Alcool et dépression.

Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Je suis alcoolique et dépressif. :o

C'est très difficile.

Quand je ne bois pas je déprime, et si je ne déprime pas, je suis défoncé.

La semaine dernière par exemple: 5 jours d'abstinence, donc 5 jours de déprime étouffante, puis 2 jours de défonce, donc fini la déprime, et depuis 2 jours, à nouveau l'abstinence et ce mal être qui m'envahit.

Vous connaissez cela?

Bien à vous.

Coca

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Malheureusement, alccolisme et dépression sont presque toujours liés.

Mais toi Coca, ton problème c'est quoi?

Tu bois pour oublier ta dépression? si c'est le cas entame plutôt une thérapie pour ta dépression et surtout défais toi de ta dépendance alcoolique sinon c'est elle qui aura ta peau.

Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire, mais l'alcool est pernicieux il détruit aussi bien la santé, que l' entourage qui en patit, le milieu professionnel et les relations sociales.

Je te souhaite beaucoup de volonté et de courage et surtout ne te laisse pas "bouffer" par la bouteille, elle est belle de loin et toute pourrie à l'intérieur :o....

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Malheureusement, alccolisme et dépression sont presque toujours liés.

Mais toi Coca, ton problème c'est quoi?

Tu bois pour oublier ta dépression? si c'est le cas entame plutôt une thérapie pour ta dépression et surtout défais toi de ta dépendance alcoolique sinon c'est elle qui aura ta peau.

Je sais c'est plus facile à dire qu'à faire, mais l'alcool est pernicieux il détruit aussi bien la santé, que l' entourage qui en patit, le milieu professionnel et les relations sociales.

Je te souhaite beaucoup de volonté et de courage et surtout ne te laisse pas "bouffer" par la bouteille, elle est belle de loin et toute pourrie à l'intérieur :o ....

Bonjour et merci Manhattan.

Ma dépression et mon alcoolisme s'auto-alimente.

J'ai des anti dépresseur qu'il m'arrive de prendre quand je ne suis pas sous alcool. (J'ai un peu la trouille de mélanger les deux, malgré que mon médecin prétend que je oeux le faire). Alors cela signifie que je les prends 4 ou 5 jours, je les arrête, pour cause de défonce, et je recommence.

C'est une lutte sans fin. Et ce traitement entre-coupé n'est donc pas très efficace.

J'étais parvenu l'an dernier à arrêter totalement pendant six mois, et sans aucune aide ni médicamenteuse, ni soutien d'assoc, ou d'alcoologue, ou de cure ou de je ne sais quoi.

Seul, complètement seul, avec une volonté bien vissée et des motivations bien en place.

Je me suis cassé la gueule le soir où Zizou a pris son carton rouge. J'ai pris ma voiture et j'ai eu 4 mois de retrait, nuit au poste, la honte la honte la honte, à se mettre des baffes. El la rechute immédiate encore plus belle dès le lendemain. Ce n'est pas à cause de ce carton rouge que j'ai dérapé. Je l'ai senti venir qqs jours avant, en sachant que j'allais recevoir des invités, consommateurs normaux d'alcool, eux, et j'avais fait le plein du bar, en éprouvant à l'avance une certaine excitation.

Et bing, Coca s'est retrouvé avec une couleur de Whisky...

Et depuis, c'est à nouveau la bagarre contre cette saleté.

Saleté qui, donc, alimente une dépression, qui elle, me pousse à boire... :o

Coca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Clair que ce n'est pas de la faute à Zizou si tu as replongé :o c'est uniquement le prétexte qu'il te fallait pour boire de nouveau c'est tout.

C'est une saloperie terrible l'alcool, toute ta vie, tes minutes transitent autour de ça. Etre défoncé, déchiré pour être "bien, pour oublier. Mais oublier quoi? T'es tu posé la question? Y a p't'être d'autres moyens pour oublier tu crois pas? :o

Et puis ton toubib est un peu neuneu, on ne mélange pas d'anti dépresseurs ou d'anxyolitiques avec de l'alccol ça en fait un cocktail détonant pour les neurones et la santé.

En parallèle te fais tu aider ? (centre, thérapeutes, etc...) parce que la volonté devant la bouteille ne tient jamais longtemps. Il faut se faire aider, accepter le soutien extérieur parfois pour s'en sortir.

Arrêter de boire est facile, tenir c'est l'enfer au début puis une course de fond à laquelle tu dois finir vainqueur.

Ce que je te souhaite ardemment.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Clair que ce n'est pas de la faute à Zizou si tu as replongé :D c'est uniquement le prétexte qu'il te fallait pour boire de nouveau c'est tout.

C'est une saloperie terrible l'alcool, toute ta vie, tes minutes transitent autour de ça. Etre défoncé, déchiré pour être "bien, pour oublier. Mais oublier quoi? T'es tu posé la question? Y a p't'être d'autres moyens pour oublier tu crois pas? :o

Et puis ton toubib est un peu neuneu, on ne mélange pas d'anti dépresseurs ou d'anxyolitiques avec de l'alccol ça en fait un cocktail détonant pour les neurones et la santé.

En parallèle te fais tu aider ? (centre, thérapeutes, etc...) parce que la volonté devant la bouteille ne tient jamais longtemps. Il faut se faire aider, accepter le soutien extérieur parfois pour s'en sortir.

Arrêter de boire est facile, tenir c'est l'enfer au début puis une course de fond à laquelle tu dois finir vainqueur.

Ce que je te souhaite ardemment.

Zizou nétait pas un prétexte. Je savais deux jours avant que j'allais boire ce soir là. Quel que soit le résultat.

La date peut être? C'était précisément le soir de mes six mois d'abstinence totale.

Je ne sais pas.

Je ne sais pas ce que je cherche à "oublier", comme tu dis. Mais il est clair que quelque chose ne tourne pas rond. J'ai consulté une psychologue et un psychiâtre pendant deux ans. Ils travaillaient conjointement. Mais j'ai mis un terme à ce suivi, n'y trouvant pas d'utilité après deux ans. Je ne saurais en dire aujourd'hui ce que j'en ai tiré. Certains m'ont dit que c'était un peu tôt pour espèrer obtenir des résultats. D'autres m'ont suggéré que ce n'était peut-être pas la bonne psy. Qu'une confiance devait s'installé et qu'elle n'y était peut être pas.

Que sais-je encore?

Le toubib m'a mis en garde contre la conso d'alcool + anxiolytique, en m'expliquant que c'était alors les éléphants roses assurés (chose qu'il n'aurait pas dû me dire... mais bon, je n'en suis pas encore là), mais il m'a soutenu mordicus qu'avec les Anti-Dépresseurs, ça ne posait pas d'autre problème que d'atténuer l'effet des AD.

De toute façon, je ne les prends jamais en même temps.

Il a sa ptite tête de mule Coca.

En plus.

Je ne désepère pas d'y arriver à nouveau, seul, comme l'an dernier.

Mais ces cuites intempestives m'achèvent à petit feu.

J'ai encore la force d'y croire, mais pour combien de temps? :o

Coca.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

En tout cas je trouve ta démarche très courageuse de venir ici nous parler de ton problème, ça dénote une force de caractère dont tu devrais te servir au maximum pour décrocher.

May the force be with you and for a very long time :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
mistral gagnant Membre 3 967 messages
Forumeur alchimiste‚
Posté(e)

Salut coca :o

tu preferes Qui?

toi-meme....ou ta came et tout ce qui va avec.

Quand tu auras choisi se sera plus simple!

bonne continuation donne de t'es nouvelles

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Merci beaucoup Manhattan.

Je me sens plutôt minable ces jours-ci, à vrai dire.

Et à juste titre.

Ces moments de faiblesses n'ont rien de très flatteur.

Mais je crois, j'espère, que la gniak va me revenir.

Je le crois, oui.

En tout cas tu en parles très bien, Man.

Etude de médecine ou quelqu'un de mal dans la famille?

Salut coca :D

tu preferes Qui?

toi-meme....ou ta came et tout ce qui va avec.

Quand tu auras choisi se sera plus simple!

bonne continuation donne de t'es nouvelles

Hello Mistral,

Je suis incapable de répondre à ça, aujourd'hui. :o

Je ne m'aime pas beaucoup, tu sais. ;)

Mais j'apprécie ta démarche. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Coca> un peu des deux :o

J'ai connu l'alcolo dépendance indirectement et j'en ai souffert tout autant que celui qui buvait , les désagréments physiques en moins.

Tu dis que tu te sens minable et c'est très bien, le jour où tu ne ressentiras plus rien où ton visage ravagé ne te fera plus peur, là faudra vraiment t'inquiéter. Mais tu vas pas en arriver à ce stade, hein? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Coca> un peu des deux :o

J'ai connu l'alcolo dépendance indirectement et j'en ai souffert tout autant que celui qui buvait , les désagréments physiques en moins.

Tu dis que tu te sens minable et c'est très bien, le jour où tu ne ressentiras plus rien où ton visage ravagé ne te fera plus peur, là faudra vraiment t'inquiéter. Mais tu vas pas en arriver à ce stade, hein? :o

C'était ton papa non?

oups... je suis indiscret.

Ne réponds pas à cette question.

éa fait pas une heure que je te connais et je me permets de te poser des questions très indiscrètes.

Tirage d'oreille à Coca.

J'ai l'impression de me battre contre le diable, avec l'alcool.

C'est un produit très puissant qui anéantit en deux temps trois mouvement toutes tes volontés.

Et plus tu te bats, et plus il t'en met plein la tronche quand il te rattrape.

Le seul intérêt pour moi, est qu'il va me faire pleurnicher comme une madeleine pendant une heure ou deux, et après il va me filer une pêche d'enfer.

Et le lendemain, gueule de bois et compagnie, culpabilité et honte honte honte à ne plus oser mettre un pied dans la rue.

Chienne de vie.

Cocalamité

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ManhattanStory Membre+ 14 228 messages
Imperoratriz à temps partiel‚
Posté(e)

Non pas mon popa, mon ex tout simplement qui m'a fait vivre le même enfer que lui.

C'est pour ça que je te dis que c'est destructeur aussi bien pour celui qui trinque réellement que pour les trinqueurs "passifs". C'est terrible de vivre la dépendance d'un autre, ça devient un combat, avec des hauts des bas, des espoirs, des retombées.

Tu ressens encore la culpabilité et la honte donc tout n'est pas perdu. Je ne connais pas ton parcours, ton vécu mais ce n'est pas l'alcool qui effacera les souvenirs dérangeants, les regrets ou les épreuves subies. L'échapatoire dans les degrés n'est pas une solution, juste une fuite, une évasion à très haut risques.

Je ne suis pas là pour te tirer les oreilles :o, te juger ou te donner des leçons. Ce que tu vis je l'ai connu, je l'ai vécu d'en face et c'est tout aussi destructeur. Par contre toi, je sens que vraiment tu veux t'en sortir et tu t'analyses très justement. Lâche pas le morceau Coca, les bulles c'est très bon dans la limonade aussi :o...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
leed Membre 163 messages
Forumeur inspiré‚
Posté(e)

La seule chose à laquelle il faut que tu penses Coca, c'est que dans peu de temps tes dents vont commencer à se déchausser pour tomber une par une. La peau de ton visage va prendre 20 ans en 5 ans. Puis un beau matin (qui arrive souvent plus vite que prévu...), tu vas pisser le sang par la bouche ou par le rectum. Et là, après examen à l'hôpital, on t'annoncera un cancer du colon avec des lésions irréversibles. Ou autre chose d'ailleurs : foie, larynx, etc. Généralement, c'est à ce moment là seulement que l'alcoolique se dit "Mon dieu... mais qu'est-ce que j'ai fait !". Malheureusement, il peut pleurer toutes les larmes de son corps et faire appel à n'importe quelle divinité, il est trop tard.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Non pas mon popa, mon ex tout simplement qui m'a fait vivre le même enfer que lui.

C'est pour ça que je te dis que c'est destructeur aussi bien pour celui qui trinque réellement que pour les trinqueurs "passifs". C'est terrible de vivre la dépendance d'un autre, ça devient un combat, avec des hauts des bas, des espoirs, des retombées.

Tu ressens encore la culpabilité et la honte donc tout n'est pas perdu. Je ne connais pas ton parcours, ton vécu mais ce n'est pas l'alcool qui effacera les souvenirs dérangeants, les regrets ou les épreuves subies. L'échapatoire dans les degrés n'est pas une solution, juste une fuite, une évasion à très haut risques.

Je ne suis pas là pour te tirer les oreilles :o , te juger ou te donner des leçons. Ce que tu vis je l'ai connu, je l'ai vécu d'en face et c'est tout aussi destructeur. Par contre toi, je sens que vraiment tu veux t'en sortir et tu t'analyses très justement. Lâche pas le morceau Coca, les bulles c'est très bon dans la limonade aussi :o ...

Ma perspicacité commence à baisser allègrement:

je croyais que tu faisais pipi debout.

Je viens de comprendre le contraire.

Et pourtant sans avoir bu.

Mon cerveau, ou ce qu'il en reste marque ses manques.

Leed, ce genre de voyances ne m'a jamais effleuré.

Dame Nature m'a doté d'un joli visage et d'un corps bien fait. Je serai mort désespéré bien avant d'en arriver là.

vi

Cocamour de la vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Non pas mon popa, mon ex tout simplement qui m'a fait vivre le même enfer que lui.

C'est pour ça que je te dis que c'est destructeur aussi bien pour celui qui trinque réellement que pour les trinqueurs "passifs". C'est terrible de vivre la dépendance d'un autre, ça devient un combat, avec des hauts des bas, des espoirs, des retombées.

Tu ressens encore la culpabilité et la honte donc tout n'est pas perdu. Je ne connais pas ton parcours, ton vécu mais ce n'est pas l'alcool qui effacera les souvenirs dérangeants, les regrets ou les épreuves subies. L'échapatoire dans les degrés n'est pas une solution, juste une fuite, une évasion à très haut risques.

Je ne suis pas là pour te tirer les oreilles :o , te juger ou te donner des leçons. Ce que tu vis je l'ai connu, je l'ai vécu d'en face et c'est tout aussi destructeur. Par contre toi, je sens que vraiment tu veux t'en sortir et tu t'analyses très justement. Lâche pas le morceau Coca, les bulles c'est très bon dans la limonade aussi :o ...

Ma perspicacité commence à baisser allègrement:

je croyais que tu faisais pipi debout.

Je viens de comprendre le contraire.

Et pourtant sans avoir bu.

Mon cerveau, ou ce qu'il en reste marque ses manques.

Leed, ce genre de voyances ne m'a jamais effleuré.

Dame Nature m'a doté d'un joli visage et d'un corps bien fait. Je serai mort désespéré bien avant d'en arriver là.

vi

Cocamour de la vie.

Je n'ai de leçon à donner à personne.

Je suis uniquement la conjugaison de 2 problèmes considérables.

Je n'en veux à personne.

Je ne Hais personne.

Je suis bien plus intelligent que ça.

Malgré tout.

Je suis victime de l'alcool et de la dépression.

Point barre.

Je ne joue pas, je ne joue jamais.

J'ai 40 ans, je travaille à l'IEN, je gagne bien ma vie, mes compagnes sont souvent jolies, ma famille m'aime.

Et je suis intègre.

Et je suis pourtant malheureux.

A qui je vais le dire, si c'est pas ici???

Coca-intègre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)

Ah pardon:

the sky is blue à chaque fois.

Je suis bien plus dark que ça.

Je me pète.

God bless yo.

Coca-pas content-du-tout.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)

Bonjour :o ,

Rhaaa l'alcool... pas simple :o

Le faite que tu en parle et que tu veuilles t'en sortir est deja un pas en avant.

Seulement entre vouloir et y arriver.....c'est pas facile et y a du chemin a faire.

Comme tu dis, quand tu bois pas tu deprimes et pour ne pas deprimer tu bois mais tu sais que ce n'est pas la solution et que tu t'enferme dans un cercle vicieux.

Je me trompe peut etre mais je pense que tu emplifie largement ta deprime en buvant, parce que ok au moment ou tu es en etat second, tu ni pense pas mais au reveil, la deprime du jour d'avant est toujours la plus la deprime d'avoir succombé une fois de plus.... et ainsi de suite.

Pour regler ta deprime, y a pas 40 solutions, regle deja le probleme de l'alcool.

C'est clair qu'ensuite tu sais que tu traversera une passe difficile de deprime comme pour n'importe quel manque mais tu n'as pas tellement d'autres choix que de passer par la si tu veux t'en sortir (ce que je te souhaite sincerement).

C'est comme le fumeur qui arrete de fumer et qui a sa periode de stress derriere...

Ca passera...

Le tout est que tu le veuilles tres tres fort et que tu t'accroches.

T'en es capable, tu l'as deja fait!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Ah pardon:

the sky is blue à chaque fois.

Je suis bien plus dark que ça.

Je me pète.

God bless yo.

Coca-pas content-du-tout.

Tu as parfaitement raison, belette.

Oui oui.

Mais les choses ne sont pas aussi simples.

Cocadvis.

Oups...

Me suis planté de réponse.

(quand je vous dis que c'est pas facile...)

(c'était pour Toi, Vanouille)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Coca Membre 28 messages
Forumeur balbutiant‚
Posté(e)
Ah pardon:

the sky is blue à chaque fois.

Je suis bien plus dark que ça.

Je me pète.

God bless yo.

Coca-pas content-du-tout.

Tu as parfaitement raison, belette.

Oui oui.

Mais les choses ne sont pas aussi simples.

Cocadvis.

Oups...

Me suis planté de réponse.

(quand je vous dis que c'est pas facile...)

(c'était pour Toi, Vanouille)

C'est trop dur la vie que j'ai.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Clarence Membre 158 messages
Forumeur inspiré‚ 31ans
Posté(e)

c'est que du mental ça

un conseil, ne cherche pas à ne plus boire, ni à savoir pourquoi tu déprimes si tu ne bois pas

cherche à savoir pourquoi tu bois, surement pour fuir quelquechose, à toi de trouver ce problème et la solution par la même occasion

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
vanouille Membre 2 283 messages
Fripouille a la bourre‚ 38ans
Posté(e)
Ah pardon:

the sky is blue à chaque fois.

Je suis bien plus dark que ça.

Je me pète.

God bless yo.

Coca-pas content-du-tout.

Tu as parfaitement raison, belette.

Oui oui.

Mais les choses ne sont pas aussi simples.

Cocadvis.

Oups...

Me suis planté de réponse.

(quand je vous dis que c'est pas facile...)

(c'était pour Toi, Vanouille)

Je dis pas que c'est simple....mais il le faut

Et ta vie te paraitra beaucoup moins noir apres.

En plus tu disais que le reste ca allait ??

Alors arrete avant de ne plus rien avoir du tout

Essaye progressivement, reduis les jours de picole face au jours de deprime. En dimuniant un peu plus chaque semaine ...??

Evite les rituels qui te mene a la bouteille, change tes habitudes

Courage !!!! Lache la, elle t'apportera jamais rien !!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant