Le libéralisme est maintenant furieusement tendance

Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Il y a quelques années de ça, le libéralisme avait vraiment mauvaise presse en France, tous nos politiciens de droite et surtout de gauche daubaient à son sujet, et aucun ne revendiquait l'appelation de "libéral" (en dehors d'Alain Madelin bien sur, bravo à lui) .

Et puis, le temps a passé.

Et aujourd'hui, tous nos politiciens ou presque se réclament maintenant d'un certain libéralisme. Certains se disent libéraux-sociaux, d'autres sociaux-libéraux, etc...

Amusant non ?

Si vous ne voulez pas paraître aussi ringards que nos hommes politiques, une seule solution : fréquenter les sites libéraux du web.

Vous en trouverez notament un certain nombre sur ce site :

Le Champ Libre - http://cvincent.club.fr

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

J aime pas le libéralisme ;) .

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
J aime pas le libéralisme ;) .

Mais sais tu de quoi il s'agit au moins ?

Tu es contre la liberté d'expression par ex ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

La liberté d'expression est noté dans la déclaration des droits de l homme à l'article 19 pas dans les discourts de Madelin.

Pour moi le libéralisme c est l affaiblissement des états, du service public, privatisation, financiarisation, domination du capital sur le travail.La pensée économique libérale veut réduire au maximum l'intervention de l'état, donc toute mesure sociale ne fait que fausser les règles du marché. Les néo-libéraux reconnaissent la nécéssité d'une certaine intervention de l'état, mais simplement pour réguler les dérapages du marché- en empêchant la formation de monopoles par exemple.

Les libéraux tentent de nous faire croire que le privé peut mieux assurer les services publics que l'état, de façon moins coûteuse et plus efficace, mais cette démonstration reste à faire! Dans les faits, partout où l'on a privatisé certains services publics, les résultats n'ont pas été très heureux: hausse des coûts pour les utilisateurs, moins bonne qualité des services et problèmes quant à leur accessibilité. Ce sont exactement les mêmes raisons qui avaient amené leur nationalisation dans le passé, car ces mêmes services ont déjà été assuré par le privé, mais les leçons de l'histoire sont, malheureusement, rarement retenues, surtout dans ce domaine.

Mais bon je te rassure je suis syndicaliste tu ne pouvais pas t attendre a autre chose de ma part. ;)

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

La déclaration des droits de l'homme de 1791 est essentiellement libérale.

Tu as le droit de ne pas être d'accord avec le libéralisme. Mais encore faut-il savoir de quoi il s'agit.

Et Madelin ? C'est quoi son tort ? D'avoir eu raison avant tout le monde ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Oui j ai le droit, les dérive du libéralisme ont fait beaucoup de mal dans de nombreux pays(notament les pays pauvres) tout comme le comunisme en a fait.

Donc je suis contre toutes les dérives en effet.

Quand a Madelin il m indifére.

Pour la déclaration des droit de l homme tu y va un peut fort quand meme.

http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9clarat...citoyen_de_1789

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Le libéralisme c'est encore les habitants des pays qui le subissent qui en parlent le mieux .

Depuis qu'il est devenu chef de file des tories - le cinquième en neuf ans -, Cameron s'efforce de regagner les suffrages des électeurs des classes moyennes qui ont basculé vers le Labour en 1997 après 18 années de pouvoir conservateur.

Il s'est notamment montré sensible à la préservation de l'environnement et aux préoccupations des familles, sans craindre de se heurter aux partisans d'un libéralisme débridé.

Il s'efforce depuis de recentrer un parti que nombre d'électeurs associent encore aux années Thatcher et qui a subi trois défaites électorales en dix ans, consumant quatre précédents présidents.

Sous sa houlette, les Tories parlent désormais plus volontiers de questions sociales et environnementales que de baisse des impôts et de lutte contre la criminalité.

Les anglais en ont marre du libéralisme , ils veulent des retraites décentes notamment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Au Mexique:

Les dépenses budgétaires maîtrisées, des recettes fiscales plus solides et moins dépendantes que par le passé des ressources provenant de l'exploitation du pétrole, la perspective d'avoir un emploi mieux rémunéré et d'effacer ainsi la dégradation profonde du pouvoir d'achat subie pendant la « décennie perdue », ainsi nommée par la Cepal pour caractériser les années 80, alimentent l'idée que le Mexique a quitté le sous-développement et fait partie désormais des pays du Nord (ce qui géographiquement est exact). Appuyé, fortement encouragé par les institutions internationales, le libéralisme s'impose comme la seule et unique voie de sortie de crise. Paradoxe des paradoxes, le libéralisme est présenté comme la seule voie capable de diminuer le poids de la pauvreté, dont l'ampleur a cru démesurément dans les années 80.

Le réveil est brutal dès la fin de 1994. En quelques jours, la monnaie perd plus de la moitié de sa valeur, la récession arrive à grands pas (moins 10,5 % du PIB au deuxième trimestre 1995), l'inflation reprend son essor et les revenus du travail s'effondrent. Les plans d'austérité s'entassent. L'inflation est à nouveau ralentie, le solde de la balance commerciale devient positif dès le mois de février, mais les revenus du travail continuent à se dégrader et la chute du peso recommence en novembre 1995.

C'est dire que la menace d'un approfondissement de la récession, de la reprise de l'inflation et d'une nouvelle chute aux enfers des revenus du travail est forte. Selon Uno mas uno du 31 août 1995 : en 1970, il fallait 96 heures de travail dans le mois pour acquérir l'ensemble des biens de consommation nécessaires à la reproduction d'une famille moyenne pour un travailleur gagnant un salaire minimum ; ce chiffre s'élève à 234 heures en 1994 pour atteindre 373 heures fin août 1995. D'une manière générale, non seulement la pauvreté s'est accrue dans les années 80, mais le revenu moyen des plus démunis s'est affaissé et les inégalités parmi les plus démunis se sont acentuées. La sortie de crise a, certes, stoppé ce processus profond de paupérisation des couches moins favorisées avec l'éradication de l'inflation forte et la reprise légère de la croissance. Mais, l'amélioration du sort des plus pauvres, grâce aux politiques ciblées qui faisaient l'émerveillement de la Banque mondiale, a été le plus souvent un leurre dont l'objectif principal fut d'alimenter une politique clientéliste en faveur du parti au pouvoir depuis des décennies et des décennies. Et surtout, les inégalités entre les revenus du travail et ceux du capital se sont encore accentuées avec la mise en place des politiques, de désengagement de l'Etat, la vente des entreprises nationales à des prix d'amis aux amis au point que le Mexique, qui ne comptait aucun de ses citoyens parmi les cent hommes les plus riches du monde, pouvait se targuer d'avoir quatre Mexicains dans ce petit club à la veille des élections présidentielles de 1994 selon la revue américaine Fort.

http://pauillac.inria.fr/~maranget/volcans...er/mexique.html

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Au Vénézuela , les libéraux se mordent les doigts de n'avoir pas pensé au peuple lors des élections , ils l'avouaient eux mêmes dans une interview à la TV.

On verra bien ce que le libéralisme Sarkozyen nous apportera , c'est le CAC 40 qui en parlera le mieux je pense. Ce gouv a déjà donné le ton , les PME grapilleront les miettes (elles verront si elles peuvent profiter des cadeaux donnés aux gros , pour l'instant c'est pas le cas , la dépénalisation peut-être et encore c'est pas certain ) les salariés paieront les cadeaux et la dette aprés le passage de Sarko. Le cumul des 2 va être salé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yop! Modérateur 20 365 messages
Gonade Absolutrice‚ 35ans
Posté(e)
La déclaration des droits de l'homme de 1791 est essentiellement libérale.

On parle surtout de libéralisme économique !!

Et nos politiciens aussi ! Le sens premier du terme a bien dérivé et actuellement, quand on parle de libéralisme, c'est sous cet angle-là !

Furieusement tendance ??

C'est plutôt un système international oppressant qui tend à exclure celui qui ne s'y plie pas un minimum. Parler de tendance, ça me semble étrange.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Albert LI Membre 37 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Pourquoi alors les hommes politiques se disent-ils maintenant volontier sociaux-libéraux etc... ?

Michel Rocard a dit à l'université du PS qu'il fallait accepter le libéralisme. Pourquoi ?

Peut-être parce que tous ces génies se sont complètement gourrés sur le libéralisme non ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Le libéralisme c'est encore les habitants des pays qui le subissent qui en parlent le mieux .

Tout a fait d'accord!

Depuis qu'il est devenu chef de file des tories - le cinquième en neuf ans -, Cameron s'efforce de regagner les suffrages des électeurs des classes moyennes qui ont basculé vers le Labour en 1997 après 18 années de pouvoir conservateur.

Il s'est notamment montré sensible à la préservation de l'environnement et aux préoccupations des familles, sans craindre de se heurter aux partisans d'un libéralisme débridé.

Il s'efforce depuis de recentrer un parti que nombre d'électeurs associent encore aux années Thatcher et qui a subi trois défaites électorales en dix ans, consumant quatre précédents présidents.

Sous sa houlette, les Tories parlent désormais plus volontiers de questions sociales et environnementales que de baisse des impôts et de lutte contre la criminalité.

Bon, mais d'abord il faut mettre les points sur les i. Primo, le NEW labour, si c'etait un parti politique en France, il serait classe a droite voir extreme droite. C'est pas a toi que je devrais apprendre ca, quand meme! C'est Blair qui a fait des pieds et des mains pour aller en guerre contre l'Irak, c'est lui qui a mis en place les ASBOS, c'est a dire les sanctions disciplinaires qui fait que si un gamin fait la meme anerie deux fois, il peut se retrouver en taule pour 5 ans pour avoir tagguer un mur. Pour eux, la Mondialisation est l'un des plus grand bienfait de l'humanite (je ne vois pas Hollande dire que la Mondialisation est necessaire et que les delocalisations est un mal necessaire.. ;) ). De meme que, je vois mal Sego dire que ce n'est pas etre raciste que de demander aux Musulmans de faire le menage au sein de leur religion, ou encore qu'il y en a marre que les immigres viennent envahir l'Angleterre et que si ils sont pas content ils n'ont qu'a rentrer chez eux. Meme DSK n'oserait pas favoriser la creation d'ecole privees musulmanes....

Quand a Cameron, il me fait penser a Sego. C'est a dire que Sego essaye d'entrainer son parti a droite et Cameron fait l'inverse: il essaye d'entrainer son partie a gauche. Mais ca ne fait pas plaisir a tout le monde, si bien que la frange dur des Tories a creer un autre parti politique (l'UKIP) et en ce moment pour Cameron c'est la berezina. Il plonge dans les sondages d'opinion. Politiquement parlant, faire le grand ecart a la Sego, ca ne pardonne pas.

Les anglais en ont marre du libéralisme , ils veulent des retraites décentes notamment.

LOL... T'es tellement loin de la realite. Les anglais ne peuvent pas concevoir autre chose que le liberalisme. C'est dans la peau.

Pourquoi alors les hommes politiques se disent-ils maintenant volontier sociaux-libéraux etc... ?

Michel Rocard a dit à l'université du PS qu'il fallait accepter le libéralisme. Pourquoi ?

Peut-être parce que tous ces génies se sont complètement gourrés sur le libéralisme non ?

C'est surtout que lorsque 2 systemes economiques s'oppose, il finit toujours par avoir un vainceur qui s'enrichie, et un vaincu qui s'en sort appauvri. Le match capitalisme/communisme a vu les tenant du capitalisme s'enrichir au depend des second. Le match neoliberalisme/keynesisme (vision socialiste economique), a donner les premier gagnants, si bien que maintenant toutes les puissantes economies mondiales se mettent au neoliberalisme. Si la France a un taux de croissance si faible et un taux de chomage si fort, c'est parce qu'elle en est encore a tangiverser entre ces 2 theories economiques. Mais plus pour longtemps.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Bon, mais d'abord il faut mettre les points sur les i. Primo, le NEW labour, si c'etait un parti politique en France, il serait classe a droite voir extreme droite. C'est pas a toi que je devrais apprendre ca, quand meme!

Je me tue à dire que je ne voudrais pas qu'en France on arrive à devoir choisir entre 2 partis dont les differences sont vraiment à chercher.

républicains et démocrates aux US : faut vraiment lire à fond les programmes pour voir les différences , le courant est le même.

Idem pour les tories et le new labour .

C'est Blair qui a fait des pieds et des mains pour aller en guerre contre l'Irak, c'est lui qui a mis en place les ASBOS, c'est a dire les sanctions disciplinaires qui fait que si un gamin fait la meme anerie deux fois, il peut se retrouver en taule pour 5 ans pour avoir tagguer un mur. Pour eux, la Mondialisation est l'un des plus grand bienfait de l'humanite (je ne vois pas Hollande dire que la Mondialisation est necessaire et que les delocalisations est un mal necessaire.. ;) ).

De l'autre côté ils seraient aller en Irak, je vois pas la GB s'abstenir quelque soit le gouv ; et l'un des chevaux de bataille des tories c'était justement la criminalité. Je te dis , les programmes sont kif kif.

Maintenant changement de cap , si les anglais s'y retrouvent , ils auront du bol , les 2 partis joueront encore sur la même partition , sans idéologie mais juste pour avoir des voix. Aprés , c'est le changement dans la trés grande continuïté quoique les anglais votent. En fait , ça sert pas à grand chose là bas de voter. C'est ce que je pense.

De meme que, je vois mal Sego dire que ce n'est pas etre raciste que de demander aux Musulmans de faire le menage au sein de leur religion, ou encore qu'il y en a marre que les immigres viennent envahir l'Angleterre et que si ils sont pas content ils n'ont qu'a rentrer chez eux. Meme DSK n'oserait pas favoriser la creation d'ecole privees musulmanes....

La création d'écoles musulmanes , l'envahissement des immigrés , mais ça me fait penser qu'en France y'a une école musulmane récente et que les charters font beaucoup de navettes . Le plus important c'est pas l'école c'est le directeur de cette école .

Quand a Cameron, il me fait penser a Sego. C'est a dire que Sego essaye d'entrainer son parti a droite et Cameron fait l'inverse: il essaye d'entrainer son partie a gauche. Mais ca ne fait pas plaisir a tout le monde, si bien que la frange dur des Tories a creer un autre parti politique (l'UKIP) et en ce moment pour Cameron c'est la berezina. Il plonge dans les sondages d'opinion. Politiquement parlant, faire le grand ecart a la Sego, ca ne pardonne pas.

Oui , Cameron a senti l'air du temps , moi je ne m'y retrouverais pas là dedans , parce que y'a plus d'idéologie franche . Que tu votes l'un ou l'autre tu te retrouves avec la même chose , quel interêt ?

Les anglais n'ont pas de choix en vérité.

Le PS prend le même chemin alors je ne vote plus PS.

LOL... T'es tellement loin de la realite. Les anglais ne peuvent pas concevoir autre chose que le liberalisme. C'est dans la peau.

Vu que les gréves sont interdites , vu que les manifs sont mal vues , vu la rapidité avec laquelle tu perds ton job , faut dire que tout est bien verrouillé. Ils n'ont plus de fonctionnaires à vie pour aller gueuler , ni d'étudiants pour faire des manifs car leurs étudiants sont issus de familles ayant les moyens de payer .Y'a un tri en amont, chez nous ce sont surtout les étudiants issus des classes moyennes voire pauvres qui hurlent dans les rues , dans mon souvenir les fils à papa bronchaient peu.

Blair a dû remonter le niveau des retraites tellement y'avait un probléme , les gens ont peut-être le libéralisme dans la peau mais pas dans le porte monnaie .Le porte monnaie vient en premier quand faut payer le loyer.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

Effectivement pour que le libéralisme marche il faut appliquer son contraire.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Vu que les gréves sont interdites , vu que les manifs sont mal vues , vu la rapidité avec laquelle tu perds ton job , faut dire que tout est bien verrouillé. Ils n'ont plus de fonctionnaires à vie pour aller gueuler , ni d'étudiants pour faire des manifs car leurs étudiants sont issus de familles ayant les moyens de payer .Y'a un tri en amont, chez nous ce sont surtout les étudiants issus des classes moyennes voire pauvres qui hurlent dans les rues , dans mon souvenir les fils à papa bronchaient peu.

Blair a dû remonter le niveau des retraites tellement y'avait un probléme , les gens ont peut-être le libéralisme dans la peau mais pas dans le porte monnaie .Le porte monnaie vient en premier quand faut payer le loyer.

Tu as raison sur un point: c'est que Thatcher a verouiller le systeme de maniere a ce que le socialisme meurt. D'ailleurs, lorsqu'on lui a demander quel a ete sa plus grande realisation, elle a repondu laconiquement: "New Labour". :o

Elle est partie du constat que les proprietaires et les gens qui travaillent, en regle general votent a droite. Que cela ne tienne: elle a inciter les gens a achetter leur bien immobilier et reduit le chomage (tiens, cette strategie ne te rappelle rien? :o ).

Si les anglais ne votent pas a gauche, c'est parce que 90 pourcent d'entre eux sont proprietaires. Du coup, les etats d'ames de fonctionnaires sur-proteger, ne les emeuvent pas beaucoup. On peut pas vraiment les en blamer... ;)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Thatcher , c'est pas elle qui a mis l'armée pour mater la gréve des dockers ?

Ca a à peine changer , quand tu verras une vraie gréve en GB fais moi signe , c'est tout verrouiller. C'est sûr , ça donne l'impression que tout le monde est content .

La famille de mon cousin est anglaise , c'est pas à moi qu'il faut raconter que la GB c'est mieux qu'ailleurs.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Thatcher , c'est pas elle qui a mis l'armée pour mater la gréve des dockers ?

Ca a à peine changer , quand tu verras une vraie gréve en GB fais moi signe , c'est tout verrouiller. C'est sûr , ça donne l'impression que tout le monde est content .

Qui a dit que GB c'etait le paradis? Personne. Les gens se plaignent du temps, se plaignent des taux d'interets qui augmentent, etc.. Mais jamais personne se plaind de vivre dans une societe capitaliste ou liberale.

Et puis tu sembles avoir comme barometre du plaisir le nombre de greves que font les gens. On est pas en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
saint thomas Membre 17 547 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)
Et puis tu sembles avoir comme barometre du plaisir le nombre de greves que font les gens. On est pas en France.

Pour moi c'est une liberté d'expression trés importante de pouvoir manifester ou faire gréve . C'est un contre pouvoir qui fait par ex que des directives Bolkenstein sont retirées ou que les dockers peuvent faire leur boulot , l'UE retirant sa directive.

Oui , c'est une liberté fondamentale et les pays libéraux s'empressent de briser ce droit , c'est un de leur premier acte , pourquoi ? on se le demande.....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
doug Membre+ 6 902 messages
Statut : de la liberté‚
Posté(e)

Bonjour a tous , je pense qu'il n'y a pas d'économie sans libéralisme , je peu comprendre les avis de chacun ,

cependant un minimum de libéralisme est nécessaire aussi petit soit t'il pour le bon fonctionnement des entreprises.

Transporteur tu dit j'aime pas le libéralisme j'aurais souhaité que tu me dise ;)

Je suis un libéral modéré.

Je suis pour un libéralisme modéré .

Ou alors , d'accord pour un libéralisme (made in France) mais avec certaine condition.

Et pour finir je dirais que le libéralisme ne sait pas ce que veut dire , public et privé , mais là ! je peu me tromper ?

PS / cesi est une simple remarque , rien de personnel Transporteur :o

dailleur je suis militant à....... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant