Agitation moléculaire

Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

Si on pouvait avoir tes sources plz.

Et si d'autres personnes sont au courant... (pas en avoir entendu parler, si cela est vrai...)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Plion Membre 80 messages
Forumeur en herbe‚ 58ans
Posté(e)
De plus, les particules, même au zéro absolue continuent à avoir des mouvements; même très minime car une particule ne se fige jamais.

Au sujet de la vitesse de la lumière:

Atteindre cette vitesse est déjà impossible, alors la dépasser inutile de l'envisager.

Pour se déplacer à la vitesse de la lumière, il faut avoir une masse nulle. Les particules les plus répandues dans l'Univers possédant une masse nulle sont les photons, la lumière. Vu comme ça, on ne devrait pas appeler la constance c "vitesse de la lumière dans le vide", mais bien "vitesse d'un quanton de masse nulle dans le vide"...

La raison pour laquelle il est impossible pour une particule ou un ensemble de particules massive d'atteindre cette vitesse est que leur masse ne fait que grandir en accélérant. Plus la vitesse augmente, plus leur masse augmente, et plus il faut fournir d'énergie pour encore faire grimper leur vitesse.

Imaginons que l'on invente un moteur très puissant pour propulser un vaisseau spatial. Au départ, ce vaisseau déparre sur les chapeaux de roue et le moteur arrive à faire grandir la vitesse de l'engin régulièrement. Seulement, en accélérant, la masse du vaisseau grandit. Le moteur devient donc de moins en moins performant pour accélérer le vaisseau, et celui-ci finit par se stabiliser à une certaine vitesse, inférieure à la vitesse de la lumière.

En vérité, il faudrait que le moteur déploie une énergie infinie por faire atteindre la vitesse c au véhicule spatial qu'il propulse. C'est bien entendu impossible, autant théoriquement que pratiquement.

Il n'y a pas si longtemps on "bruler" des gents parce que c'etait "impossible" à méditer

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Coucou ! Mmmmmh la vitesse de la lumière enfin la constante C n'est plus à l'ordre du jour. On a découvert des ondes lumineuses provenant de galaxies chronométrées à 312 000 km/s .... et plus incroyables des chercheurs on pu ralentir la vitesse de la lumière à 57 mètres par secondes mmmmmh c'est tout ce que je voulais dire ....

Au sujet de la célérité plus élevée que la lumière je n'en est pas entendu parlé. Mais pour la ralentir, je crois même que c'était plus lent que vous le dites: c'était à 17 mètres par seconde.

Ils auraient réussi cela en gelant un condensat à la température de -273°c ( ou 0 Kelvin) c'est à dire au Zéro absolu.

Modifié par Davoust

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
Au sujet de la célérité plus élevée que la lumière je n'en est pas entendu parlé. Mais pour la ralentir, je crois même que c'était plus lent que vous le dites: c'était à 17 mètres par seconde.

Ils auraient réussi cela en gelant des photons à la température de -273°c ( ou 0 Kelvin) c'est à dire au Zéro absolu.

La température influe donc même sur des particules n'ayant pas de masse ?

Est ce que sa a un rapport avec E=mc² ?

Pour revenir plus sur le sujet est ce qu'on a déjà fait des études sur le déplacement des particules qui s'agittent ? Peut on supposer qu'elles suivent un shéma ondulatoire ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Est ce que sa a un rapport avec E=mc² ?

Pour revenir plus sur le sujet est ce qu'on a déjà fait des études sur le déplacement des particules qui s'agittent ? Peut on supposer qu'elles suivent un shéma ondulatoire ?

La vitesse des photons restait inchangée quel que soit l'élément traversé, sauf qu'ils doivent intéragir avec les atomes de l'élement, contrairement au vide, et parcourent donc plus de distance (ils ne vont pas "directement" en ligne droite comme dans le vide) . S'ils traversent de l'eau par exemple, et atteignent une cible à 225 000 kms/s, pour le faisceau au final, la lumière est toujours allée à c... (je sais pas si je me fais bien comprendre...) mais du fait des intéractions avec les atomes de l'eau, les photons n'ont pas ralenti mais déviés au fur et à mesure de la course, pour être mesurés avec du retard...

Or, les photons n'ayant pas de masse (d'où leur potentiel de pouvoir atteindre c) parviennent à ne pas vieillir (par rapport à un observateur extérieur). Voilà ce que j'entends par leurs propriétés intrinsèques. Ce que je ne comprends, c'est comment, même à très basse température, les photons peuvent aller à 1,5 km/heure ? Quelles sont les propriétés étranges de ce condensat relatives à la lumière ?

Je vois ce qui vous pose problèmes. En vous donnant une image, vous comprendrez mieux:

Votre vitesse est limitée disont dans les c=20 km/h donc si vous courez tout droit sur une piste vous irez à 20 km/h (E=mc^2). Maintenant si vous courez dans une forêt très dense vous irez vous cogner aux arbres qui vont dévier votre trajectoire. Donc pour traverser vos 20 km de forêt vous mettrez plus d'une heure. Donc en mesurant la durée entre votre entrée et votre sortie je donnerai une vitesse qui n'est pas votre vitesse en ligne droite, bien qu'entre chaque arbre vous alliez à c.

C'est pareil pour les photons, entre chaque diffusion ils vont à 299 792 458 m/s mais pour traverser votre condensat ils vont mettre plus de temps car la distance de parcours augmente considérablement. Pour résumer ils ont bien la même vitesse mais ne parcours plus une ligne droite pour traverser le matériau.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
Au sujet de la célérité plus élevée que la lumière je n'en est pas entendu parlé. Mais pour la ralentir, je crois même que c'était plus lent que vous le dites: c'était à 17 mètres par seconde.

Ils auraient réussi cela en gelant des photons à la température de -273°c ( ou 0 Kelvin) c'est à dire au Zéro absolu.

Ce que je ne comprend pas c'est comment peut on ralentir des photon en changeant la température. J'ai vraiment du mal a cerner le concept de température.

Et quand on dit que les photon sont ralentis est ce que cela veut dire qu'en sortant du gaz refroidi ils sont plus lents (1) ? Ou alors est ce qu'on dit qu'on arrive a les ralentir par le simple fait qu'il mettent plus longtemps a traverser le gaz refroidi (2) ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

La réponse est la 2

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

Ok sa n'a donc rien a voir avec le fait qu'on est changé c ou pas.

Merci Davoust ;)

J'eu peur qu'on eu pu changer la vitesse des photons et que personne ne m'en ai rien dit.

Maintenant nouvelle question (pourquoi s'arréter ?): prenons une enceinte (qui serait parfaite) jusqu'a quel point peut on augmenter la fréquence ? Quelle serait le résultat de l'émission de fréquence très élévées ?

En effet quand on parle de lumière on associe au photon le caractère ondulatoire, mais alors peut on emettre des fréquence qui soit aussi élevée que celle des ondes lumineuses ? Que ce passerait il alors ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Snaky Membre 165 messages
Forumeur inspiré‚ 28ans
Posté(e)

bah en faite en tapant sur google vitesse de la lumière ou quelques chose comme sa je suis tomber sur des calcul effectué disant qu'on avait trouver des traces d'ondes lumineuse dépassant la constante C ( Si je me rapel bien a propos des 312 000 km/s émit par une galaxie ce n'était pas officiel mais il y avait un autre sujet sur un site disant que la constante C était belle et bien dépassée)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)

En relisant, je me rends compte que je me suis trompé dans mes explications: ce ne sont pas les photons qui sont gelé, mais le materiau ou lequel le photon va traverser.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)
bah en faite en tapant sur google vitesse de la lumière ou quelques chose comme sa je suis tomber sur des calcul effectué disant qu'on avait trouver des traces d'ondes lumineuse dépassant la constante C ( Si je me rapel bien a propos des 312 000 km/s émit par une galaxie ce n'était pas officiel mais il y avait un autre sujet sur un site disant que la constante C était belle et bien dépassée)

Ouai mais en allant par là y a des sites qui disent tout et n'importe quoi, il faut attendre la confirmation par des sites vraiment sérieux.

En relisant, je me rends compte que je me suis trompé dans mes explications: ce ne sont pas les photons qui sont gelé, mais le materiau ou lequel le photon va traverser.

Oui c'était un gaz.

Maintenant nouvelle question (pourquoi s'arréter ?): prenons une enceinte (qui serait parfaite) jusqu'a quel point peut on augmenter la fréquence ? Quelle serait le résultat de l'émission de fréquence très élévées ?

En effet quand on parle de lumière on associe au photon le caractère ondulatoire, mais alors peut on emettre des fréquence qui soit aussi élevée que celle des ondes lumineuses ? Que ce passerait il alors ?

Quelqu'un sait pour sa ? Et si vous connaitriez des forum scientifique sérieux (et avec des membres aussi ;) ) pour avoir l'adresse plz.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Billythekid
Invité Billythekid Invités 0 message
Posté(e)

Comme disait quelqu'un sur le forum il y a peu de temps il est impossible de dépasser la vitesse du son de la lumière.

Je pense que vous comprendrez.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Davoust Membre 1 585 messages
Forumeur alchimiste‚ 39ans
Posté(e)
Concernant la vitesse de la lumière, elle a récement été franchie, parait-il, par des physiciens Allemands.

Il faut bien insister sur le "parait-il" car à la fin de l'article, un physicien est sceptique sur le résultat des deux physiciens allemands.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Ame errante Membre 11 839 messages
La main qui mord‚ 36ans
Posté(e)

Oui, ça reste à prouver...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Poilu Membre 47 messages
Forumeur balbutiant‚ 45ans
Posté(e)

Si vous arrivez à atteindre à égalité de la vitesse de la lumière, vous auriez l'impression que le Temps s'arrête.

En la dépassant, vous remonteriez dans le Temps

Modifié par Poilu

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ZARKO Membre 48 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je ne suis pas physicien mais je pense qu'il y a des vitesses maximales différentes selon les molécules et les atomes...A des températures gigantesques il ne doit plus être possible d'avoir des atomes stables...soit un ensemble de particules basiques...

Quant à la

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant