Le service minimum

Votre opinion   52 membres ont voté

  1. 1. Le service minimum

    • Pour
      32
    • Contre
      20

Veuillez vous connecter ou vous inscrire pour voter dans ce sondage.

l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
vous semblez oublier que le droit de greve est inscrit dans la constitution

Oui, mais:

Déclaration des droits de l'Homme

l'article 1er: Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits

Libres de faire la grève et égaux devant le droit du travail...et la marche à pied :o:o :D :( :(

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

la panthère rose Membre 1 884 messages
Crabe à poil rose‚ 40ans
Posté(e)

pour repondre a certains : un service minimum existe déjà a la SNCF!!! et si, meme si ce n'est que 30%...

je prends le train tous les jours et je sais que c'est la merde en période de grève!! mais ce qu'il faut savoir c'est que ls grèves sncf sont justifiés (et je sais de quoi je parle) par contre le gros soucis c'est les médias qui racontent plus de betises qu'autre chose et surtout la direction de la sncf ne veut pas dialoguer avec ses agents du coup les grèves explosent!!

je peux vous dire aussi qu'un jour de grève n'est pas payé! et que les grèves font c :o aussi les cheminots car on préfèrerait echanger correctement avec la direction plutot que d'étaler les problèmes sur la place publique! et la grève est u droit l'entreprise ne nous autorise pas à faire grève on le prend!

a bon entendeur!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)

Pour ma part, je serais plus pour imiter le modele allemand: les fonctionaires sont interdis de faire greve. En retour, ils ont un emploi a vie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Alors autant tout suprimer. Le droit de grève doit être utilisé de façon sporadique (en termes de conflit, en ultime recours). Mais la direction ne dialogue pas et la seule "solution" pour qu'elle écoute et entende les salariés c'est ce droit.

Si la grève est supprimée en échange d'un emploi à vie, la direction pourrait réduire le personel à une peau de chagrin (aucune embauche contre les départs en retraite), le personnel étant surchargé et n'aurait pas le droit de se plaindre?

Ou alors moins de budget pour tout ce qui concerne la sécurité?

Non le droit de grève doit rester un droit, mais surtout le meilleur moyen de le faire disparaître c'est que des 2 côtés les gens dialoguent ce qui n'est jamais fait en France.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Alors autant tout suprimer. Le droit de grève doit être utilisé de façon sporadique (en termes de conflit, en ultime recours). Mais la direction ne dialogue pas et la seule "solution" pour qu'elle écoute et entende les salariés c'est ce droit.

Si la grève est supprimée en échange d'un emploi à vie, la direction pourrait réduire le personel à une peau de chagrin (aucune embauche contre les départs en retraite), le personnel étant surchargé et n'aurait pas le droit de se plaindre?

Ou alors moins de budget pour tout ce qui concerne la sécurité?

Non le droit de grève doit rester un droit, mais surtout le meilleur moyen de le faire disparaître c'est que des 2 côtés les gens dialoguent ce qui n'est jamais fait en France.

C'est a dire que tant qu'on aura la vision archaique de "mechant patron" et "d'employee faineant", on risque pas de dialoguer...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)
C'est a dire que tant qu'on aura la vision archaique de "mechant patron" et "d'employee faineant", on risque pas de dialoguer...

Non pas du tout: il faut que les 2 parties dialoguent. Or en France d'un côté comme de l'autre l'absence de dialogue est rentré dans les meurs. Tous campent sur leurs positions, les uns veulent tout et les autres ne rien donner.

A contrario ce qui se passe en Allemagne lors des conflits est intéressant : les salariés veulent (par exemple) 10% d'augmentation, le patron propose 2% et à 4% tout le monde est d'accord. Les conflits ne durent jamais comme en france, plusieurs semaines, mais souvent quelques jours.

Il est ou le problème? :o

Ils s'écoutent avant de s'entendre.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
C'est a dire que tant qu'on aura la vision archaique de "mechant patron" et "d'employee faineant", on risque pas de dialoguer...

Non pas du tout: il faut que les 2 parties dialoguent. Or en France d'un côté comme de l'autre l'absence de dialogue est rentré dans les meurs. Tous campent sur leurs positions, les uns veulent tout et les autres ne rien donner.

A contrario ce qui se passe en Allemagne lors des conflits est intéressant : les salariés veulent (par exemple) 10% d'augmentation, le patron propose 2% et à 4% tout le monde est d'accord. Les conflits ne durent jamais comme en france, plusieurs semaines, mais souvent quelques jours.

Il est ou le problème? :o

Ils s'écoutent avant de s'entendre.

Je suis d'accord avec toi. Cependant, je ne sais pas a quoi c'est du: la culture de la confrontation ou est-ce que l'on a pas des structures adaptees au dialogue (donc peut etre reformer la maniere dont les greves sont decidees, la maniere dont les syndicats sont financers, etc..).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Je pense, et ça n'engage que moi, que depuis des décennies le dialogue est rompu. Cela peut venir effectivement de la structure non adaptée au dialogue: une cascade de cheffaille qui met (peut-être du temps) à faire remonter l'information en haut, ou encore ceux du haut étanchent à ce qui se passe en bas malgré les alertes (rapporteur social)

Les salariés de Carrefour étaient en grève plusieurs semaines pour 50¿ d'augmentation alors qu'un de leur patrons partait licencié avec 38 millions ¿.

Car les salariés ce qu'il demandent c'est :

1 - de travailler

2 - gagner honnêtement leur vie

Fallait-il attendre plusieurs semaines?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

On parle du service minimum dans des services publics et non dans le privé

Donc revenons à nos moutons

En allemagne les syndicats sont organisés par rapport aux accords de branche alors qu'en france ils sont divisés suivant des affinités politique, les systèmes ne sont pas comparable

Sinon moi je suis pour je me suis fait baisé une fois a cause d'une grève et j'ai été obligé de récupérer cette journée, il y avait des bus qui tournaient mais ils ne savaient pas lesquels

Ce qui serait bien avec ce service minimum c'est d'organiser les transports

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)
On parle du service minimum dans des services publics et non dans le privé

Donc revenons à nos moutons

En allemagne les syndicats sont organisés par rapport aux accords de branche alors qu'en france ils sont divisés suivant des affinités politique, les systèmes ne sont pas comparable

Sinon moi je suis pour je me suis fait baisé une fois a cause d'une grève et j'ai été obligé de récupérer cette journée, il y avait des bus qui tournaient mais ils ne savaient pas lesquels

Ce qui serait bien avec ce service minimum c'est d'organiser les transports

Justement les moutons sont ici.

Nous disions que le droit de grève devenait caduque si les entreprises discutaient, (boite privée comme publique) et donc le service minimum n'a aucune raison d'être instauré.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
cheuwing Membre 7 569 messages
Forumeur alchimiste‚ 34ans
Posté(e)

meme si les discussions ont lieu les syndicats peuven etre insatisfait et toujours recourrir à la grève et dans les transports se faire au détriment des usagers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)
meme si les discussions ont lieu les syndicats peuven etre insatisfait et toujours recourrir à la grève et dans les transports se faire au détriment des usagers

Tu as raison, ils peuvent le faire. Mais les syndicats représentent les salariés.

Si la grève continue c'est que les salariés le veulent. Les syndicats n'ont rien à gagner à envoyer les salariés en grève si ce n'est pour rien récupérer et finir le conflit en "eau de boudin" (animosité des insatisfaits)

Les syndicats se doivent d'être plus crédibles, de ne pas faire croire n'importe quoi, et d'avoir aussi une vue d'ensemble (tenants et aboutissants des propositions de fin de conflit).

Il est vrai que certains délégué syndicaux ne se mettent pas sur une position d'échange avec la direction.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
l'athéologue Membre 1 404 messages
Forumeur alchimiste‚ 62ans
Posté(e)
Pour ma part, je serais plus pour imiter le modele allemand: les fonctionaires sont interdis de faire greve. En retour, ils ont un emploi a vie.

Toujours le chantage...

C'est a dire que tant qu'on aura la vision archaique de "mechant patron" et "d'employee faineant", on risque pas de dialoguer...

Est-ce vraiment une vision archaïque ? En tous cas j'ai du mal à ne pas être le ringard qui croit encore à la lutte des classes... :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
transporteur Membre 23 297 messages
forumeur révolutionnaire‚ 44ans
Posté(e)

Quand je vois la magouille qui c est passée a EADS j ai pas envie de dire gentils patrons mais mechant voleurs.Eux ont les poches pleines et pendant ce temps là on licencie a tour de bras sur leurs sites. :o

Ok c est pas une généralitée des patrons mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas.

Modifié par transporteur

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

Et en attendant l'enquête leplan power 8 s'applique avec combien de salariés au chom? :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Avenir Membre 1 110 messages
Forumeur alchimiste‚ 49ans
Posté(e)
meme si les discussions ont lieu les syndicats peuven etre insatisfait et toujours recourrir à la grève et dans les transports se faire au détriment des usagers

Tu as raison, ils peuvent le faire. Mais les syndicats représentent les salariés.

Non il représente les syndiqués, nuance.

Quand je vois la magouille qui c est passée a EADS j ai pas envie de dire gentils patrons mais mechant voleurs.Eux ont les poches pleines et pendant ce temps là on licencie a tour de bras sur leurs sites. :o

Ok c est pas une généralitée des patrons mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas.

Des chiffres, des preuves, une source? Ou juste une affirmation fondé sur "L'humanité"?

lol comme d'hab.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
Ok c est pas une généralitée des patrons mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas.

Tiens, je me demande ce que cela fairait si on remplacait le mots patron par "arabe", "maghrebin" ou "noir".

"Ok c est pas une généralitée des patrons arabes mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas."

:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Philae
Invité Philae Invités 0 message
Posté(e)
Ok c est pas une généralitée des patrons mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas.

Tiens, je me demande ce que cela fairait si on remplacait le mots patron par "arabe", "maghrebin" ou "noir".

"Ok c est pas une généralitée des patrons arabes mais meme la majoritée qui en abuse compense largement ceux qui ne le font pas."

:o

C'est drole, j'allais soumettre la meme idée!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
dredi Membre 3 173 messages
Amphore euphorique‚ 47ans
Posté(e)

[quote name='dredi' post='714191' date='jeudi 31 mai 2007 à 21:11'

Tu as raison, ils peuvent le faire. Mais les syndicats représentent les salariés.

Non il représente les syndiqués, nuance.

Je persiste les syndicats représentent les salariés. Et c'est au nom des salariés qu'ils signent (ou pas) les accords.

Ou as-tu vu qu'ils représentait seulement les syndiqués? La source?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Dis-donc ! ça boxe dur ici ! :o

J'ai voté contre !

Si si, j'ai voté contre.

Les salariés n'ont pas à faire grève. Leur outil de travail ne leur appartient pas, ils n'ont pas à en disposer pour autre chose que pour travailler.

Pourquoi les employeurs n'auraient-ils pas le droit de mettre leur usine en grève dans ce cas ? : grève de la production, grève du paiement des annuités banquaires, grève du paiement des salaires, des charges...!

Les salariés peuvent très bien exprimer leur mécontentement, là-dessus nul ne doit contester, mais ils n'ont pas à le faire en bloquant leur outil.

Qu'ils planquent la nuit devant l'atelier, qu'ils se déguisent en clown ou en ss si c'est un emploi en contact avec le public, bref, ce qu'ils veulent, mais pas l'outil qui ne leur appartient pas.

Mais bon, comme je sais très bien que la plupart des grevistes sont de vrais maîtres chanteurs professionnels....en fait j'ai voté pour ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant