; immanquablement , si Jésus avait réellement existé, il aurait été obligé d'en faire au moins mention.

Pour terminer, parmi les autres écrivains et historiens, du 1er et 2ème siècle de notre ère, qui gardent un silence total sur Jésus, citons:Valerius Maximus (-14- -370) , Senèque (-2- -66), Pline l'ancien(23- 79), Perce(34- 62), Lucain (39- 65), Dion Chrysostone (40- 117), Stace (40- 96), Plutarque (45- 125), Silius Italicius (25- 100), Martial (65- 95), Flaccus (70- 100), Pétrone (mort en 65), Quintillien (65- 97), Juvénal (55- 140), Apulée (mort vers 170), Don Cassuis, Pausanias,Juste de Tibériade etc.

Modifié par l'athéologue

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Mais c'est surtout le silence de Philon d'Alexandrie sur Jésus qui a une importance décisive. Philon qui avait déjà 25 ou 30 ans lorsque Jésus aurait du naître et mourut plusieurs années après la date à laquelle ce dernier dû mourir, ne sait rien et ne dit jamais rien de Jésus Christ. C'est un homme docte qui s'occupa spécialement de religion et de philosophie. Il n'aurait assurément pas négliger de citer Jésus, qui était de son pays et de sa"race".

Jésus n'a pas existé; car s'il avait existé, Philon n'aurait pas pu ne pas parler de lui. Philon, le platon juif-alexendrin, contemporain du Christ, cite tous les événements et tous les grands personnages de son temps et de son pays, sans même oublier Pilate. Il connait et décrit avec force détails la secte des Esséniens, qui vivait aux environs de Jérusalem et sur les rives du Jourdain. Sous le règne Caligula (12-41), Philon fut envoyé à Rome pour défendre les juifs et cela fait supposer en lui une connaissance exacte des choses et des hommes de sa nation; immanquablement , si Jésus avait réellement existé, il aurait été obligé d'en faire au moins mention.

1- Si c'était si décisif que ça, comment expliques-tu qu'aucun historien chercheur reconnu ne reprenne la thèse du Jésus inventé?

2- Si Jésus est une invention, comment expliques-tu l'invention de la crucifixion (qui apporta aux premiers chrétiens le discrédit)?

3 - Si Jésus est une invention, comment expliques-tu les divergences qu'il existe entre les évangiles?

4 - Comment ce fait-il que la thèse de l'invention de Jésus soit soutenu uniquement par des membres de groupe clairement orienté, comme les scientistes de l'Union rationnaliste?

5 - Si Jésus est une fiction, pourquoi les premiers chrétiens ont conservé des logions très problématiques pour eux qu'il aurai été plus simple d'enlever?

6 - Si Jéus est une fiction comment expliquer que tous les premiers critiques du christianisme antique n'est jamais mis en doute son existence?

7- et je peux t'en faire d'autres...

Ce qui m'étonne le plus chez les athès farouche défenseur de cette thèse c'est qu'ils n'ont rien à gagner, mais tous à perdre: 1 Que jésus est existé ne justifie pas plus la foi, donc reconnaitre sont existence ne change rien, 2 Tous les travaux scientifiques reconnaissent sont existence, la nier ne peux qu'acréditer la thése de vos opposant, car vous qui vous auto-proclamez du côté de la science, sur cette seul question vous faites fi des travaux scientifique tant historiques qu'éxégetiques. Ce qui ne peux que vous déservir en vous fesant passer pour des obscurentistes. Reconnaitre l'existence historique de Jésus n'est pas une profession de foi...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
D'un point de vue historique, Jésus a bel et bien existé, plusieurs textes le décrive comme un homme juste et bon, par exemple, le texte d'un historien romain, Tacite.

Dans les Annales, au sujet de l'incendie de Rome, il écrit ceci :

"[...] Mais aucun moyen humain, ni largesse princières, ni cérémonies expiatoires ne faisaient reculer la rumeur infamante d'après laquelle l'incendie avait été ordonné. Aussi, pour l'anéantir Néron supposa des coupables et infligea des tourments raffinés à ceux que leurs abominations faisaient détester et que la foule appelait chrétiens. Ce nom leur vient de Christ, que, sous le principat de Tibère, le procurateur Ponce Pilate avait livré au supplice; réprimée sur le moment, cette détestable superstition perçait de nouveau, non pas seulement en Judée, où le mal avait pris naissance, mais encore dans Rome [...]"

On remarquera que Tacite ne fait qu'une brêve allusion au Christ, et qu'il ne le décrit pas comme une personne "extraordinaire".

On peut mettre un terme à la vie du personnage historique après sa mort (logique... :D ).

Le véritable doute peut se faire après sa mort, a-t-il, ou n'a-t-il pas "réssucité" ? A partir de là, c'est à vous seul de juger... :o

Ce que je peut dire, c'est que l'homme a exister, après, a-t-il fait tout ses miracles, c'est mettre en cause une religion, et c'est source de conflicts... :o

ps : pour savoir si le Christ a exister, il faudrait déja savoir la différence que l'on fait entre lui, et Jésus, dans la bible... :D

Il n'existe aucun témoignage écrit sur Jésus, hors les évangiles. En dehors du Nouveau Testament, aucun auteur parmi tous ceux qui auraient été les contemporains de Jésus, ne nous a transmis à son sujet le moindre renseignement. Ainsi des historiens, avec une précision croissante, constatent d'abord que sur une trentaine d'auteurs connus de l'époque qui auraient pu parler de Jésus, tous sont muets. Flavius Josèphe (77-95) : les quelques lignes au sujet du Christ, ont été ajoutées après Origène(185-254) qui les ignoraient et signalées seulement au IVème siècle par Eusèbe de Césarée(265-340), le faussaire. De toute façon, Flavius Josèphe, juif orthodoxe n'aurait jamais pu écrire que Jésus était le messie. Or les juifs orthodoxes attendent encore, la venue de leur messie.

Tacite (55- 120) vers 116, aurait parlé de chrétiens brûlés à Rome sous Néron vers l'an 64; mais cette mention ne fut ajoutée qu'en 1429 par le sécrétaire papel, le Pogge (premier éditeur des "Annales" de Tacite) et ne figure pas dans les traductions et copies antérieures. Cette interpolation a été fabriquée disent les érudits, d'après un texte de Sulpice Sévère, un médiocre historien de la fin du quatrième siècle.

Pline le jeune (66- 144) aurait mentionné dans une lettre à l'empereur Trajan, l'existence des chrétiens et d'un certain Jésus homme. Mais cette lettre a été composée vers 1500 par Girardo di Verona. Au quatrième siècle, un érudit Sidoine Apolinaire déclara que Pline le jeune avait fixé à neuf le nombre de ses livres. Or cette prétendue lettre se trouve au dixième livre attribué à Pline le jeune.

Suétone (75- 160 environ) en 120 parle d'un "chrestos" (le bon, le meilleur), agitateur de Rome en 50; mais il ne peut s'agir du paisible Christ ("christus",christos ou oïnt) de la mythologie chrétienne mort croit-on, à Jérusalem depuis 20 ans.

Mais c'est surtout le silence de Philon d'Alexandrie sur Jésus qui a une importance décisive. Philon qui avait déjà 25 ou 30 ans lorsque Jésus aurait du naître et mourut plusieurs années après la date à laquelle ce dernier dû mourir, ne sait rien et ne dit jamais rien de Jésus Christ. C'est un homme docte qui s'occupa spécialement de religion et de philosophie. Il n'aurait assurément pas négliger de citer Jésus, qui était de son pays et de sa"race".

Jésus n'a pas existé; car s'il avait existé, Philon n'aurait pas pu ne pas parler de lui. Philon, le platon juif-alexendrin, contemporain du Christ, cite tous les événements et tous les grands personnages de son temps et de son pays, sans même oublier Pilate. Il connait et décrit avec force détails la secte des Esséniens, qui vivait aux environs de Jérusalem et sur les rives du Jourdain. Sous le règne Caligula (12-41), Philon fut envoyé à Rome pour défendre les juifs et cela fait supposer en lui une connaissance exacte des choses et des hommes de sa nation; immanquablement , si Jésus avait réellement existé, il aurait été obligé d'en faire au moins mention.

Pour terminer, parmi les autres écrivains et historiens, du 1er et 2ème siècle de notre ère, qui gardent un silence total sur Jésus, citons:Valerius Maximus (-14- -370) , Senèque (-2- -66), Pline l'ancien(23- 79), Perce(34- 62), Lucain (39- 65), Dion Chrysostone (40- 117), Stace (40- 96), Plutarque (45- 125), Silius Italicius (25- 100), Martial (65- 95), Flaccus (70- 100), Pétrone (mort en 65), Quintillien (65- 97), Juvénal (55- 140), Apulée (mort vers 170), Don Cassuis, Pausanias,Juste de Tibériade etc.

Bravo et merci! Une véritable recherche de consciente véracité et de force de caractère! La foi aveugle la connaissance éclaire ! :o;) :D

Fedayin Féal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Stein Membre 1 771 messages
Vipère lubrique‚ 74ans
Posté(e)

L'existence d'un Jésus historique est effectivement assez problématique, surtout lorsqu'il s'agit de la démontrer de façon claire et nette.

Les points que rapportent "l'athéologue" sont particulièrement troublants, même si pour ma part je continuerais de réserver ma réponse -pour ce qu'elle vaut!- :o .

---

Les évangiles mêmes sont bourrés de contradictions élémentaires, à compter par le lieu de naissance présumé du Messie chrétien. Est-il de Nazareth ou bien de Bethléem?

Qu'il fut réel ou pas, tout semble indiquer une très large part de mythes, de pures fabulations, de textes ré-écrits a posteriori et qui n'ont cessé d'être enjolivés, dont la matière a été plusieurs fois recontruite du tout au tout.

Toutes ces confusions et ces faux en écriture ne facilitent évidemment pas le travail des historiens... ;)

---

Quoiqu'il ne soit, il me semble probable qu'il n'ait jamais existé -en tout cas, tel que l'archétype chrétien le décrit, miracles mis à part-, et même si c'est bien le cas, il devait être à mille lieux du personnage inventé par les premiers chrétiens.

Modifié par Stein

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)

Il n'était peut être même pas charpentier...

Mais selon ce que j'en sais, il y a quand même eu un homme au départ.

Une matrice où un catalyseur de fantasmes. La mayonnaise n'aurait pas pris sinon, il fallait poser des bases et avec au moins un figurant correct.

En ce qui concerne le symbole du Christ, on tape à un niveau plus haut.

Tant de gens (avec divers intérêts) sont passés a posteriori sur ce qui est pour moi une grande fable, que je suis étonné que certains la prennent encore au pied de la lettre.

Ensuite, je ne suis pas assez expert pour faire la part des choses dans tout ça.

Le parallèle avec la légende du Roi Arthur me semble pertinente. C'est un schéma qui pourrait être assez proche : une base humaine totalement mythifiée et travestie par les fantasmes et intérêts d'autres. Le roi Arthur a cent visages et il y a beaucoup plus de documentations sur Arthur (le vrai) et les multiples ajouts -parfois paradoxaux- qui ont forgés cette pure fable !

Si ça vous parle... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Il n'était peut être même pas charpentier...

Mais selon ce que j'en sais, il y a quand même eu un homme au départ.

Une matrice où un catalyseur de fantasmes. La mayonnaise n'aurait pas pris sinon, il fallait poser des bases et avec au moins un figurant correct.

En ce qui concerne le symbole du Christ, on tape à un niveau plus haut.

Tant de gens (avec divers intérêts) sont passés a posteriori sur ce qui est pour moi une grande fable, que je suis étonné que certains la prennent encore au pied de la lettre.

Ensuite, je ne suis pas assez expert pour faire la part des choses dans tout ça.

Le parallèle avec la légende du Roi Arthur me semble pertinente. C'est un schéma qui pourrait être assez proche : une base humaine totalement mythifiée et travestie par les fantasmes et intérêts d'autres. Le roi Arthur a cent visages et il y a beaucoup plus de documentations sur Arthur (le vrai) et les multiples ajouts -parfois paradoxaux- qui ont forgés cette pure fable !

Si ça vous parle... ;)

Oui mais qui a fait cette mystification?

et pour quoi?

Si tu trouve ça tu vas mieux comprendre le monde je te l'assure! :o

tu comprendra pour quoi anti-Passe!

Example : Por favor!

Fedayin Féal

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
formiste Membre 23 368 messages
Forumeur Méphistophélique‚ 30ans
Posté(e)

Toi tu comprend tout au monde et nous on comprend rien ... C'est ça ouais ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Toi tu comprend tout au monde et nous on comprend rien ... C'est ça ouais ;)

Trais bonne argumentation je reste bouche B. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
3 - Si Jésus est une invention, comment expliques-tu les divergences qu'il existe entre les évangiles?

Les évangiles se contredisent, c'est là justement une preuve qu'elle décrivent un fait inventé et non pas un fait réel.

Les différents auteurs ne se sont pas concertés pour créer le mythe, et n'étaient probablement pas d'accord sur le mythe à créer.

De la même manière qu'un témoignage contradictoire à un procès rend suspect, ces contradictions bibliques corroborent l'idée qu'il s'agit d'une invention.

De toute manière, ne nous leurrons pas : la théorie des évangiles du Jésus accomplissant des miracles n'est pas crédible.

6 - Si Jéus est une fiction comment expliquer que tous les premiers critiques du christianisme antique n'est jamais mis en doute son existence?

Nous ne disposons plus de ces premières critiques, celles-ci ont été brûlées par les chrétiens. Par conséquent, je pense que tu affabules.

Actuellement, aucun historien sérieux n'est convaincu par la thèse de l'existence de Jésus. Cette période reste très difficile à étudier, à cause du christianisme.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Autre choses les miracles de Lourdes, des personnes condamnées aux yeux de la médecine qui s'en sortent et aprés examen sont comme sauver. Certains relèvent du canular mais certains autres font reflechir..

Je tiens à rappeler que dans aucun cas il n'a pu être prouvé qu'il s'agissait effectivement de miracles.

Il s'agit de cas por lesquels on ne sait pas.

De cette ignorance, la religion en déduit "c'est un miracle de Dieu", comme elle le faisait autrefois pour la foudre, la pluie, les comètes...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
marylia Membre 44 632 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Christ telle pourquoi tu as écrit mon prénom ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
chuipasbon Membre 613 messages
Forumeur forcené‚ 36ans
Posté(e)

Juste un petit HS

Et dans ce cas, comment peut-on expliquer qu'on vive 2007 ans APRES Jesus Christ ?

Pour moi il a existé ...

Merci, j'ai bien rigolé ;) mais ça fait un peu léger quand même comme "preuve" :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
Autre choses les miracles de Lourdes, des personnes condamnées aux yeux de la médecine qui s'en sortent et aprés examen sont comme sauver. Certains relèvent du canular mais certains autres font reflechir..

Je tiens à rappeler que dans aucun cas il n'a pu être prouvé qu'il s'agissait effectivement de miracles.

Il s'agit de cas por lesquels on ne sait pas.

De cette ignorance, la religion en déduit "c'est un miracle de Dieu", comme elle le faisait autrefois pour la foudre, la pluie, les comètes...

Il y a beaucoup plus de cas de rémission spontanée dans les hôpitaux qu'à Lourdes !!

C'est un des mystères devant lesquels la science a peu de prises (encore qu'un paquet de théories sont envisagées) mais qui n'est pas en rapport avec Lourdes.

Peut être la Foi, l'esprit transcendant la matière, l'auto-suggestion, le psycho-somatisme qui se révèle peu à peu...

Modifié par yop!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Autre choses les miracles de Lourdes, des personnes condamnées aux yeux de la médecine qui s'en sortent et aprés examen sont comme sauver. Certains relèvent du canular mais certains autres font reflechir..

Je tiens à rappeler que dans aucun cas il n'a pu être prouvé qu'il s'agissait effectivement de miracles.

Il s'agit de cas por lesquels on ne sait pas.

De cette ignorance, la religion en déduit "c'est un miracle de Dieu", comme elle le faisait autrefois pour la foudre, la pluie, les comètes...

Grenouille verte

J'apprécie ta couleur (Jeu de mot) parce que tu la montre, tu n'es pas un lâche qui s'enfui devant la foule!

Et ça s'est la marque d'un caractère fort mais je ne pence pas que pour la plupart des êtres humais qu'ils soient prés a prendre leur responsabilité en main! Il est plus aisé de maître la faute de tout leur malheur entre les mains d'une entité de leur croyance fictive on ne s'exhale pas si facilement de cette drogue je sait ce que sait j'ai étés sur l'héroïne pendant dix ans! J'ai fait parti de religion multiple et de sectes fondamentalistes j'ai étudié la psychanalyse et la logique du comportement animal etc.. J'apprécie tes commentaires précieux et je sais les reconnaître pour ce qu'ils sont merci!

Fedayin Féal. ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fedayin Féal Membre 893 messages
Forumeur accro‚
Posté(e)
Autre choses les miracles de Lourdes, des personnes condamnées aux yeux de la médecine qui s'en sortent et aprés examen sont comme sauver. Certains relèvent du canular mais certains autres font reflechir..

Je tiens à rappeler que dans aucun cas il n'a pu être prouvé qu'il s'agissait effectivement de miracles.

Il s'agit de cas por lesquels on ne sait pas.

De cette ignorance, la religion en déduit "c'est un miracle de Dieu", comme elle le faisait autrefois pour la foudre, la pluie, les comètes...

Il y a beaucoup plus de cas de rémission spontanée dans les hôpitaux qu'à Lourdes !!

C'est un des mystères devant lesquels la science a peu de prises (encore que un paquet de théories sont envisagées) mais qui n'est pas en rapport avec Lourdes.

Peut être la Foi, l'esprit transcendant la matière, l'auto-suggestion, le psycho-somatisme qui se révèle peu à peu...

Même les plantes pouce mieux avec de la musique! ;)

Fedayin Féal.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
usagi Membre+ 240 635 messages
E-mage‚ 69ans
Posté(e)

;) les textes les plus anciens sont les epitres de Paul de Tharce , dont semble t'il au moins la plupart ont etaient ecrit vers 50 - 60 de notre ere ( des epitres sont soupçonnés d'etre apocryphes peut etre rajoutés au 2e siecles ) or dans ses textes Paul ne fait jamais mention d'un Jesus , il ne parle que du Christ ( l'oint , le Messie ) et dans des termes ( du moins dans la VO en grec ) qui semble faire reference a un etre non humain et meme au une sorte de modele divin :D

:o les Evangiles eux n'ont etait redigés que vers 120 - 140 et je rappele que les quatres Evangiles actuels ont ete choisie aux 4e siecles parmis la douzaines ( et peut etre plus ) qui existaient a l'epoque :D on en connais pas mal d'autre qui racontent une histoire differente , voir celui de Judas qui a fait parler de lui il y a peu :D

:o kek details , Nazareth n'existait pas au 1e siecle , cette ville n'a ete fondée qu'au debut du 2e , et le terme Nazoréen ou Nazaréen qui est cité par Pline le Jeune et l'historien Juif Flavius Joseph , designait des rebelles en Gallilée :D

:o dans l'Histoire juive il y a au 1e siecles avant notre ere , un Essenien appelé le Maitre de Justice qui fut crucifié pour sedition par les romain vers -50 on peut supposer un melange avec d'autre " messie " qui a la fin aurait fabriqué Jesus de Nazareth :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
1- Si c'était si décisif que ça, comment expliques-tu qu'aucun historien chercheur reconnu ne reprenne la thèse du Jésus inventé?

2- Si Jésus est une invention, comment expliques-tu l'invention de la crucifixion (qui apporta aux premiers chrétiens le discrédit)?

3 - Si Jésus est une invention, comment expliques-tu les divergences qu'il existe entre les évangiles?

4 - Comment ce fait-il que la thèse de l'invention de Jésus soit soutenu uniquement par des membres de groupe clairement orienté, comme les scientistes de l'Union rationnaliste?

5 - Si Jésus est une fiction, pourquoi les premiers chrétiens ont conservé des logions très problématiques pour eux qu'il aurai été plus simple d'enlever?

6 - Si Jéus est une fiction comment expliquer que tous les premiers critiques du christianisme antique n'est jamais mis en doute son existence?

7- et je peux t'en faire d'autres...

Ce qui m'étonne le plus chez les athès farouche défenseur de cette thèse c'est qu'ils n'ont rien à gagner, mais tous à perdre: 1 Que jésus est existé ne justifie pas plus la foi, donc reconnaitre sont existence ne change rien, 2 Tous les travaux scientifiques reconnaissent sont existence, la nier ne peux qu'acréditer la thése de vos opposant, car vous qui vous auto-proclamez du côté de la science, sur cette seul question vous faites fi des travaux scientifique tant historiques qu'éxégetiques. Ce qui ne peux que vous déservir en vous fesant passer pour des obscurentistes. Reconnaitre l'existence historique de Jésus n'est pas une profession de foi...

Bonjour Khris

Quelques réponses à tes questions :

D'abord la crucifixion sur une croix égyptienne est représentée telle qu'au IVième siècle, époque où Saint Jérôme s'est évertué à consolider la légende. En effet, à l'époque de Tibère, c'était sur des potences en forme de T que l'on ligotait les supplicié.

Ensuite, c'est vrai que nous n'avons rien à gagner, mais il est impropre de dire que tous les travaux historiques et pas seulement scientifique) reconnaissent son existence. Vois Michel Onfray ou Jean Zin...

Ensuite, tes réponse sont plus du domaine de la foi, de la méthode Couet que scientifique...

Les évangiles ne sont en aucun cas crédibles car orientées, faits pour le prosélyhisme inhérent à toute religion.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant