Royal-Bayrou.


nanouchka47 Membre 6 379 messages
Forumeur alchimiste‚ 38ans
Posté(e)

La Démocratie, a enfin de beaux jours devant-elle! Faut pas désespérer de nos politiques. La diplomatie et, le dialogue, avant tout. N'est ce pas?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Messages recommandés

bulma Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

et bien moi je trouve ça abbérant que l'on interdise a deux personnalités plitiques de débattre!!!

et apres on nous dit qu'on est dans un pays libre et qu'on a la libetre d'expression?

mais de qui on se moque???

pour des histoires de temps de paroles????je rigole

c'est une honte et j'espere que le débat aura lieu!!!!!!

Modifié par bulma

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Oui, donc, alors, c'est où et quand ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

bon d'accord il va y avoir un débat. c'est bien pour la démocratie.

Mais je suis le seul à me demander quel en est l'interet?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Montgomery85 Membre 310 messages
Forumeur survitaminé‚ 31ans
Posté(e)

Je suis ségoliste les gars mais cette histoire de débat pose quand meme un pb, celle du temps de parole...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

n'importe quoi...le temps de parole sera respecté comme prévu , bien avant le début de la campagne par le csa.

Si sarkozy veut rétablir l'équilibre il le peut.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)

Ben je suis désolé, mais je trouve cette histoire scandaleuse !!!! D'abort, Ségolene qui retourne sa veste. bayrou passe de l'homme a éviter, à l'homme qui represente la démocratie, et blablabla... Je suis désolé, mais il n'a pas été choisi au 2eme tour par les francais, donc je ne vois pas ce qu'un débat viens faire la... Ensuite, les acusations foireuses d'un Bayrou frustré d'avoir raté son "coup". Il peut pas juste dire qu'il appel aux votes Royale, plutot que de nous bouffer les médias avec ces salades. Si il était si respectueux de la démocratie, ben il accepterai le choix des 80% de francais qu'y n'ont pas voté pour lui !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
yves-1902 Membre 5 847 messages
Forumeur alchimiste‚ 56ans
Posté(e)

Ton point de vue est juste zycos.

Je pense que Ségolène ne va pas gagner des points sur cette affaire, même si pour elle c'est sans doute le but.

Ces deux personnes ont regroupé au premier tour un nombre de voix réèl à peine plus important que celui de Sarkozy à lui seul. Je dis bien réèl, car on peut retirer entre 8 et 10 % des voix de Bayrou, c'est le pourcentage d'électeurs qui se "baladent" à chaque élection, en 2002 ils étaient chez le pen, dimanche ils seront peut être à la pêche, en weekend, en vacances ou voteront sarkozy.

Ce débat est faux d'avance, car ces deux personnes savent déjà si elles feront preuve de complaisance l'une envers l'autre ou non. A votre avis ?

Si Ségo cherche à attirer les faveurs de bayrou et de son électorat, je ne saurai trop que lui conseiller de faire une épisiotomie avant l'émission car elle risque d'avoir quelques soucis à force de faire des grands écarts depuis quelques temps :o et que cette fois-ci elle risque la déchirure :o .

Sur le plan tactique électoral c'est une grosse erreur de sa part que de débattre avec un perdant, car elle oublie qu'elle a plus de voix à recueillir que Sarkozy pour être élue, il lui faut donc au contraire aller les chercher en affrontant le gagnant.

Elle aurait du comptabiliser ses voix probables à l'issue du premier tour, ainsi que celle de Sarkozy, et non se baser sur des sondages, elle aurait compris qu'avec moins de 2% elle pouvait faire basculer l'élection en sa faveur. Or, le débat avec bayrou ne peut que lui faire perdre les voix qui lui étaient déjà acquises. Elle risque de perdre un partie non-négligeable des voix de Besancenot, de laguiller et de Buffet au moindre signe d'accord avec bayrou.

Sarkozy a donc tout à gagner à voir ses deux-là organiser leur diner aux chandelles.

Et qui a parlé d'interdire de ce débat ? Sarkozy ? ça va pas non !!! à moins qu'au départ il n'était pas encore question de l'intégrer dans le temps de campagne de Ségolene (égalité de temps). C'est toujours la même rumeur qui colporte des conneries sans fondement depuis plusieurs mois. Sarkozy a tout à gagner dans ce débat et tout à gagner à ce que le maximum de français le regardent, et la polémique sur l'interdiction de ce débat ne fera qu'inciter davantage les gens à le regarder.

Voilà comment on même le Français (trop) moyen par le bout du nez. La fracture en France n'est pas sociale, contrairement à ce que disait chirac, elle est dans le dicernement. Ce manque de discernement dont font preuve aujourd'hui trop de français offre un terrain propice à la manipulation, et c'est hélas à ce niveau que la France est cassée en deux.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

J'adore tes calculs dans les pourcentages : allez hop, on enlève 8-10% parce que tu estiment que ce sont les électeurs "qui se balladent habituellement" :o

Ca évite de dire que Ségo et Sarko ont fait 43% lorsque l'on cumule leurs voix.

Donc un débat concernant 48% des français, ça ne me choque pas.

Ensuite, la manoeuvre n'est pas si idiote : bien évidemment qu'il s'agit pour Ségo de convaincre les électeurs de Bayrou, en donnant en quelque sorte une possibilité au candidat de s'expliquer, et en tentant de montrer demain qu'il y a des points commun. Je regarderais demain pour voir comment elle se débrouille, je suis curieux.

Maintenant, va t'elle marquer des points ? Tout dépend.

Sinon, je pense que c'est Sarko qui l'a joue mal du coup : il passe pour l'absent.

D'ailleurs, c'est étonnant tout de même ça : il avait refusé le premier débat, au premier tour, prétextant que seul le second comptait. Là, pareil, lorsque Ségo et Bayrou veulent organiser un débat à 3, il refuse indiquant que seuls les 2 gagnants se doivent de débattre (c'est en effet la tradition, mais bon, forcé est de constater que la 3ième voie de Bayrou compte tout de même). Et du coup, le débat a lieu, et lui n'y participe pas.

Franchement, il a peur de débattre ou quoi ? Bien sûr, il n'est pas obligé, etc, etc ... mais un candidat à l'élection présidentielle qui ne veut faire que le minimum de débat (un seul à vrai dire), cela m'interroge. Craint-il la controverse ?

Dans tous les cas, celà ne me choque pas : je crois que rien ne précise qu'il faille absolutment un débat entre les 2 finalistes, et pourtant on le fait, de même que rien ne précise qu'on ne puisse débattre avec un candidat éliminé ...

Donc à partir du moment où Sarkozy a été convié à débattre, qu'il a refusé, et qu'on lui donne par la suite le même temps de parole que Royal, hé bien je ne vois pas le soucis : c'est sa décision de refuser.

Bien évidemment, il s'agit d'un coup politique de Ségo, mais est-ce de sa faute si Sarko ne saisit pas l'occasion non plus ? Remarque, a priori, il est parti dans le trip "je suis une victime bouhouhou" pour finir cette campagne, donc c'est pas mal d'être laissé sur la touche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)
J'adore tes calculs dans les pourcentages : allez hop, on enlève 8-10% parce que tu estiment que ce sont les électeurs "qui se balladent habituellement" :o

Ca évite de dire que Ségo et Sarko ont fait 43% lorsque l'on cumule leurs voix.

Donc un débat concernant 48% des français, ça ne me choque pas.

Sans prise de position, j'adore tout autant ta méthode de calcul. Je ne vois pas en quoi ce débat concernent 48% des francais ??!! Personne en France n'a a choisir entre Royale et Bayrou, personne. Donc ce débat ne concerne aucun francais. Il sert juste a bayrou a annoncer qu'il prefere Segolene de maniere caché parcequ'il n'a pas les couilles de le faire devant les francais, caché derriere son : "moi, je suis neutre, mais lui je l'aime pas..."

Il se moque des gens qui ont cru en lui au premier tour.

En tout, cas j'espere qu'une seule chose, PS ou UMP, je souhaite vraiment que les gens vote pour des raison valable ou pour un programme auquel il croit, pas pour des conneries dont on nous distille tout les jours les pires dérives. On vote pour la direction à prendre pour la France, pas pour cette putain de Star Académie, faut pas l'oublier...

Modifié par Zycos

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
kyrilluk Membre 7 507 messages
Anarchiste épistémologique‚ 43ans
Posté(e)
. Il sert juste a bayrou a annoncer qu'il prefere Segolene de maniere caché parcequ'il n'a pas les couilles de le faire devant les francais, caché derriere son : "moi, je suis neutre, mais lui je l'aime pas..."

Il se moque des gens qui ont cru en lui au premier tour.

Merci pour ton post Zycos :o

Un editorial que j'ai adoree, c'est celui que l'on retrouve dans le figaro d'aujourdhui. Disons que les journalistes n'apprecient pas forcement de se faire insulter...

http://www.lefigaro.fr/debats/20070428.FIG...centre_fou.html

Ha oui j'oubliais: Bayrou president! :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)
. Il sert juste a bayrou a annoncer qu'il prefere Segolene de maniere caché parcequ'il n'a pas les couilles de le faire devant les francais, caché derriere son : "moi, je suis neutre, mais lui je l'aime pas..."

Il se moque des gens qui ont cru en lui au premier tour.

Merci pour ton post Zycos :o

Un editorial que j'ai adoree, c'est celui que l'on retrouve dans le figaro d'aujourdhui. Disons que les journalistes n'apprecient pas forcement de se faire insulter...

http://www.lefigaro.fr/debats/20070428.FIG...centre_fou.html

Ha oui j'oubliais: Bayrou president! :o

Merde, j'aurais du envoyer mon "article" au figaro... :D

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bulma Membre 421 messages
Forumeur survitaminé‚ 39ans
Posté(e)

moi j'estime que ce débat sera interressant car bayrou représente une grande partie de français il est en troisieme position avec un bon score et il est donc normal qu'un débat entre lui et les deux prétendant au titre ai lieu car cela peut faire avancer les orientations politiques et de toute façon,

la liberté d'expression !!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Zycos Membre 952 messages
Forumeur accro‚ 36ans
Posté(e)

liberté d'expression oui, mais pas nous casser les noix a longueur de journée. Et le débat qui viens d'avoir lieu était juste nul. On a rien appris, pas de nouveauté, pas de vrai prise de position... bref, non pas le débat d'un chef de parti avec un autre, mais le débat d'un electeur indécis avec une candidate qualifié... donc moi aussi, je veux aller débattre avec elle...

Bref, tout ca pour ca...

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)

Petite rectification, j'ai écrit 43% et 48%, c'était 43 % dans les deux cas (erreur de frappe).

Personnellement, j'ai trouvé ce débat intéressant : bien évidemment, on a pas forcéemnt appris grand chose de nouveau. Barou et Royal sont en gros d'accord sur les institutions/l'éducation/la rénovation des quartiers/l'europe mais s'éloignent dès qu'il s'agit de quesiton économiques (retraites, smic européen, etc ...).

Par contre - était-ce à cause des accords sur ces sujets ? - j'ai trouvé que l'on a assisté à un débat qui n'était justement pas de la politique spectacle comme l'a énoncé Fitoussi juste après, dont l'avis censément technique était tout de même assez orienté. Bayrou et Royal sont restés respecteuux, le débat s'est fait sereinement, et même sans tension, avec une pointe d'humour dans les propos, tout en restant technique, et en évoquant les convergences et les divergences de manière posée et non caricaturale.

Bref, j'ai trouvé l'échange courtois et ouvert. Contrairement à Monsieur Fitoussi qui confond politique et phrases chocs, je ne me suis pas ennuyé.

Ensuite, je ne suis pas Bayrouiste, mais je comprend tout à fait sa position : il a fait tout la campagne en disant qu'il n'était ni allié au PS, ni allié à l'UMP, qu'il voulait créer un mouvement au centre, et il fait 19% sur ce programme. Alors certes, on juge que c'est absurde, irréaliste, etc ... si l'on veut, mais il ne faut pas s'étonner que Bayrou reste sur cette ligne.

Les militants et porte-paroles UMP semblent étonnés qu'il ne se rallient pas automatiquement à eux. Dès lors ils disent qu'il est l'allié à mots couverts du PS : c'est faire peu de cas des divergences en matière d'économie.

Bref, ces militants nient le message politique de Bayrou, ou ne comprenne pas que pour exister, et pour avoir créé cette dynamique, il se doit de rester sur cette ligne.

Ce débat est un exemple parfait de ce que Bayrou expose depuis des semaines dans son programme. Celà correspond à ce qu'il désire pour la vie politique française. Bref, ce n'est que le prolongement de sa prise de position idéologique.

Sarkozy refuse celà, refuse donc d'accepter la voix politique représentée par Bayrou.

Royal voit là l'occasion de récupérer des voix, et n'adopte pas cette position de fermeture.

Bien évidemment que c'est une "manoeuvre" politique de la part de Ségolène, mais personne n'a interdit à Sarkozy de participer au débat pour dégoupiller cette manoeuvre.

De plus, je suis désolé, même s'il y a eu appel du pied certes, je n'ai pas vu Ségolène Royal remettre en question son programme où l'UDFiser. Elle a bien sûr insister sur les points de convergence, mais entre nous, tous ces points sont déjà mis en avant dans sa campagne depuis des mois !! (les institutions, l'éducation, les quartiers, ...).

Bref, c'est un état de fait que ces convergences existent, tout comme les divergences. Ce débat n'y a rien changer, mise à part les expliciter clairement.

A l'UMP on voudrait nier celà en expliquant que l'UDF se doit d'être à droite, parce que c'est comme celà. Ben non, l'UDF, et le futur parti de Bayrou, existe aujourd'hui justement parce qu'il a le cul entre deux chaises.

Le PS a fait le choix politique et stratégique de "parler" à ce nouevau parti, certes pour séduire ses électeurs, l'UMP le nie, lui tourne le dos, refuse son message politique et attend un ralliement de fait. C'est un calcul, mais c'est un calcul choisi en toute connaissance de cause par Sarkozy.

Je ne vois pas où scandale il y a.

Maintenant reste à savoir si les électeurs vont sanctionner l'UMP pour son enfermement, ou au contraire tomber dans le panneau de la victimisation du pauvre Nicolas Sarkozy, condamné d'un "procès stalinien".

PS : (pas le parti, hein (c, )

La petite phrase de Sarkozy est très drôle : pendant que les deux débattent dans un hôtel parisien, lui est avec les français dans une usine, près des français, près des pauvres. Et il dort où la nuit le pauvre Robin des Bois ?

Et lorsque Royal ira elle aussi faire un tour dans les usines, ne sera-t'il pas au même moment dans son hôtel parisien, QG de campagne, ou à débattre dans d'autres hôtels parisiens ? C'est ridicule.

Franchement, ces petites pointes démagogiques ne le remontent pas dans mon estime (remarque, vu sa côte négative, il aurait du mal, faut bien l'avouer).

Modifié par Pheldwyn

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
bob2a Membre 231 messages
Forumeur activiste‚ 54ans
Posté(e)
Petite rectification, j'ai écrit 43% et 48%, c'était 43 % dans les deux cas (erreur de frappe).

Personnellement, j'ai trouvé ce débat intéressant : bien évidemment, on a pas forcéemnt appris grand chose de nouveau. Barou et Royal sont en gros d'accord sur les institutions/l'éducation/la rénovation des quartiers/l'europe mais s'éloignent dès qu'il s'agit de quesiton économiques (retraites, smic européen, etc ...).

Par contre - était-ce à cause des accords sur ces sujets ? - j'ai trouvé que l'on a assisté à un débat qui n'était justement pas de la politique spectacle comme l'a énoncé Fitoussi juste après, dont l'avis censément technique était tout de même assez orienté. Bayrou et Royal sont restés respecteuux, le débat s'est fait sereinement, et même sans tension, avec une pointe d'humour dans les propos, tout en restant technique, et en évoquant les convergences et les divergences de manière posée et non caricaturale.

Bref, j'ai trouvé l'échange courtois et ouvert. Contrairement à Monsieur Fitoussi qui confond politique et phrases chocs, je ne me suis pas ennuyé.

un débat bayrou ségo c'est sain, pour clarifer la situation, y en a pas eu entre sarko et le pen pour les 100 signatures qui manquaient. sarko a mis sa merde car un bon report et il est out pour toujours car il ne pourra jamais revenir ds les m^mes conditions. conclusion bayrou reste égal à lui-même, pour ne pas seprononcer, il a peur de la réaction de l'ump aux législatives. le jeu reste ouvert ms le report sur iznogood semble trè hypothétique.

Ensuite, je ne suis pas Bayrouiste, mais je comprend tout à fait sa position : il a fait tout la campagne en disant qu'il n'était ni allié au PS, ni allié à l'UMP, qu'il voulait créer un mouvement au centre, et il fait 19% sur ce programme. Alors certes, on juge que c'est absurde, irréaliste, etc ... si l'on veut, mais il ne faut pas s'étonner que Bayrou reste sur cette ligne.

Les militants et porte-paroles UMP semblent étonnés qu'il ne se rallient pas automatiquement à eux. Dès lors ils disent qu'il est l'allié à mots couverts du PS : c'est faire peu de cas des divergences en matière d'économie.

Bref, ces militants nient le message politique de Bayrou, ou ne comprenne pas que pour exister, et pour avoir créé cette dynamique, il se doit de rester sur cette ligne.

Ce débat est un exemple parfait de ce que Bayrou expose depuis des semaines dans son programme. Celà correspond à ce qu'il désire pour la vie politique française. Bref, ce n'est que le prolongement de sa prise de position idéologique.

Sarkozy refuse celà, refuse donc d'accepter la voix politique représentée par Bayrou.

Royal voit là l'occasion de récupérer des voix, et n'adopte pas cette position de fermeture.

Bien évidemment que c'est une "manoeuvre" politique de la part de Ségolène, mais personne n'a interdit à Sarkozy de participer au débat pour dégoupiller cette manoeuvre.

De plus, je suis désolé, même s'il y a eu appel du pied certes, je n'ai pas vu Ségolène Royal remettre en question son programme où l'UDFiser. Elle a bien sûr insister sur les points de convergence, mais entre nous, tous ces points sont déjà mis en avant dans sa campagne depuis des mois !! (les institutions, l'éducation, les quartiers, ...).

Bref, c'est un état de fait que ces convergences existent, tout comme les divergences. Ce débat n'y a rien changer, mise à part les expliciter clairement.

A l'UMP on voudrait nier celà en expliquant que l'UDF se doit d'être à droite, parce que c'est comme celà. Ben non, l'UDF, et le futur parti de Bayrou, existe aujourd'hui justement parce qu'il a le cul entre deux chaises.

Le PS a fait le choix politique et stratégique de "parler" à ce nouevau parti, certes pour séduire ses électeurs, l'UMP le nie, lui tourne le dos, refuse son message politique et attend un ralliement de fait. C'est un calcul, mais c'est un calcul choisi en toute connaissance de cause par Sarkozy.

Je ne vois pas où scandale il y a.

Maintenant reste à savoir si les électeurs vont sanctionner l'UMP pour son enfermement, ou au contraire tomber dans le panneau de la victimisation du pauvre Nicolas Sarkozy, condamné d'un "procès stalinien".

PS : (pas le parti, hein (c, )

La petite phrase de Sarkozy est très drôle : pendant que les deux débattent dans un hôtel parisien, lui est avec les français dans une usine, près des français, près des pauvres. Et il dort où la nuit le pauvre Robin des Bois ?

Et lorsque Royal ira elle aussi faire un tour dans les usines, ne sera-t'il pas au même moment dans son hôtel parisien, QG de campagne, ou à débattre dans d'autres hôtels parisiens ? C'est ridicule.

Franchement, ces petites pointes démagogiques ne le remontent pas dans mon estime (remarque, vu sa côte négative, il aurait du mal, faut bien l'avouer).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Doctor House Membre 1 624 messages
Forumeur alchimiste‚ 32ans
Posté(e)

comme je le pressentais: ce débat n'avait aucun interet.

On apprend rien, sauf que Bayrou est trés bien à droite et que ségolene est la plus mauvaise oratrice que la politique ait connu, parceque, pour se faire plumer par Bayrou quand même, il faut le faire. :o

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Pheldwyn Membre 11 159 messages
Explorateur de Nuages‚ 39ans
Posté(e)
comme je le pressentais: ce débat n'avait aucun interet.

On apprend rien, sauf que Bayrou est trés bien à droite et que ségolene est la plus mauvaise oratrice que la politique ait connu, parceque, pour se faire plumer par Bayrou quand même, il faut le faire. :o

Peux tu expliciter tes propos ?

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Invité rouzies
Invité rouzies Invités 0 message
Posté(e)

Dialogue Royal-Bayrou: mutuellement profitable

Convergences, bonne humeur et courtoisie. Le débat inédit entre Ségolène Royal et François Bayrou s'est déroulé, samedi 28 avril, dans une ambiance détendue. Sur les réformes des institutions, la sécurité, la relance de l'Europe, la candidate socialiste et le leader centriste sont tombés d'accord. Sur les questions économiques, ils n'ont pas éludé leurs divergences, notamment sur la réforme des retraites ou le rôle de la Banque centrale européenne. Retour sur les thèmes évoqués lors du débat.

"Je n'attends pas un ralliement". Ségolène Royal a, la première, pris la parole, comme convenu entre les équipes de campagne. Elle a remercié François Bayrou d'avoir accepté le débat. "Plutôt que de parler de débat je préfère dire dialogue", a estimé la candidate socialiste. "Il se déroule en toute clarté", a-t-elle souligné, avant d'ajouter : "Il m'a semblé interessant de voir sur quels thèmes nous pouvons faire un bout de chemin ensemble". "Je n'attends pas un ralliement, car ce n'est pas ce qu'attendent les électeurs". "Mais, sur un certain nombre de sujets difficiles, nous pouvons faire émerger un certain nombre de convergences, qui vont permettre à la France de se redresser", a déclaré la candidate socialiste. Pour François Bayrou, "rien n'est plus nécessaire dans la vie politique française que de faire bouger les lignes". Il a rappelé "avoir dit à Nicolas Sarkozy qu'il était prêt à débattre avec lui." "De ce débat, il ne sortira pas de ralliement", a d'emblée précisé le leader centriste.

Convergence sur la réforme des institutions.

Ségolène Royal a rappelé qu'elle met "au premier rang de la rénovation de la vie démocratique" la démocratie participative. Mais elle a aussi décliné ses propositions de VIe République : la suppression du 49-3, la réforme des institutions, les jurys citoyens. Elle a également souhaité l'organisation d'un référendum sur une nouvelle République.

François Bayrou a estimé qu'il fallait "bâtir le pluralisme". Il a rappelé son attachement à l'introduction d'une dose de proportionnelle aux législatives. Et sa volonté de réformer le Parlement, contre "la concentration des pouvoirs". Ségolène Royal a rappelé que ces propositions figuraient dans son Pacte présidentiel. Et ajouté qu'elle réformerait le Sénat, "pour y permettre l'alternance". Le candidat de l'UDF a lui aussi fortement critiqué les institutions de la Vème République, estimant que "ça suffit, les pouvoirs concentrés dans une seule personne".

Une loi contre la concentration des médias.

François Bayrou a également rappelé ses critiques contre la concentration des médias, en soulignant les difficultés d'organiser ce débat. "A qui cela peut-il nuire, que comme candidats, nous discutions ensemble du pays ? " Ségolène Royal a affirmé que les mesures anti concentration des médias figurent dans son Pacte présidentiel. "J'ai dû mal lire", a plaisanté François Bayrou. Ségolène Royal et François Bayrou ont, tous deux, rappelé leur attachement à une loi qui change les règles sur ce point.

Un nouveau traité européen. François Bayrou a estimé qu'"une grande majorité de Français savent qu'il n'y a aucun avenir pour notre pays sans une Union européenne qui parle d'une voix forte dans le monde". Il a souhaité la mise en ¿uvre d'un nouveau texte constitutionnel européen "court, lisible". Une expression approuvée par la candidate socialiste, qui a estimé que "chacun sent bien que l'Europe doit d'abord défendre les valeurs humaines". Elle ajoute que l'Europe doit avancer sur les questions sociales et plaidé pour une réforme de la Banque centrale européenne.

35 heures.

François Bayrou a reproché à Ségolène Royal d'avoir changé d'avis sur les 35 heures, en prônant une généralisation. "Je suis en désaccord sur ce point", a-t-il precisé. La candidate socialiste a rappelé que les 35 heures sont "un progrès humain considérable" et que leur application avait permis "une modernisation des entreprises." François Bayrou a estimé qu'"en dehors de la généralisation, les trois principaux candidats disaient à peu près la même chose" : aucun candidat n'a proposé l'abrogation de la loi sur les 35 heures, car "des entreprises et des familles ont trouvé un équilibre dans cette loi".

Retraites.

Le candidat UDF a plaidé pour une nouvelle réforme des retraites, notamment des régimes spéciaux estimant qu'"il y a des inégalités trop lourdes". "Ceux qui pensent qu'on peut revenir sur la loi Fillon se trompent", a-t-il asséné. "Nous reviendrons sur la loi Fillon", a répondu Mme Royal, "parce qu'elle a créé des inégalités, notamment aux dépens des femmes". Ségolène Royal a rappelé son engagement d'augmenter de 5 % les petites retraites. François Bayrou l'a approuvé, en l'enjoignant à aller plus loin dans cette voie.

La suite au prochain episode.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Khris Membre 1 627 messages
Ninouss's lover‚ 30ans
Posté(e)
Sans prise de position, j'adore tout autant ta méthode de calcul. Je ne vois pas en quoi ce débat concernent 48% des francais ??!! Personne en France n'a a choisir entre Royale et Bayrou, personne. Donc ce débat ne concerne aucun francais. Il sert juste a bayrou a annoncer qu'il prefere Segolene de maniere caché parcequ'il n'a pas les couilles de le faire devant les francais, caché derriere son : "moi, je suis neutre, mais lui je l'aime pas..."

Il se moque des gens qui ont cru en lui au premier tour.

En tout, cas j'espere qu'une seule chose, PS ou UMP, je souhaite vraiment que les gens vote pour des raison valable ou pour un programme auquel il croit, pas pour des conneries dont on nous distille tout les jours les pires dérives. On vote pour la direction à prendre pour la France, pas pour cette putain de Star Académie, faut pas l'oublier...

Je pense que ce serai bien de réflechir, et de ne pas ressortir les arguments de campagnes de Sarkozy, juste parce qu'il l'a dit.

Tout d'abord, la légitimité du débat entre Bayrou et Ségoléne n'a pas à être remis en cause. Ségoléne fais ce qu'elle veut de son temps de parole, jusqu'a preuve du contraire. De plus, si entre ces deux tours, ça pétait à Besancenot de faire un débat avec ma soeur, je ne vois en quoi on aurai quelques chose à redire: c'est le sens même de la démocratie que de permettre à n'importe qui de débattre avec n'importe qui. Et libre à toi de l'écouter ou non. Je précise que sarkozy nous la joue le "hors-sujet", mais je vois apparement que pour lui tous débat contradictoire est "hors-sujet". Il est le seul, et ce dés avant le premier tour à refuser systématiquement les débats. On n'aime pas la confrontation des opinions chez talonettes?

En ce qui concerne Bayrou. Tu dis: "Il se moque des gens qui ont cru en lui au premier tour."

Absolument rien à voir. Bien au contraire. C'est bien mal connaître les électeurs de Bayrou. Ceux qui ont votés pour lui sont soit des gens de droite qui ne supporte pas les méthodes de Sarkozy et son manque de morale, soit des gens de gauche que ségoléne n'a pas convaincut. Donc, affirmer comme il l'a fais que Sargozy aggravera la situation sociale des plus pauvres et que Ségoléne menacera l'économie n'est en rien un manque de respect de la part de Bayrou. je sais bien que tu le voudrai, ça profiterai à Sarko, mais on ne fais pas une opinion politique sur qu'on souhaite.

Quand à ton rappel sur le fait qu'on ne vote pas pour la star ac', je trouve culotté qu'un sarkozyste le dise. Mais enfin, on es pas à une absurdité près.

J'ai bien rigolé de voir à quel point Sarkozy été mécontent que au moment où il s'attend à ce que tous les projecteurs soient braqués sur lui, ils se tournent vers Ségoléne! lol Et malgrés sa tentative anti-démocratique et scandaleuse d'empêcher ce débat sur canal+, il n'a rien put faire. Quel démocrate.

Un petit mot sur le figaro: Les gars, encore un effort. Bientôt vous trouverai des arguments qui ne viennent pas de la part de Sarkozyste! non parceque, Le Figaro et de droite, ça sent le pléonasme...

Modifié par Khris

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Annonces
Maintenant

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant