Faut-il légaliser la polygamie ?


ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Cher simplicius, au nom du droit naturel que tu ne me renira pas, j'estime avoir le droit d'obtenir une réponse a mon précédent post:
L'adoption par les homos, si nulle étude ne peut démontrer de nocivité pour l'enfant, devrait être en effet permise.

De même pour la polygamie je suppose.

Le mariage pour les fratries non en revanche car la procréation incestueuse est dangereuse sur un plan génétique. De même que pour se marrier, il ne faut pas de rhésus contraires !

Interessant, je savais pas! (Si tu as un lien a disposition immédiate n'hésite pas à nous le faire partager)

Par ailleurs, si on se met regarder sur un plan génétique la dangerosité d'une relation, il faudrait dans ce cas interdire toute liaison entre deux personnes présentant des facteurs de risque au niveau génétique (deux personnes porteurs de maladies génétiques par exemples etc...). Ca n'a pas de sens d'utiliser ce principe pour interdire la liaison entre frères et soeur alors qu'on ne le fait pas pour des facteurs de risques autres que la parentalité... Bref l'argument me semble bien léger...

Sur le sujet lui même, je souhaiterai savoir si tu as des éléments permettant d'assurer, de démontrer que la polygamie ne tends pas naturellement vers une certaine inégalité entre l'homme et la femme?

Pour moi c'est le point principal, c'est là dessus que se déciderait une quelconque légalisation... Le droit a la famille tout le blabla qui a été fait précédement est une évidence, l'important étant de vérifier si ce droit ne tends pas a créer des inégalités entre les personnes concernées... (car ns sommes dans une société qui met au premier plan l'égalité entre les personnes).

Je réponds rapidement car je passe en coup de vent.

Il y a obligation de certificat médical avant mariage

http://209.85.129.104/search?q=cache:YCnmm...;cd=3&gl=fr

Le médecin n'interdit pas mais déconseille très fortement.

Oui enfin sur le fond tu n'a pas répondu... :o

Enfin tu était préssé semble t-il.

Pour la démonstration, j'ai prouvé par des exemples (ça m'épuise de répéter) que la sujétion n'était en rien consubtantielle à la

polygamie. A ceux qui affirment ce lien de sujétion de l'établir.

Et si on est pas d'accord avec ta démonstration? On a le droit? :o

C'est marrant pour moi les exemples que tu donne prouvent au contraire que la polygamie entraine dans la grande majorité des cas une inégalité homme femme... Le fait que tu ait trouvé un contre exemple ne démontre rien du tout, car dans l'ensemble ca ne va pas en ce sens... ou bien j'ai raté un épisode... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Revenons sur l'argumentation du "droit naturel" avancée par Simplicius.

Que cela signifie-t'il ?

Il y aurait une sorte de morale transcendante, dite "naturelle", et cette morale nous dirait que la polygamie doit être autorisée.

De plus, les adversaires de la polygamie, eux, le serait en fonction d'une morale arbitraire "digne de Benoit XVI".

Nous arrivons donc a une contradiction flagrante :

  • D'un côté, Simplicius nie toute morale qui interdirait la polygamie, la jugeant arbitraire, religieuse ou je ne sais quoi.
  • De l'autre, la polygamie est justifiée par une morale qui est encore plus arbitraire (et assez fantaisiste, disons le clairement).

Considères-tu que l'homosexualité, durement réprimée et déconsidérée dans notre passé encore proche, est devenu une "valeur de notre Société" ex nihilo, par magie ou par le militantisme d'esprits éclairés ?

Une Société meurt quand elle s'enferme sur ses codes et ne les considère que comme des buts en soi, sans finalité aucune !

De plus, j'affirme que cette interdiction constitue une dichotomie totale avec la philosophie du jusnaturalisme. L'incohérence, au niveau "sociétal", n'est jamais tenable très longtemps !

Que vient faire l'homosexualité dans ce sujet !? Cette pratique choquait la morale parce que contre-nature ; elle n'était ni comprise ni expliquée. Elle naît d'un sentiment personnel, d'un instinct, d'une attirance. Elle n'est pas encore bien comprise. Elle trouve son origine dans la psychologie de l'individu et non dans un rapport avec un groupe, une communauté. Les mentalités évoluent ; cette pratique est mieux acceptée parce qu'on trouve dans les familles, plus ou moins proches, chez des amis, des homosexuels. Mais quel est le rapport avec la polygamie et sa légalisation !?

C'est un raport qui est postulé a priori par Simplicius.

Ah mais tu récuses le concept même de droit naturel. Interessant ! :o

Tu ne sais pas lire ?

Je démontre que :

  • L'existence du droit naturel entre en contradiction avec tes arguments en faveur de la polygamie puisque tu ne peux plus rejetter le fait que la polygamie puisse être mauvaise en soi (tu le rejettait en disant qu'il s'agissait d'un postulat moral digne de Benoit XVI, mais ta morale est toute autant postulée)
  • Que TON droit naturel est plus que fantaisiste. Si on regarde les philosopohes qui nous parlent de droit naturel, aucun n'arrive au même droit naturel que toi, aucun ne prônne la polygamie. Ce droit natrel que tu défend n'est donc que le TIEN. L'appeler LE droit naturel n'est donc qu'un amalgame avec la pensée de philosophes autrement plus compétents.

Ton "argumentation" qui consiste comparer avec le dogmatisme de Benoit XVI ceux qui critiquent la polygamie sur le plan moral est d'autant plus contradictoire que la notion de droit naturel est elle-même teinté de christianisme : de nombreux ateurs chrétiens se sont penchés sur cette question, au moins autant, sinon plus, que pour le rejet de la polygamie (polygamie qui n'est pas rejetée par tous les chrétiens, la Bible parlant explicitement de polygames).

Tu reproche aux autres un dogmatisme et un arbitraire que tu utilises toi-même pour défendre la polygamie.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Simplicius, tout au moins sur ce sujet, a la faculté de renvoyer à des questions qui ne trouvent pas de réponses !!! :o:o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Tu ne sais pas lire ?

Si celui qui pense savoir lire n'est capable de répliquer que sur la technique supposée défaillante de son contradicteur, alors il ne me semble pas la peine que l'on retienne son argumentation comme la plus pertinente, d'autant plus, lorsque cette même personne, a, elle, prouvé son propre illétrisme sur les définitions d'un dictionnaire qu'elle citait.

Pour ma part, Simplicius a démontré avec panache, qu'il savait non seulement lire et écrire, mais surtout réfléchir en tout indépendance.

Il a patiemment démonté les pseudos arguments qui lui étaient oppposés et démontré qu' avilissement, sida, mariage forcé et j'en passe, ne sont pas des pathologies inéxorablement liées à la polygamie.

Le seul angle d'attaque de son argumentation, et encore il était faible et discutable, nécéssitait de prendre un peu de hauteur sur le sujet et les préjugés qui l'encadrent.

Tu n'en a pas été capable Grenouille verte.

Ne vient donc pas te targuer désormais du concept de droit naturel pour tenter un vaine pirouette, qui eventuellement pourra esbrouffer tes camarades du fond de la classe, mais qui ne peut duper le lecteur attentif.

Encore une fois, tu déformes impunément ses propos, cela semble etre une habitude chez toi (cf: post Rachida Dati) et tes erreurs de reformulation permettent de s'interroger sérieusement sur tes facultés de compréhension.

Simplicius utilise l'idée supérieure de la liberté comme droit naturel permettant le choix du régime matrimonial, il ne pose en aucun cas la polygamie comme étant un droit naturel, pour ta gouverne d'ailleurs, comme le droit naturel ne prone pas la polygamie, il en fait de même pour la monogamie.

Quant à ces droits, il ne s'agit pas de philosophie mais de concepts juridiques en vigueur, appliquables et appliqués.

Simplicius, tu as en effet tout dit. Je vote pour la légitimité juridique de la polygamie puisqu'aucun argument de droit dégagé d'arbitraire n'a pu t'être opposé.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lady V Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Quand je regarde autour de moi je vois de nombreux couples se déchirer parce qu'ils n'ont plus le temps de passer de vrais moments d'amoureux. Tout le monde est surchargé, le travail, les enfants, le loisir et la famille, t'imagines si tu dois en plus t'occuper de cinq femmes ou maris différents plus tous les enfants nés de ces unions tu fais comment???? Et puis le principe de l'amour, ce n'est pas de ressentir qqchose d'unique pour une personne? Mais si on le ressent pour plusieurs personnes différentes et en même temps en quoi est ce unique??? l'amour deviendrait banal??? J'ai l'impression que c'est ce qui arrive malheureusement

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Grenouille Verte Membre 32 822 messages
Tu n'auras d'autre batracien devant ma face‚ 101ans
Posté(e)
Tu ne sais pas lire ?

Si celui qui pense savoir lire n'est capable de répliquer que sur la technique supposée défaillante de son contradicteur, alors il ne me semble pas la peine que l'on retienne son argumentation comme la plus pertinente, d'autant plus, lorsque cette même personne, a, elle, prouvé son propre illétrisme sur les définitions d'un dictionnaire qu'elle citait.

Quand quelqu'un répond "Ah mais tu récuses le concept même de droit naturel. Interessant !" à un message qui ne récuse en rien le concept de droit naturel, on est en droit de se poser cette question.

Mais tu as raison, je suppose que Simplicius a sciemment mal compris mon propos.

Je disais donc Que Simplicius rejette les arguments contre la polygamie car ceux-ci procèdent d'une morale (donc nécessairement soumis à une part d'arbitraire) en invoquant une morale toute aussi arbitraire (et qui est abusivement appelé "droit naturel", pour faire l'amalgame avec la pensée de philosophes autrement plu compétents).

Ce qui est absurde. CQFD.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
ecniv Membre 682 messages
Forumeur forcené‚ 33ans
Posté(e)
Simplicius utilise l'idée supérieure de la liberté comme droit naturel permettant le choix du régime matrimonial, il ne pose en aucun cas la polygamie comme étant un droit naturel, pour ta gouverne d'ailleurs, comme le droit naturel ne prone pas la polygamie, il en fait de même pour la monogamie.

Sans vouloir chipoter, je cite simplicius:

J'affirme haut et fort que le mariage constitue un droit naturel.

(...)

Et dans son arrêt Beldjoudi du 18 janvier 1991, la Haute juridiction rappelle que l'article 8 de la CEDH protege le droit à une vie familiale normale et impose donc le respect de cette vie familiale

Or ne pas reconnaitre aux conjoints polygames et enfants issus de la polygamie les mêmes droits que ceux établis pour la monogamie porte nécessairement atteinte à ce droit naturel à une vie familiale normale !

En tout cas, personellement je trouve son argumentation fort intéréssante, et c'est vrai qu'il est agréable a lire (quand il n'utilise pas ses qualités litéraire pour fustiger son interlocuteur...). Ca m'a beaucoup fait réfléchir sur un sujet auquel je n'avais jamais pris la peine d'étudier. Mais malheureusmeent il n'a manifestement souhaité répondre a certaines de mes questions, ce qui rend a mes yeux son argumentations beaucoup moins convaincante...

Finalement je vote pour ma part contre! :o Principalement car les faits montrent que cette polygamie est trop souvent facteur d'inégalité homme/femme...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lady V Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)

Suis-je la seule à penser qu'avant tout autre chose, avant une inégalité, il ne peut tout simplement pas avoir d'amour à plusieurs???????

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Suis-je la seule à penser qu'avant tout autre chose, avant une inégalité, il ne peut tout simplement pas avoir d'amour à plusieurs???????

Tu n'es certainement pas la seule, mais il s'agit là d'un autre débat qui est celui de l'amour, et en particulier, la question de savoir si l'amour est forcément exclusif?

Le débat ici souhaitait déterminer la légitimité de l'interdiction de la polygamie d'un point de vue juridique. :o

(Fin vite fait, sur ta question hors-sujet, je ne pensepas que l'amour soit exclusif, tu aimes de manière générale tes enfants avec la meme intensité, tu es donc capable de partager ton amour.Mais libre à toi d'ouvrir un topic traitant de cette question :o )

Ecniv, je t avoue que j ai la flemme là, maintenant, tout de suite :D , de rechercher le passage où simplicius parle du droit au mariage comme corrolaire évident du droit naturel, constitutionnellement reconnu, qu'est celui de la liberté, mais je le ferais ce soir,promis!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
lady V Membre 121 messages
Forumeur inspiré‚ 38ans
Posté(e)
Suis-je la seule à penser qu'avant tout autre chose, avant une inégalité, il ne peut tout simplement pas avoir d'amour à plusieurs???????

Tu n'es certainement pas la seule, mais il s'agit là d'un autre débat qui est celui de l'amour, et en particulier, la question de savoir si l'amour est forcément exclusif?

Le débat ici souhaitait déterminer la légitimité de l'interdiction de la polygamie d'un point de vue juridique. :o

(Fin vite fait, sur ta question hors-sujet, je ne pensepas que l'amour soit exclusif, tu aimes de manière générale tes enfants avec la meme intensité, tu es donc capable de partager ton amour.Mais libre à toi d'ouvrir un topic traitant de cette question :o )

, je t avoue que j ai la flemme là, maintenant, tout de suite :D , de rechercher le passage où simplicius parle du droit au mariage comme corrolaire évident du droit naturel, constitutionnellement reconnu, qu'est celui de la liberté, mais je le ferais ce soir,promis!

j'avoue coupable. je me suis évadée sur d'autres plates-blandes. Pour en revenir au sujet traité, pourquoi interdire qqchose simplement parce que ce n'est pas dans nos moeurs? Pour ma part je ne serais jamais polygame mais le système fonctionne bien en Afrique, pourquoi nous sortir des lois d'interdiction sur des sujets qui finalement ne cause pas de torts a partir du moment ou tu mets de bon garde-fous. Si une personne décide de se remarier, tant que son (sa) premier époux(se) est au courant et parfaitement d'accord pq l'interdire????? Il n'y aucun manque de respect

Modifié par lady V

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Elaïs dit :

Simplicius, tu as en effet tout dit. Je vote pour la légitimité juridique de la polygamie puisqu'aucun argument de droit dégagé d'arbitraire n'a pu t'être opposé.

Dieu merci, Simplicius et Elaïs ne sont pas les législateurs ! :o

Elaïs retroune trop facilement sa veste ; traitresse ! :o

Je n'abandonne pas la partie aussi facilement. Que faîtes-vous donc de la morale, de nos moeurs et de nos us et coutumes. Car ces dernières considérations sont bien supérieures à la loi ! Ainsi vous imposeriez la légitimité par la loi de la polygamie alors que la majorité s'y oppose ?! Je vous renvoie au sondage ! Vous appliquez des méthodes digne du despotisme. ;)

Elaïs, Combien t'a t-il donné ? :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

Voilà enicv, chose promie, chose due :D

En fait, Simplicius n'a pas dit ce que je lui ai prété, méa culpa, mais il a fait pire!

Il nous a carrément cité les sources légales sur lesquelles il appuyait son raisonnement :o

à nous de savoir les lire et les comprendre :o

l'Etat n'est légitime et donc la Loi n'est légitime que quand ils respectent les droits naturels de l'Homme.

Et la Déclaration du 26 août 1789 précise cette conception :

art 4 :"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

art 5 :"La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas."

C'est cela qui fonde notre système juridique ! Ce n'est pas le respect du couple biblique. C'est la prise en compte des droits naturels et fondamentaux lesquels ne peuvent être limités qui si et uniquement si ils sont nuisibles à la Société.

Pouvoir vivre polygame pourrait se concevoir comme tenant au droit naturel de la liberté de conscience (qui n'est pas que religieuse). Au nom de quoi devrait-on empêcher des personnes majeures et consentantes de se fixer comme elles l'entendent et, par là, de bénéficier des avantages accordés par la loi ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Donc si on suit ton raisonnement, on limite le nombre d'enfants autorisés pour les pauvres.
J'admire ta logique

:( :( :o

Bon 2 choses à Charlytiti :

Si tu veux participer à un topic, la moindre des choses est de lire in extenso les propos des intervenants. Si cela ne t'interesse pas, personne ne t'oblige à y participer.

Il faut dire que tu as tendence a écrire beaucoup pour dire pas grand chose. Si tu étais capable d'exprimer ton point de vue de manière plus synthétique et plus hiérarchisé (et pourquoi pas plus polie tant qu'à faire ?), les nouveaux venus pourraient plus facilement s'insérer dans la discution.

Bien vu !!! Grenouille Verte !

Tu n'as donné aucune motivation à une légalisation de la polygamie.

Tu parles d'avantages financiers et fiscaux donnés à quelques uns. Tu ne motives pas en quoi ce serait utile et pourquoi l'Etat devrait donner ces avantages.

Avec tes "arguments" on pourrait tout aussi bien justifier des avantages fscaux pour les anciens condamnés à la prison.

Non, quand on veut donner un avantage à quelqu'un, il faut que ce soit justifié, surtout quand tous devront payer.

L'égalité des droits est une chose te dépassant amplement mon petit fanatique.

On a bien compris que pour toi ceux vivant en polygamie sont des citoyens de seconde zone. :o

Pourquoi l'Etat devrait-il accorder des avantages aux homos suivant ton raisonnement ? Ah incohérence quand tu nous tiens ! :o

Donc si on suit ton raisonnement, on limite le nombre d'enfants autorisés pour les pauvres. Une sorte de politique de l'enfant unique, comme en Chine ! Et les contrevenants s'exposeraient à l'arrêt de toute aide sociale.

En gros, il ne faut faire des gosses que quand on est beau, riche et en bonne santé. Que les autres s'abstiennent de se reproduire.

Le malthusianisme poussé jusqu'à sa logique extrême.

Tu as le droit de militer en faveur de cela mais en ce cas, pour t'éviter les incohérences, il faut que tu reconnaisses que l'usage des droits naturels pour les pauvres est à proscrire... pour leur "bien".

MAIS ARRéTE DE DEFORMER MES PROPOS M*****

les gens font bien ce qu'ils veulent, mais ils ne savent pas toujours être responsable.

arrête de tout mettre dans des petites cases!

quand tu n'as déjà pas les moyens d'assumer 2 enfants, tu évites d'en faire un 3ème si tu as un tant soit peu de bon sens, ou alors tu ne te plains pas. c'est facile de faire des enfants, ça l'est moins de les assumer.

et arrête, tu ne vas pas me dire que si un homme a 3 femmes (par exemple) ça va être pour faire une belote tous les soirs... y aura peut-être des exceptions, mais ça ne restera que des exceptions

tu ne commentes pas mon argument sur la construction de nouveaux HLM plus grands sur le dos de M. et Mme Tout le Monde... renseigne toi sur les cas de couples polygames étranges qui sont arrivés en France... il leur faut 3 logements, parce qu'il n'est pas possible de leur trouver des F6....

au lieu de tirer des conclusions hâtives, demande aux gens de développer, et tente d'avoir un vrai dialogue (tu sais: question-réponse :( )

Ah mais oui ! A chaque fois qu'on baise c'est pour faire un gosse ! :o

Je me marre. Mes détracteurs sont de bons petits curaillons.

Vais-je devoir indifiniment faire des redites pour des gens incapables de lire ?

Qu'est-ce qui interdit dans la monogamie de faire 12 gosses si on le souhaite ? Rien ! Pourquoi, dès lors la polygamie devrait être interdite ? J'admire la grande logique de certains ! :(

PS : Et quand cela serait, tu as lu ma réplique sur le taux de natalité ? Non bien sûr ! :o

Considères-tu que l'homosexualité, durement réprimée et déconsidérée dans notre passé encore proche, est devenu une "valeur de notre Société" ex nihilo, par magie ou par le militantisme d'esprits éclairés ?

Une Société meurt quand elle s'enferme sur ses codes et ne les considère que comme des buts en soi, sans finalité aucune !

De plus, j'affirme que cette interdiction constitue une dichotomie totale avec la philosophie du jusnaturalisme. L'incohérence, au niveau "sociétal", n'est jamais tenable très longtemps !

Que vient faire l'homosexualité dans ce sujet !? Cette pratique choquait la morale parce que contre-nature ; elle n'était ni comprise ni expliquée. Elle naît d'un sentiment personnel, d'un instinct, d'une attirance. Elle n'est pas encore bien comprise. Elle trouve son origine dans la psychologie de l'individu et non dans un rapport avec un groupe, une communauté. Les mentalités évoluent ; cette pratique est mieux acceptée parce qu'on trouve dans les familles, plus ou moins proches, chez des amis, des homosexuels. Mais quel est le rapport avec la polygamie et sa légalisation !?

Ah bon ? Merci M. le savant. Tu as donc découvert l'origine de l'homosexualité. Donne nous vite tes PREUVES.

Et ce qui vaudrait pour elle ne vaudrait évidemment pas pour la polygamie ! :D :D

Revenons sur l'argumentation du "droit naturel" avancée par Simplicius.

Que cela signifie-t'il ?

Il y aurait une sorte de morale transcendante, dite "naturelle", et cette morale nous dirait que la polygamie doit être autorisée.

De plus, les adversaires de la polygamie, eux, le serait en fonction d'une morale arbitraire "digne de Benoit XVI".

Nous arrivons donc a une contradiction flagrante :

  • D'un côté, Simplicius nie toute morale qui interdirait la polygamie, la jugeant arbitraire, religieuse ou je ne sais quoi.
  • De l'autre, la polygamie est justifiée par une morale qui est encore plus arbitraire (et assez fantaisiste, disons le clairement).

Considères-tu que l'homosexualité, durement réprimée et déconsidérée dans notre passé encore proche, est devenu une "valeur de notre Société" ex nihilo, par magie ou par le militantisme d'esprits éclairés ?

Une Société meurt quand elle s'enferme sur ses codes et ne les considère que comme des buts en soi, sans finalité aucune !

De plus, j'affirme que cette interdiction constitue une dichotomie totale avec la philosophie du jusnaturalisme. L'incohérence, au niveau "sociétal", n'est jamais tenable très longtemps !

Que vient faire l'homosexualité dans ce sujet !? Cette pratique choquait la morale parce que contre-nature ; elle n'était ni comprise ni expliquée. Elle naît d'un sentiment personnel, d'un instinct, d'une attirance. Elle n'est pas encore bien comprise. Elle trouve son origine dans la psychologie de l'individu et non dans un rapport avec un groupe, une communauté. Les mentalités évoluent ; cette pratique est mieux acceptée parce qu'on trouve dans les familles, plus ou moins proches, chez des amis, des homosexuels. Mais quel est le rapport avec la polygamie et sa légalisation !?

C'est un raport qui est postulé a priori par Simplicius.

Ah mais tu récuses le concept même de droit naturel. Interessant ! ;)

Oh les bons petits fanatiques que voilà !

Donc si on suit ton raisonnement, on limite le nombre d'enfants autorisés pour les pauvres.
J'admire ta logique

:D :( :(

Bon 2 choses à Charlytiti :

Si tu veux participer à un topic, la moindre des choses est de lire in extenso les propos des intervenants. Si cela ne t'interesse pas, personne ne t'oblige à y participer.

Il faut dire que tu as tendence a écrire beaucoup pour dire pas grand chose. Si tu étais capable d'exprimer ton point de vue de manière plus synthétique et plus hiérarchisé (et pourquoi pas plus polie tant qu'à faire ?), les nouveaux venus pourraient plus facilement s'insérer dans la discution.

Non j'écris des posts argumentés qu'un illettré complet nommé grenouille verte ne comprend pas. Nuance. Ne considère surtout pas être l'alpha et l'oméga de la pensée alors que tu n'es capable d'appréhender aucun concept dépassant tes schémas mentaux ô coimbien réducteurs.

C'est bizarre, la seule qui a été capable de pointer un point pertinent, c'est Elaïs. Il faut dire qu'elle et toi, ce n'est pas vraiment la même capacité d'abstraction. Du coup, je comprends ton complexe d'infériorité ! :(

Eh simplicius !,?? quand tu auras fini d'insulter tout le monde parce qu'on contredit tes grandes éloges... tu nous feras signe....

Tout ce que tu étales c'est de la théorie....

Mais il y a la PRATIQUE dans la vie aussi......!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)
Voilà enicv, chose promie, chose due ;)

En fait, Simplicius n'a pas dit ce que je lui ai prété, méa culpa, mais il a fait pire!

Il nous a carrément cité les sources légales sur lesquelles il appuyait son raisonnement :o

à nous de savoir les lire et les comprendre :D

l'Etat n'est légitime et donc la Loi n'est légitime que quand ils respectent les droits naturels de l'Homme.

Et la Déclaration du 26 août 1789 précise cette conception :

art 4 :"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

art 5 :"La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas."

C'est cela qui fonde notre système juridique ! Ce n'est pas le respect du couple biblique. C'est la prise en compte des droits naturels et fondamentaux lesquels ne peuvent être limités qui si et uniquement si ils sont nuisibles à la Société.

Pouvoir vivre polygame pourrait se concevoir comme tenant au droit naturel de la liberté de conscience (qui n'est pas que religieuse). Au nom de quoi devrait-on empêcher des personnes majeures et consentantes de se fixer comme elles l'entendent et, par là, de bénéficier des avantages accordés par la loi ?

La polygamie ne nuit-elle pas à la société, à l'individu ? Autrement, pour quelle raison cette conception de la famille n'a t-elle pas été prévue avant par le législateur ? :o La société a été prudente et il faut s'en réjouir à l'égard d'une vision de la famille qui reste cependant très douteuse !!! :o Donc légiférer sur cette question est encore inutile tant qu'elle n'aura pas été acceptée ou adoptée par les moeurs et notre morale ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Elaïs dit :

Simplicius, tu as en effet tout dit. Je vote pour la légitimité juridique de la polygamie puisqu'aucun argument de droit dégagé d'arbitraire n'a pu t'être opposé.

Dieu merci, Simplicius et Elaïs ne sont pas les législateurs ! :o

Elaïs retroune trop facilement sa veste ; traitresse ! :o

Je n'abandonne pas la partie aussi facilement. Que faîtes-vous donc de la morale, de nos moeurs et de nos us et coutumes. Car ces dernières considérations sont bien supérieures à la loi ! Ainsi vous imposeriez la légitimité par la loi de la polygamie alors que la majorité s'y oppose ?! Je vous renvoie au sondage ! Vous appliquez des méthodes digne du despotisme. :(

Elaïs, Combien t'a t-il donné ? :D

Lol, il m'a payé à maximum, tu penses bien :( <==========ce-ci est une blagueuuuuu , malheureusement :o

J'ai lu et relu le sujet avant de changer d'avis, j'avoue que cela m'arrachait un peu les doigts de voter pour, mais d'un point de vue juridique, pour moi y'a pas de lézard, il l'a montré et redémontré, mais si tu peux me donner ne serait-ce qu'un argument juridique qui permet de s'y opposer, je t'assure que je sauterai dans le brêche avec toi :D

Comme Simplicius l'a dit nos us et coutumes ...changent et rechangent au fil du temps, d'ou sa démonstration sur l homosexualité.

Et non, je crois qu'il faut un juste milieux entre morale et loi, la morale n'est pas forcément supérieure, il suffit d'observer les état sreligieux, état où la morale prédomine sur le droit et finalement où la morale devient droit.

Quant à ton argument sur l'avis de la majorité, on pourrait également débattre des heures durant, sur la symbolique du fait majoritaire et de la dictature qu'il impose sans forcément être légitime.

Une majorité qui approuve l'excision ou le droit de cuissage de la mariée par le frere ainé du marié a-t-elle forcément raison?

En plus, Simplicius nous avaient justement rappelé que si nous avions attendu l'adhésion majoritaire de la population française pour autoriser l'homosexualité, et bien les pauvres seraient encore des délinquants. De même pour l'avortement ;) .

C'est ennuyeux ( :( ) que tu me branches sur le principe de la majorité, car figure toi, que je n'adhère que tres moyennement à cet argument.

Même si le principe majoritaire est au coeur du principe démocratique, on aura du mal à m'enlever de l'idée que la majorité est en fait, la traduction comptable et ma foi "civilisée" de la loi du plus fort!

Quel paradoxe! le droit est née pour s'affranchir de l'oppréssion du plus fort et se retrouve réduit à y être crée par la loi du plus grand nombre, donc du plus fort!

La majorité n'a pas forcément toujours raison comme le montre le sondage ci dessus :( , d'ailleurs la majorité n'a pas à s'imposer par la raison, mais juste par son nombre! Finalement cette logique majoritaire c'est, les plus nombreux ont raison, parce qu'ils sont les plus nombreux. Il est où le despotisme finalement?

Donc permet moi de ne gouter que quelque peu à la justesse de cet argument :o .

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

Concernant nos us et coutumes, le sondage répond à la question. La polygamie n'est pas dans nos moeurs ! Transposes-donc le sondage à la valeur d'un référendum !? Le code civil, pour ce qui est du droit de la famille, s'est inspiré de la déclaration des Droits de l'Homme. Il n'a pas autorisé la polygamie compte tenu des considérations de la morale et de la coutume dans notre société. On ne saurait opposé à nos moeurs et à nos coutumes celle d'autres communautés ! En quoi ne pas l'interdiction de la polygamie vient-elle s'opposer aux droits fondamentaux ou naturels de l'homme. Pourquoi faut-il donc légiférer sur un question qui apporte plus de troubles qu'il n'en résout dans notre communauté. Simplicius travestit le rôle et le sens de la loi. Il t'a pris au piège ! :o

Méfie toi de cet individu ! :o :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)

La polygamie ne nuit-elle pas à la société, à l'individu ? Autrement, pour quelle raison cette conception de la famille n'a t-elle pas été prévue avant par le législateur ? :o La société a été prudente et il faut s'en réjouir à l'égard d'une vision de la famille qui reste cependant très douteuse !!! :D Donc légiférer sur cette question est encore inutile tant qu'elle n'aura pas été acceptée ou adoptée par les moeurs et notre morale ! ;)

Fiphi, tu auras les réponses en relisant le topic, les différents interlocuteurs ont déjà répondu selon leur vision à ces questions. :o

Je trouve étonnant que tu me juges despotique quand je te vois ecrire que la polygamie est une pratique "douteuse", n'y aurait-il que la monogamie comme régime matrimonial " pur"?

Ce qui est différent de nous n'est pas forcément "douteux", bon, j'admet que certains courants de pensée raisonnent ainsi , mais ce ne sont pas les miens.

Modifié par Elaïs

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Charlytiti Membre 273 messages
Forumeur activiste‚
Posté(e)
Voilà enicv, chose promie, chose due ;)

En fait, Simplicius n'a pas dit ce que je lui ai prété, méa culpa, mais il a fait pire!

Il nous a carrément cité les sources légales sur lesquelles il appuyait son raisonnement :o

à nous de savoir les lire et les comprendre :D

l'Etat n'est légitime et donc la Loi n'est légitime que quand ils respectent les droits naturels de l'Homme.

Et la Déclaration du 26 août 1789 précise cette conception :

art 4 :"La liberté consiste à pouvoir faire tout ce qui ne nuit pas à autrui : ainsi, l'exercice des droits naturels de chaque homme n'a de bornes que celles qui assurent aux autres Membres de la Société la jouissance de ces mêmes droits. Ces bornes ne peuvent être déterminées que par la Loi."

art 5 :"La Loi n'a le droit de défendre que les actions nuisibles à la Société. Tout ce qui n'est pas défendu par la Loi ne peut être empêché, et nul ne peut être contraint à faire ce qu'elle n'ordonne pas."

C'est cela qui fonde notre système juridique ! Ce n'est pas le respect du couple biblique. C'est la prise en compte des droits naturels et fondamentaux lesquels ne peuvent être limités qui si et uniquement si ils sont nuisibles à la Société.

Pouvoir vivre polygame pourrait se concevoir comme tenant au droit naturel de la liberté de conscience (qui n'est pas que religieuse). Au nom de quoi devrait-on empêcher des personnes majeures et consentantes de se fixer comme elles l'entendent et, par là, de bénéficier des avantages accordés par la loi ?

La polygamie ne nuit-elle pas à la société, à l'individu ? Autrement, pour quelle raison cette conception de la famille n'a t-elle pas été prévue avant par le législateur ? :o La société a été prudente et il faut s'en réjouir à l'égard d'une vision de la famille qui reste cependant très douteuse !!! :o Donc légiférer sur cette question est encore inutile tant qu'elle n'aura pas été acceptée ou adoptée par les moeurs et notre morale ! :o

Le système social est conçu à partir de préceptes religieux et puis il y a les instincts ......

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité Elaïs
Invité Elaïs Invités 0 message
Posté(e)
Concernant nos us et coutumes, le sondage répond à la question. La polygamie n'est pas dans nos moeurs ! Transposes-donc le sondage à la valeur d'un référendum !? Le code civil, pour ce qui est du droit de la famille, s'est inspiré de la déclaration des Droits de l'Homme. Il n'a pas autorisé la polygamie compte tenu des considérations de la morale et de la coutume dans notre société. On ne saurait opposé à nos moeurs et à nos coutumes celle d'autres communautés ! En quoi ne pas l'interdiction de la polygamie vient-elle s'opposer aux droits fondamentaux ou naturels de l'homme. Pourquoi faut-il donc légiférer sur un question qui apporte plus de troubles qu'il n'en résout dans notre communauté. Simplicius travestit le rôle et le sens de la loi. Il t'a pris au piège ! :o

Méfie toi de cet individu ! :o;)

Piège délicieux que celui de l'intelligence et de l'éloquence :D

Mais je te trouve bien suspicieux Fiphi, c'est douteux !

Je vais donc me méfier de toi :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Fiphi Membre 913 messages
Forumeur accro‚ 45ans
Posté(e)

J'ai bien dit auparavant que je ne rejettais pas la polygamie. Je dis juste que la légalisation de la polygamie n'est pas encore opportune pour notre société ! Je te renvoies à un dialogue des morts (Fénélon) entre Solon et Justinien :

- Solon : Pour moi, je croyais que des lois, pour être bonnes, devaient être claires, simples, courtes, proportionnées à tout un peuple qui doit les entendre, les retenir facilement, les aimer, les suivre à toute heure et à tout moment.

- Justinien : Mais, des lois simples et courtes n'exercent point assez la science et le génie des jurisconsultes ; elles n'approfondissent point assez les belles questions.

- Solon : Javoue qu'il me paraissait que les lois étaient faites pour éviter les questions épineuses, et pour conserver dans un peuple les bonnes moeurs, l'ordre et la paix ; mais vous m'apprenez qu'elles doivent exercer les esprits subtils, et leur fournir de quoi plaider....J'ai me mieux des lois simples, dures et sauvages qu'un art ingénieux de troubler le repos des hommes, et de corrompre le fond des moeurs....Je reviens aux lois : elles ne sont lois qu'autant qu'elles sont facilement connues, crues, aimées, suivies ; et elles ne sont bonnes qu'autant que leur exécution rend les peuples bons et heureux...

... Il me semble que l'on prend des risques inconsidérés pour nos bonnes moeurs à vouloir légaliser ce jour la polygamie ! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant